Pilotathon des dramas d’été 2014 : Endless Love et Joseon Gunman

조선 총잡이.E02.140626.HDTV.H264.720p-WITH.mp4_snapshot_34.41_[2014.06.27_02.55.10]

Kaa : Nous avons trouvé la comédie de l’été ! C’est un makjang.

Mina : LEE JUN KIIIIIIIIIIIIIIIII

Endless Love

vlcsnap-2014-06-25-17h54m34s5

Mina : Le début et la fin du premier épisode sont complètement OTT et m’ont fait mourir de rire (vole petite moto, vole !). Entre les deux, attention au changement de ton brutal, ça se calme et ça devient plus naturel. Pour une fois le conflit central était la conséquence de l’inconscience des jeunes héros, et j’ai trouvé ça appréciable qu’ils ne se prennent pas le Destin dans la figure mais participent à leur déchéance. Le pilote ne m’a pas transcendée, mais après j’ai regardé le second épisode, et j’étais morte de rire pratiquement du début jusqu’à la fin. Tout le monde hurle et surjoue, les restes de bon sens présents dans le pilote disparaissent complètement, on condense en une heure ce qu’un autre drama aurait mis au moins dix épisodes à raconter, les dialogues sont délicieusement cheesy, le grand-frère est interné dans le CAMP DE LA MORT, nous avons l’occasion de constater encore une fois l’obsession de la scénariste pour l’eau (l’eau, c’est le MAL), et le drama prend des proportions nanardesques épiques. L’un des pires crimes que peut commettre un drama à mes yeux est d’être ennuyeux mais celui-là est complètement délirant au point d’en devenir épuisant (à force d’en rire). 

vlcsnap-2014-06-25-21h11m10s207

Verdict : CRAZYSAUCE KIMCHI Le pilote est occasionnellement hilarant mais il faut attendre le second épisode pour que le drama parte droit pour crazy-land sans regarder en arrière. Pourquoi pas ?

vlcsnap-2014-06-25-19h08m23s8vlcsnap-2014-06-25-18h42m52s55

Kaa : Difficile de le croire, mais après une première dizaine de minutes absolument ridicules (mais vraiment : ri-di-cules. C’était un moment tragique et moi j’en riais à en avoir mal aux côtes, c’est vous dire.), Endless Love s’est révélé être un drama plus sensible et terre-à-terre que son entrée en matière. Tout n’est pas parfait, en particulier lorsque le drama prend une couleur politique, mais je me suis investie dans les relations interpersonnelles que le pilote nous a présenté avec efficacité : la relation conflictuelle entre les deux frères, que je trouve bien écrite – on aurait pu tomber dans le pathos, mais le drama a su doser et parvient à rendre ce duo prenant à défaut d’être passionnant -, la relation amoureuse entre In Ae et Kwang Hoon, et enfin la relation fraternelle – et possiblement amoureuse – entre In Ae et Kwang Chul. D’un point de vue strictement humain, le drama a quelque chose d’intéressant à proposer : les personnages sont pour la plupart sympathiques, et leurs interactions ne manquent pas de naturel. Mais ce qui est le plus saluable, c’est ce que Mina a dit, au sujet du conflit central : on n’a pas l’impression d’assister à l’acharnement du Destin sur des personnages complètement innocents comme on le voit souvent dans les dramas axés vengeance, au contraire, ils ont une part active dans ce qui leur arrive. Ils sont jeunes, ils sont idéalistes, ils sont impulsifs, et le fait qu’ils n’aient pas suffisamment réfléchi aux répercussions que pourraient avoir leurs actes me semblent crédibles. Cependant, je ne peux pas dire que je suis optimiste quant à la suite. En plus de la réalisation qui est plus que médiocre – pas sûre de pouvoir me taper 39 épisodes de cris et de larmes et de ralentis à répétition -, ce qui me met la puce à l’oreille, c’est le début et la fin de ce pilote. Ça va en guise d’ouverture de drama, mais sur le long terme, ce pathos mêlé au kitsch risquent de nuire sévèrement à la série qui deviendra difficile à prendre au sérieux. Partir confiante quant à la suite me semble donc d’ores et déjà compromis, malgré les quelques bonnes scènes que le pilote a eu à offrir.

