Dramas en cours : résultat des courses


[Screencap Dramabeans]

J’ai testé un certain nombre de pilotes ces dernières semaines et, assez curieusement, les dramas que j’ai choisi de suivre ne sont pas nécessairement ceux prévus initialement. Aucun de ceux-là ne sont des cracks, donc je les regarde avec une certaine distance, mais leurs épisodes après le pilote m’ont suffisamment plu pour que je décide de les poursuivre jusqu’au bout.

Chevaux en tête de file

Plus Nine Boys (jusqu’à l’ép. 4) – OTP vs le reste


[screecaps Dramabeans]

Je suis en train de me demander si mon enthousiasme n’a pas été trop hâtif. Dans l’état actuel des choses, je suis assez partagée à propos de Plus Nine Boys. Il y a certains éléments que j’aime beaucoup, mais j’ai le regret de dire que la plupart du temps… je m’ennuie. L’aspect que je préfère, c’est la trame sonore : le drama fait appel à tous les artistes indie possibles pour établir son atmosphère particulière, et ça marche. Le problème réside principalement dans le fait que le scénario ne suit pas réellement par derrière, qu’il met trois plombes à établir les bases complètes de ses quatre histoires et qu’il le fait avec une certaine… paresse?

La magie a du mal à prendre parce que l’exécution est un peu trop commode pour être honnête : Kwang Soo passe d’ex en ex, tandis que les moments « mignons » du duo Se Young/Jin Goo sont favorisés par leur travail qui consiste « comme par hasard » à faire des activités de couple, non pas une, mais deux fois. D’autre part, je me demande encore en quoi il est pertinent de mettre en relation quatre intrigues parallèles qui sont entièrement autonomes. Ce n’est pas comme si on faisait l’effort de lier ces quatre personnages masculins en nous montrant un lien familial sincère et attachant; tous sont comme un électron libre avec sa propre histoire, si bien que j’ai énormément de mal à voir l’unité dans tout ça. Ce qui enfonce le clou, c’est que je ne suis intéressée que par la moitié de ce qu’il se passe à l’écran : Se Young et Jin Goo est mon couple favori (même s’il me pose quelques problèmes malgré tout) et je viens tout juste de m’intéresser réellement à l’histoire d’amour de Kwang Soo (jusqu’à l’épisode 4, je dois dire que je m’en fichais comme de ma première chemise); le reste… ça me rase complètement. Je trouve Min Goo très superficiel et égocentrique, tandis que Dong Gu a épuisé toute ma tolérance et ma patience dès le deuxième épisode. J’en suis rendue à zapper ses scènes tellement il m’irrite. Quelque part, c’est dommage, parce que je pense qu’il y avait sincèrement quelque chose à retirer de cette histoire, mais son personnage allié au laxisme de sa mère ont eu raison de moi.


[Screencap Dramabeans]

J’aime Se Young et Jin Goo individuellement et ensemble. Ils sont adorables, et c’est principalement pour eux que je poursuis la série. Le point noir, c’est ce fichu triangle amoureux que je trouve mal mis en scène. D’abord, on ne ressent pas tellement ce pincement au coeur qui le définit parce que le drama n’a pas réussi à nous faire croire dur comme fer à l’amitié profonde qui unit ces trois personnages. On nous dit que Jae Bum et Jin Goo sont les meilleurs amis du monde, seulement, ce n’est pas montré une seule fois, et on en vient même à en douter fortement lorsqu’on considère la manière dont Jin Goo cache ses pensées à son ami. La franchise réciproque entre ces deux personnages masculins aurait sans doute pu me rendre ce triangle amoureux plus engageant parce que quelque chose de vraiment amer et sincère à la fois se dégagerait de celui-ci; le fait que Jae Bum soit laissé dans l’ignorance me frustre, et j’avoue que je n’arrive pas à me sentir désolée pour Jin Goo à chaque fois qu’il voit Se Young avec Jae Bum. Malgré ces critiques, Plus Nine Boys a une douceur dans son atmosphère qui me fait y revenir avec plaisir. Il faut simplement que je réajuste mes attentes; le reste devrait aller tout seul.

