The Secret Life of My Secretary/Love at First Sight

Année/Diffusion : 2019/SBS

Par : Lee Kwang Young, Kim Ah Jung

Durée : 16 épisodes

Trailer

Jeong Gal Hee (Jin Ki Joo) a toujours vécu en suivant la devise familiale : « patience, mère de toutes les vertus ». Aujourd’hui orpheline, pour soutenir son frère aveugle et sa sœur plus jeune, elle travaille d’arrache-pied comme secrétaire dans une grosse entreprise. Elle espère décrocher un contrat permanent auprès de son boss, le directeur Do Min Ik (Kim Young Kwang), fils illégitime de l’ex-président et potentiel candidat au poste lui-même. Sa candidature est mise en danger quand Min Ik perd la capacité de reconnaître les visages, suite à un accident. En parallèle, il tombe amoureux de Veronica Park (Kim Jae Kyung), une riche héritière et businesswoman redoutable avec qui sa mère veut arranger son mariage. Le hic c’est que Veronica Park sort avec le meilleur ami de Min Ik, Gi Dae Ju (Koo Ja Sung), et la « Veronica Park » que Min Ik connaît est en réalité Gal Hee. Au début il la confond avec Veronica par accident, mais Gal Hee, trop tentée par l’inversion des rôles, commence à sortir avec son boss sous une autre identité. 

Ah, je crois que vous connaissez ce sentiment, quand un drama vous fais juste sourire. Rien qu’en éditant cet article j’avais un sourire idiot collé à la figure. Je pense que Secret Life of My Secretary a l’avantage d’être arrivé sur mon écran exactement au moment où j’en avais besoin, ce qui m’a rendu plus clémente envers ses travers, sans compter mon point faible de la taille d’une piscine olympique pour les histoires de revanche de ce type, double bonus s’il y a une dynamique boss/secrétaire (hey, on a tous nos kinks…). Dans le même genre je n’avais pas du tout accroché à What’s wrong with Secretary Kim, en partie je pense parce que l’héroïne Kim Mi So était tellement parfaite que s’identifier à elle était difficile (et aussi je pense parce que le drama perd son sens de l’humour incisif dès le second épisode). Jeong Gal Hee a le cœur sur la main mais elle a ses défauts : parfaitement informée que son boss licencie toutes ses secrétaires au bout d’un an, elle  pense tout de même qu’elle sera celle qui brise la règle parce qu’elle accepte ses abus ! Et cette attitude n’est pas une qualité, en plus de donner de mauvaises habitudes à son boss, elle est malhonnête avec ses propres sentiments : quand l’opportunité se présente à elle de se sentir privilégiée et en position de pouvoir, elle ne résiste pas. C’est une trahison égoïste et à la limite de l’abus de personne vulnérable, même si  de son côté Min Ik abusait clairement de son pouvoir envers elle.

En plus de ça, je suis restée embarquée tout du long parce que j’étais toujours en mesure de comprendre pourquoi les personnages en arrivaient à faire ces erreurs et ces transgressions. Le drama nous signale dès le début que la mère de Gal Hee regrette amèrement d’avoir élevé sa fille dans une version trop extrême de l’abnégation, son frère lui ordonne de prendre du temps pour elle au lieu de sacrifier chaque minute de sa vie pour ses frangins, Dae Ju qui a été dans la même position que Gal Hee ne la suit pas du tout dans ses comportements de servitude les plus extrêmes, et enfin sa petite sœur (léger spoiler) prépare un plan pour venger son aînée de ce qu’elle a eu à endurer. Mais Gal Hee a beaucoup de chemin à faire avant d’arriver à entendre tous ces messages, et ce n’est pas étonnant qu’elle craque quand se présente à elle un moyen d’être enfin un peu égoïste sous une autre identité. C’est une manière de ne pas l’assumer tout de suite, même si elle commence déjà à montrer des débuts de rébellion quand elle est elle-même.

