Pilotathon des Animes d’Eté 2016 : Troisième Partie

[HorribleSubs] Amanchu! - 01 [720p].mkv_snapshot_01.14_[2016.07.09_13.50.34]

C’est moi ou il y a bien une gigatonne de nouveaux animes cet été ?

Dans cet article : Regalia The Three Sacred Stars, Kono Bijutsubu ni wa Mondai ga Aru!, Handa-kun, Amanchu!, Tenkyou no Alderamin, 91 Days, Qualidea Code, Ange Vierge et The Outcast

Regalia : The Three Sacred Stars

[HorribleSubs] Regalia - The Three Sacred Stars - 01v2 [720p].mkv_snapshot_02.54_[2016.07.11_02.02.44] [HorribleSubs] Regalia - The Three Sacred Stars - 01v2 [720p].mkv_snapshot_12.54_[2016.07.11_02.02.58]

Késako ? Rena et sa sœur adoptive Yui sont rattrapées par le passé et doivent combattre à bord de méchas. 

Un peu comme Tsukiuta, Regalia est un joli anime réalisé pour que les gens puissent shipper des filles mignonnes ensemble et dessiner des doujins sur leurs couples préférés. Et les filles pilotent des robots. Il faut le reconnaître, Regalia a le potentiel pour devenir l’un des meilleurs shows d’action qu’on verra cet été, avec en prime des robots animés en 2D, une espèce en voie de disparition. Par contre, l’écriture sent le fromage. Les filles sont trop parfaites et dévouées l’une à l’autre pour être vraies, on a un premier vilain débile et surexcité qui semble tout droit sorti d’un épisode de Nicky Larson (vous savez, les hommes de main qui étaient toujours doublés par le même type…), et la cerise sur le camembert : un scénario souvent obscur, au point qu’arrivée à la fin de l’épisode j’aurais été incapable de dire ce qu’on veut nous raconter.

Rena est l’impératrice du pays, alors qu’elle mène une vie d’écolière normale ? Que sont les « étoiles sacrées » du titre ? Le méchant était-il un cyborg ou un androïde ? Pourquoi disait-il à Yui qu’ils sont pareils, alors qu’elle ne semble pas avoir de corps matériel ?? Ce n’était pas la peine de répondre à toutes ces questions tout de suite, mais il y a une limite entre laisser une part de mystère et plonger son spectateur dans une totale confusion. Et je n’ai dis que du bien de la réalisation, mais un détail m’a mise mal à l’aise : tous les personnages féminins sont dessinés comme des adolescentes, y compris les adultes, tandis que les hommes sont dessinés comme dans des seinens et ont l’air d’avoir au moins la quarantaine. Les femmes et les hommes viennent  de deux univers stylistique complètement différents.

Ce n’est pas la seule marque d’incohérence. Regalia me fait penser au résultat d’une réunion entre fans de méchas, de lolis et de yuri qui auraient mixé le tout. Yui, Rena et les autres ont l’air de s’être échappées de leur moe/s’life où elles buvaient du thé en faisant des inside jokes. Je ne suis pas sûre de vouloir voir le mécha rouge ultra badass piloté par une gamine qui fait plus penser à Heidi la petite fille des Alpes qu’à Noriko Takaya. Et pour un show qui de toute évidence se veut épique, j’ai trouvé ça trop anticlimatique. Pas de tension romantique puisque le couple principal présenté ici se fait toutes les déclarations possibles (elles portent même des anneaux au cas où ce n’était pas clair), pas de cliffhanger à la fin comme elles annihilent leur adversaire sans trop de difficulté. Que nous promet la suite ? Plus de lolis et de combats, pour les inconditionnels, mais pour les autres je crains qu’il n’y ait rien d’intéressant à voir.

This Art Club Has a Problem !

[HorribleSubs] Kono Bijutsubu ni wa Mondai ga Aru! - 01 [720p].mkv_snapshot_11.44_[2016.07.09_12.49.19] [HorribleSubs] Kono Bijutsubu ni wa Mondai ga Aru! - 01 [720p].mkv_snapshot_18.15_[2016.07.09_12.28.20]

Késako ? Les quatre membres d’un club d’art passent du temps ensemble après les cours à dessiner et à plaisanter.