Cantabile Tomorrow (jusqu’à l’ép. 5) – Barbe-à-papa musicale

Alors que je craignais d’être très tatillon quant à cette adaptation d’un manga (et ensuite jdrama) bien-aimé, je m’étonne de ma souplesse. Il faut dire que j’aime justement tellement l’histoire de base que je prends plaisir à la voir se rejouer devant moi. Il n’était pas évident pour Cantabile Tomorrow de trouver sa personnalité en plus de la lourde charge d’être une adaptation, et malgré quelques éléments moins convaincants que d’autres et des épisodes relativement désordonnés, je passe un agréable moment devant. Les personnages sont tous très attachants (Soo Min, Il Rak et Min Hee en particulier, la mère de Yoo Jin et le père d’Il Rak ne sont pas très loin derrière). Il est beaucoup question depuis le début de Yoo Jin, et son arc est bien amené et développé : il y a quelque chose de vraiment satisfaisant de voir un personnage s’améliorer, changer, apprendre de ses erreurs avec modestie. Joo Won est un peu raide dans la récitation de ses lignes parfois, mais son personnage est tellement sympathique qu’on lui pardonne sans problème. Ses intéractions avec les autres sont souvent fun et sa patience envers eux le rend quasiment inhumain. J’adore sa relation sans prise de tête avec Nae Il, c’est très attendrissant de voir Yoo Jin l’accepter autant par fatalité que par sincère affection.

Une de mes principales inquiétudes lors des premiers épisodes de Cantabile Tomorrow se trouvait du côté de Nae Il. Pas tellement au niveau de l’actrice, je trouve que Shim Eun Kyung fait ce qu’elle peut pour s’approprier le rôle difficile de Nodame, et elle s’améliore d’épisode en épisode, mais plus au niveau de la place encore très limitée du personnage dans l’intrigue. Or, Nodame/Nae Il est censée être au coeur de l’histoire et j’ai trouvé frustrant qu’elle soit si peu présente durant les quatre premiers épisodes. Et c’est pourquoi j’ai particulièrement apprécié l’épisode 5, qui est mon épisode favori pour le moment. J’ai souvent ri, beaucoup souri, et on nous donne enfin l’occasion de connecter avec Nae Il en nous exposant ses questionnements, ses remises en question, et sa nouvelle perception de Yoo Jin. Des épisodes comme celui-ci, j’en veux plus.

Cheval à la traîne

Liar Game (jusqu’à l’ép. 2) – Les dés ne sont pas encore jetés

Bien mieux que le pilote, Dieu merci, mais il y a une chose qui m’agace profondément: Nam Da Jung. Je ne sais pas si je pourrais regarder sa naïveté/stupidité encore longtemps, ça pourrait se révéler mauvais pour ma santé mentale. Mise entre Do Young et Woo Jin, elle apparaît particulièrement faible en tant que personnage.  La tension commence à faire son effet avec moins de temps morts que dans le pilote, mais c’est loin d’être aussi prenant et noir que ce que ça devrait/pourrait être; le suspense est maintenu au niveau zéro, et ça m’embête beaucoup. Ce qui a sauvé cet épisode pour moi, c’est le duo Woo Jin/Da Jung, étonnamment attachant grâce à une excellente alchimie entre les deux acteurs. Pour quelqu’un de supposément détaché, je trouve Woo Jin bien sensible et généreux… Le jeu de Shin Sung Rok est aussi  devenu plus inspiré, et j’ai bien aimé le bref face à face entre Woo Jin et Do Young: ce sont eux les cerveaux et le moteur de l’histoire. Même si ce n’est pas l’amour fou entre Liar Game et moi, je persévère, en espérant qu’un jour, la tension sera tellement palpable qu’elle me fera oublier à quel point j’ai envie de secouer Da Jung comme un prunier.

Hors-Jeu

Modern Farmer (jusqu’à l’ép. 4) – Quand trop, c’est trop.
[Screencap Dramabeans]

Rien n’y fait, je trouve ce drama tout simplement insupportable. Voilà, c’est dit. Non seulement l’humour (qui se résume souvent au simple pipi-caca-prout) ne m’accroche pas, mais il m’agace parce qu’il verse trop dans le m’as-tu vu, et la circularité des gags me laisse souvent consternée. Je continue à ne pas trouver la plupart des personnages sympathiques, le quatuor de têtes de noeud principalement. J’ai juste envie de leur donner une bonne frappe derrière la tête pour leur demander de retrouver leur sens des réalités; c’est pas possible d’être tête à claques comme ça. Ce qui me gave le plus, c’est qu’ils sont censés être dans la fin vingtaine, alors que leurs comportements trahissent une mentalité d’adolescents attardés. Il y a une limite entre être ignorant (ce qui peut être pardonnable) et être irrespectueux (ce qui l’est moins), et malheureusement, le drama ne sait pas faire cette différence.