De son côté, Min Ik est un cas classique d’immaturité aggravée par son statut et son milieu d’ultra privilégié, et il va se prendre dans la figure une limite massive sous la forme d’un handicap. Son arc est sans doute mon préféré du drama, je sais que la complainte du pauvre petit garçon riche est surexploitée à Kdrama-land mais j’ai accroché, trouvé émouvant sa détresse palpable quand il perd la capacité de voir les visages et apprécié son parcours d’apprentissage à dépendre plus des autres. De plus, comme Gal Hee, c’est quelqu’un qui fait au début ses choix de vie pour les autres (essentiellement sa belle-mère et son meilleur ami Dae Ju), et je pense que ça explique aussi pourquoi il est aussi pressé de tomber amoureux de Veronica Park, qui est la fiancée idéale pour plaire à Maman. Tomber amoureux de Gal Hee et assumer son amour pour elle sera la manière pour lui de remettre en cause son absolue fidélité à sa mère et Dae Ju, la supercherie de Gal Hee les ayant convaincus qu’ils sortent avec la même femme.

J’admet ne pas avoir tellement réfléchi pour cet article à la bataille de Min Ik pour devenir président de la boîte de son père, je pense que ça servait surtout de décor et de moteur aux autres intrigues essentielles du drama et sa résolution était un peu bizarre (bâclée ?). Le moins on en dira sur le mystère de l’accident de Min Ik le mieux ce sera, tellement cette partie du drama était écrite de manière parfois non-sensique et faisait faire aux personnages des choix stupides/absurdes. Par contre j’ai bien aimé sa résolution, il se révèle être intimement lié à l’aspect « revanche sociale » du drama  et lui permet de se clore sur une note positive pour les personnages secondaires/tertiaires.

Sur la partie technique, je n’ai rien à dire. Le drama est très joli, une attention toute particulière a été accordée aux décors/costumes qui sont tout du long des marqueurs visuels des thèmes du drama (le cardigan rouge, Veronica et son bureau incroyable qui la place au centre/contrôle de tout avec une couronne qui vient se superposer visuellement à sa tête, Min Ik prisonnier de son aquarium de verre géant et presque vide dans lequel flotte un gros poisson doré, symbole de son père mais aussi ironiquement symbole du mensonge, Gal Hee dans son foyer chaleureux mais disposé autour d’une cour centrale qui la force à danser en équilibre instable pour la traverser, comme dans sa vie où chaque pas qu’elle fait est dangereux, etc.). Les quatre acteurs principaux étaient adorables et investis dans leur rôle, et j’avais envie de les serrer dans mes bras et de les féliciter, qu’ils jouent séparément ou ensemble. En couple, la magie a totalement opérée, y compris pour le couple secondaire. Veronica Park était une attraction à elle toute seule (kudos à Kim Jae Young qui a rendu son personnage si attachant et divertissant alors qu’elle aurait pu être facilement too much), et son histoire avec Dae Ju était une parenthèse de fun et de bonne humeur quand la romance principale prenait un tour plus triste. Secret Life of My Secretary est essentiellement une comédie romantique et ne devient jamais un mélo, mais vers la fin Ga Hee doit faire face aux conséquences de ses mensonges et Min Ik à sa solitude, déjà présente quand il allait bien mais très aggravée par son nouvel handicap, et les parenthèses avec Veronica Park nous permettent de souffler un peu.

D’ailleurs Veronica et Dae Ju, loin d’être utilisés comme souvent comme rivaux amoureux, sont ici des modèles pour nos héros. Comme Min Ik, Veronica est née avec une cuillère en or dans la bouche, comme lui elle en ressent beaucoup de solitude, mais contrairement à lui elle 1) ne vit pas pour se plier aux désirs de sa mère, 2) reconnaît immédiatement l’amour quand il lui arrive dessus sous la forme d’un garçon qui n’est pas de son statut. Min Ik doit en prendre de la graine. De son côté Dae Ju montre l’exemple à Gal Hee en 1) ne reniant jamais ses racines et son identité et 2) en restant honnête avec lui-même et avec les autres. Lui aussi est tentée par une trahison de Min Ik quand l’opportunité se présente à lui, mais il la gère beaucoup mieux que Gal Hee.

