Premières impressions : Plus Nine Boys, Liar Game

Pour le court : Plus Nine Boys est très mignon; Liar Game doit faire ses preuves. Pour le long:
Plus Nine Boys – L’année de la malchance?

Je ne me rappelle plus de la dernière fois où j’ai été charmée par un drama signé tvN, mais apparemment, les miracles existent, et j’ai trouvé le pilote de Plus Nine Boys simple et léger. Il n’a rien de particulièrement remarquable ni au niveau du casting, ni au niveau du scénario et ni au niveau de la réalisation, mais il n’y a pas de faiblesse majeure : c’est mignon, sobre, assez drôle et surtout, ça ne veut pas paraître plus cool que ça ne l’est. Malgré les efforts constants de la/le scénariste d’unifier ses quatre histoires par le truchement de la superstition de la mère, le résultat me semble forcé et superflu. Non seulement il/elle a eu la main un peu trop lourde sur les « coïncidences » et récurrences du chiffre 9, mais je ne trouve pas non plus le propos très pertinent et crédible. Cependant, le ton détendu et la douceur de l’ambiance ont quelque peu balayé mon scepticisme et je me suis laissée rapidement embarquer dans les (més)aventures de ces jeunes (et moins jeunes), qui connaissent probablement une des plus difficiles années de leur vie : l’un, si jeune et déjà célèbre, rate une audition, le deuxième, si prometteur, rate une compétition, le troisième perd son poste et le quatrième voit l’amour de sa vie lui passer sous le nez.

J’ignore si ces aventures seront strictement d’ordre amoureux (au vue de la preview) ou si le drama se concentrera aussi sur les problèmes de travail/d’études, mais une chose est sûre : je suis déjà investie dans l’histoire d’amour de Jin Goo et Se Young (cet OTP m’a eue au moment de l’écharpe, c’est-à-dire au tout début, c’est un petit moment très anodin, mais j’ai trouvé qu’une grande douceur se dégageait de la scène que j’ai prise en screencap), duquel j’ai hâte d’en apprendre plus et qui dégouline de tendresse sans être trop mièvre : celui-ci n’a rien de révolutionnaire, mais il refait le classique avec une certaine délicatesse. Évidemment, l’inévitable triangle (carré?) amoureux qui se profile me botte moins, mais on ne peut pas tout avoir. L’OST est agréable aux oreilles (vive Standing Egg et les groupes indie!), les personnages sont sympathiques, il y a de la place pour un peu de profondeur, et surtout, je ne me suis pas ennuyée durant ce pilote donc…je ne vois vraiment pas pourquoi cette série n’aurait pas mon feu vert.

Verdict : Les enjeux pour le moment sont présentés de manière assez superficielle. Si je doute qu’on soit face à un drama addictif ou même particulièrement profond, c’est néanmoins un agréable départ pour Plus Nine Boys, et je suis curieuse de voir ce que le drama me réserve.

Liar Game – Guerre psychologique

J’ai du mal à définir ce qui ne m’a pas convaincue dans ce pilote. Étant donné le succès de la série, je m’attendais à une entrée en matière mieux… rodée? En tout cas plus percutante et dynamique. Non seulement on ne voit pas où est-ce que ça veut en venir exactement, mais en plus, quel verbiage! Le concept d’émission télé est loin d’être inintéressant (je précise que je n’ai pas vu la première version japonaise), mais ça me semble bien compliqué pour pas grand-chose (et ils mettent un temps fou à expliquer les règles). Et surtout, je ne suis pas rentrée du tout dans l’univers proposé tellement les ficelles me semblaient grossières : le jeu et le présentateur sont plus que louches, le fait qu’elle se fasse arnaquer par son ancien prof était gros comme une maison, donc je dirais que pour l’effet suspense, intensité et surprise, c’est complètement raté. Le côté évident de l’arnaque a cependant quelque chose d’assez réaliste lorsqu’on y pense, et vu la situation financière désespérée de l’héroïne, psychologiquement, ça a du sens qu’elle se fasse aussi facilement. Ça me rappelle des arnaques comme le fait de vendre des listes d’appartement à des jeunes un peu perdus (et surtout extrêmement désireux de trouver une fois pour toute un appart’) : on fait beaucoup de choses stupides qu’on ne ferait pas si on n’était pas dans une situation d’urgence. Donc ce n’est pas tant la crédibilité qui est à remettre en cause, c’est plus la frustration que ça engendre.

