Love Myself or You/Pleasantly Surprised – Épisodes 7 à 10 : L’épiphanie d’Ah Jie (Bilan de mi-parcours)

Je crois que ça y est. Il m’aura fallu 7 épisodes, mais je suis définitivement accro à ce drama. Dire que j’ai marathoné 7 épisodes (de 70 minutes!) en l’espace de 2 jours…

Il ne se passe pas grand chose dans les épisodes 7 à 10 de Pleasantly Surprised, et les échos que j’ai eu de ces épisodes (en particulier des 8 et 9) c’est à quel point ils sont lents et ne font rien avancer l’histoire. Mais soit je suis aveugle, soit je suis très bon public, je n’ai pas ressenti ce même sentiment d’étirement. C’est vrai que je préfère les épisodes 7 et 10 parce qu’on voit plus d’interactions entre l’OTP, mais je ne me suis pas pour autant ennuyée lors des épisodes entre les deux. Si l’OTP ne fait quasiment aucun progrès alors que nous arrivons à la moitié du drama, d’autres choses sont développées et de nouvelles intrigues font irruption. Et quelque part, j’apprécie que la romance soit un peu mise en second plan pour laisser une chance à ces développements d’être traités correctement. Oui, c’est fait avec une lenteur d’escargot, mais c’étaient des épisodes de build-up nécessaires.

« Kai Qi, reste. »

L’épisode 7 m’a beaucoup marquée parce que c’est à partir de celui-ci que mon avis a beaucoup changé à propos de Le Xuan. J’aime vraiment ce personnage en fin de compte. Je garde ma position sur Lene Lai et son jeu, mais le personnage en lui-même est extrêmement intéressant, loin d’être la rivale-garce que les premiers épisodes semblaient mettre en scène. Le Xuan cherche la reconnaissance, et son attitude lors du concours de cuisine m’a complètement ralliée à sa cause : elle n’a pas juste du talent, elle a aussi le coeur sur la main. Il a été toujours très clair que la relation entre Le Xuan et Kai Qi n’était pas une simple rivalité basée sur de la jalousie : Le Xuan respecte Kai Qi, et avant toute autre personne peut-être, c’est sa reconnaissance à elle qu’elle recherche. Elle n’a pas usé des meilleurs moyens lors des premiers épisodes, mais elle s’aperçoit rapidement de son erreur, et en étant plus honnête, elle parvient à ses fins puisque Kai Qi accepte de voir en elle plus qu’un simple vase.

J’aime énormément la relation qui s’est nouée entre les deux filles : il y a du respect, juste ce qu’il faut de compétition, mais aussi du soutien – les deux s’aperçoivent assez rapidement qu’elles se ressemblent sur de nombreux points, y compris dans la relation sadomasochiste avec le chef, haha – et cette camaraderie entre deux rivales est toujours une chose qui me plaît énormément. J’ai particulièrement apprécié la manière dont elle a pris la défense de Kai Qi devant son frère, lorsqu’il lui raconte sa version des faits. C’est assez ironique que lorsqu’elles ont toujours eu une relation de confrontation, ce soit Le Xuan et non Hao Wei qui connaissent le mieux Kai Qi. De manière générale, Le Xuan est très perceptive de ce qu’il se passe autour d’elle et elle a découvert toute seule tous les secrets d’Ah Jie, et c’est encore une autre raison pour l’apprécier en tant que personnage.

« Allons danser »

La pauvre par contre n’a aucune chance, à mon avis, de détenir le coeur d’Ah Jie. Non seulement il n’a d’yeux que pour son amie d’enfance, mais même sans ça, je doute qu’elle soit exactement le genre de fille qui plaise à Ah Jie. Ce dernier a toujours l’air extrêmement mal à l’aise lorsqu’elle lui témoigne de l’attention (mais au moins, ça rend Kai Qi jalouse, alors, yay!).  J’adore lorsque Le Xuan l’invite à danser et qu’il regarde Kai Qi comme pour lui demander sa permission ou pour s’excuser.

