Bilan et Suivi du Pilothaton des Animes de Printemps 2017

Cette saison étant particulièrement riche, je trouve qu’elle mérite un second article de conclusion et de suivi sur quelques seconds épisodes que j’ai pu voir entre temps.

Je garde

Chupacabra Quest, Azazel show : dat ass, BokuAca 2, Levy is back, Legend of Rackam, Cute teenagers falling (slowly) in love, Re:Creators (j’avais des doutes sur le scénario après le pilote composé essentiellement d’action, mais le second épisode était très bien écrit ! Je pense que ce show va être FUN). Uchouten Kazoku 2…je me demande si je ne vais pas le mettre de côté pour le regarder d’un coup plus tard. En comptant la seconde partie de Little Witch Academia ça fait huit animes à suivre en live (dont quatre qui vont faire plus de 20 épisodes !) c’est déjà pas mal.

J’ai du mal à me décider (+mon opinion sur le second épisode)

Anonymous Noise – Celui-là je suis à peu près sûre de le garder, je suis surprise d’apprécier autant les personnages (ils ont un réel charisme), le triangle amoureux a l’air d’être de ceux qui sont déchirants et difficiles à démêler, et le second épisode m’a rassurée sur l’adaptation du scénario. J’ai juste peur du format (trop court) et surtout le manga n’est pas terminé, ce qui risque de laisser la romance en suspend et de frustrer tout le monde. 

Alice & Zoroku – J’espérais qu’avec des épisodes plus courts cet anime parviendrait à avoir un rythme plus soutenu…mais c’est toujours aussi lent. Tout le second épisode raconte essentiellement l’arrivée de Sanae (la petite-fille de Zoroku), et construit sa relation avec l’héroïne à travers une poignée de gags très limités (Sana-chan a faim, Sana-chan se téléporte…) et inutilement étirés sur plusieurs scènes. Quand j’en suis à checker le timer toutes les cinq minutes pour voir si on s’approche de la fin, c’est mauvais signe. Plus inquiétant, l’anime continue d’articuler maladroitement slice-of-life, drame, et vague thriller surnaturel. Les séquences assez perturbantes sur le passé de Sana au centre de recherches se marient mal avec le gag des porcelets, par exemple. Et je me répète, mais la comparaison avec Flip Flappers est inévitable, et peu flatteuse. L’élément qui distinguait Alice de tels meilleurs shows qui abordent les mêmes thèmes est la relation entre cette jeune fille et un vieux monsieur, mais jusqu’ici c’est largement négligé (dans cet épisode, ils ne se voient qu’à la fin) et ça ne suffit pas à compenser tout l’ennui généré par le rythme poussif. Cette histoire conserve son potentiel, mais jusqu’ici je ne le vois pas correctement exploité.

Kabuki Club : La production de cet anime est…tragique. Est-ce que le moment est revenu de commenter la QUALITÉ des shows de Deen ? Il y a déjà des erreurs grossières de positionnement et de proportion (je pourrais jurer que Kurogo et ses amis changent de taille d’un plan à l’autre), le montage est bizarre (il y a un moment où ils coupent une scène tellement violemment que j’ai cru qu’ils avaient carrément oublié d’intégrer un plan), évidemment tout le monde est déjà off-model, et depuis la séquence où Ebihara performe dans le pilote il n’y a pas eu un seul morceau d’animation véritable. C’est dommage, parce que ce show a un bon fond ! Vous devriez regarder le second épisode juste pour le discours de Kurogo à Haine, et les conversations avec les seniors sont formidables. Le problème c’est que la réalisation est tellement en crise qu’elle tire tout vers le bas, y  compris ces bons dialogues. Pour une série qui rend hommage à un art aussi visuel que le Kabuki, on est mal barrés.

