Spy – Espions de mère en fils (Premières Impressions)

You talking to me?

Rapidement, de quoi ça parle? Nous faisons la rencontre de Kim Sun Woo (Jaejoong, très soigné), agent secret de la NIS (évidemment d’élite, sinon c’est pas drôle!), entre son boulot dangereux (il vient d’être épargné pour une raison obscure) et sa vie familiale et sentimentale : c’est un fils et un petit copain aimant et dévoué. Jusqu’ici, rien ne cloche vraiment… sauf que la méfiance de sa mère (jouée par une Bae Jong Ok en forme) et sa dextérité à tenir un couteau ont de quoi légèrement faire flipper, et que le comportement de sa petite copine (jouée par une Go Sung Hee malheureusement à côté de la plaque) est un peu louche.

Commentaires : Ce pilote est en fait une sorte de long teaser. C’est une entrée en matière donc en douceur, et elle est bien faite, malgré les lieux communs, au sens où on n’assiste pas à de l' »info dumping ». Les scènes se suivent avec une certaine fluidité et on comprend assez vite les bases de l’intrigue (en même temps, Spy n’est pas hyper compliqué en soi). Il y a des passages un peu lents et pas toujours crédibles, mais globalement, j’ai regardé ce pilote sans m’ennuyer. Vous savez ce que je préfère le plus dans cette série? Son format de 45 mn. À première vue, le drama semble assez simple (ce qui n’est pas vraiment une critique négative), mais sa trajectoire est encore incertaine. Ça peut vraiment aller dans n’importe quel sens. L’élément qui m’inquiète le plus à ce stade-là, c’est le choix du scénariste concernant ses personnages d’espion : va-t-il réussir à rester modéré ou succomber à la tentation de rendre tout le monde espion (oui, c’est la blasée de Cruel City qui parle)? L’autre question est de savoir si le drama sera suffisamment subtile pour ne pas se laisser complètement aller au manichéisme simpliste du Nord = Méchant, Sud = Gentil. C’est le genre de choses qui pourraient me refroidir très rapidement.

Le drama se concentre pour le moment sur une relation qui n’a pas été si souvent mise en avant dans les Kdramas, celle de la relation mère-fils (qui est aussi la relation qui m’intéresse le plus). J’aime beaucoup ce parti pris, et il y a intérêt que ce fil soit développé de manière conséquente, sinon la frustration va être terrible. Cet aspect est ce qui permet à la série de trouver son identité, de tirer son épingle du jeu au milieu de cette flopée de dramas d’espions déjà existants. Il y a du potentiel dans cette relation mère-fils parce qu’elle n’est pas sous le signe de l’abus ou de la confrontation : l’amour est bel et bien présent des deux bords, et c’est sur cette affection et non sur une confrontation que joue Spy. Si le conflit d’intérêt et les découvertes de l’une et de l’autre sur une personne qu’ils pensaient si bien connaître sont bien mené l’enjeu affectif devrait serrer le coeur et émouvoir. Reste à savoir si le script est suffisamment bien étayé et si les deux acteurs auront suffisamment d’alchimie pour nous embarquer dans ces épreuves émotionnelles.

Je ne vous cache pas que le personnage qui m’intéresse le plus pour le moment, c’est celui de la mère, Park Hye Rim (Sun Woo, son fils, est pour le moment trop plat en tant que personnage pour m’investir dans son histoire. Mais bon, au moins, il a l’air d’être un brave type). On sait qu’elle est celle que le Grand Méchant Balafré recherche (j’espère que ce sera un ennemi plus compétent que celui que le même acteur a campé dans Faith, je dis ça, je dis rien), et j’ai assez hâte de découvrir leur passé commun et l’évolution du personnage. J’aime la relation qu’elle entretient avec son fils et avec son mari (pourquoi je crains une mort imminente de ce dernier, je me le demande…?). Ça aide qu’elle soit jouée par une actrice compétente, qui sait se montrer tantôt douce, tantôt dure sans efforts. Si Spy a une quelconque profondeur psychologique, elle résiderait sans nulle doute dans ce personnage. Et quelle intensité dans le face à face final entre elle et Ki Chul! Le parallèle dressé entre Hye Rim et Yoo Jin est évident (presque trop, vive la subtilité!), et si je trouve cet effet de miroir intéressant en soi, mon excitation se trouve malheureusement tempérée, essentiellement parce que Go Sung Hee a l’air… complètement perdue.

J’ai du mal à croire que c’est celle qui m’a tant plue dans Miss Korea! Mais il faut dire les choses telles qu’elles sont : Go Sung Hee fait une médiocre Yoo Jin. On dirait qu’elle ne sait pas où se mettre, comment poser sa voix, comment se positionner devant la caméra, que ce soit dans son face à face avec la mère de Sun Woo ou avec Sun Woo. La pauvre essaie, mais elle est encore loin du compte. C’est dommage parce qu’il y a une matière intéressante à creuser et que sur papier, Yoo Jin et Sun Woo ont l’air adorable ensemble. On dirait que ce n’est pas cet OTP qui ravira mon coeur en ce début 2015! Et on ne peut pas blâmer la réalisation pour ce manque de connexion entre les personnages (et entre l’actrice et son propre personnage), parce que de ce côté-là, c’est un travail maîtrisé, stylé sans pour autant être prétentieux. En ce qui concerne Jaejoong, je suis agréablement surprise. Je n’avais pas forcément d’a priori négatif, mais je n’étais pas spécialement emballée non plus. Il est clair qu’il est toujours loin de m’impressionner, mais je dois reconnaître que s’il manque un peu de crédibilité par-ci par-là, il campe néanmoins Sun Woo avec un certain aplomb. Dommage que pour l’instant, je ne ressens pas une once d’intérêt pour son personnage en tant que tel; en tant que fils d’une espionne nord-coréenne, oui, mais pas en tant que personnage autonome.

Malgré mes réserves sur certains personnages et le fait que le pilote manque un peu de facteurs d’adrénaline, j’ai apprécié ces 40 minutes. Spy n’est pas très demandant intellectuellement (les indices et rapprochements sont établis on ne peut plus clairement, tandis que le manichéisme est évident) et ça pourrait éventuellement se révéler être une épine dans le pied. Mais bon, les choses ne font que commencer, alors essayons l’optimisme pour une fois?

Publicités

3 réflexions sur “Spy – Espions de mère en fils (Premières Impressions)

  1. Je ne pense pas suivre ce drama dans l’immédiat donc, je suivrais avec grande attention tes impressions ! C’est vrai que la relation mère/fils au centre d’un drama je n’avais encore jamais vu ! En tout cas, le personnage de la mère a l’air particulièrement intéressant ^^
    (je n’avais même pas reconnu l’actrice de Miss Korea… elle a l’air assez déprimé dans ce drama !)
    Bises

    • Je sais pas si elle a l’air déprimée ou juste complètement zombie. En tout cas, c’est le visage qu’elle a tiré tout le long du pilote, y compris lors de ses scènes supposément plus « lovey-dovey » avec Jaejoong. Ça promet comme OTP! ^^; J’ai aussi un peu de mal à comprendre comment elle est passée si vite d’un second rôle au premier rôle!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s