Kdramas de 2021 – Vue d’ensemble du 1er trimestre

C’est parti pour 2021, avec…beaucoup de thrillers (soupir), avec ou sans éléments paranormaux. Les quelques romances sont une véritable bouffée d’air frais. Ne vous méprenez pas, j’adore les thrillers, mais ces derniers temps j’ai l’impression de ne voir plus que ça à Kdrama-land, et j’ai besoin de faire une pause de serial killers, de zombies, de flics et de pouvoirs surnaturels. Lire la suite

KAIROS

Année/Diffusion : 2020/MBC

Par : Park Seung Woo, Lee So Hyun

Durée : 16 épisodes

Kim Seo Jin (Shin Sung Rok) est au point culminant de sa carrière. Jeune directeur ambitieux d’une grosse entreprise de construction immobilière, il fait des jaloux avec son talent et la petite famille parfaite qu’il forme avec Kang Hyun Chae (Nam Gyu Ri), délicate violoniste et mère attentive de leur adorable petite Da Bin. Un jour pourtant tout s’écroule, Da Bin est kidnappée, présumée morte, et Hyun Chae se suicide de désespoir. Au bord du gouffre, Seo Jin est surprit par un miracle : tous les jours à la même heure il peut communiquer par téléphone  pendant une minute avec Han Ae Ri (Lee Se Young), une jeune étudiante qui travaille et économise pour payer les frais médicaux de sa chère maman malade. Jusque là rien d’extraordinaire, sauf que la Ae Ri que Seo Jin contacte tous les soirs vit dans le passé, à un mois de décalage. Seo Jin demande à Ae Ri de l’aider à empêcher le kidnapping de sa fille. De son côté, la mère d’Ae Ri disparaît brutalement sans explication de l’hôpital, et Seo Jin va aider sa fille à la localiser. Lire la suite

Bilan des Kdramas de 2020

Ouah ça faisait un bail que je n’avais pas vu assez de Kdramas pour faire un bilan annuel ! Après un désamour au cours de la seconde partie des années 2010 durant laquelle le format (entre autres) ne me convenait plus, j’ai renoué avec cette passion, en prenant cette fois plus de précautions pour éviter le burn-out (ne pas commencer trop de nouveautés, regarder les dramas en fonction de mes envies du moment et pas en fonction de la hype de telle ou telle sortie…). A l’occasion de ce bilan suivant ce nouveau départ, j’ai voulu faire le point sur ce que les programmations des principales chaînes (publiques et privées) sont devenues à travers le prisme de leur offre de 2020. Lire la suite

Flower of Evil

Année/Diffusion : 2020/tvN

Par : Kim Chul Kyu, Yoo Jung Hee

Durée : 16 épisodes

Cha Ji Won (Moon Chae Won) a, en apparence, tout pour être heureuse. C’est une brillante enquêtrice de police bien intégrée dans sa team, et elle a épousé l’homme de sa vie Baek Hee Sung (Lee Jun Ki) qui élève leur adorable petite fille et s’occupe du foyer en parallèle de son atelier d’artisan pour soulager sa femme très prise par son boulot. Seule ombre au tableau : Ji Won et sa fille ont du mal à se faire accepter par leur belle-famille, qui les traite inexplicablement avec beaucoup de froideur. Un jour la team de Ji Won doit se pencher sur un meurtre qui rappelle à tous l’affaire Do Min Seok. Ce tueur en série s’est suicidé depuis longtemps, mais il était soupçonné d’avoir un complice : son fils, Do Hyun Soo, en fuite après un meurtre commis postérieurement à la mort de son père. Depuis la fille du tueur Hae Soo (Jang Hee Jin) vis cachée, et personne ne sait ce que Hyun Soo est devenu. A moins qu’il ne soit beaucoup plus proche que Ji Won ne soit mesure de l’imaginer : marié à une enquêtrice de la police criminelle, la parfaite couverture ? Lire la suite

