Pilotathon des Animes d’Hiver 2016 : Macross Delta (TV Special) et Prince of Stride : Alternative

[HorribleSubs] Prince of Stride - Alternative - 01 [720p].mkv_snapshot_03.56_[2016.01.06_23.18.55]

« Boys sprint to the end of summer » ? Vous êtes sûrs que vous voulez sortir Prince of Stride en plein hiver ? Je sais qu’on a un hiver chaud, mais bon…

Macross Delta (TV Special)

vlcsnap-2016-01-04-15h50m25s57

Je n’ai aucune connaissance de l’univers Macross, mais cet épisode introductif de Macross Delta n’était pas compliqué à suivre. C’est supposé être une preview pour l’anime qui sortira au printemps, mais comme elle nous montre les trois-quart du pilote c’est pratiquement une avant-première. L’héroïne Freyja voyage clandestinement vers une planète où ont lieu des auditions pour intégrer les Walküre, un groupe de chanteuses/guerrières/magical girls qui ont le pouvoir de soigner les personnes atteintes du syndrome « Var ». Ce syndrome affecte une population extra-terrestre alliée des humains et les transforme en dangereux terroristes, qu’ affrontent les Walküre et leurs partenaires militaires de la division Delta. La preview nous présente Freyja, les quatre Walküre qu’elle rejoindra, le désœuvré Hayate qui l’accompagne et les Chevaliers Aériens qui sont présentés comme des ennemis, mais dont les motivations ne sont pas encore clarifiées.

Cet épisode m’a fait beaucoup penser à AKB0048 : dès que les Walküre se mettent à chanter et à danser dans le ciel tout en attaquant leurs adversaires, c’est difficile de ne pas voir tout de suite des similitudes avec Nagisa & co luttant contre l’armée de la censure intergalactique. Les puristes vont probablement grincer des dents, mais de mon côté j’ai bien aimé l’esthétisme et le dynamisme de ces combats colorés. De manière générale cette preview était un vrai festival visuel ! Les éléments en CG sont plutôt bien intégrés et ce qui a été fait en animation traditionnelle est impressionnant. Pas de soucis de ce côté-là donc, et le scénario de fond semble solide. Ce qui me fait un peu plus peur est l’écriture des personnages.

vlcsnap-2016-01-04-15h40m09s36

Pour l’instant je ne sais pas trop quoi faire d’eux. Freyja est mignonne, c’est une héroïne assez ordinaire (énergique, obstinée, optimiste) mais comme les animateurs se sont vraiment donné du mal pour rendre la moindre de ses expressions adorable, ça passe. L’épisode  ne s’attarde pas sur les autres Walküre (à l’exception de Mikumo la leader, qui a droit a plus d’attention), et les Chevaliers restent très mystérieux. Quant à Hayate…je suppose qu’il est là pour nous servir de héros, parce qu’il en fallait bien un. Il fait un peu tâche pour l’instant, et le fait que tous les autres personnages masculins sont plus charismatiques et intrigants que lui n’a pas aidé. J’espère que l’anime va en faire plus que le Gary-Stu de service : si c’est ce qui se produit le couple qu’il formerait avec Freyja serait franchement insipide. Rendez-vous au printemps pour découvrir ce qu’ils en sera…

Prince of Stride : Alternative

[HorribleSubs] Prince of Stride - Alternative - 01 [720p].mkv_snapshot_04.23_[2016.01.06_23.19.27]

Avec Prince of Stride, on sent que le succès des animes de sport pour les filles a été digéré, et on voit émerger ce qu’on peut appeler une formule. Prenez quelques garçons avec des personnalités distinctes, des physiques accrocheurs et faites en sorte qu’il y ait entre eux une bonne alchimie (tout en suggérant des pistes de couples pour les fans de BL). Intégrez une fille qui sera en retrait, traditionnellement dans le rôle de manager (dans un shonen elle serait la copine du héros, mais ici elle est essentiellement là pour servir de spectatrice). Enfin, lancez les pistes de quelques conflits internes qui ressurgiront du passé et attisez les rivalités avec d’autres groupes de sportifs qui ont leur propre dynamique. Prince of Stride suit ce schéma à la lettre,  et s’il ne va étonner personne, il ne commet aucun faux pas.

[HorribleSubs] Prince of Stride - Alternative - 01 [720p].mkv_snapshot_17.14_[2016.01.06_23.36.26] [HorribleSubs] Prince of Stride - Alternative - 01 [720p].mkv_snapshot_01.46_[2016.01.06_23.16.30]

Il y a deux facettes qui se dégagent assez clairement du pilote, et je pense qu’on les retrouvera dans les prochains épisodes : une partie s’life/comédie qui consiste à montrer les garçons faire les pitres dans leur club, et une partie course/compétition où on peut les voir en pleine action. J’ai trouvé ça bien équilibré. D’abord la comédie fonctionne bien, et Takeru avec son fétiche pour les jambes est un excellent protagoniste, assez loin des clichés habituels des animes de sport. Riku m’a fait rire avec ses séances d’essais dans divers clubs, qui étaient simultanément des succès et des désastres. Quand les deux jeunes hommes entrent avec Nana au club de Honan de Stride/Shogi (un autre gag qui fonctionne bien), il y a tout de suite une très bonne ambiance, les interactions avec les autres membres sont très naturelles et pleines d’humour. Mon seul regret est que Nana ne soit pas plus travaillée, c’est quand même bête d’avoir HanaKana au doublage pour un personnage au design et à la personnalité aussi…basiques (pour ne pas dire fades). Au moins ce n’est pas une totale plante verte, elle a quand même un rôle de coordinatrice qui lui convient plutôt bien.

[HorribleSubs] Prince of Stride - Alternative - 01 [720p].mkv_snapshot_18.54_[2016.01.06_23.38.18] [HorribleSubs] Prince of Stride - Alternative - 01 [720p].mkv_snapshot_02.18_[2016.01.06_23.17.11]

Quand on bascule dans la partie compétitive, la tension est au rendez-vous. Le style fin que la réalisatrice a choisit, simple mais précis, aide beaucoup à faire du freerunning pratiqué un véritable spectacle. Ce sport est naturellement intéressant à regarder et facile à comprendre : pas besoin d’apprendre des règles pour l’apprécier, et il se prête très bien aux exploits et performances physiques (du fait des obstacles) avec en plus une part d’imprévu qui vient pimenter les choses. Je pense que les gens qui ont voulu adapter ce jeu ont immédiatement perçu le potentiel visuel du parkour/freerunning, et le choix d’un bon studio (Madhouse) et d’une une réalisatrice de talent (Ishizuka) est opportun. A priori la suite va nous raconter comment le club de Stride de Honan va regagner ses lettres de noblesse en affrontant d’autres clubs lycéens : comme je le disais on suit une formule, mais ça ne veut pas dire qu’elle ne sera pas pleine de bons moments et très divertissante, comme ce premier épisode prometteur.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s