Preview des Animes d’Automne 2015

Fall

Déjà la dernière saison ? Qu’est-ce qui est arrivé à 2015 ?

Suites & co

Fall12

Apparemment l’héroïne de Diabolik Lovers a besoin de quatre nouveaux tortionnaires, et il nous fallait une seconde saison à Shinmai Maou no Testament (connu aussi sous son nom traduit absolument ridicule THE TESTAMENT OF SISTER NEW DEVIL). Owari no Seraph va se clôturer mais le désastre scénaristique qu’était la première partie a depuis longtemps discrédité la série à mes yeux. Ameiro-Cocoa a une suite (il y a des gens qui regardaient ça ?), Hidan no Aria revient d’entre les morts avec une sorte de spin-off qui sera apparemment plus yuri que harem (Dogakobo, pourquoi…). Dans la catégorie « tout le monde s’en fiche ou presque », la suite de Fafner Exodus et de World Trigger.

NA

Et maintenant, les suites qui sont plus pertinentes : Owarimonogatari, Noragami Aragato, K : Return of Kings, Haikyuu!! S2, GARO 2 (cette fois avec une héroïne et une différente période !), Gochiusa??, la troisième saison de YuriYuri qui passe de Dogakobo à TYO Animation (que vous connaissez peut-être par Tamayura Hitotose). Il n’y a que Noragami Aragato et GARO 2 qui m’intéressent, mais c’est déjà pas mal. Et comme d’hab on fait revenir les vieilles licences, cette fois Hokuto no Ken, Kindaichi et Lupin III.

Les shorts

Hacka Doll the Animation (Creators in Pack/Trigger)

Fall13

Un short dérivé des mascottes d’une application mobile pour les fans d’animes. Faites ce que vous voulez, mais Trigger ? Argh. Ça veut dire qu’on va devoir encore patienter avant qu’ils ne nous reviennent avec un projet sérieux.

Tantei Team KZ: Jiken Note (Signal.MD)

Falll

J’aurais aimé que cette adaptation ne soit pas qu’un short mais ça fera au moins office de palliatif (pas de shoujo cet automne ! OreMono est fini et il faudra attendre pour avoir la suite des aventures de Shirayuki). Une fille et plusieurs garçons, chacun spécialisé dans un domaine de compétence, s’associent pour résoudre des mystères. Ça a l’air très mignon, et c’est basé sur une série de romans. Idéalement ça pourrait être une sorte de Club des Cinq sauce reverse harem, et j’espère que ça ne sera pas trop limité par les capacités du studio.

Kowabon, Kurayami Santa (ILCA), et Kawegani (Tomovies)

Fallll

Pour les amateurs d’horreur, plusieurs shorts sortiront à la rentrée : un qui a pris en rotoscopie des idoles pour faire quelque chose en rapport avec le bondage, un qui reprend le vieux style d’animation des années 60 en noir et blanc et qui se concentre sur l’île Gunkan désertée (celle qui a servi pour tourner le film Attack on Titans), et un sur une attaque de monstres. Le premier a l’air extrêmement cheap, et la rotoscopie me fait toujours penser à une technique de secours pour des gens qui n’ont pas les moyens ou l’autorisation de faire un film. Le second a l’air un peu plus consistant. Rien là-dedans ne me tente vraiment, même si ça a l’air de se tenir un peu plus que le désastreux short d’horreur Pupa.

Onsen Yousei Hakone-chan (Asahi/Reed)

Fall9

Le concept me rappelle beaucoup Kannagi : une esprit de la nature (ici des sources chaudes) se matérialise sous la forme d’une jeune fille et coopère avec le héros. C’est fait par un studio qui fait des choix étranges en matière de sources à adapter. Ils ont tendance à sélectionner des scénarios qui fonctionnent plus sur un gimmick que sur une écriture solide (des créatures marines dans ma baignoire, un garçon est forcé de se déguiser en fille…) pour des résultats inégaux. J’ai peur qu’Onsen soit du même acabit.

