The Way We Were – Épisodes 2-3 : Premiers signes de rapprochement

The Way We Were est un délice, et cet OTP a du charme à revendre!

Résumé rapide :

Quelques mois se sont écoulés depuis le premier épisode, Wei De et Ah Qing intègrent le groupe d’amis de Jia Ni et forment rapidement des liens amicaux sincères. Jia Ni et Wei De passent de plus en plus de temps ensemble, s’aidant lorsque les circonstances le demandent, comme lorsque Linda est victime d’un client violent et que Wei De la rapatrie chez lui; Jia Ni se porte volontaire pour veiller sur elle.

En la voyant endormie, Wei De esquisse un croquis d’elle dans un de ses livres, et le lendemain matin, ils se réveillent l’un à côté de l’autre. Jia Ni a trouvé un travail dans un magasin de grande-surface et elle croise son ex dans les bras de la jeune fille avec qui il l’a trompée. Rageuse, elle se saoûle le soir en compagnie de ses deux amis. Alors qu’elle s’est endormie, Jun Jie avoue à Rui Rui qu’il a toujours été amoureux de Jia Ni, mais celle-ci, comme nous, le savait déjà. Elle lui donne son soutien, non sans un brin de mélancolie.

C’est l’anniversaire de Jia Ni et Jun Jie avait prévu de le fêter en tête à tête, cependant, Jia Ni ramène Rui Rui au dernier moment. Wei De a acheté un téléphone portable pour son anniversaire et la fait monter sur le toit pour le lui offrir. C’était sans la panne d’électricité qui frappe tout Taiwan à ce moment-là et les deux finissent par discuter tranquillement dans le noir. Jun Jie est inquiet pour Jia Ni et se dépêche d’aller chez elle tandis que notre héroïne ouvre ses cadeaux un à un et tombe sur le téléphone portable offert par… Jun Jie! Cela mortifie Wei De  qui, évidemment, renonce à offrir son cadeau. 

La Saint-Valentin approche également à grands pas. Ah Qing en profite pour essayer de faire le premier pas avec Rui Rui tandis que Jun Jie choisit avec attention ses chocolats. Mais il n’a pas l’occasion de les donner étant donné les propos dédaigneux de Jia Ni à propos de la Saint-Valentin. Cela ne marche pas beaucoup mieux pour Ah Qing qui se fait indirectement rejeter par Rui Rui et voit sa boîte de chocolats mangée par tout le monde sauf celle à qui il l’avait offerte. Jia Ni et Wei De rentrent ensemble et croisent des couples un peu partout sur leur chemin, au point de les rendre mal à l’aise.

Wei De finit par se réfugier sur le toit, vite rejoint par Jia Ni, et les deux passent une bonne soirée à rire et se taquiner. Wei De confie à son amie qu’il est un pro à décoder les chiffres sur un beeper et lance le défi à Jia Ni de lui adresser un message codé difficile. Elle lui en laisse donc un sur le pas de la porte avant de se coucher, tandis que Jun Jie est bon pour une nuit difficile puisqu’il tombe sur le croquis de Jia Ni dessiné par Wei De…

Commentaires:

Ces épisodes n’étaient pas exactement riche en évènements, mais je me suis surprise à en apprécier chaque minute. Une heure dix de diffusion n’est pas toujours facile à digérer, même pour des excellents dramas, et je ne peux pas dire que je n’ai pas ressenti la longueur parfois, mais ça n’est jamais venu compromettre le plaisir que je prends à regarder cette charmante série. The Way We Were a tellement à donner, et s’il y a une chose que j’aime sans restriction à propos de cette série, c’est à quel point elle est généreuse. L’amitié entre les cinq personnages principaux est réellement importante et ce sont dans les petites – mais nombreuses – scènes qui permettent de montrer à quel point le groupe est complice. J’ai un peu peur que cet aspect disparaisse au fur et à mesure parce que le drama commence à se centrer sur l’OTP et, par conséquent, perd un peu son regard « global » sur le groupe et sur l’amitié. J’ai un faible pour Rui Rui – et Tiffany Hsu est fantastique dans ce rôle – et sa relation fusionnelle avec notre héroïne. On a plus besoin de meilleure amie comme ça dans les dramas.

Elle porte une oreille attentive à toutes les crises de Jia Ni avec une patience exemplaire, et elle sait dire les mots de réconfort tout en étant extrêmement sincère. C’est aussi le personnage le plus énigmatique (avec Wei De) de la série parce que si ses amis aiment lui parler de tout et de rien, on ne la voit jamais, elle, s’épancher. Par conséquent, on ne sait ni ce qu’elle pense, ni ce qu’elle ressent. Il y a de l’ambiguïté dans sa relation avec Jun Jie; parfois j’ai l’impression que c’est parce qu’elle a le béguin pour lui, parfois je n’y vois qu’une attitude protectrice de sa part. Je me dis qu’il serait un peu trop « classique » de la rendre amoureuse de Jun Jie, du coup, j’apprécie le fait que ce ne soit jamais très clairement établi. Je me demande vraiment comment va tourner ce personnage et ce que la série va faire de lui. J’ai trouvé super chou le fait qu’Ah Qing ait le béguin pour elle.

