Pilotathon des Animes d’Hiver 2015 : Assassination Classroom et Death Parade

[HorribleSubs] Death Parade - 01 [720p].mkv_snapshot_22.32_[2015.01.11_15.02.56]

Malheureusement, c’est aussi mon opinion sur le pilote de Death Parade.

Assassination Classroom

[HorribleSubs] Assassination Classroom - 01 [720p].mkv_snapshot_01.13_[2015.01.11_12.51.42] [HorribleSubs] Assassination Classroom - 01 [720p].mkv_snapshot_11.33_[2015.01.11_13.02.23]

Un premier épisode solide et plutôt bien orchestré ! Je n’étais pas très enthousiaste avant de le lancer, mais il m’a suffisamment fait rire et réfléchir pour que je passe un bon moment devant. Ils savent que Koro-Sensei, l’étrange alien qui promet de faire exploser la Terre dans un an si ses élèves échouent à le tuer, est le point fort de la série. C’est par lui que l’intrigue arrive, se déroule, et prendra fin. Mais il n’est pas utilisé pour autant comme un personnage gimmick qui servirait de prétexte  au développement de ses jeunes élèves, et vient avec sa propre histoire plutôt intrigante. Un autre point fort de l’anime est d’alterner de manière très réussie entre la gravité (le professeur est une créature monstrueuse qui peut nous tuer à tout moment, il compte de toute façon le faire dans un an) et la légèreté (il est la source de bons gags, sa simple présence insolite est divertissante). J’ai été un peu moins convaincue par Nagisa et son drame personnel qui sent le réchauffé, comme pour cette histoire d' »End Class » qui me rappelle un peu trop les mangas à la GTO/Gokusen. Mais l’approche du scénario est tellement extrême que ça permet d’oublier que le sujet de fond (un prof hors du commun s’occupe de marginaux condamnés par la société) a déjà été exploité en long en large et en travers au Japon. Verdict : B

Death Parade

[HorribleSubs] Death Parade - 01 [720p].mkv_snapshot_18.36_[2015.01.11_14.58.59] [HorribleSubs] Death Parade - 01 [720p].mkv_snapshot_01.03_[2015.01.11_14.28.04]

Wow, je ne pensais pas réagir aussi mal à ce premier épisode. Je n’ai pas vu le court-métrage dont c’est tiré pour me garder la surprise de l’intrigue, et je n’ai pas été déçue du voyage. Plutôt exaspérée en fait. Le bar de Decim est une sorte de dernière salle de jugement des âmes où les défunts doivent rendre des comptes en jouant à des jeux cruels, et la manière dont c’est fait ressemble un peu trop à l’un de ces jeux télévisés morbides et voyeurs que je déteste.  L’anime joue là-dessus et ne se prive pas pour dramatiser au maximum les choses, et évidemment quand il fait entrer dans le bar un couple tout juste marié il va falloir leur tirer du nez des secrets bien juteux digne d’un soap et révéler le mensonge qu’est leur relation, tout en se réservant de l’espace pour des twists qu’on peut voir arriver à trois kilomètres. Mais ça ne s’arrête pas là ! Quand ils commencent à faire de la morale sur la vie après la mort, j’étais consternée. Quand le mari se met à faire une crise de nerf, SAO style, je ne pouvais que rire. Je ne suis absolument pas certaine d’avoir envie d’en voir plus, je crois que je vais gentiment mettre cet anime de côté et ne regarder la suite que si c’est très recommandé. Verdict : D pour l’écriture, B+ pour la réalisation (c’est très bien fait).

4 réflexions sur “Pilotathon des Animes d’Hiver 2015 : Assassination Classroom et Death Parade

  1. > Quand ils commencent à faire de la morale sur la vie après la mort, j’étais consternée.

    Idem. Ce côté moraliste m’a fait dresser les cheveux sur la tête. Mais après avoir lu les commentaires sur le forum Jol/Anime, j’ai l’impression de ne pas avoir la bonne grille de lecture. Il semble qu’il faille avoir un peu de culture bouddhiste pour interpréter correctement et moi je l’ai pas ^^

    Reste que ça faisait un peu drama forcé et pas très convaincant. J’ai préféré l’OVA.

    • Ce qui m’a beaucoup dérangée aussi c’est à quel point ils étaient aussi obsédés par l’épouse, et la question de sa « vertu » (est-ce qu’elle est restée fidèle, est-ce qu’elle aimait vraiment son mari ?). Et ça m’a gênée de voir qu’on est supposé profiter du « spectacle » de l’effondrement d’une relation, et qu’on soit supposé juger ces gens alors qu’on ne les connaît même pas. Ils sont littéralement jetés aux lions pour notre plaisir, à la Romaine.

  2. La fidélité de l’épouse était l’obsession du mari. Tant que l’anime ne prenait position dessus ça restait juste la sienne. Après j’ai pas tout compris non plus et vu la diversité des interprétations que j’ai pu lire dessus je suis parti pour rester dans le flou. Ce qui m’a énervé c’est quand j’ai eu l’impression que l’anime la jugeait pour cela, mais maintenant je ne suis plus très sur.

    En fin de compte, la série a peut être un message à délivrer et je suis bien parti pour passer à côté. Enfin peut être que c’est mieux comme ça, mais ça reste frustrant.

    > Ils sont littéralement jetés aux lions pour notre plaisir, à la Romaine.
    Surtout pour un enjeu limite inexistant, qu’elle l’ai trompé ou non, j’ai du mal à me sentir concerné.

    • C’est ça, qu’est-ce qu’on en a à faire de leurs histoires de couple ? Si c’était des personnages principaux je veux bien, mais là ils sont juste là pour arriver et repartir, et on ne les reverra probablement jamais. Ils étaient surtout là pour servir de « démonstration » en fait avant qu’on puisse rencontrer d’autres membres récurrents du casting. Enfin bref, au moins cet épi ne m’aura pas laissée indifférente, ce qui est bien pire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s