There is No Such Thing as Nice Guys : Le Petit Théâtre Masochiste de Lee Kyung Hee

Le début ne m’a vraiment pas emballée. D’abord nous avons dix minutes de medical drama typique avant de tomber au cours des dix minutes suivantes dans les puis sans fond de l’Enfer du Makjang. Heureusement Moon Chae Won est apparue pour me sauver de ma détresse devant la stupidité des personnages précédents sous les traits d’un ange exterminateur et m’a emportée au paradis. Et ensuite elle et Song Jong Ki étaient incroyablement sexy ensemble même si ils ne se sont pas encore adressés la parole. Et je vais probablement regarder ce drama juste pour les voir échanger des baisers passionnés et désespérés. The End.

Est-ce que je viens de tomber à nouveau dans un drama-piège de Lee Kyung Hee qui va me donner envie de jeter mon ordinateur par la fenêtre à la fin ?

Oui.

Lire la suite

Infos en vrac du 14/06/12

Bon apparemment ils commencent à sentir que les gens en ont assez d’êtres assommés par des romances (je n’ai rien contre mais la diversité c’est bien) et nous nous dirigeons vers un été plus dramatique et plus solide. Il y a bien encore quelques petites sucreries ici et là mais dans l’ensemble ça va être du lourd. Ci-dessus : Donghae dans le rôle du pâtissier de Panda & Hedgehog. Lire la suite