Lovely Muco (Dogakobo)

InM

D’habitude je ne prête pas trop attention à ce type d’anime humoristique, et souvent ils ne sont même pas traduits. Je ne sais pas si celui-là le sera, mais avec deux minutes par épisode, ce studio qui le réalise et un chien en vedette ça ne m’étonnerait pas qu’il attire un peu d’attention. J’aimerais bien que ce soit le cas, les chats ont largement eu leur part de gloire et comme je préfère les chiens…même si je ne suis pas particulièrement fan de cette race en particulier ça peut être très sympa.

Fushigi na Somera-chan (Seven)

Fall7

C’est très simple, si vous avez aimé AiMaiMi, vous aimerez probablement Somera-chan. C’est produit par le même studio, adapté par le même réalisateur à partir d’un Yonkoma du même auteur. L’intrigue est un peu similaire : une fille a des pouvoirs magiques. Je ne suis pas absolument certaine que ce sera un short, mais le contraire m’étonnerait.

Pourquoi ?

Gakusen Toshi Asterisk (A-1 Pictures)

Fall14

Comme l’annonce de cette adaptation a créé un peu de buzz, je pensais que la LN avait quelque chose de spécial. Nope, Patate-kun qui veut retrouver son IMOUTO disparue intègre un super-lycée où les jeunes se battent via des tournois avec leurs armes magico-technologiques. Harem s’ensuit, apparemment dans le style de Blade Dance (personnellement ça me rappelle plus Fafnir, mais comme ces séries se ressemblent toutes, aucune importance). Je ne suis pas si étonnée que ça de voir A-1 s’en occuper, ces derniers temps ils produisent un peu tout et n’importe quoi avec des résultats contrastés à l’extrême. C’est vrai pour cette saison avec d’un côté Subete Ga F Ni Naru et de l’autre…ça. Ce serait très surprenant que ça donne quelque chose de regardable, et la seule chose qui m’intéresse est…QUI EST IMOUTO ??

Valkyrie Drive : Mermaid (Arms)

Fall2

Studio Arms. J’ai besoin de rajouter quelque chose ?

Rakudai Kishi No Cavalry (Silver Link)

Fall6

Quelqu’un devrait enregistrer des droits sur ce design de lycéenne plantureuse aux cheveux rouges (ok roses pour Rakudai, ouh quelle grande différence !), peut-être que ça nous éviterait de le voir plagié absolument partout. L’héroïne a la même coiffure que celle de Shinmai Maou, et histoire de vraiment prendre exemple sur cet anime Rakudai a lui aussi un titre anglais bien foireux : A TALE OF WORST ONE (lol). La crise des idées qui sévit pour les LN est aussi flagrante dans le scénario, une fois de plus un pauvre patchwork d’éléments piqués à droite à gauche. Monde imaginaire, mixture de magie et de combats armés, ados qui peuvent matérialiser des armes à partir de rien, lycée de formation aux combats, héros « incompétent » qui va cohabiter avec la fille la plus exceptionnelle du coin (qui est aussi une princesse et une étrangère, parce qu’elle ne cumulait pas assez de stéréotypes) et devoir fonctionner avec elle en duo.  Héros qui bien sûr la rencontre en la surprenant en train de se changer, elle le provoque en duel avec contrat de soumission à l’issue. Bonus : l’une des filles porte le même nom que le héros ! Ça ajouterait une IMOUTO, clairement l’ingrédient ultime de ce pudding à l’arsenic. Et je déteste l’équipe mise ne place par Silver Link.

Taimadou Gakuen 35 Shiken Shoutai (Silver Link)

Fall5

Et maintenant, pour quelque chose de totalement différent ! Un projet d’adaptation de LN que j’ai vu annoncé depuis tellement longtemps que ça me surprend de le voir enfin daté. Je rigole, elle aussi pue le recyclage : il y a une chasse aux sorciers (hello Mahou Sensou), une armée qui a eu recours à la magie (coucou Mahouka), un héros « loser » mais spécial que rejoins une fille surdouée (bien le bonjour, quasi-intégralité des LN de SF/Fantasy jamais écrites). Silver Link a l’air vraiment déterminé à challenger Diomedea dans la catégorie « j’adapte le plus de LN nazes possible et je les balance en masse à la tête des spectateurs en espérant qu’une les accroche », mais avec J.C Staff et A-1 Pictures qui visent exactement le même public avec des LN similaires je ne pense pas qu’ils aient beaucoup de chance de s’imposer.