Min Ki en particulier m’en fait voir de toutes les couleurs avec ses cris, ses exagérations et sa fierté (très) mal placée, tandis que Lee Hong Ki gesticule dans tous les sens en espérant sans doute nous faire oublier qu’il est parvenu à sa limite en tant qu’acteur. Je crois que je vais faire un massacre si je l’entends encore dire « tout va bien, tout va bien ». Il y a des personnages que j’aime bien (Bul Ja et Ki Joon par exemple), mais ils sont à peine montrés jusqu’à maintenant. Mes craintes d’avoir affaire à un Lee Hong Ki Show se confirment donc puisqu’au bout de 4 épisodes, les autres personnages ont très peu de développement; et lorsqu’il y en a, ça manque de spontanéité et de naturel, comme lors du passage entre Hyuk et Yoon Hee dans l’épisode 4. En soi, ce moment était plutôt mignon, mais il sortait littéralement de nulle part.

 Je me doute bien que Min Ki va finir par grandir (puisque cela semble être le propos de Modern Farmer) et que les personnages secondaires cesseront probablement de n’être que des pots de fleur, mais vu mon agacement actuel, je doute d’avoir la patience nécessaire pour être témoin de ces moments-là. Il y a eu de brefs passages d’amusement de ma part, je le concède, dès que nos cinq bras cassés ne sont pas à l’écran : les scènes de vie de village étaient plus rigolotes, entre la tante qui ne sait pas cuisiner ou cette fameuse olympiade que le village perd chaque année. Cependant, c’est trop bref pour réellement peser dans la balance. À la corbeille, et sans regret.

Le mot de la fin


[Screencap Dramabeans]

J’ai testé Dr Frost et Bad Guys. Je ne vous en ai pas parlé parce que j’ai tenu à peu près 15 minutes pour le premier, 25 pour le deuxième. J’ai trouvé Dr Frost classique à mourir avec le génie et son assistante pleine de vitalité, tandis que la base de Bad Guys est très malsaine et brutale. Ça m’a rappelé mon malaise devant TEN, et j’ai arrêté tout de suite le pilote. Sinon, j’ai toujours l’intention de poursuivre The Greatest Marriage, mais les échos de frustration que j’entend à droite à gauche me font peur. Mr Baek est mis en pause indéterminée, je n’ai pas tellement accroché au 2ème épisode. Pour la suite des évènements, j’attends Healer, le nouveau drama de Song Ji Na (yay!), et le sageuk Maids (pour le scénario et les costumes, mais le casting peut être un vrai flop).

3 réflexions sur “Dramas en cours : résultat des courses

  1. Et misaeng????? ne me dis pas que tu n’as pas essayé Misaeng ,ZE drama de la rentrée et je pèse mes mots:) Vraiment impressionant tant au niveau du scénario que du jeu d’acteurs!A visionner de toute urgence car c’est une oeuvre véritable et non pas un petit drama de derrière les fagots avec les sempiternels clichés. On rit , on s’émeut, on pleure , on s’excite à chaque épisode: phénomène:)

  2. ouiii Misaeng c’est ze drama du moment à mes yeux, un vrai petit bijou. J’ai fini cantabile tomorrow, un vrai régal alors que j’avais vu la version japonaise ils ont réussi à se réapproprier l’histoire, le couple est juste adorable mais petit bémol : l’épisode final ! il me semble qu’il devait y avoir 20 épisodes et ils sont passés à 16 o.O j’avais eu vent des faibles audiences en Corée donc ça expliquerait pourquoi le final a été aussi bizarre et mauvais, dommage.
    Disons qu’à part Misaeng, il n’y a pas de drama tellement accrochant. Je tenterai bien liar game mais ayant adoré la version japonaise j’ai un peu peur

    • J’ai entendu parlé en effet du mauvais taux d’audience pour Cantabile Tomorrow, c’est dommage… Je ne l’ai toujours pas avancé, ceci dit.
      Je ne sais pas si Liar Game te plairait, le drama a vraiment divisé les foules, chez les initiés comme chez les non-initiés…

      Merci pour ton commentaire! =)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s