Verdict : Okay Kimchi +. Globalement, on ne peut pas dire que ce soit du grand art, mais le combo Écriture convenable + Trio d’acteurs compétents rend ce pilote tout à fait regardable (cette réalisation par contre… me tue.). Le pilote a su me donner des personnages auxquels je m’attacherai volontiers et malgré le virage Pathos que peut prendre ce drama à n’importe quel moment, je serai presque tentée de lui accorder un 2ème épisode. Oui, malgré la déception Golden Cross, oui je sais, je n’apprends pas de mes erreurs…!

vlcsnap-2014-06-26-22h17m48s214

Edit après avoir vu l’épisode 2 : BWHAHAHAHA. Mina a raison! Ce drama, c’est de la folie furieuse. Contre toute attente, c’est pas le virage Pathos que le drama a pris, mais un virage épiquement hystérique. « sensible »? « terre à terre »? « écriture convenable »? Oubliez tout ça. « Trio d’acteurs compétents »? C’était avant que je les entende essayer de péter leurs cordes vocales dans le deuxième épisode. C’est à qui criera le plus fort et jouera le plus faux, c’est hilarant. Je suis toujours sous le choc de constater qu’on puisse encore écrire ce genre de scénario (je me plaignais de Golden Cross, mais à côté d’Endless Love, Golden Cross, c’est la subtilité incarnée…) et surtout tourner un drama de cette manière : c’est kitschissime au possible (l’orage, les éclairs pour bien nous faire comprendre que nous sommes en train de regarder quelque chose d’effrayant et d’horrible? LOL ; la récurrence de l’eau comme mort et torture? Double LOL – dans le pilote, j’avais dit à Mina que ça ressemblait à un running gag, je ne pensais pas être aussi proche de la réalité, à la différence que la plupart du temps, ce n’est pas censé faire rire ; et ces ralentis, mon Dieu, ces ralentis : le clou du spectacle!) et gratuitement violent. Ils nous ont repassé la scène d’ouverture du pilote en intégralité et je comprends pourquoi, elle est tout simplement géniale dans sa hors-proportion. La première demi-heure de l’épisode est assez ennuyante, mais après, tout le monde pète les plombs jusqu’au point de non-retour. Et c’est filmé de manière tellement grotesque que tu ne peux pas t’empêcher d’éclater de rire, tout en te sentant un peu mal quand même, parce que c’est tout sauf drôle ce qu’il se passe sous nos yeux. Et le pire là-dedans c’est que, oui, on a envie de savoir ce qu’il va se passer après. 

Deuxième verdict : Okay Kimchi WTF Kimchi +. Je n’ai pas cillé devant Trot Lovers et King of High School, mais Endless Love m’a définitivement sortie de mon état léthargique. Yay pour les makjang!

Joseon Gunman

조선 총잡이.E01.140625.HDTV.H264.720p-WITH.mp4_snapshot_21.29_[2014.06.26_18.40.37] 조선 총잡이.E01.140625.HDTV.H264.720p-WITH.mp4_snapshot_12.07_[2014.06.26_04.21.07]

Yes ! YES ! Joseon Gunman nous offre un pilote à la fois tendu et enjoué, qui a répondu à mes attentes. Ce n’est pas encore tout à fait épique, mais c’est absolument charmant et ça a du caractère. Lee Jun Ki joue un rôle similaire à ses rôles précédents (farceur, bon vivant, curieux des choses et des autres), mais il a acquis avec le temps une aura de maturité qui lui va bien et qui donne à son personnage de l’épaisseur. Je n’attendais pas moins de lui. La vraie (re)découverte vient de la toujours chaleureuse Nam Sang Mi, qui n’a pas joué dans un drama que j’ai aimé depuis quelques années. Elle m’a rappelé à quel point elle peut être drôle et attachante dans un rôle qui la laisse s’épanouir à son gré. Un jeu un peu anachronique pour un sageuk, mais comme nous sommes de toute manière à l’aube d’une nouvelle ère et qu’elle est en avance sur sont temps, c’est pertinent. Son alchimie avec Lee Jun Ki coule de source et j’ai pouffé comme une idiote devant leurs scènes communes. Le reste du casting est irréprochable, en particulier Jon Hye Bin. Elle est éblouissante. J’ai entendu dire qu’elle était une révélation dans Queen Insoo et je me demande pourquoi elle n’a pas eu plus de rôles principaux depuis. 