De toute façon, je la shippe avec le Chef, qui, de plus en plus, est une source de franche rigolade. Je me suis beaucoup attachée à lui en quelques épisodes; il faut dire que son incompréhension face à son manque de popularité est assez hilarante. J’aime beaucoup leur dynamique, et je vois bien Le Xuan remplacer Kai Qi dans le coeur du Chef parce qu’elles ont le même caractère bien trempé.

« Si, je dis bien si, Luffy faisait sa déclaration à Chopper, crois-tu qu’il accepterait? »

Hao Wei a enfin eu du temps d’écran dans ces derniers épisodes. Je commençais à me demander si on allait le voir plus de deux minutes à chaque épisode ou pas. Il arrive un peu tard dans le drama pour réellement faire une différence, mais lui aussi est adorable et intéressant, finalement. Le drama a un peu ralenti la cadence lorsqu’il a fallu parler de la relation entre lui et Kai Qi – ils auraient facilement pu condenser ça en un seul épisode! – mais c’était un développement très bienvenu que j’ai personnellement beaucoup apprécié. Hao Wei était absolument, absolument adorable lorsqu’il était plus jeune et complètement gaga de Kai Qi. Un seul mot gentil d’elle, et le petit volait sur son petit nuage pour ne plus jamais en redescendre. Il est allé jusqu’à se déguiser en Luffy pour sa déclaration, quel adorable geek.

J’ai honnêtement pensé que le malentendu en tant que tel était un peu ridicule sur les bords, mais les différentes scènes entre Kai Qi et lui en train de s’apprivoiser m’ont faite complètement fondre. En y repensant ensuite, le malentendu n’était pas si ridicule que ça non plus : Kai Qi traversait une si mauvaise période qu’elle n’avait pas la place dans sa vie pour être un minimum cordiale ou compréhensive. J’imagine que lorsque des inconnus sont venus saccager ta maison pour exiger que tu rembourses les dettes de ton bon à rien de père, tu n’as pas grand chose à faire du fait que ton ami ait poireauté toute la journée. Ce qui se dégage de cette histoire, c’est à quel point ni l’un ni l’autre ne se connaissait très bien malgré le fait de partager des bons moments ensemble. Hao Wei n’a jamais suffisamment été proche de Kai Qi pour que celle-ci s’ouvre à lui, et elle n’a jamais eu l’espace pour inclure une personne dans sa vie.

« Devenons amis, d’abord »

Le Hao Wei d’aujourd’hui conserve très peu de ses caractéristiques de jeunesse, il est plus calme, plus introverti, plus cassant aussi, et c’est ce qui me fait douter de ce duo en tant que paire romantique. Ce n’est pas que les deux ne forment pas un beau couple, non certainement pas. Ils ont une alchimie à craquer, une relation passionnée qui, sur papier, pourrait voler la vedette à l’histoire d’amour entre Ah Jie et Kai Qi, mais je doute que le Hao Wei actuel soit ce dont Kai Qi ait besoin en ce moment. Il faut voir à quel point elle est mal à l’aise lorsqu’elle est avec lui (un peu comme Ah Jie est mal à l’aise lorsque Le Xuan décide de passer à la vitesse supérieure) ou lorsqu’il s’approche un peu trop près d’elle, versus l’entière confiance et aisance lorsqu’elle est avec Ah Jie ou simplement parle de lui. J’ai adoré lorsqu’elle revient de son repas avec Hao Wei : elle lui touche la joue et lui dit qu’elle a quelque chose à lui dire – et le pauvre Ah Jie est tellement paniqué en se disant que peut être elle va lui annoncer qu’elle sort avec Hao Wei qu’il fuit -. Cependant, le passé qui unit Hao Wei et Kai Qi m’a émue, lorsque j’ai vu à quel point les deux ne parvenaient pas à tirer un trait sur le passé, à quel point Hao Wei a toujours essayé de rester en contact avec elle, à quel point elle est bouleversée à chacune de leur rencontre, et son immense tristesse lorsqu’elle s’aperçoit des raisons de leur séparation. Même si je ne souhaite pas les voir se mettre ensemble, je souhaite qu’ils puissent, en devenant amis, aller enfin de l’avant. 