Et c’est arrivé une encore une fois, un manga comique que j’ai bien aimé en lisant quelques chapitres obtient une version animée, et en la voyant je me demande ce que j’ai bien pu trouver au manga. Pourtant les gags et les personnages sont les mêmes ? Mais en les revoyant avec une nouvelle perspective, on se rend compte de leur vacuité. Misaki est amoureuse de Subaru qui reste hermétique à ses avances et n’a d’yeux que pour ses « 2D Waifus ». Ce gag m’avait fait rire à l’origine, mais dans ce pilote il perd vite de son attrait et ne suffit pas à construire des personnages intéressants. Misaki et Subaru n’ont aucun trait de caractère distinctif en dehors de ceux que je viens de citer, pas plus que leur sempai qui passe tout son temps à dormir.

Cette superficialité pourrait fonctionner pour une petite comédie sans ambitions, mais comme feel. veut absolument mettre l’accent sur l’aspect émotionnel au lieu de mettre en valeur l’aspect absurde (comme ils l’avaient fait pour Dagashi Kashi), on se retrouve avec quelque chose de dissonant. C’est un cas de figure un peu étrange : on a une petite comédie puérile, associée à une animation délicate et travaillée qui met en valeur les défaillances d’écriture du manga au lieu d’y pallier. Ce type d’animation à fleur de peau qui accorde une grande importance aux expressions, à l’atmosphère et au langage corporel va très bien à des mangas où les émotions des personnages sont capitales comme One-Week Friends ou Yahari ZOKU, mais pour quelque chose comme Kono Bijutsu… ça ne fait que rappeler douloureusement à quel point ses personnages sont creux, leurs interactions stériles.

Amanchu!

[HorribleSubs] Amanchu! - 01 [720p].mkv_snapshot_02.03_[2016.07.09_13.51.38] [HorribleSubs] Amanchu! - 01 [720p].mkv_snapshot_09.56_[2016.07.09_13.59.38]

Késako ? Futaba déménage au bord de la mer et intègre son nouveau lycée où elle rencontre Hikari, une drôle de fille qui va lui faire découvrir sa passion : la plongée sous-marine.

Des uniformes féminins élégants, la mer à perte de vue, des mascottes moches mais adorables, des personnages qui ont chacun leur visage déformé particulier, l’idée de toujours chercher le merveilleux dans son quotidien et de se lancer dans l’exploration de son environnement…on est bien dans l’univers de l’auteur d’ARIA, c’est certain. Et comme ARIA est un anime formidable, complètement unique même dans son propre genre (le slice-of-life/Iyashikei), une nouvelle série animée par la même équipe à partir d’un manga du même auteur est un vrai cadeau. Ce n’est pas pour tout le monde : ces shows célèbrent l’art de se balader puis de se poser pour admirer le paysage autour de soi, et si ce n’est pas votre truc et que vous aimez vos animes avec un minimum d’action ou d’évènements forts, Amanchu ne satisfera pas cette attente.

Par contre, si vous aimez la philosophie de Rousseau (« Faire route à pied par un beau temps dans un beau pays sans être pressé, et avoir pour terme de ma course un objet agréable ; voilà de toutes les manières de vivre celle qui est le plus de mon goût« ), Amanchu et ARIA sont les versions animées de cette approche de l’environnement. Maintenant, qu’est-ce que va différencier Amanchu d’ARIA ? D’abord ils ont mis encore plus de soin dans l’animation : les backgrounds sont plus détaillés, les personnages ont des visage particulièrement fins et délicats. Ensuite, si dans ARIA l’architecture était aussi importante que la nature, dans Amanchu la nature a beaucoup plus d’importance, comme l’inconnu à explorer va être principalement la mer. Et enfin on change de contexte, au lieu d’être dans une ville fictive Martienne, on est au Japon de nos jours, et on voit les choses à travers les yeux d’une timide citadine. Ce ne sont pas des changements majeurs, mais ça me suffit pour considérer Amanchu! comme une œuvre indépendante qui aura ses propres charmes.