 조선 총잡이.E01.140625.HDTV.H264.720p-WITH.mp4_snapshot_04.39_[2014.06.26_18.46.29] 조선 총잡이.E01.140625.HDTV.H264.720p-WITH.mp4_snapshot_56.22_[2014.06.26_18.32.50]

Joseon Gunman me rappelle pourquoi j’aime autant les sageuks basés sur l’ère Joseon. D’abord, c’est tellement joli. Je suis faible devant de beaux costumes, les scènes tournées en plein air (viva la nature !) et les décors reconstitués comme si on y était. En plus nous sommes dans un monde en pleine transition et si c »est géré comme dans Jejungwon ça risque d’être passionnant. Ensuite, le suspens ! Ce réalisateur n’a pas son pareil pour construire la tension d’une scène d’action sans jamais en faire trop (*hum* Kwak Jung Han *hum*) et la première scène m’a fait penser à War of the Arrows. L’affrontement fusils vs flèches/sabres est très intéressante d’un point de vue stratégique : l’issue ne dépend pas entièrement de la puissance de l’arme. C’est montré de manière très claire que si un tireur haut perché est en position de supériorité, encerclé à terre par des guerriers en armes traditionnelles ou au corps à corps il perd son avantage (sans compter la nécessité de recharger entre chaque tirs). Pour l’instant le héros préfère la voie de l’épée, ça va être intéressant de voir comment il va changer de philosophie et « combattre le feu par le feu » quand son père va tomber aux mains de l’ennemi. 

Verdict : Good Kimchi + Je n’ai que des compliments pour le reste, que ce soit l’écriture ou tous les petits détails qui font qu’un drama se détache des autres comme la musique, le rythme…pas une seule scène ne m’a parue hors de propos, et l’épisode a coulé tellement naturellement que je n’ai pas vu la fin arriver. Plus, vite ! 

vlcsnap-2014-06-26-15h16m31s152

Kaa : Histoire de changer… Je suis tout à fait d’accord avec Mina : en voilà un début prometteur! J’adore les personnages et j’adore le postulat de base! C’est beaucoup plus léger que ce à quoi je m’attendais et pour le moment ce n’est pas une critique de ma part. Si le drama sait jongler entre tension et légèreté, il aura sans doute mon coeur entier à la fin de sa diffusion. J’adore Lee Jun Ki dans ce genre de personnage : le rôle du jeune homme taquin et libre tout en étant capable d’être sérieux lorsque les situations s’y prête lui va tout simplement à ravir. Nam Sang Mi surjoue un peu (mais ça ne m’agace pas pour autant) et risque d’être le maillon faible en terme de jeu, surtout face à Jeon Hye Bin qui a a une présence qui sied si bien aux sageuks. Cependant, j’apprécie que nous n’ayons pas affaire avec une héroïne frêle et trop policée et Nam Sang Mi a un charme pétillant pour le moment : elle clashe peut être avec l’idée traditionnelle de la jeune fille de bonne famille du 19ème, mais c’est un clash bienvenu ; et comme dit Mina, c’est pertinent dans le contexte du drama. Et puis, j’aime l’idée qu’elle soit intrépide, qu’elle se déguise en garçon et qu’elle soit érudite – malgré le fait que lorsqu’on la rencontre, elle n’ait pas l’air d’être quelqu’un de particulièrement vif -.

vlcsnap-2014-06-26-14h31m14s120vlcsnap-2014-06-26-14h29m08s116

Le duo qu’elle forme avec Lee Jun Ki est déjà adorable au possible et j’ai eu des gloussements de fangirl durant toutes leurs scènes, de leur première rencontre à leurs échanges une fois qu’il emménage dans sa maison (une cohabitation, déjà? Oh yeah!). Je suis déjà vendue à l’OTP et à leur alchimie naturelle et enjouée : il a ce qu’il faut de romantisme et d’espièglerie pour me donner envie de m’attacher à lui. Quant au conflit, je trouve qu’il manque un peu de souffle épique, mais je dois reconnaître que les scènes de course-poursuites sont habilement exécutés (nous sommes à des milliers de kilomètres de la réalisation de folie que nous sert Endless Love!) et globalement, les scènes s’enchaînent avec une fluidité à saluer. J’aime beaucoup l’idée du fer contre le feu (et les duels sont super) à une époque de changements et d’avancées technologiques, donc j’ai hâte de voir ce que Joseon Gunman aura à dire là-dessus!

Verdict : Good Kimchi +. Je sens que je vais adorer. Tous les ingrédients sont là, en tout cas : les personnages principaux sont attachants, tandis que le drama est tourné avec panache et grâce, c’est bien joué, bien rythmé, et, pour le moment, bien écrit. Que demande le peuple?

