Hyena

Année/diffusion : 2020/SBS/Netflix

Par : Jang Tae Yoo, Kim Roo Ri

Durée : 16 épisodes

PV

Yoon Hee Jae (Joo Ji Hoon) est le poulain le plus prometteur du cabinet d’avocat prestigieux Song & Kim. Ambitieux, bosseur, brillant et soutenu par un excellent pedigree, rien ne semble pouvoir l’arrêter, on lui confie les affaires les plus juteuses et sensibles, et il les gagne. Jang Geum Ja (Kim Hye Sun) est aussi une avocate bosseuse, brillante et performante, mais elle sort de nulle part, ne dispose pas des mêmes moyens financiers, et gère son petit cab avec une seule collaboratrice. Proche du terrain, elle est prête à tout pour gagner un client ou une affaire, y compris à violer les règles de déontologie. Lorsque leurs chemins se croisent, ils sont comme chien et chat et deviennent très vite rivaux. Et ça aurait pu en rester là, sauf que Geum Ja a fait quelque chose à Hee Jae qui rend les chose entre eux infiniment plus tendues, et personnelles…

Bon, sortons-ça de mon système une bonne fois pour toute pour que j’évite de vous gaver avec ça tout du long : Joo Ji Hoon est incroyablement sexy, et à ma grande joie, c’est quelque chose qui est soutenu par l’héroïne, le réalisateur et sa caméra. D’ailleurs je trouve ça assez hilarant que ça soit d’une certaine manière le point de départ de l’intrigue : Geum Ja voit sa photo au début de son affaire et se dit tout de suite : « lui, je vais me le faire », dans les deux sens, littéral et littéraire. S’ensuit ce qui est l’un des tangos amoureux doublé d’affrontements professionnels les plus prenants que j’ai vus dans un show, où chaque adversaire rivalise de sournoiserie pour avoir le dessus. La première partie est un enchaînement de matchs sans merci toujours plus jouissifs, et la seconde partie force nos deux têtes brûlées à travailler ensemble. Et, miracle, ça ne rend pas le drama moins fun, au contraire !

Autre petit plaisir : j’ai apprécié que les personnages restent jusqu’au bout de vraies charognes. Dans beaucoup de fictions, les avocats qui ont le rôle central sont de valeureux  justiciers défenseurs de la veuve et de l’orphelin, et ça fait du bien de voir le métier ramené à sa réalité de temps en temps. Pas que tous les avocats soient des charognes, mais au fond ils sont là en priorité pour défendre les intérêts de leur client et leurs propres intérêts du même coup, ce que Hyena comprend et illustre parfaitement bien, sans pour autant réduire ses protagonistes à des pourritures cupides. J’ai un seul bémol à noter, qui concerne cet aspect du scénario : Geum Ja fait un choix éthiquement répréhensible pour gagner une affaire centrale qui a failli me dégoûter du personnage. Elle doit en assumer les conséquences par la suite, mais dans l’ensemble il m’a semblé que cette partie du scénario était écrite par quelqu’un qui ne maîtrisait pas bien les thèmes abordés, et qui n’aurait pas dû se risquer à écrire une affaire dessus.

La réalisation de son côté est excellente, et ce n’est pas étonnant puisque c’est Jang Tae Yoo qui est aux commandes, que vous connaissez peut-être par les très jolis dramas Painter of the Wind, Tree With Deep Roots ou You From Another Star. Le casting, principal et secondaire, cartonne. Je suis absolument ravie que Song Hye Kyo ait refusé le rôle principal, parce que je ne vois personne d’autre que Kim Hye Sun pour incarner Jang Geum Ja. J’aime beaucoup Song Hye Kyo, ce n’est pas la question, mais soyons honnêtes, elle n’a absolument pas la même niaque que Kim Hye Sun, et elle convient mieux à des rôles de princesses de glace qu’à des rôles d’avocates véreuses. C’est aussi un vrai plaisir de voir Joo Ji Hoon dans un rôle où il peut se lâcher un peu, et nous faire bénéficier de son gros potentiel de clown. Il a des expressions impayables dans ce drama et plusieurs fois m’a fait éclater de rire. C’était très drôle de voir son personnage et celui de Kim Hye Sun pris dans une relation à la fois mature, et incroyablement puérile. Ils progressent ensemble au cours de l’intrigue : Geum Ja aide Hee Jae à se décoincer un peu et à sortir de l’emprise de son mentor, et Hee Jae en retour offre à Geum Ja le soutien moral inconditionnel dont elle a désespérément besoin. Le drama m’a vraiment bien vendu leur relation, et à la fin j’étais totalement convaincue que chacun apportait à l’autre exactement ce dont il avait besoin à ce moment de sa vie.

En bref :  C’est fun, finement réalisé, écrit et joué.  Pur moment de plaisir pour tout fan de Joo Ji Hoon tellement le drama le met en valeur. S’il n’y avait pas ce faux-pas du scénario ce serait un sans-faute, mais il ne passe pas loin.

2 réflexions sur “Hyena

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s