Alderamin on the Sky

[HorribleSubs] Alderamin on the Sky - 01 [720p].mkv_snapshot_08.04_[2016.07.09_16.41.43] [HorribleSubs] Alderamin on the Sky - 01 [720p].mkv_snapshot_21.27_[2016.07.09_16.38.58]

Késako ? Plusieurs jeunes destinés à de brillantes carrières militaires sont coincés en milieu hostile et vont devoir mettre en pratique leurs compétences plus tôt que prévu.

L’idée derrière ce premier épisode est bien trouvée : nos héros montent à bord d’un navire pour passer un examen militaire, s’échouent en terre sauvage après une tempête, réalisent qu’ils sont passés dans le camp du pays ennemi qui leur fait la guerre, et doivent s’en sortir tout en escortant l’héritière du trône de leur propre patrie. Tout un programme, même si le format de 13 épisodes risque de sérieusement limiter l’avancée du scénario. L’absence d’Académie Magique Spéciale de Combat et de tournois/invasion alien, remplacés par des décors et un contexte géopolitique un minimum construits est aussi appréciable.  Alors pourquoi, pourquoi gâcher tous ces efforts avec un héros absolument imbuvable ? Condescendant voir carrément insultant envers ses pairs, c’est le genre de type qui rend d’emblée un show honnête irregardable. Je pensais qu’Alderamin serait au-dessus des pires attitudes qu’on trouve dans les LN de manière trop récurrente, mais apparemment non, et en plus on doit trouver ça très charmant. Quel farceur cet Ikta ! Mais quand il faut être sérieux et sauver de la princesse, ou lui mettre presque le poing dans la figure pour lui faire retenir une leçon (cette scène était franchement dérangeante), on peut compter sur lui !

Un autre élément qui m’a exaspérée dans ce pilote étaient les dialogues, majoritairement constitués d’un infodumping qui nous gave de noms de telle ou telle grande famille de la noblesse locale.  C’était l’équivalent d’écouter une bande de jeunes prétentieux s’auto-congratuler d’êtres le fils de Machin ou l’héritière de la famille Trululu, et parler de leur prochaines opportunités professionnelles. Et n’attendez pas que leur accident entraîne une quelconque remise en question : ils se débrouillent tous très bien en pleine nature sauvage, ils festoient gaiement et le héros a même le temps de tresser un hamac tellement ils sont à l’aise ! J’attendais qu’on m’explique pourquoi ces jeunes nobles sont des génies de la survie, mais non. Il y a aussi un mélange pas très heureux de différents genres, au début on est dans un univers fantastico-médiéval, mais le générique nous suggère qu’on va vite basculer dans quelque chose de beaucoup plus moderne, et il y aussi des mascottes magiques ? Bref, Aldreamin a de bonnes idées, mais aucune habileté technique pour les mettre en œuvre, et son esprit est dans le caniveau.

Handa-kun

[HorribleSubs] Handa-kun - 01 [720p].mkv_snapshot_06.09_[2016.07.09_20.33.32] [HorribleSubs] Handa-kun - 01 [720p].mkv_snapshot_15.32_[2016.07.09_20.44.28]

Késako ? Sensei est un grand incompris auprès de ses camarades de lycée.

Quand ce spin-off a été annoncé j’ai eu du mal à en voir l’intérêt. Pourquoi revenir en arrière, à une époque où Sensei était encore immature, et surtout pourquoi à une époque sans Naru et les charmants personnages secondaires de Barakamon ? En fait j’ai eu ma réponse assez vite : juste pour déconner. Barakamon est un s’life de healing mêlé de comédie, Handa-kun est une pure comédie lycéenne absurde qui ne se prend pas au sérieux. J’ai un faible pour les animes qui tournent leurs personnages en dérision, et c’est le sport principal de cette série. Toute la première partie met en scène trois garçons qui se donnent le titre de « Handa Force », et qui essaient de produire leur propre version nanarde d’un anime basé sur Sensei, jusqu’à ce que Diomedéa leur envoie une copie de leur pilote.