Bof

Shingeki! Kyojin Chuugakkou (Production I.G)

AoT

I.G veut battre le fer tant qu’il est chaud et profite du creux entre le film et la prochaine saison de SnK pour nous caser une version humoristique. C’est adressé uniquement aux fans, et je plains ceux pour qui ce sera leur première exposition à la licence. De mon côté je continue de ne lire que le manga, aucune adaptation ou spin-off ne m’a vraiment convaincue. J’ai jeté à un œil à Chuugakkou et je n’ai pas trouvé les gags particulièrement drôles, mais I.G peut améliorer ça. Nous verrons.

High School Star Musical a.k.a Star Mu (C-Station)

Fall1

Encore une autre tentative de surfer sur la mode des idoles, mais avec des garçons. Ces séries produites avec des moyens limités ont l’air d’être rentables, puisqu’elles sont renouvelées (cf. Utapri qui va avoir une quatrième saison et un film, et Shonen Hollywood), mais elles ne sont pas aussi populaires que les shonens de sport auprès du public féminin. C’est le second projet que C-Station réalise entièrement après l’abominable Dragonar, et le seul nom de prestige attaché à Star Mu est celui du réalisateur de Kurobas. Je suis sceptique.

Ore ga Ojou-sama Gakkou ni « Shomin Sample » Toshite Gets♥Sareta Ken (Silver Link)

Fall1

Ça doit être une parodie, avec un concept pareil : un garçon lambda de classe moyenne est kidnappé pour servir d’ « exemplaire de populace  » à des jeunes filles riches. Je ne vois pas d’autre voie possible. J’ai peur que parodie ou pas, ce soit de très mauvais goût avec l’idée que le héros doit se faire passer pour un « homosexuel avec un fétiche pour les muscles » afin d’éviter la castration. J’attends de voir mais ça ne me dit rien qui vaille. 

Pourquoi pas

Komori-san wa Kotowarenai! (Artland)

FallK

Une fille devient forte et résistante en faisant tout ce que les gens lui demandent. Elle ne peut pas dire « non » à une requête. Le Yonkoma est de l’auteur de Danna ga etc. etc., et il est plutôt mignon. Ce n’est pas drôle à se rouler par terre, loin de là, mais le charme de Komori-san vient surtout des designs amusants des personnages et de l’alchimie qui se dégage de leurs échanges. Le concept de base est bien exploité, Komori n’est pas présentée comme une victime, et plus on la connaît plus les gags fonctionnent. Bien adapté ça pourrait être tout à fait plaisant.

Utawarerumono: Itsuwari no Kamen (White Fox)

Fall3

Difficile de savoir si c’est une suite à la série de 2006 ou une version alternative, et c’est tellement hors du commun que je voulais m’attarder un peu dessus. D’abord c’est le retour de White Fox, un studio qui avait commencé très très fort avec Steins;Gate et Katanagatari. Depuis ils ont montré beaucoup moins de flair dans leurs projets et ont lentement glissé vers la catégorie des studios médiocres qui adaptent ce qui a l’air rentable. Utawarerumono a l’air d’être un retour à leur premières amours : le tout premier show de White Fox était Tears to Tiara et Uta vient des mêmes créateurs de VN (Aquaplus). Tears et Uta sont des VN de RPG/Romance, quelque chose qu’on ne voit plus tellement adapté aujourd’hui. Je ne m’attends pas à quelque chose de renversant, mais par curiosité j’ai envie de voir au moins les premiers épisodes, suite ou pas. 

Lance N’ Masques (Gokumi)

LnM

Studio Gokumi, ZE studio moe par excellence (ou par obsession ? Sérieux ils ne produisent QUE ça depuis leur création) va adapter une LN, et sans surprise ils ont pris celle avec les designs les plus blob-esques qui soient. Le seul anime que j’ai aimé de ce studio c’est Crime Edge, parce qu’ils avaient vraiment réussi à faire quelque chose de différent (encore un exemple d’anime qui mérite une seconde saison, et qui ne l’aura probablement jamais). Mais j’avoue que je suis plutôt curieuse de voir ce que Lance N’ Masques va donner, même si en voyant la promo on a l’impression que tout le monde devrait être en école maternelle.