« Ah Jie, Zi Jie, Louis, ton nom m’importe peu »

Je suis fan du développement de l’OTP. La manière dont le drama a géré le malentendu m’a prise par surprise, et j’en suis vraiment ravie. Non seulement Ah Jie choisit de jouer le tout pour le tout en lui révélant qu’il est son ami d’enfance ET Louis, mais, incroyable, Kai Qi ne lui en tient pas rigueur. Dans un autre drama, elle lui en aurait voulu de lui avoir menti blablabla, mais pas dans Pleasantly Surprised. Oh, elle lui fait payer quand même un peu pour ses mensonges, et si lui est complètement paniqué (le pauvre, il en voit de toutes les couleurs depuis ses retrouvailles avec Kai Qi!) nous on s’amuse bien. Et au moins, elle lui dit rapidement qu’elle ne lui en veut pas et qu’elle est contente qu’il soit là.

À partir de là, leur relation se modifie en profondeur, ils partagent de plus en plus des moments de complicité, jusqu’à rendre floue la limite entre l’amour et l’amitié. Kai Qi a tellement changé depuis sa rencontre avec Ah Jie, ça en est émouvant parce qu’on sent qu’il n’y a rien de forcé chez elle. La manière dont, très naturellement, elle défend Ah Jie contre son grand-frère (j’adore comment elle se met entre eux pour le protéger!) puis lui tend la main la première pour lui dire qu’elle le soutient était vraiment bien exécuté. Pour toutes les fois où Ah Jie a été là pour la rattraper, Kai Qi, fidèle à l’image qu’Ah Jie s’est toujours fait d’elle, est aussi là pour le rattraper lorsqu’il en a besoin. Là pour lui ouvrir la porte et l’aider à surmonter sa phobie du noir, là pour l’aider face à son grand-frère. C’est précisément pour ça que j’aime autant leur relation : parce qu’elle est basée sur quelque chose de réciproque. Ce n’est pas l’un qui vient constamment en aide à l’autre, les deux le font et les deux ont besoin de l’autre. Qu’est-ce que c’est rafraîchissant! Je suis quand même frustrée qu’Ah Jie ne lui ait pas dit la vérité sur son départ imminent, mais dans l’état actuel de leur relation, je ne pense pas que ça créera une tension insurmontable. Du moins, c’est ce que j’espère.

« Tu es belle… – Tais toi! »

Une de mes scènes préférées entre eux, c’est lorsqu’ils dansent dans l’épisode 9. La scène aurait pu être mieux tournée du point de vue de la réalisation, mais en elle-même, elle était superbe. Je crois que c’est la première scène où j’ai senti que ces deux-là pouvaient faire un couple fonctionnel. Jusqu’ici, je les toujours vu comme deux très bons amis qui se disputaient à tout va, mais dans cette scène, dans leurs rires, leur complicité et le bonheur manifeste qu’ils trouvent en l’autre, il y avait quelque chose de plus, quelque chose de vraiment romantique qui te pince comme il faut le coeur. Juste avant, il y avait cet adorable flirt lorsqu’Ah Jie essaye de dire à Kai Qi qu’elle est belle dans sa nouvelle robe, et… ils ressemblent tellement à des amoureux en  phase de lune de miel, que c’est difficile de ne pas les shipper ensemble pour de bon.

« Mais…j’ai des sentiments pour ce chat! »

Ah Jie vient de faire un rêve érotique au sujet de Kai Qi, ce qui lui a ouvert les yeux sur la nature de ses sentiments. Autant dire que la scène qui suit son rêve est hilarante et le petit gère son nouveau « problème » comme il peut (c’est-à-dire, mal). C’était vraiment drôle quand il demande conseil à Bao Zhou à propos de ce « chat » (lire : Kai Qi) qu’il ne peut pas garder avec lui et que celle-ci lui répond de le donner à quelqu’un qui saura en prendre soin. Immédiatement, l’image de Hao Wei surgit dans l’esprit d’Ah Jie, et il ne peut sans doute pas se résoudre à lui céder Kai Qi.

