The Book of Unwritten Tales

ss_3a22640b9688ac5460773924ae156fd7cf57c032.600x338

Tous les zombies sont nos amis, il faut les aimer aussi…

ss_6fa721d0a520ae6af458e1d5a090dde179fc1edb.600x338

Concept : Une princesse elfe, un gnome et un humain se font embarquer bon gré mal gré dans une quête héroïque qui pourrait déterminer l’issue d’une guerre sans fin entre l’Alliance et les forces des Ombres. Mais « héroïque », est-ce le mot ?

The Book of Unwritten Tales est un petit joyau d’humour et d’aventure bourré de références (Harry Potter, LotR, WOW, etc.). A travers différents tableaux vous farfouillez partout en quête des objets que vous allez combiner pour avancer, vous parler à des personnages tous plus loufoques et attachants les uns que les autres pour obtenir de précieuses informations et déclencher des événements, et surtout vous visitez des endroits charmants plus ou moins accueillants bourrés de surprises. Les dialogues sont vraiment bien écrits, souvent très drôles, et on a envie de cliquer absolument partout pour lire les commentaires des personnages même si ça ne sert à rien en pratique. Le doublage intégral est excellent et ajoute beaucoup à l’expérience. Seuls bémols : toutes les zones ne se valent pas, la majorité est superbe mais j’ai trouvé la dernière (le château de la sorcière) un peu décevante par rapport à la qualité du reste. Et si j’ai adoré le gnome et apprécié l’elfe, l’humain Nate et sa boule de poils peuvent être fatiguant.

ss_b63e57e0a4c209c0abd47bae0502bf37fb588cfc.600x338

J’ai beaucoup aimé les énigmes, les puristes des jeux d’aventures aiment chercher pendant des heures la bonne combinaison mais personnellement ce n’est pas mon truc et je préfère quand c’est logique et qu’il faut simplement réfléchir pour trouver la solution au lieu d’essayer de fusionner tout avec tout en désespoir de cause (alors il faut réparer la machine pour récupérer la pince qui doit se placer sur le canard en plastique dégonflé pour attraper la clé…*s’arrache les cheveux*). Enfin les graphismes sont absolument superbes (et sans bugs !). Si vous avez peur de ne pas accrocher à l’humour (comme c’est l’atout principal du jeu ce serait bête), regardez cet extrait. Si ça vous fait rire, c’est bon. 

Verdict : 8/10 Malgré un final un peu décevant et le manque de subtilité de Nate, The Book of Unwritten Tales illustre parfaitement l’idée que c’est le voyage qui compte, et pas la destination. Et su vous n’êtes pas familiers avec les jeux d’aventure et de Point&Click, je trouve que c’est un très bon jeu pour débuter. 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s