Bilan Dramas 2014 – L’Herbe était plus Verte à Côté

vlcsnap-2014-02-02-00h28m12s62

Mina : Eh voilà, j’ai atteint le point où je regarde la liste des nouveautés régulièrement et quasiment rien ne me fait envie. Et je n’ai rien terminé, ce qui est un peu déprimant. Ça ne m’étonnerait pas que ce soit une question d’humeur passagère, mais j’ai quand même remarqué plusieurs choses. Maintenant je supporte mal ce format de deux épisodes d’une heure par semaine (voir plus !) pour une durée de huit semaines (voire plus). C’est énorme, et je me lasse presque à chaque fois autour de 30/40 minutes passées. Le live-shooting et le fait que les scénarios sont rarement prévus pour tenir le coup durant 20 épisodes achèvent de tarir tout potentiel. En tout cas cette année j’avais besoin de mettre un peu à distance les Kdramas histoire de ne pas m’en dégoûter définitivement, quitte à revenir de temps en temps tester quelque chose qui me fait vraiment envie. Est-ce que ce n’est pas une phase inévitable dans le parcours d’un fan ? Ou c’est peut-être juste moi…

vlcsnap-2014-06-03-20h29m35s71

Kaa : Non, ce n’est pas juste toi… D’ailleurs, on sait qu’il y a un problème lorsque l’idée même de faire un classement n’est plus très pertinente tellement il y a eu peu de dramas terminés ou suffisamment avancés pour les mettre en perspective les uns avec les autres. La faute n’a pas seulement été à l’offre de Kdramas comme l’an dernier (même s’il y a eu de ça aussi, il ne faut pas se mentir), mais cette fois, plutôt à la demande. Malgré un début d’année très actif, mon intérêt s’est peu à peu éteint parce que les exigences de vie de tous les jours me demandaient de plus en plus de répondre « présente ». Par conséquent, pour la première fois depuis que je regarde des dramas, l’équilibre a eu du mal à être maintenu entre dramas, blog et études. Ça a commencé par une simple réduction de temps puis ça s’est transformé un problème de fond plus sérieux : mon esprit était ailleurs (dans mes études, mon travail, mes décisions quant à mes futurs projets de vie), j’avais du mal à trouver mon compte dans les nouveautés, d’où mon inconstance et papillonnage à droite à gauche. Ça ne veut pas dire que je n’ai rien regardé. J’en ai profité pour aller piocher dans les dramas que j’ai manqué les années précédentes, donc je n’ai pas eu le temps de m’ennuyer non plus. Par ailleurs, en terme d’éclectisme, par contre, le bilan est extrêmement positif. Le temps où je dédiais toute mon attention aux Kdramas semble tout à fait révolu. Lire la suite