En même temps je n’ai jamais pu trop en vouloir à Gal Hee pour ses choix, pour deux raisons. D’abord, Min Ik veut trop fait plaisir à sa mère et tomber amoureux de « Veronica Park » pour être capable de la voir, elle. Bien sûr il est vraiment amoureux de sa personnalité (c’est clair que son admiration se transforme en amour quand Gal Hee est elle-même avec lui) mais le fait qu’elle porte le sceau d’approbation maternelle la rend accessible, alors qu’il aura plus de chemin à faire pour envisager sa secrétaire de la même manière. Cela rend pour Gal Hee la renonciation à sa fausse identité très difficile. Ensuite il y a les sentiments. Au début Gal Hee est surtout intoxiquée par l’expérience de ce nouveau pouvoir qu’elle exerce sur son boss, mais c’est assez vite remplacé par son amour pour lui, et surtout le fait qu’ensemble ils développent une relation bien réelle, même sur les bases d’un mensonge. C’est le deuil de cette relation que Gal Hee n’arrive pas à faire assez vite, et qui la pousse à retarder constamment l’échéance. Je pense qu’ils ont trop retardé la révélation et que ça casse un peu le rythme du drama vers la fin, et c’est pour ça que je conseille de binger la série, ça a rendu l’attente beaucoup plus supportable.

Dans l’ensemble je suis très contente d’avoir laissé une chance à ce drama de 2019, merci à l’article de Kfangirl sans lequel je serais totalement passée à côté, et je vous le recommande si vous cherchez une comédie romantique basique mais efficace.

En bref : Le parfait binge-watch pour se changer les idées en temps de crise, quand une bonne vielle RomCom remplie de repère familiers et de héros à croquer vous paraît la chose la plus tentante du monde.

7 réflexions sur “The Secret Life of My Secretary/Love at First Sight

  1. J’avais commencé ce drama lors de sa diffusion, et m’étais arrêtée vers la moitié, parce que je ne supportais plus Min Ik, son immaturité et la façon dont il traitait sa secrétaire, en étant en plus parfaitement conscient qu’il abusait. J’avais peur de finir par n’en plus supporter le visage de Kim Young Kwang, ce qui aurait été dommage vu que j’aime énormément cet acteur, et qu’en plus il est très bon dans ce drama, et ce n’était pas de sa faute si le personnage m’insupportait.

    Mais, ce mois-ci, portée par le même article que toi et les envies que tu décris dans ta conclusion, j’ai décidé de relancer la série. J’avoue, j’ai fait avance rapide sur les passages que j’avais déjà vus et qui m’avaient agacée à mon premier visionnage , et du coup… c’est passé bien mieux, forcément, haha. Et dans la seconde moitié, j’ai pu profiter pleinement de tout ce dont tu parles, du coup, et énormément apprécier mon visionnage :) et Kim Young Kwang (wouhou) :)

    J’ai également apprécié la conclusion des histoires de l’entreprise (qui sinon ne me passionnaient pas du tout sinon) et je n’avais pas réfléchi aux décors et ce qu’ils représentent pour les personnages, donc merci d’avoir souligné cet aspect-là, ça enrichit ma vision de la série ♥

    Dans l’ensemble, malgré un gros faux-départ, finalement, la seconde fois (même si j’ai triché un peu) j’ai passé un excellent moment devant ce drama… Un jour, qui sait, je le reverrai peut-être en entier pour de vrai, haha.

    En attendant, merci pour ton article, Mina ♥

    • Yay ^^)/ je suis contente qu’il ait finit par te plaire. J’ai passé un très bon moment devant, exactement pendant une période où j’étais prête à me souvenir pourquoi j’aime autant les Kdramas à la base. Et j’ai un crush sur Kim Young Kwang depuis Love Rain, je suis aux anges de le voir dans des rôles principaux XD (vraiment envie de voir Lookout…tellement de dramas à rattraper, au secours).

      Merci d’être passé et d’avoir pris le temps d’écrire !

  2. Le même article l’a placé en haut de ma wish. XD Je ne l’ai pas encore vu mais avec ton avis aussi, je pense le regarder prochainement si je ne suis pas happée par autre chose. ^^

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s