Pilotathon des Animes d’Hiver 2016 : Pandora in the Crimson Shell, Divine Gate et Phantasy Star Online

[HorribleSubs] Koukaku no Pandora - 01 [720p].mkv_snapshot_20.50_[2016.01.09_01.30.41]

Abordons quelques pilotes parmi les moins glorieux de la saison…

Pandora in the Crimson Shell

[HorribleSubs] Koukaku no Pandora - 01 [720p].mkv_snapshot_12.32_[2016.01.09_01.08.21] [HorribleSubs] Koukaku no Pandora - 01 [720p].mkv_snapshot_16.52_[2016.01.09_01.14.41]

Une comédie ecchi prétentieuse, occasionnellement trash, et très oubliable. L’objectif est de cumuler le plus de fétiches possible, et la liste est impressionnante : catgirl, bunnygirl, bloomers, miko, maid, sexy mad scientist, loli-cyborg…les personnages semblent sortir d’un magasin de déguisement cheap. On est dans un univers cyber-punk et il y a quelques idées intéressantes ici et là, mais ça sert surtout à justifier le fanservice (les cyborg sont des lolis parce que seuls des ados ont montré des capacités hors du commun à s’adapter à leur corps totalement cybernétique…mais bien sûr…) et ils n’en font rien d’intéressant. De toute façon tout ce qui a été fait dans Ghost in the Shell a déjà très bien exploité ce qui est lancé comme pistes dans Pandora in the Crimson Shell (du même auteur…) et Pandora apparaît comme un dérivé yuri totalement gratuit et superficiel pour un max de fétichisme et un minimum de réflexions sociologiques, politiques et technologiques.  

[HorribleSubs] Koukaku no Pandora - 01 [720p].mkv_snapshot_07.59_[2016.01.09_00.40.50]

Je pense aussi que ça aurait pu être un peu plus plaisant si l’héroïne n’avait pas été aussi insupportable. Irréfléchie, crédule et naïve, trop expansive (arrête de crier…) et surtout totalement manipulée par Uzal/Sahar qui lui fait faire et croire ce qu’elle veut, elle rend le pilote difficile à regarder tellement sa stupidité est irritante. Ce qui a achevé de m’exaspérer étaient ces histoires de pacification du monde : avec les passages sur les cyborgs c’était encore une tentative pour essayer de faire passer la série pour plus intelligente qu’elle ne l’est. Je ne retiens de positif que la réalisation, solide et consistante (plutôt impressionnant pour un show annoncé à la dernière minute…), et l’animation des personnages qui ont une bonne expressivité. Dommage que ce soit mis au service de gags aussi répétitifs : dans la veine de Mikagura Gakuen, préparez-vous à subir la « blague » sur l’affection de l’héroïne pour Claring à de trèèès nombreuses reprises…

Divine Gate

[HorribleSubs] Divine Gate - 01 [720p].mkv_snapshot_00.47_[2016.01.09_01.48.20]

Après une introduction embarrassante constituée de poèmes que j’aurais pu trouver sur un skyblog au début des années 2000 (« la pluie peut combler les trous sur le pavé, mais ne comblera jamais ceux de mon cœur« ), Divine Gate se révèle être une sympathique petite série pour ados. Elle est simple et directe, avec un univers facile à appréhender (pour une adaptation de jeu vidéo c’est relativement rare : je pense aux pilotes de Z/X ou encore BlazBlue qui étaient très confus), et un personnage central torturé ultra-emo qui me plaît pas mal. Traditionnellement le héros aurait été Akane, le garçon impulsif qui manipule le feu et qui ressemble plus à un héros de shonen classique, et leur choix de placer Aoto qui nous déballe son pathos familial sans restrictions sur le devant de la scène a fait des merveilles pour retenir mon attention.

[HorribleSubs] Divine Gate - 01 [720p].mkv_snapshot_13.42_[2016.01.09_02.11.06] [HorribleSubs] Divine Gate - 01 [720p].mkv_snapshot_20.29_[2016.01.09_02.18.20]

J’ai aussi un faible pour ce type de pouvoirs élémentaires et de mondes parallèles, ça me rappelle les années où je suivais W.I.T.C.H (avant que ça ne devienne de la daube aseptisée c’était un bon petit comic italien très addictif), et j’ai envie de voir comment les prochains combats vont se dérouler. Et cet anime est aussi bien produit, il a un style distinctif avec ses a-plats de noir pour les ombres, sa lumière blanche et ses couleurs très saturées. Je n’attends rien de très profond pour la suite, mais je suis déjà curieuse de voir comment Aoto va fonctionner comme protagoniste, et vous savez peut-être que si une adaptation de jeu aime bien plonger ses jeunes personnages dans les abîmes de la SOUFFRANCE je serais au rendez-vous. 

Phantasy Star Online 2 : The Animation

[HorribleSubs] Phantasy Star Online 2 The Animation - 01 [720p].mkv_snapshot_11.04_[2016.01.09_15.16.40]

Nous avons atteint le stade où ces animes sont tellement mêlés de CG que ça devient presque impossible de distinguer l’introduction d’un pilote d’une cinématique de jeu vidéo. Après un flash-forward qui nous montre des combats en CG sans contexte, nous avons droit à une séquence interminable où MC-kun entre dans son lycée. On voit des arbres et des bâtiments, du PPL, des gens qui discutent, et ça m’étonnerait que la moitié des téléspectateurs n’aient pas immédiatement décroché et zappé à ce moment-là. Et ils n’auraient rien raté, parce que rien d’intéressant n’arrive pendant les trois-quart du pilote. Par exemple MC-kun a perdu sa carte magnétique d’identification, il reçoit un sms de la chef du Conseil des élèves..et on a droit ensuite à une séquence où ces passionnants évènements sont commentés, au cas où on n’avait pas bien compris ce qui s’était passé. 

[HorribleSubs] Phantasy Star Online 2 The Animation - 01 [720p].mkv_snapshot_17.13_[2016.01.09_15.32.27]

En fait on a le sentiment de suivre les personnages tertiaires et anonymes d’une série lycéenne : vous savez, ceux qui discutent dans le fond de la classe de choses et d’autres pendant que les héros font avancer le scénario. Et les personnages ont des designs tellement fades et interchangeables que ça ne fait que renforcer cette impression. J’ai remarqué aussi que l’anime élève le remplissage au rang d’art : tout ce qui est exposé en long et en large pendant les douze premières minutes (Itsuki est un bon gars sans histoires, Izumi est l’idole du lycée, PSO 2 est un MMOJRPG, etc.) aurait pu faire l’objet de deux minutes d’explications au tout début et basta. Et ce n’est pas comme si l’anime devenait subitement intéressant quand Itsuki rentre dans le jeu vidéo, en fait nous avons droit à de nouvelles séances d’explications, histoire de bien achever de nous endormir. Bref, circulez, il n’y a rien à voir. 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s