One-Punch Man (Madhouse)

Fall11

Je vous présente le hit de la rentrée ! Vous êtes déjà peut-être familiers avec le manga, ou même le webcomic pour les puristes. Personnellement je préfère le webcomic, pour une comédie le style brouillon est plus approprié. Je trouve que le style du manga est plus distractif qu’autre chose, et surtout beaucoup moins drôle. Malheureusement Madhouse veut reprendre le style de Young Shonen Jump plutôt que celui de ONE, et si d’un point de vue marketing je comprend cette décision (ça va attirer les fans de shonen classique, d’apparence ça a l’air plus sérieux), je pense que c’est dommage de sacrifier le contraste hilarant entre la gravité des situations et l’aspect enfantin des dessins. Et s’il y a un studio qui était capable de rendre justice à One-Punch Man, c’était Trigger. Ils ont déjà prouvé qu’ils peuvent maîtriser ce type d’humour avec Inferno Cop, et ils sont très bons quand il s’agit de parodier ou détourner ce qu’ OPM parodie (essentiellement le shonen, mais aussi le genre de super-héros plus largement). Cela dit Madhouse peut en faire quelque chose de très bon, surtout avec Natsume Shinjo (Bokura no, Welcome to the NHK, Space Dandy) aux commandes.

Heavy Object (J.C.Staff)

Fall16

Certaines des plus grosses licences récentes de J.C Staff étant basées sur l’univers Raildex, ce n’est pas étonnant qu’ils veuillent adapter la nouvelle LN de son auteur. Je ne suis pas emballée du tout par l’équipe d’adaptation, mais au moins le scénario est un peu original. C’est une LN de mécha avec des personnages occidentaux et l’Alaska pour terrain d’affrontement. La LN a la réputation d’être peu profonde mais fun, à la manière d’un blockbuster hollywoodien. C’est tout à fait le genre de série que je me vois apprécier en me laissant porter par le rythme.

Je veux

Comet Lucifer (8Bit)

Fall15

8Bit est un studio qui m’a toujours frappée par sa volonté de s’investir à fond dans ses adaptations, même si le scénario est un pathétique amas de clichés. Je ne peux pas penser à un autre studio qui aurait mis autant de passion à animer l’irrécupérable Walkure Romanze (vous vous en souvenez peut-être comme de l’anime avec les chevaux mangeurs de jupes), et c’est eux qui ont produit l’excellent OP d’Absolute Duo (qui était apparemment le moins pire des animes adaptant une LN de fantasy cet hiver). Leurs travaux les plus intéressants jusqu’ici ont été Yama no Susume, l’un des meilleurs shorts qu’on peut trouver, et bien sûr Tokyo Ravens qui était l’une des bonnes surprises de 2014. Comme ils avaient l’air coincé avec majoritairement des sources médiocres c’est une excellente nouvelle de les voir travailler à partir d’un scénario original. C’est l’histoire d’un garçon qui découvre une créature féérique attachée à un cristal, sur une planète dont la population extrait les « Giftjium », des cristaux particuliers. Quand j’ai vu le projet annoncé ça m’a fait penser à Sora no Method, mais Comet Lucifer a l’air un peu plus solide. Il ne reste plus qu’à croiser les doigts.

Dance with Devils (Brain’s Base)

Fall20

A chaque fois qu’une adaptation d’otoge est annoncée je ne peux pas m’empêcher d’espérer que ce sera la bonne. Que l’héroïne aura une personnalité, que le scénario sera en lui-même intéressant et pas simplement un prétexte absurde pour rassembler le plus de bishonens au même endroit, que la « romance » ne sera pas un combiné de clichés soit complètement démodés soit sexistes, que la production soutiendra un peu plus en terme d’animation que des jolis designs et des têtes parlantes. Pourquoi Dance With Devils me donne des raisons d’espérer ? D’abord, parce que Brain’s Base a engagé des femmes pour faire quelque chose qu’elles maîtrisent : Ai Yoshimura (Ao Haru Ride, Yahari) à la réalisation et Tomoko Konparu (Utapri, KamiNai, Kimi ni Todoke) à l’adaptation. Ensuite même si c’est écrit à la base par un créateur de Rejet, c’est un original. Comme pour Angel Beats le jeu sortira probablement après. C’est possiblement une bonne chose parce que ça peut vouloir dire que la scénariste aura plus de liberté avec l’intrigue et les personnages. Enfin c’est aussi soutenu par un groupe qui compose de la musique pour des animes, Elements Garden. Les trailers de la série sont alléchants, et si les morceaux qu’on entends sont utilisés ça promet au moins une bonne expérience auditive. Il y a des signes un peu inquiétants qui rappellent Diabolik Lovers (l’héroïne qui devient la fiancée de démons et qui se retrouve coincée dans leur manoir) mais je ne renonce pas à espérer qu’ils tiennent quelque chose de spécial.