L’arrivée du rival a été en tout cas très efficace pour qu’Ah Jie se rende compte de ses sentiments amoureux pour notre héroïne – et j’espère qu’elle-même s’en rendra compte bientôt -, et la chose la plus adorable sur Terre, c’est sans doute Ah Jie jaloux, Ah Jie en train de grommeler parce qu’il ne voit pas pourquoi Hao Wei aurait le droit d’appeler sa précieuse Kai Qi « mignonne » lorsqu’elle a toujours envie de l’étrangler lorsque lui l’appelle « mignonne », Ah Jie scandalisé que Da Zhe essuie la bouche de Kai Qi à sa place, Ah Jie complètement stressé/horrifié par l’idée que peut-être Hao Wei et Kai Qi pourraient sortir ensemble. Bref, Ah Jie jaloux est une chose des plus adorables… Et Jasper Liu, épouse-moi!

« Ma tante est triste, est-ce que tu peux m’aider à la rendre heureuse Tonton? »

Et Ah Jie! Je sais qu’on a pas toujours été en très bons termes toi et moi, mais je n’ai plus rien à te reprocher, tu es trop adorable. Et lorsque Xiao Yi s’y met, c’est le summum. Il faut les voir se trémousser et donner tout ce qu’ils ont pour rendre le sourire à Kai Qi, et j’adore que ça fonctionne. C’était carrément du filler pour remplir les 70 minutes réglementaires, mais je suis loin de m’en plaindre : tant qu’on me donne ce genre de scènes à la place de disputes et malentendus incessants, moi, je prends! Kai Qi est devenue extrêmement détendue avec ces deux-là et ça me réchauffe énormément le coeur.

Une des choses qui m’a beaucoup plue dans ces scènes, c’est le fait qu’on donne un aperçu de l’angoisse de Xiao Yi a l’idée de déplaire à Kai Qi, ce que je trouve éminemment crédible. Xiao Yi fait ce qu’il peut pour être un petit ange parce qu’il ne veut pas qu’on l’abandonne une deuxième fois, et mon coeur a fondu lorsqu’Ah Jie et Kai Qi disent les choses qu’il faut dire, c’est-à-dire qu’il peut se comporter normalement, et faire ce qu’un petit garçon de son âge peut faire, elle ne l’en aimera que plus. C’est dans ces moments-là que Pleasantly Surprised nous rappelle qu’il a beau être fluffy, il a aussi beaucoup de sensibilité lorsqu’il le faut.

« Rendez-moi ma professionnelle Kai Qi! »

Un des développements que j’ai vraiment apprécié voir, c’est celui de Da Zhe et sa relation avec Kai Qi, qui n’est pas exactement une relation d’amour à sens unique. Maintenant qu’on en sait un peu plus sur lui, on comprend pourquoi il tient Kai Qi en si haute estime, et pourquoi il arracherait les yeux au premier qui oserait la prendre une simple jolie fille à draguer. Plus on en apprend sur Kai Qi, moins je comprends pourquoi elle est censée changer d’attitude dans la vie, car il est très clair qu’elle a su bâtir des relations profondes avec ceux qui l’entourent sans avoir besoin de sourire à tout va : Da Zhe, Bao Zhou, Le Xuan et Xiao Yi. Il se trouve que ce sont quatre relations que j’adore regarder parce que ces quatre là ne sont pas nécessairement faciles d’accès (surtout les 3 premiers) mais ils ont tous accepté Kai Qi telle qu’elle se présentait : grognon, mais digne de respect et d’affection.