D’autre part, j’aime énormément le couple Jia Ni/Wei De aussi bien ensemble que séparément. J’adore les paroles tranchantes de Jia Ni et le fait que la légèreté de Wei De ne soit pas signe de superficialité. Ce dernier est tellement adorable, tellement attentionné (à sa manière) et c’est irrésistible comme il se met au centre de tout avec une bonne dose d’autodérision. Ils ont tous les deux fondamentalement bons coeur même s’ils ont deux manières différentes de le montrer. J’adore la manière dont ils se chamaillent pour tout et pour rien tout en prenant soin de l’autre, lui en lui offrant un repas le soir de Noël, en lui amenant des médicaments pour son mal de tête le premier jour de son travail, elle en l’aidant lors de l’accident de Linda et cuisinant pour lui lorsqu’il a de la fièvre. Ce ne sont jamais de grands gestes et ni l’un ni l’autre ne le font dans l’espoir de se voir féliciter ou remercier, et l’authenticité couplé à la sincérité de leur relation me séduit complètement. J’étais d’ailleurs d’accord avec Rui Rui lorsque celle-ci dit à Jia Ni qu’elle a l’impression qu’ils sont déjà en couple étant donné la manière dont ils se comportent. Il y a des moments assez tendres dans cet épisode, en particulier lorsque Wei De dessine Jia Ni alors qu’elle est assoupie et lorsqu’ils s’endorment face à face. L’épisode a clairement montré que Wei De est beaucoup plus conscient de son affection grandissante pour Jia Ni, tandis que notre héroïne est encore dans une phase de déni.

Moins parce qu’elle est aveugle et naïve, mais plus parce qu’elle n’a jamais pensé à la possibilité qu’ils puissent se mettre ensemble un jour. C’est exactement la réaction qu’elle a eue lorsque Wei De lui demande ce qu’elle répondrait à Jun Jie s’il lui déclarait ses sentiments un jour : la contemplation. Je trouve rafraîchissant qu’elle ne rétorque pas immédiatement que ce n’est pas possible et qu’elle ne voudrait jamais sortir avec lui : elle y réfléchit sincèrement, ce qui prête à penser que les voir en tant que couple à un moment donné de la série est tout à fait probable.

C’est pour ça que j’aime The Way We Were : il ouvre toutes les portes et multiplie les possibilités, ce qui rend le drama moins « déjà-vu » et moins prévisible que ce qu’il aurait pu être, sans que ce soit une stratégie trop évidente pour nous faire continuer à regarder la série comme un certain Reply 1994. On ne relègue pas immédiatement Jun Jie au Second Lead Parfait qui n’aura jamais la fille, pas même dans ses rêves. Il est un réel concurrent au coeur de Jia Ni. Et à ce stade-là, que l’un ou l’autre finisse avec Jia Ni, j’aurais forcément le coeur brisé, parce que j’aime énormément les deux personnages. Et je n’ai pas hâte que le triangle amoureux fonctionne à pleine puissance, pourtant, j’apprécie que les choses avancent relativement vite de ce côté : Wei De apprend dans l’épisode 2 que Jun Jie a des sentiments pour Jia Ni, Jun Jie apprend dans l’épisode suivant que Wei De a aussi des sentiments pour elle. Ne manque plus que la principale intéressée, finalement, et ça, je me demande si ça va prendre trois cents ans avant qu’elle ne le réalise ou pas…

Si j’ai beaucoup aimé l’épisode 2, j’ai encore plus aimé l’épisode 3. Et je regrette de dire que je shippe à présent 100% Wei De avec Jia Ni, malgré toute mon affection pour Jun Jie. J’ai adoré que ce soit le cadeau de ce dernier que Jia Ni ouvre en premier et que Wei De expérimente une amère défaite sur ce plan-là, c’était complètement inattendu. Dans quelque chose de plus classique, on aurait assisté à une situation inverse. J’aime les surprises. Cela étant dit, Wei De part avec une longueur d’avance pour gagner le coeur de Jia Ni, si l’on en juge par toutes leurs scènes absolument adorables et confortables entre les deux. J’ai adoré toutes leurs scènes, toutes. La manière dont Jia Ni rit à gorge déployée avec Wei De, leur complicité, les petits moments qu’ils passent sur le toit de l’immeuble, tout ça m’amène à favoriser légèrement Wei De. Je ne pouvais pas m’empêcher de prendre des screencaps à chacun de ces moments; Leroy Young et Ruby Lin transpirent de naturel ensemble et crée une alchimie à l’écran extrêmement palpable.

Ce que j’apprécie aussi beaucoup chez le personnage de Wei De, c’est de ne pas foncer tête baissée juste parce qu’il pense entretenir des sentiments pour Jia Ni. Il écoute en fait le conseil de Rui Rui et réfléchit réellement à savoir s’il est sincère dans son affection ou pas et rien que cette attention me fait respecter énormément le personnage. Les deux flirtent de manière évidente, mais c’est un flirt sans conséquence et surtout réciproque malgré les reproches incessantes de Jia Ni à ce propos. Elle aime de manière explicite sa compagnie, la recherchant lors de son anniversaire, lors de la Saint-Valentin, ou pour des moments plus anodins comme l’amener à son lieu de travail. 

7 réflexions sur “The Way We Were – Épisodes 2-3 : Premiers signes de rapprochement

  1. J’adore aussi Rui Rui. There’s something about her that’s very calming whenever she’s on screen! Je suis très heureuse que tu regardes The Way We Were! *W* Yay!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s