Pilotathon des Animes d’Automne 2015 : The Asterisk War et Rakudai Kishi no Cavalry

[HorribleSubs] Gakusen Toshi Asterisk - 01 [720p].mkv_snapshot_05.12_[2015.10.03_19.57.32]

Regarder ces deux animes à la suite revient à jouer au jeu des différences.

The Asterisk War

[HorribleSubs] Gakusen Toshi Asterisk - 01 [720p].mkv_snapshot_07.53_[2015.10.03_20.13.59] [HorribleSubs] Gakusen Toshi Asterisk - 01 [720p].mkv_snapshot_12.30_[2015.10.03_20.29.31]

Késako ? Je ne vais pas me donner la peine de tout reprendre, sachez juste que tout n’est qu’un prétexte pour que MC-kun et ses haremettes puissent se battre avec leurs armes et leurs pouvoirs super-ultra cool magico-technologiques plus plus contre de pauvres persos secondaires qui sont là pour se faire humilier (les garçons) et pour succomber au Gary-Stu local (les filles). Et évidemment tout prend place dans l’Académie Magique Lambda inventée pour l’occasion et via des compétitions inter-scolaires. Évidemment. 

[HorribleSubs] Gakusen Toshi Asterisk - 01 [720p].mkv_snapshot_21.19_[2015.10.03_21.10.45]

C’est Blade Dance of Elementalers (ou tout autre daube LN récente à vrai dire) mais avec un budget. Ok, vous avez des chara-designs qui ressemblent à quelques chose, de belles colorisations et des combats dynamiques, mais ça ne cache pas le fait que c’est TOUJOURS LA MÊME HISTOIRE avec le même genre de noms prétentieux (cette fois « Genestella », « Invertia » « Festas », « Strega », « Ser Veresta », « Tartalanchois », « Pipicaca »…ok les deux derniers c’est de moi), d’haremettes qu’on distingue par leurs couleurs de cheveux et les stéréotypes qu’elles incarnent, de Patate-kun fadasse qui est meilleur que tout le monde dès le début, de situations plus téléphonées les unes que les autres qu’on coche comme sur une liste de courses. « MC-kun surprend Haramette n°1 en train de se changer », c’est fait, « MC-kun touche la poitrine de Haremette n°1 après l’avoir sauvée », c’est bon, je devais aussi prendre de l’IMOUTO au rayon « Clichés Inévitables » mais les Onee-sama en détresse étaient en promo du coup j’en ai pris une à la place…aaah j’ai oublié « Haremette n°1 est attaquée par des caricatures de bullies » ! J’en prendrai en sortant. Personne ne veut sortir une bonne parodie de ces animes ? Ce serait hilarant et pas trop dur à faire pourtant. 

[HorribleSubs] Gakusen Toshi Asterisk - 01 [720p].mkv_snapshot_03.47_[2015.10.03_19.55.27] [HorribleSubs] Gakusen Toshi Asterisk - 01 [720p].mkv_snapshot_10.31_[2015.10.03_20.25.15]

Comme je l’ai dis sur Twitter Asterisk War est bien produit, et quelqu’un à A-1 doit aimer énormément le rose, le turquoise et les paillettes ! Le seul autre anime qui en a autant doit être Jewel Pet, et encore. C’est vrai, beaucoup de soin a été investi dans l’animation, la mise en scène, les chorégraphies des duels et même les « effets spéciaux ». Les explosions sont très belles, surtout comparées aux explosions ratées en CG d’Heavy Object. Est-ce que ça suffit à faire un bon anime ? Ça se discute. D’un côté c’est vrai que je n’ai pas eu l’impression d’avoir totalement perdu mon temps en regardant ce pilote, en dépit de mon sarcasme j’aime beaucoup cette palette de couleurs et ils font des efforts considérables pour rendre même la plus insipide des scènes d’info-dumping intéressante visuellement. Mais de l’autre…meh. Quand Lance N’ Masques, Heavy Object et même Rakudai Kishi ont chacun essayé d’avoir quelque chose de différent à présenter au spectateur, Asterisk n’a fait absolument aucun effort sur ce plan et j’ai trouvé que son écriture était la plus médiocre.

[HorribleSubs] Gakusen Toshi Asterisk - 01 [720p].mkv_snapshot_04.45_[2015.10.03_19.56.40] [HorribleSubs] Gakusen Toshi Asterisk - 01 [720p].mkv_snapshot_06.42_[2015.10.03_20.00.13]

Le plus jolis décors ne peuvent pas cacher le fait que vos protagonistes sont totalement creux, et que votre scénario est une power-fantasy pour ados de bout en bout. Il n’y a aucun adulte en vue, les lycées sont visiblement prêts à investir des sommes et des infrastructures colossales pour que des mineurs passent leur temps à se provoquer en duel (quel intérêt ?), lesdits mineurs prennent tout ça super au sérieux et le seul réel enjeu en cause est de prouver aux autres qu’on est le meilleur, si possible de manière écrasante. C’est désespérément transparent, et surtout il n’y a absolument rien qui dépasse du format habituel, tout est planifié froidement pour répondre à un certain programme. Donc non, je ne pense pas qu’une bonne réalisation/production suffise à compenser ça. Tu es une très joli show Asterisk War, mais si tu ne fais strictement aucun effort pour être plus que ça, je ne peux pas te défendre.

OP : « Brand New World » de Shiena Nishizawa. J’ai déjà vu cet OP, vous avez déjà vu cet OP…

Rakudai Kishi no Cavalry

[HorribleSubs] Rakudai Kishi no Cavalry - 01 [720p].mkv_snapshot_02.36_[2015.10.04_03.02.20] [HorribleSubs] Rakudai Kishi no Cavalry - 01 [720p].mkv_snapshot_05.03_[2015.10.04_03.06.33]

Késako ? Ikki est le « Worst One » de son lycée de chevalerie magique mais ça ne l’empêche pas de battre la nouvelle arrivante Stella Vermillon, avec qui il va partager sa chambre. 

