Bilan des Animes de 2014 (#3) – La Dose de Rire

[Vivid] Amagi Brilliant Park - 12 [DAD04255].mkv_snapshot_12.09_[2014.12.20_02.18.26]

2014 aura été généreuse en comédies, c’est le moins qu’on puisse dire !

Les règles : Les animes commencés en hiver 2014 qui se termineront au printemps 2015 comptent pour le bilan de l’année suivante. Ça concerne ShiroBako, Shigatsu, Ronja, Log Horizon 2, Cross Ange, Yona. Par contre cette fois j’ai décidé d’inclure les premières parties d’animes qui sont découpés en deux « cours ». Ça concerne Aldnoah.Zero et Fate/Stay Night UBW.

Les animes présentés dans ces articles thématiques sont classés dans un ordre croissant d’appréciation, autrement dit en premier arrivent ceux que j’estime le moins et les derniers sont mes préférés.

Kamigami no Asobi (Brains Base)

[HorribleSubs] Kamigami no Asobi - 01 [720p].mkv_snapshot_01.30_[2014.04.06_00.43.50] [HorribleSubs] Kamigami no Asobi - 07 [720p].mkv_snapshot_09.54_[2014.05.25_00.45.08]

[HorribleSubs] Kamigami no Asobi - 01 [720p].mkv_snapshot_01.43_[2014.04.06_00.44.16] [HorribleSubs] Kamigami no Asobi - 02 [720p](1).mkv_snapshot_17.13_[2014.04.14_23.15.09]

Zeus téléporte une lycéenne japonaise dans une école céleste où elle doit apprendre l’amour à des dieux récalcitrants de divers panthéons.

C’est surtout un prétexte pour rassembler plein de bishos exotiques et excentriques et jouer à l’école avec eux en bourrant le show d’un maximum de sous-texte homoérotique (au point où on se demande pourquoi ils n’ont pas directement fait du BL). C’était divertissant tant que ça a duré grâce à des runnings jokes et du méta efficace (merci Thoto-sama), mais les passages plus sérieux et émotionnels font un tel flop qu’il est impossible d’accorder à l’anime une quelconque reconnaissance. Je ne le recommande qu’à ceux qui aiment déjà le genre. Brains Base, vous avez et vous pouvez faire mieux que ça !

Ma scène préférée : Yui et les dieux détruisent détournent Cendrillon.

Denki-gai no Honya-san (Shin-Ei Animation)

[HorribleSubs] Denki-gai no Honya-san - 05 [720p].mkv_snapshot_11.52_[2014.11.07_00.13.09] [HorribleSubs] Denki-gai no Honya-san - 08 [720p].mkv_snapshot_20.49_[2014.11.21_00.08.35]

[HorribleSubs] Denki-gai no Honya-san - 11 [720p].mkv_snapshot_13.34_[2014.12.16_22.53.48] [HorribleSubs] Denki-gai no Honya-san - 12 [720p].mkv_snapshot_11.37_[2014.12.20_01.22.08]

Les interactions des salariés d’une boutique de mangas en plein Akibahara.

Je ne suis pas fan des animes du genre « workplace comedies », j’ai abandonné assez vite ServantXService et Working! sans le regretter, mais je suppose que quelque chose a résonné plus fort avec celui-là : il n’est pas spécialement meilleur que les autres, c’est juste que cette fois j’ai accroché. Peut-être que je me reconnais beaucoup plus dans ces personnages, et ça doit être un prérequis quand on ne fait que suivre leur quotidien. Et quand c’est autant basé sur une connaissance et appréciation préalable de la culture otaku, le public susceptible d’être intéressé est encore plus réduit. Mais si vous vous trouvez dans cette petite catégorie à laquelle l’anime s’adresse, ça marche du tonerre. Il faut aussi saluer la créativité de l’animation, le rythme des gags très variés, et le bon équilibre entre la comédie et la romance. Tous ces éléments réunis font de Denki-gai une très agréable récréation visuelle.

Ma scène préférée : « Une journée dans la vie de Sensei » racontée par Hio-Tan et Tsumorin.

Gekkan Shoujo Nozaki-kun (Dogakobo)

[HorribleSubs] Gekkan Shoujo Nozaki-kun - 01 [720p].mkv_snapshot_12.31_[2014.07.07_12.08.30] [HorribleSubs] Gekkan Shoujo Nozaki-kun - 04 [720p].mkv_snapshot_14.45_[2014.07.28_23.21.20]

[HorribleSubs] Gekkan Shoujo Nozaki-kun - 07 [720p].mkv_snapshot_14.58_[2014.08.20_12.49.17] [HorribleSubs] Gekkan Shoujo Nozaki-kun - 02 [720p].mkv_snapshot_07.08_[2014.07.17_11.36.12]

Sakura Chiyo est amoureuse de son camarade de classe Nozaki-kun et décide de lui avouer ses sentiments, mais il la prend pour l’une de ses fans. En réalité Nozaki mène une double vie, et sous un pseudonyme il créé l’un des shoujos les plus populaires du moment. Chiyo accepte de l’aider, et avec d’autres assistants et amis ils travaillent et s’amusent ensemble.