Young Black Jack (Tezuka Productions)

YBJ

Les médecins/chirurgiens sont des protagonistes d’animes plutôt inhabituels, en dehors de seinens on les rencontre surtout en tant que personnages secondaires, et il n’existe pas de véritable « genre médical » pour les animes comme pour la télévision. Comme les animes sont en priorité destinés à un public d’enfants, d’ados et de jeunes adultes, ça s’explique facilement, les séries médicales n’étant pas les plus attrayantes pour ces tranche d’âge. Ça explique pourquoi ils ne prennent pas trop de risques : YBJ est dérivé d’une licence déjà très connue et bien établie, et on va voir le « jeune » Black Jack dans une série catégorisée shonen/action. L’équipe de réalisation a du chien, et ça vaut le coup juste pour la rareté de ce type de concept dans ce médium.

Subete Ga F Ni Naru a.k.a The Perfect Insider (A-1 Pictures)

Fall8

Revenons un peu sur la case Noitamina. Après avoir magnifiquement fait la promotion du josei via des animes qui ont marqué au fer rouge les années 2000, elle est devenue beaucoup plus inégale depuis le désastre Guilty Crown. Ils continuent de produire du très bon régulièrement, mais parfois on se demande ce à quoi les responsables du créneau pensaient en choisissant des scripts comme ceux de Galileo Donna, Psycho-Pass 2, ou plus récemment Ranpo Kitan. Maintenant ils ont l’air coincés entre l’excellence  et le terribad, avec peu d’intermédiaires (Terror in Resonane peut-être ?). J’espère que Perfect Insider appartient à la première catégorie, et tout porte à croire que c’est le cas. C’est l’adaptation d’un thriller qui a reçu un prix littéraire quand il est sorti. Un jeune chercheur et la fille de son mentor trouvent un cadavre pendant leurs vacances et se retrouvent impliqués dans une affaire de meurtres en série. Miam ! J’adore les thrillers, et le format animé leur correspond bien vu la liberté visuelle dont disposent les créateurs pour les adapter. La musique sera de Kawai Kenji (incontournable figure des OST d’animes, je le connais surtout pour son excellent travail sur Higurashi), l’adaptation du scénariste de Tsuritama et de Gatchaman Crowds et la réalisation de Kanbe Mamoru (Elfen Lied, Letter Bee). Soit bon petit anime, par pitié.

PS : le titre me disais quelque chose, et en effet Perfect Insider a déjà été adapté en drama récemment. Je ne sais pas du tout ce que ça vaut.

Sakurako-san no Ashimoto ni wa Shitai ga Umatteiru (Troyca)

Fall3

Celui-là je ne sais pas si c’est vraiment un thriller ou une comédie romantique bizarre. Le studio Troyca est tout beau tout neuf. Jusqu’ici ils ont aidé d’autres studios sur des animes très bien faits visuellement (Aldnoah, Watamote, Fate UBW, Inari Konkon) et leur première image promotionnelle de Sakurako-san est plutôt jolie (même si j’aimerais que les designers se calment sur le combo bien moche thigh-gap/pied de chameau qui fait rage ces derniers temps pour les persos féminins). L’héroïne est obsédée par les « beaux ossements » (d’un point de vue scientifique et esthétique, a priori), et elle et son copain lycéen résolvent des mystères à Hokkaido. C’est vrai que ça ne ressemble à absolument aucun scénario de LN que je connaisse, c’est très peu commun d’avoir 1) un couple déjà établi avec 2) une fille plus âgée et 3) des mystères à résoudre. Le seul élément familier est le titre à rallonge (Il y a un cadavre sous les pieds de Sakurako-san), mais même lui sort de l’ordinaire. 