 « Ceux qui n’ont pas de talent ne peuvent pas battre ceux qui ont du talent« , nous affirme MC-kun en ouverture. Merci pour cette superbe pensée philosophique ! Je me coucherais moins bête ce soir. Je me moque, mais finalement ce pilote de LN s’est fait laminer alors que c’est le premier qui m’a fait sourire et qui a provoqué chez moi autre chose que de la passivité. Je comprend pourquoi il a été autant critiqué cela dit : le sortir juste après le très bien animé Asterisk alors qu’il s’y passe à peu près les mêmes évènements (sauf à la fin) n’est pas flatteur, ça souligne à quel point celui-là est pauvre visuellement. Là où le lycée d’Asterisk était très fouillé d’un point de vue architectural et plutôt vivant, celui de Rakudai paraît complètement déserté par ses propres élèves et très quelconque. Les combats n’ont rien de très stimulants, et les chara-designs sont génériques au possible (et aurait dû être simplifié pour l’héroïne, son uniforme n’avait pas besoin d’être aussi compliqué). Si Asterisk était un film de Disney, Rakudai serait le cheap knock-off qui essaie de voguer sur son succès avec beaucoup, beaucoup moins de moyens. Mais c’est vrai uniquement pour l’animation, autrement ce n’est pas comme si Rakudai copiait réellement sur Asterisk (les deux sont des remâchages d’autres LN antérieures), et après des débuts assez catastrophiques j’ai trouvé que celui-là au moins a un peu de personnalité.

[HorribleSubs] Rakudai Kishi no Cavalry - 01 [720p].mkv_snapshot_06.17_[2015.10.04_03.08.05]

La première partie est très mauvaise. Le protagoniste Ikki surprend la princesse Stella en train de se changer dans sa chambre et les deux ados sont convoqués par l’adulte en charge. Elle leur apprend qu’ils ont été choisi pour cohabiter dans le dortoir de cette Super Elite Academy n°1768 qui doit cette année regagner sa gloire passée en remportant un tournois contre les autres écoles de chevalerie magique. Cette partie introductive se traîne en longueur, je regardais tout le temps le timer de mon épisode en me demandant pourquoi ils étaient encore en train de parler de l’incident du matin, jusqu’à ce qu’ils commencent enfin à se battre en duel (avec un contrat d’esclave à la clé sinon il manquerait quelque chose). Et c’est là que pendant un bref instant le show est devenu Mahouka.

[HorribleSubs] Rakudai Kishi no Cavalry - 01 [720p].mkv_snapshot_01.45_[2015.10.04_03.00.54] [HorribleSubs] Rakudai Kishi no Cavalry - 01 [720p].mkv_snapshot_13.37_[2015.10.04_03.16.45]

On « découvre » (bien grand mot pour quelque chose de totalement prévisible) que le héros classé comme le pire de l’Académie est en fait le meilleur avec un tas d’excuses bidons pour justifier son très mauvais classement. Ils ont exactement les mêmes que Mahouka soit dit en passant : les tests ne sont pas adaptés à Gary-Stu sama et ne peuvent pas évaluer sa véritable puissance (encore un cliché conçu pour flatter les ados en échec qui vont s’identifier à ce personnage : t’es juste trop fort pour les examens). Et c’est suivi bien sûr par une séance de léchage de bottes du héros comme quoi il est tellement exceptionnel et courageux, blah blah blah on connaît la chanson. Mais après ça quelque chose d’assez imprévu est arrivé : je me suis rendue compte que malgré tous les situations terriblement clichés par lesquelles les deux héros sont présentés, je ne les déteste pas, et en fait je les trouve même plutôt sympathiques.

[HorribleSubs] Rakudai Kishi no Cavalry - 01 [720p].mkv_snapshot_22.08_[2015.10.04_03.36.03]

D’abord j’ai été surprise par Stella. Elle prend avec une étonnante maturité son échec et ils indiquent assez clairement que s’il y a un personnage qui a des fantasmes sexuels dans ce show, c’est elle, et ça équilibre le fanservice. La scène où elle se laisse complètement distraire par le physique d’Ikki était assez amusante. Ikki lui-même est desservi par le scénario qui veut absolument en faire un Gary-Stu, mais en fait ce n’est pas un mauvais bougre. J’aime bien la manière dont il essaie de rendre les choses un peu équitables avec Stella, de la première scène où il se déshabille quand il la voit en train de se changer à la dernière où il met ce stupide contrat d’esclave de côté pour lui demander simplement d’être sa coloc’. 

En fait comme ils choisissent de se concentrer exclusivement sur Stella en excluant toute autre fille, ça leur permet de développer beaucoup mieux sa relation avec le héros, et j’ai été surprise de découvrir qu’ils ont de l’alchimie. Je comprends mieux maintenant pourquoi les gens affirmaient que Rakudai est une meilleure romance que les autres LN de cette saison. C’est vraiment rare d’en voir une qui ne dérive pas instantanément en harem et qui met en avant aussi clairement son couple central (même si ça risque de ne pas durer très longtemps). Il y a trop de choses qui m’exaspèrent dans Rakudai Kishi pour que je continue, mais je pense lire ce que les autres disent de la suite et ça ne m’étonnerait pas qu’il finisse la saison comme un favoris parmi certains fans.

OP (ED ?) : « Identity » de Mikio Sakai. Encore une fois, un peu original parce qu’il se concentre sur le couple. Et j’aime bien sa simplicité stylistique.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s