Ensuite on voit ce « pilote dans le pilote », où le jeune Handa Sei affronte le lycée en bon artiste coincé dans son monde intérieur, en créant malentendu sur malentendu. Tout le monde l’admire et/ou veut sortir avec lui, mais il est persuadé que tout le monde le déteste et va vouloir l’exclure ou l’agresser. Je ne pense pas que cette comédie fera l’unanimité, elle est beaucoup plus déjantée que sa série « mère », et comme dans Sakamoto desu Ga chaque épisode sera une succession de vignettes sans réelle progression scénaristique (ce qui a du sens comme le manga est un Yonkoma). Mais je conseillerai quand même de lui donner une chance, j’ai beaucoup ris, et j’espère que la suite sera toute aussi folle et inventive.

Qualidea Code

[HorribleSubs] Qualidea Code - 01 [720p].mkv_snapshot_18.06_[2016.07.09_22.37.08] [HorribleSubs] Qualidea Code - 01 [720p].mkv_snapshot_15.33_[2016.07.09_22.29.03]

Késako ? Les enfants cryogénisés pendant une guerre terrible se réveillent des années après pour faire face à une invasion.

Qualidea Code m’a beaucoup surprise, ce pilote était…bon ? Pas extraordinaire ou quoi que ce soit, mais solide ? Ils savent que leur scénario post-apocalyptique est bateau, et ne perdent pas de temps à essayer de rendre ça faussement complexe en nous balançant trop de noms propres ou techniques, ils assument. Vive la simplicité. Par contre, l’exécution des lieux communs qu’ils adoptent est loin d’être inintéressante. Ils proposent de déconstruire un peu un syndrome qui affecte beaucoup de héros de LN, le « White Knight Complex », avec leur protagoniste qui ne cesse d’affirmer qu’il est « tout ce dont l’humanité a besoin« . Ce qui différencie Qualidea des autres adaptations de LN, c’est qu’au lieu d’être montrée comme admirable, cette attitude est attaquée sans détour, et cause même de sérieux problèmes aux protagonistes. Et c’est cool d’avoir trois duos principaux au lieu d’un Patate-kun et son harem de combattante, ça équilibre les choses. Au lieu d’être par défaut le meilleur, Ichiya a de sérieux rivaux qui remettent en question sa position.

Et pour changer, les personnages féminins sont diversifiés et attachants ! Même Canaria qui aurait dû m’agacer dès ses premières répliques m’a plu, c’est dire. C’est un peu dommage que l’anime ne soit pas mieux produit  : le soundtrack est excellent, mais les designs des ennemis sont très génériques, on voit que les personnages sont déjà souvent off-model et que des sacrifices ont été faits pour que les scènes de combat ressemblent à quelque chose. Mais ça n’a pas tellement d’importance, c’est suffisamment rare qu’une adaptation de LN me plaise pour que je laisse passer ce type de problème. Yay !

The Outcast

[HorribleSubs] Hitori no Shita - The Outcast - 01 [720p].mkv_snapshot_11.36_[2016.07.10_23.23.12] [HorribleSubs] Hitori no Shita - The Outcast - 01 [720p].mkv_snapshot_16.43_[2016.07.10_23.31.39]

Késako ? Quelque part en Chine les zombies se réveillent, mais malheureusement ils ne sont pas assez puissants pour tuer l’insupportable héros qui évidemment a hérité d’un pouvoir spécial.

The Outcast est un anime de zombies médiocre réalisé par des gens qui visiblement n’ont aucun enthousiasme pour leur produit. Il se peut que ça évolue rapidement en anime surnaturel avec des combats entre jeunes prodiges à la Big Order ou Taboo Tatoo, mais ce n’est pas très clair. Nous suivons en parallèle le fatiguant Chulan et sa demi-sœur impassible Baobao. Ils se rendent tous les deux au fin fond de la campagne pour visiter la tombe de leur mystérieux grand-père, et se retrouvent pris au piège d’une invasion zombie particulièrement molle, aisément annihilée par leurs pouvoirs respectifs. Je vois comment The Outcast peut marcher sous forme de webmanga, mais sa forme animée est tellement cheap que je me demande qui va la regarder. Et je me plains souvent des designs trop excentriques dans les animes, mais ici c’est l’inverse : ça devrait être interdit de concevoir des chara-designs aussi ennuyeux, voire laids. De manière générale c’est complètement vide, des décors sombres sans âme aux monstres de carton-pâte. Aussi plate sur le plan visuel que scénaristique, The Outcast a facilement l’un des pilotes les plus oubliables diffusés cette saison, et comme ENDRIDE je pense que tout le monde ne s’en souviendra plus avant même que la série soit terminée.