J’aurais adoré voir plus de scènes entre Kai Qi et Da Zhe durant ces épisodes, en particulier maintenant que celui-ci s’est fait blessé au bras. J’espère que ça n’aura pas d’impact trop sérieux sur son métier, et j’espère surtout que Kai Qi sera là pour lui. Aussi, juste parce que j’aime bien shipper les personnages entre eux : j’ai envie de voir Bao Zhou et lui finir ensemble, ils feraient un couple extra. Ou en tout cas, j’espère qu’il ne finira pas avec la jeune fille qu’il aide dans l’épisode 10. Je n’ai rien contre elle, mais je ne suis pas vraiment intéressée par son histoire, et de plus, je préfère de très loin Bao Zhou!

Pretty Men

C’est un peu hors-sujet, mais j’ai été énormément diverti par la scène de relookage de l’épisode 9. J’aime que ce soit les filles qui donnent leur accord et qu’elles s’occupent elles-même de leur garde-robe au lieu d’essayer de satisfaire les goûts de ces hommes. Bon et d’accord, je voulais surtout en profiter pour caser le fait que ce casting masculin est fort agréable à regarder. J’adore comme le drama n’a aucun complexe à afficher explicitement son fanservice lorqu’on surprend la toujours sérieuse Bao Zhou à baver sur ces hommes lorsque tout le monde a le dos tourné (littéralement, lol).

À part ça, j’ai trouvé adorable le dialogue muet entre Ah Jie et Kai Qi, lorsque ce dernier lui demande de valider sa tenue. J’adore ces deux-là, c’est officiel. Et j’adore Kai Qi pour avoir dit « non » à cette horrible veste aux motifs floraux!

Bilan de la première partie :

Ce drama est adorable et si vous avez besoin d’un remontant efficace lors de vos baisses de régime, je le conseille chaleureusement. Je crois qu’on ne peut plus compter toutes les fois où j’ai poussé des couinements de fangirl parce que Da Zhe est toujours aussi adorablement ours, parce que Chef est toujours comiquement (et quelque part, adorablement aussi) en train de se ridiculiser quoiqu’il fasse, parce que Xiao Yi est l’épitôme de la mignonnitude et que le voir s’agiter avec Ah Jie pour arracher un sourire à Kai Qi était précieux, parce que Kai Qi est la plus adorable des fausses méchantes et je pourrais continuer la liste encore longtemps. En résumé, Pleasantly Surprised est devenu un drama adorable à propos de personnages adorables qui font des choses adorables.

2 réflexions sur “Love Myself or You/Pleasantly Surprised – Épisodes 7 à 10 : L’épiphanie d’Ah Jie (Bilan de mi-parcours)

  1. Hao Wei me plaît aussi beaucoup et je suis contente que le drama développe ce personnage. Mais dommage, je shippe Kai Qi et Ah Jie.

    Ah Jie ! J’ai adoré son rêve ! XD Et sa réaction après. C’est vraiment drôle à voir. ^^

    Xiao Yi est trop mignon ! J’adore ce gamin ! Et quand il se trémousse ! :D

    Da Zhe me plaît bien aussi, j’ai hâte d’en savoir plus sur lui. J’espère qu’il trouvera du support avec les membres de l’équipe. Par contre, je ne l’imagine pas trop avec Bao Zhou. Je trouve cette dernière maternelle. Sauf quand elle bave…XD

    Au niveau des tenues fleuries, c’est la marque de Ah Jie et je m’y suis habituée. Mais le costume fleuri, là, ça fait trop ! XD

    • Je suis d’accord, Hao Wei arrive trop tard dans l’histoire : je suis déjà une shippeuse de Kai Qi x Ah Jie, et je ne me vois pas du tout changer de ship!
      Moi j’aime bien mettre des duo improbables ensemble, et en effet, Bao Zhou a quelque chose de plus maternelle, mais j’ai bien aimé que ce soit elle qui se rende compte la première du problème de Da Zhi et que ce soit aussi elle qui le confronte en premier et cherche à le soigner. Et ça suffit pour que je me dise que leur potentiel couple pourrait être intéressant, mais je doute que le drama aille dans cette direction de toute manière ^^

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s