C’est plutôt rare qu’un shoujo parviennent à devenir l’une des « séries évènements » de l’année, mais c’est ce qui s’est passé pour Nozaki-kun grâce à un comique de situation assez imparable. La grande réussite du manga est d’avoir réussi à créer des personnages originaux et surtout marquants, et l’anime a su retranscrire à l’écran leur douce folie. Tout le monde peut y trouver son compte, les fans de shoujos comme ceux que les clichés du genre exaspèrent, les filles comme les garçons, et le show est même ouvert au public étranger et néophyte puisqu’il ne repose pas sur de l’humour trop méta (à la Denki-Gai) ou culturel (c’est ce qui limite une comédie telle que Rakugo Girls : plus de la moitié des blagues nous échappent). On peut lui reprocher de rester toujours en surface et de ne pas explorer un peu plus sérieusement ses thèmes, mais je pense que cette légèreté fait partie de son identité.

Ma scène préférée : Hiro coiffé d’un masque de taureau emmène Kashima pour une virée endiablée.

Tonari no Seki-kun (Shin-Ei Animation)

[Vivid] Tonari no Seki-kun - 04 [1E63A1FF].mkv_snapshot_03.49_[2014.01.29_23.44.27] [DeadFish] Tonari no Seki-kun - 03 [720p][AAC].mp4_snapshot_06.44_[2014.01.20_02.40.00]

[DeadFish] Tonari no Seki-kun - 03 [720p][AAC].mp4_snapshot_02.14_[2014.01.20_02.35.14] [DeadFish] Tonari no Seki-kun - 03 [720p][AAC].mp4_snapshot_03.10_[2014.01.20_02.36.20]

Seki-kun est plein de ressource et a un paquet d’idées pour rendre les cours moins ennuyeux. Sa voisine de classe Yokoi a du mal à réprimer sa curiosité, surtout que Seki-kun ne fait jamais les choses à moitié.

Autant gérer un nombre important de personnages est difficile, autant baser un anime entier sur un seul duo peut s’avérer délicat. Seki-kun relève le challenge brillamment grâce à une inventivité à toute épreuve et à l’alchimie de ses deux personnages. Yokoi est l’observatrice idéale des délires de son voisin, et comme elle ne peut s’empêcher de se mêler de ses affaires ça dégénère souvent en duels hilarants. Le concept par essence répétitif peut devenir un peu lassant, et je ne conseille pas d’enchaîner les 22 épisodes mais plutôt de regarder un épisode de temps en temps.

Ma scène préférée : la chanson de la famille robot.

Amagi Brilliant Park (Kyoto Animation)

[Vivid] Amagi Brilliant Park - 12 [DAD04255].mkv_snapshot_16.57_[2014.12.20_02.24.55] [Vivid] Amagi Brilliant Park - 12 [DAD04255].mkv_snapshot_09.23_[2014.12.20_02.15.23]

[Vivid] Amagi Brilliant Park - 07 [2ADADE04].mkv_snapshot_05.24_[2014.11.14_19.25.04] [Vivid] Amagi Brilliant Park - 10 [E89D8FDE].mkv_snapshot_03.34_[2014.12.07_22.06.32]

Un ex enfant acteur est choisi par une bande de tarés qui affirment venir d’un pays magique et être en danger de disparition s’il ne sauve pas leur parc d’attraction qui tombe en désuétude. Kanie est contraint accepte de les aider, mais il n’a pas idée de ce qui l’attends.

Il n’y a pas vraiment de progression logique dans l’enchaînement des aventures colorées de Kanie & co, et c’est pour le mieux ! Les meilleurs épisodes étaient les plus imprévisibles et les plus hors-sujet, ceux qui ne faisaient pas avancer le scénario d’un pouce mais qui étaient à se tordre. On suit l’anime principalement pour voir dans quel piège ou situation improbable vont se retrouver les héros et par quel plan absurde ils vont s’en sortir. Kanie est malade ? Pas de soucis : envoyez Isuzu et les mascottes tour à tour pour prendre sa place au lycée dans un déguisement magique ! Ça n’a aucun sens, mais on s’en fiche : c’est le prétexte idéal aux quiproquos les plus fun. Dans ses meilleurs moments, l’anime propose des scènes de comique absurde qui rappellent la meilleure comédie de KyoAni (et l’une des meilleures comédies animées tout court), Nichijou. C’est aussi superbement animé, et incroyablement dynamique. Bien joué !

Ma scène préférée : les mascottes, Isuzu et le plongeoir de la mort (avec un soupçon de tentacules).

Advertisements

2 réflexions sur “Bilan des Animes de 2014 (#3) – La Dose de Rire

  1. Just discovered Gekkan Shoujo Nozaki-kun and OMG it is making me laugh nonstop! BTW the manga is by the same mangaka as Oresama Teacher..which I hope will also be made into an anime!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s