Concrete Revolutio: Choujin Gensou (Bones)

Fall4

Bones a l’air de suivre une politique similaire à celle de l’année précédente : un original suivi par une solide adaptation. En 2014 c’était Space Dandy/Noragami, puis Captain Earth/Chaika, puis Space Dandy 2/Chaika 2. Cette année nous avons eu Kekkai Sensen/Shirayuki (oui le premier n’est pas un original, mais avec Rie Matsumoto qui a apporté de gros changements au manga et créé ses propres personnages ça pourrait aussi bien l’être) et maintenant Concrete Revolutio/Noragami 2. Dans un Japon alternatif Tokyo rassemble un pot-pourri d’êtres dotés de pouvoirs aux origines diverses (les aliens côtoient les cyborgs et les fées) et pour réguler ces « super-héros » le ministère santé-social a mis en place une équipe d’intervenants dont la mission est d’approcher ces gens, de les contrôler et/ou de les protéger. Mizushima Seiji (Un-Go, FMA – Brotherhood, Natsuiro Kiseki) dirige et c’est basé sur une histoire originale de Shou Aikawa (Un-Go, Ooedo Rocket, Juuni Kokuki, Simoun) : autant dire que Bones a placé sur le projet une dream team. Au début j’ai été rebutée par les designs que j’ai trouvé trop enfantins, mais après les avoir vus en mouvement je les apprécie beaucoup plus. Bones s’affirme une fois de plus comme le studio qui nous fait rêver, de saison en saison.

Kidou Senshi Gundam: Tekketsu no Orphans (Sunrise)

Fall10

Sunrise + la réunion de Okada/Nagai (AnoHana), c’est tout ce que j’ai besoin de savoir. Pour d’autres le plus important c’est « Gundam » mais comme mon intro à cette licence a été le délire foireux de Tomino « Reconguista in G » ce n’est pas encore quelque chose qui m’inspire beaucoup de confiance. L’intrigue me rappelle Aldnoah.Zero, sauf que c’est la Terre qui a le dessus sur Mars. Une princesse de Mars voyage vers  la Terre pour une mission diplomatique, le vaisseau est attaqué par des terroristes et le héros membre de l’escorte de la princesse décide de se rebeller. La dernière fois qu’Okada a écrit un scénario pour un mécha ça a donné Dark Metal, et cette fois avec un budget à la hauteur j’attends quelque chose d’encore plus prenant.

Conclusion

242632450-1424766984_l

Des LN, des LN partout…ça a commencé avec A-1 Pictures et J.C Staff qui se sont provoqué en duel (à celui qui produira le hit LN de la saison entre Heavy Object et Asterisk), et ensuite d’autres studios plus modestes ont décidés qu’eux aussi allaient entrer dans la course. Au final on se retrouve avec presque une dizaine de LN adaptées, même si elles sont loin d’être équivalentes. Je peux me raccrocher aux noms qui m’inspirent encore confiance (Bones, Okada, Noitamina…), mais pour un automne (d’habitude l’une des saisons les plus riches en matière de qualité) le programme me paraît bien pauvre.

4 réflexions sur “Preview des Animes d’Automne 2015

  1. La saison d’automne est censée être la meilleure de l’année, mais il n’y a pas grand chose qui me donne envie. Alors que la saison d’été dépote bien. Entre Gakkou Gurashi, Gate et Sore ga Seiyuu, je m’éclate pas mal. Enfin pour l’automne tout n’est pas à jeter quand même.

    • L’été a surpassé mes attentes, en ce moment il n’y a pas un anime qui me déçoit dans ceux que j’ai voulu continuer. Par contre en effet l’automne…wah. D’habitude c’est en automne que démarrent les grosses séries qui portent l’hiver prochain, comme Kill La Kill ou ShiroBako. Gundam et Concrete Revolutio me semblent avoir du potentiel, mais c’est un peu mince. Si Young Black Jack, ces deux-là et Perfect Insider assurent ce serait bien.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s