9 réflexions sur “Pilotathon des dramas d’été 2014 : Endless Love et Joseon Gunman

  1. Pour Endless Love j’ai regardé le premier épisode et puis je me suis soudain souvenue que 40 épisodes, cela voulait dire que le drama terminerait vers novembre… Et honnêtement je pense que cela risque d’être dur, malgré le fait que le premier épisode était vraiment sympathique (après je n’ai pas vu le deuxième). Donc soit ce drama va passer à la trappe, soit je le regarderai une fois terminé soit lorsque la moitié des épisodes auront été diffusés.

    Bon, vous me donnez envie pour Joseon Gunman… Juste pour être sûre, l’héroine semble être habillée en homme, dîtes-moi qu’elle ne se fait pas passer pour un homme devant le héros… Par pitié !!^^

  2. Si, mais ça n’a aucun rapport avec lui (c’est nécessaire pour une tâche qu’elle doit accomplir) et dès le second épisode le malentendu est levé. C’est n’est pas un gender-bender ^^

  3. Ah d’accord j’ai eu peur… Car ce genre de drama ou le héros tombe amoureux d’une fille, croyant que celle-ci est un homme, pour finalement apprendre la verité au bout d’une dizaine d’épisode… J’ai assez donné, et je n’en peux plus, c’est juste super frustrant. Je vais donc essayer de donner une chance à ce drama, en plus j’ai l’impression que ça fait une éternité que je n’ai pas vue de dramas historiques et pourtant… ce sont mes préférés ^^

    • Non les personnages principaux se rencontrent très tôt sous leur véritable identité, ce qui n’est pas si commun que ça dans un fusion sageuk. Moi aussi, ça fait très longtemps qu’un drama historique n’a pas retenu mon attention et celui-là arrive à point ^^

  4. Bonjour,

    Comme d’habitude un grand merci pour cet article ! Du coup j’ai regardé Joseon Gunman et pour le moment j’accroche, même si j’aurais préféré que la fille soit un peu plus à la hauteur de sa supposée érudition mais encore ce n’est pas gênant.
    Je voulais savoir si vous (mina et kaa) pouviez me conseiller des dramas historiques ? J’ai été assez prise par l’histoire de Painter of the Wind et Jejoongwon même si je ne les ai pas terminé mais je les garde de côté pour un jour les reprendre.
    Merci d’avance d’accéder à ma requête !

    PS : Si vous vous demandez oui j’ai lu votre classement des dramas mais je souhaiterais juste une opinion plus « directe » si on peut dire. Merci encore !

    Bonne journée !

    • Hello!

      Les dramas historiques, c’est… bien vaste (tu peux consulter le Guide des genres concocté par Mina pour voir par toi-même^^) et tu en cites déjà deux que j’aurais pu te recommander! ;) D’autres? Bien que j’en sois friande, je ne suis pas une spécialiste non plus donc, en vrac, ceux qui me viennent tout de suite à l’esprit en comptant Painter of the Wind et Jejoongwon : un traditionnel, comme Jumong, une biopic (long, mais c’est une vraie expérience à vivre!), des fusions – plus légers et aux formats plus courts, et donc, possiblement, moins rebutants – comme The Princess’ Man (une histoire d’amour épique), The Return of Iljimae (à ne pas confondre avec le drama Iljimae tout court, bien qu’ils reprennent la même légende de ce fameux Iljimae, le défenseur de la veuve et de l’orphelin) ou encore Sungkyungkwan Scandal (une romcom historique). Et si tu aimes des éléments fantasy dans tes dramas, Arang and The Magistrate a beaucoup de charme à revendre.
      Peut être que Mina ou d’autres lectrices pourront compléter la liste!^^
      À bientôt =)

      • C’est ce que j’aurais conseillé aussi, en ajoutant Damo (action, aventure, romance, le drama qui définit les codes du sageuk court contemporain), Joseon X Files (de la SF, des enquêtes, du suspense), Tamra the Island (Jeju !), The Duo (parle un peu de la caste des intouchables et aussi de guerriers rebelles de manière plus réaliste que Hong Gil Dong et Iljimae), Tree with Deep Roots (je ne suis pas fan de l’intrigue mais les premiers épisodes sont très beaux, avec de belles reconstitutions des outils du roi Sejong qui a fondé le système d’écriture Coréen). Sinon il y a bien sûr des films historiques qui valent le détour, mais la tradition est plus « réaliste » (plus de sexe, de sang, et souvent ça se termine mal).

  5. Merci beaucoup à toutes les deux !

    Je note et vous dirais mes opinion plus tard (je ne les finirais probablement pas tous mais je vais essayer d’au moins regarder les pilotes !

    Bonne journée !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s