Ange Vierge

[HorribleSubs] Ange Vierge - 01 [720p].mkv_snapshot_04.52_[2016.07.11_00.43.48] [HorribleSubs] Ange Vierge - 01 [720p].mkv_snapshot_17.58_[2016.07.11_01.22.35]

Késako ? Du PPL pour un centre thermoludique, achetez nos cartes,  Saya est l’une des guerrières des cinq mondes choisies pour empêcher l’apocalypse. 

Ange Vierge…WTF ? C’est un anime promotionnel pour un jeu de carte qui commence de manière assez dynamique par un combat contre des OVNI vaguement phalliques, et quelques explications sur ce qui est en jeu. Et puis après, tout le monde va prendre un bain, et n’en sort plus avant la fin. Ok. Je ne saurais même pas dire si c’est de la fainéantise de la part du réalisateur, ou juste une idée qu’il a eu. En tout cas leur base est drôlement bien adaptée pour qu’elles puissent faire tout dans leurs bains, saunas et autres douches relaxantes : comptes-rendus de bataille et de performance, discussion sur les manœuvres de l’ennemi…elles ont même la visioconférence au cas où.

C’est le genre de fanservice qui ne me dérange pas, les filles sont à l’aise, la caméra n’adopte pas des angles agressifs, mais le ton des conversations était tellement premier degré et sérieux par rapport à la situation…dans un show comme Binan Koukou Chikyuu Bouei-bu LOVE!, le fait que les garçons passent leur temps dans un bain public est une running joke, ce type de scène est intentionnellement créée pour être drôle, et prise à la légère. Dans Ange Vierge ils voulaient à la fois qu’on achète le sérieux des intrigues et le fanservice cheesy, mais la combinaison des deux n’est pas très heureuse. Une fois que les filles sortent (enfin) de leur bain pour s’entraîner via des duels, la tension remonte d’un cran, et l’épisode se termine en beauté. Si vous voulez regarder un show de fanservice cet été je conseillerai celui-là, c’est bien produit, les filles sont mignonnes, les combats sont bien faits. Mais n’attendez pas quelque chose de très profond.

91 Days

[HorribleSubs] 91 Days - 01 [720p].mkv_snapshot_06.26_[2016.07.11_14.11.36] [HorribleSubs] 91 Days - 01 [720p].mkv_snapshot_01.07_[2016.07.11_14.05.30]

Késako ? Angelo veut la peau des mafieux qui ont assassiné sa famille.

91 Days n’offre rien de vraiment nouveau si vous êtes habitués des revenge dramas, sa seule réelle originalité en dehors du contexte de la prohibition est qu’au lieu de tomber amoureux de l’enfant de son ennemi, le héros va probablement devenir son ami. Sinon cette entrée en matière remplit la checklist : la présentation du héros jeune et heureux au sein d’une famille aimante, le massacre de sa famille auquel il échappe miraculeusement (mais non sans regrets), l’ellipse temporelle, le déclic du héros qui sent qu’il est prêt pour sa vengeance, la rencontre avec le fameux fils du big boss. Il ne manquait au tableau que la phase d’entrainement où il s’endurcit, mais c’est loin d’être un indispensable.

Je n’ai rien contre ce classicisme, surtout que c’était très bien exécuté : c’était sobre mais efficace. Maintenant ce que j’ai appris en regardant pas mal de séries de ce genre, c’est qu’elles commencent souvent très fort, mais rien ne garantit que la suite sera à la hauteur. Ensuite, même si cette histoire de vengeance est bien faite, reste à savoir s’ils veulent en rester là, ou aller plus loin et dire quelque chose de plus. D’après ce pilote je ne pense pas que ce soit leur intention, mais qui sait ? En tout cas, si vous voulez un anime un peu plus sérieux et mature que ce qui est proposé cette saison, 91 Days est le meilleur candidat. 

Une réflexion sur “Pilotathon des Animes d’Eté 2016 : Troisième Partie

  1. Pingback: Impressions sur les séries de l’été 2016 (4ème Partie - fin) - L'Antre de la Fangirl

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s