L’impact émotionnel est très faible (je n’ai pas ressenti grand chose pour Da Jung lorsqu’elle s’est faite avoir par son prof) et le pilote ne vient pas titiller plus que ça ma réflexion non plus. Les personnages ont du potentiel, mais le drama a la main tellement lourde lorsqu’il s’agit de les introduire qu’il s’est presque auto-saboté. Je dis presque, parce que, quand même, Woo Jin paraît assez cool malgré sa paranoïa exacerbée, et Kang Do Young… pourrait être intéressant si seulement on n’avait pas fait jouer Shin Sung Rok de manière aussi robotique. Du coup, j’ai l’impression d’avoir une caricature de méchant devant moi, en mode Les Inconnus (« je suis le méchant et je veux tuer la gentille, parce que je suis le méchant »). Pourtant, s’il y a bien un acteur qui sait jouer le type louche qui fait peur, c’est bien Shin Sung Rok! Assez curieusement, la chose que j’ai préféré dans ce pilote, c’est la relation atypique entre Da Jung et Dal Goo, mais c’est loin d’être l’aspect central du drama. Autre plus, la réalisation, qui est franchement chouette (dommage que l’OST soit aussi peu subtile).

Verdict : Pas convaincue. Une chose pourrait me décider à continuer la série : la future relation entre Da Jung et Woo Jin. Ces deux-là n’ont pas encore eu l’occasion d’intéragir, mais si leur duo propose une dynamique suffisamment intéressante, peut-être que ça changera la donne.

 

Advertisements

6 réflexions sur “Premières impressions : Plus Nine Boys, Liar Game

  1. « Mais pourquoi moi ? Parce que tu es la gentille. » ^^ J’adore les Inconnus ^^
    Pour le coup, j’ai vu Plus nine boys et les deux premiers épisodes de Liar game -j’avais vu les deux saison du Jdrama- et je partage plutôt ton avis.
    Pour PNB, les coïncidences disparaissent au fur et à mesure, mais ne te fais pas d’illusion, le travail, on s’en fout ! Sérieusement, je suis surprise qu’un des quatre ne se soit pas fait virer… Ce n’est pas un drama addictif, mais c’est doux, la plupart des personnages m’ont plu, et j’étais impliquée dans la plupart des histoires donc… yeah ! Personnellement, j’ai trouvé le comportement de certains personnages vraiment moyen, et il n’y a qu’une seule des quatre histoires qui a fait, pour moi, un sans faute. J’ai suivi le drama avec plaisir et sans me brusquée, et je ne le regrette pas. J’espère que ça fera la même chose pour toi.
    Pour Liar game, comme je le disais, je n’ai vu que deux épisodes qui ne m’ont pas trop impliqués. Après, j’ai lu le manga et vu le Jdrama, donc question surprise pour la manche c’était râpé, mais je pense qu’en plus, émotionnellement les personnages ne me parlaient encore pas trop. Je vais regarder la suite parce que plusieurs de mes prescripteurs de dramas me disent que ça vaut le coup, mais j’attends encore de rentrer dans l’histoire. J’ai quand même envie de voir où va nous mener le fil de la télé réalité, parce que c’est ce qu’apporte cette adaptation, et je ne pense pas que ça puisse être anodin comme changement…

    Bref, on verra où cela va nous mener, et j’espère que tu prendras plaisir à tes visionnages !

    • Hello Ilumys! =)

      Dommage que Plus Nine Boys n’aborde que la question amoureuse; j’aurais aimé que ce soit plus diversifié. Mais tu fais bien de me prévenir, comme ça je n’aurais pas d’attente inutile, ni de déception! ;) En tout cas, si les autres épisodes sont dans la même veine que le pilote, je devrais apprécier le drama jusqu’au bout. J’ai hâte d’en voir plus!
      Quant à Liar Game, comme toi, c’est le côté émotionnel qui n’a pas fonctionné pour moi. Je suis d’autant plus étonnée de ne pas avoir accroché que j’arrivais dans l’histoire sans a priori, sans savoir de quoi l’original parlait, donc normalement dans les meilleures conditions pour apprécier la série, et le pilote m’a fait l’effet d’une douche froide. Mais Mila m’a dit qu’elle avait accroché avec l’épisode 3, donc je vais essayer de me rendre jusque là.^^

      Merci pour ton commentaire! (et vive Les Inconnus! ^-^) =)

  2. Liar Game, tu dois t’accrocher !
    Les deux premiers épisodes ne sont clairement pas les plus convaincants, mais c’est le genre de drama qui s’améliore à chaque épisode.
    De plus, le trio principal est excellent ! Et de fil en aiguille, le drama gagne à chaque fois plus en intensité en en intrigue !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s