Sagrada Reset – Urgh, ce show. Si l’histoire  de la LN qu’ils essaient de raconter a du potentiel (Super pouvoirs ! Premiers émois adolescents ! Crise existentielle ! LARMES ET DRAMA !), cette adaptation est catastrophique. De manière assez évidente c’est le genre de scénario complexe qui aurait nécessité l’intervention de quelqu’un d’expérimenté (Mari Okada n’était disponible ? Son style aurait collé parfaitement), alors qu’avec ceux-là on dirait un truc assemblé à la dernière minute par des amateurs (en même temps, qu’est-ce que j’attendais du scénariste de Big Order et d’ Aldnoah.Zero ?). L’animation est tristement réduite au strict minimum alors qu’il n’y a pas beaucoup d’action à couvrir (contrairement à Kabukibu, ils n’ont pas l’excuse d’avoir des scènes de théâtre et de danse à réaliser), la ville de Sagrada qui est si spéciale pourrait bien être une ville morte que ça ne changerait pas grand-chose à son atmosphère, et surtout…personne n’a réécrit les dialogues ou quoi ? On dirait qu’ils se contentent de les prendre tels quels dans le texte et de les faire débiter aux doubleurs sans une once d’émotion. Le second épisode était pire que le premier, il parle d’amour et de mort, et j’ai rarement vu ces deux thèmes donner quelque chose d’aussi plat, froid, et apathique. J’accorde encore un épisode dans le doute que tout ça soit assumé et nous mène quelque part, mais je suis un peu découragée.

Hinako Note – Mmmmh. D’un côté c’est très mignon (Hinako est une vraie princesse Disney), et ils sont sérieux avec cette histoire de théâtre qui avance déjà pas mal. De l’autre je pourrais me passer du fanservice gratuit qui ne colle pas vraiment avec l’atmosphère du show (j’ai l’impression qu’ils n’ont pas compris que le fanservice d’un s’life moe est un peu particulier et ne repose pas du T&A de base) et les filles sont trop gentilles et parfaites sur tous les plans. J’ai relu Azumanga Daiho récemment, et ça m’a rappelé à quel point ce type de s’life comique est excellent quand il permet à ses personnages d’être faillibles, égoïstes, feignants, etc. J’apprécie l’humour absurde d’Hinako Note (les scènes à la campagne en particulier sont très amusantes) mais je trouve qu’ils ont raté leurs persos.

SukaSuka – Toujours en équilibre périlleux entre la romance émouvante et le harem lolicon, le drame sincère et le tragedy porn. Ils continuent à ne pas basculer totalement du côté obscur de l’exploitation, mais s’ils pouvaient éviter de jouer avec régulièrement ce serait rassurant. J’aime beaucoup les deux protagonistes, Chtholly (ils ne pouvaient pas traduire ça par Kutori ?) et Willem, et si l’anime continue de placer leur relation au cœur du scénario, je serais contente. Ça continue à être très bien fait, et je suis assez intriguée par le scénario pour avoir envie de savoir où ça va aller.

Le reste

Pas pour moi, peut-être pour vous : The Royal Tutor (pas mon genre de show, mais c’est plutôt drôle et surtout beaucoup moins idiot que ça en a l’air), et Grimoire of Zero (le second épisode m’a profondément ennuyée mais si vous adorez l’idée d’une sorcière à la langue acérée attachée à un homme-tigre blanc géant ça satisfait ce fantasme).

Poubelle sans hésitation : Love Tyrant, Armed Girl Machiavellism, Clockwork Planet, Akashic Records of Bastard Magic Instructor, Twin Angel Break, Frame Arms Girl, Eromanga-sensei, Gin no Guardian.

Les shorts : Rien de notoire, peut-être Kenka Banchou ? Et j’ai entendu dire du bien de Makeruna – Aku no Gundan. Love Kome est basé sur des jeux de mots culinaires, si ce genre de comédie vous intéresse.

Non couverts, et ne m’intéressent pas : Tsugumomo, Kado The Right Answer, ID-0, Seven Mortal Sins, Atom The Beginning.

Publicités

5 réflexions sur “Bilan et Suivi du Pilothaton des Animes de Printemps 2017

  1. Je ne vois pas le Zero Kara Hajimeru Mahou No Sho, tu en as pensé quoi? J4attends de voir le deuxième pour me faire un avis.

  2. Au vu de la personnalité de l’héroïne, que le triangle amoureux soit résolu ou non, n’a aucune importance. Elle va de l’avant, peu importe qui elle fait souffrir en route.

    • Je ne parle pas de résolution du triangle amoureux, mais plus de résolution de la romance comme c’est tout de même l’un des éléments majeurs (et moteurs) du scénario, et plus généralement de conclusion des intrigues lancées, qu’importe la manière dont ça se termine ou de qui va avec qui ou avec personne. On risque d’avoir une adaptation qui non seulement n’aura pas de réel final mais n’adaptera même pas les volumes disponibles.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s