The Good Detective

Année/Diffusion : 2020/JTBC

Par : Jo Nam Gook, Choi Jin Won

Durée : 16 épisodes

Kang Do Chang (Son Hyun Joo) et Oh Ji Hyeok (Jang Seung Jo) n’ont pas grand chose en commun. Le premier est un ex petit bras de gang sans le sou, aujourd’hui vieux briscard aimé et admiré de sa team. Proche de la retraite, il attends la promotion qui va lui permettre de se reposer un peu et de toucher un salaire plus confortable. Le second est une jeune élite solitaire doucement détestée par son entourage. Riche, brillant et hermétique aux conventions sociales et aux pots de vins, il atterrit dans la team de Do Chang comme un cheveux sur la soupe. A ce moment-là, une sordide affaire de double meurtre refait surface à l’occasion de l’exécution de l’homme désigné coupable, et Do Chang ne peut s’empêcher d’être mal à l’aise en repensant aux circonstances dans lesquelles l’enquête s’est déroulée. Ca tombe bien ; son nouveau partenaire a une raison très personnelle de rouvrir le dossier, et avec la journaliste Jin Seo Kyung (Lee Elliya) aiguillée par le même sens moral, ils vont risquer leur carrière et ouvrir la boîte de Pandore. Lire la suite

Another Miss Oh

Année/Diffusion : 2016/tvN

Par : Park Hae Young, Song Hyun Wook

Durée : 18 épisodes

Oh Hae Young (Seo Hyun Jin) maudit son nom. Quand elle était au lycée, une autre fille plus jolie et populaire qu’elle (Jeon Hye Bin) portait le même, ce qui donnait lieu à beaucoup de malentendus malheureux et de comparaisons peu flatteuses. Mais ça ne l’a pas empêchée un fois adulte de trouver un bon job et un partenaire, et elle va bientôt épouser Han Tae Jin (Lee Jae Yoon), jeune entrepreneur plein d’avenir. Park Do Kyung (Eric Moon) est chef de production et bruiteur dans la boîte qu’il a monté avec son frère et ses amis. Perfectionniste et exigeant, il est craint mais respecté dans le métier. Il essaie tant bien que mal de se remettre d’une douloureuse rupture, et quand l’occasion de se venger se présente, il ne résiste pas. Ce qu’il ne sait pas, c’est que sa vengeance puérile va se retourner contre lui de manière spectaculaire, et changer pour toujours son destin et celui de Oh Hae Young.  Lire la suite

Kdramas de 2020 – Vue d’ensemble du 4ème trimestre

Le moment est venu de s’intéresser au dernier trimestre de 2020, qui s’annonce plus prometteur et varié que le précédent. Je n’ai pas grand chose à dire sur ses nouveautés d’ailleurs, je retiens surtout School Nurse Files pour son excentricité (un peu too much parfois), et j’ai regardé et bien aimé le pilote de Do Do Sol Sol…, même si j’ai peu peu le même problème qu’avec le drama précédent de cette scénariste (Shopping King Louie) : trop de fluff, et des situations très improbables qui me sortent du drama. Je pense qu’il faut être dans le bon mood pour les voir et accepter sans réserve leur côté frivole et irréaliste. Sinon je ne toucherai pas à Alice ni à Record of Youth vu les critiques, et ça me laisse avec Do You Like Brahms et 18 Again à tester. Il me reste aussi en cours Flower of Evil, qui s’essouffle un peu dans sa dernière ligne droite.

Avant de commencer je tiens à prévenir que je suis confinée dans un trou paumé sans haut débit, et tout ce que j’arrive à capter plus ou moins correctement sont des dramas sur Netflix, ce qui explique pourquoi je binge essentiellement des dramas terminés qui sont dessus, et je risque de ne pas pouvoir regarder dans de bonnes conditions toutes les nouveautés suivantes avant un moment. 

Lire la suite