Pilotathon des Animes d’Eté 2015 : Danchigai et Gakkou Gurashi!

vlcsnap-2015-07-10-01h38m57s129

Deux nouvelles sorties ultra mignonnes. Ou presque.

Danchigai Grande différence

vlcsnap-2015-07-10-01h37m36s68 vlcsnap-2015-07-10-01h34m41s135

Késako ? Le quotidien de Haruki et de ses quatre sœurs.

Yay une bonne surprise ! Je n’attendais absolument rien de ce short et finalement plus que Wakako-Zake ou Wakaba*Girl c’est lui qui m’a le plus emballée. Comme pour Dandelion l’idée est de suivre une fratrie conséquente (ici quatre filles et un garçon), mais sans scénario surnaturel prise de tête collé par dessus. En quelques minutes il présentent avec succès les membres de la famille, des adorables jumelles à la grande sœur responsable. D’habitude quand il est question d’inceste de sœurs on aura une ou plusieurs imoutos et le héros grand-frère, mais en faire le cadet change complètement la dynamique. Les attaques de chatouilles des benjamines, la relation d’amour-haine entre les deux cadets proches en âge, les remontrances de la grande-sœur, c’était simple mais très authentique. Tout cela illustrée par des designs ronds et des couleurs pastels très reposants. Pourquoi se priver d’une petite comédie familiale bien faite ?

Gakkou Gurashi! Vivre à l’école !

vlcsnap-2015-07-10-02h19m27s87 vlcsnap-2015-07-10-02h15m35s93

Késako ? Yuki fait partie avec trois de ses amies d’un club un peu particulier : le club de « vie scolaire » dont l’objectif est de vivre dans les murs du lycée. C’est la plus âgée, mais la moins responsable et ses trois  kouhais veillent sur elle.

C’était brutal. Je connaissais le twist avant de commencer le pilote, mais ça n’a rien enlevé à la force de sa révélation. L’objectif premier de cet épisode est d’endormir votre vigilance en vous enveloppant d’une douce couverture rose et rassurante pour vous la retirer sans prévenir à la fin et de la manière la plus horrifique possible. Si vous faites un peu attention il y a des petits éléments dispersés dans le pilote qui indiquent que quelque chose ne va pas du tout : des mots étranges en rouge inscrits sur le tableau de classe, une croix plantée dans un carré du club de jardinage, un couloir bloqué par des tables assemblées les unes sur les autres. C’est sournois parce que l’aspect comédie/slice-of-life est très bien fait, et les filles sont tellement attachantes qu’on se surprend à souhaiter sincèrement que tout aille bien pour elles, ce qui rend la fin d’autant plus difficile et intense. Je ne peux pas tellement en dire plus au risque de tout spoiler mais je pense que Gakkou  Gurashi! fait partie des animes de la saison à ne pas manquer.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s