Dramas de juillet – 3ème semaine

J’avais vraiment l’intention de varier mes images de présentation mais… FTLY a été particulièrement bon cette semaine! Pourvu que ça dure!

Le meilleur de la semaine

Fated to Love You (ép. 5) J’adore le rythme et le dynamisme de Fated to Love You. Le massage de seins dans les airs était épique. J’en rigole encore.  Je suis toujours un peu inquiète de la tournure un peu brusque que prend Gun (il était encore tout compréhensif dans la majorité de l’épisode précédent, et tout à coup, il lui fait signer un contrat de divorce de manière aussi rustre…), mais la série est tellement fun que je ne m’en formalise pas pour le moment. Vous voyez, je suis déjà rendue à un stade où je suis prête à pardonner beaucoup au show, tant qu’il me fait rire et qu’il sait me toucher.  J’ai hâte que Gun tombe complètement sous le charme ravageur de Mi Young pour que ça lui rabatte un peu le caquet, du coup j’apprécie chaque petit détail qui montre que sous ses dehors froids et désagréables, Gun s’attache petit à petit, et malgré lui, à ce petit bout de femme tellement formidable qu’est Mi Young.

(ép. 6) Drama, je t’aime. Gun… Je savais qu’il ne te faudrait pas plus d’une semaine pour tomber sous le charme de Mi Young, qui croyais-tu berner?  Le changement est un peu radical – comme toujours avec un personnage aussi extravagant que Gun – mais je l’ai pris avec grand plaisir, parce que je n’en demandais pas plus. J’avais un sourire bête et des gloussements irrépressibles tout le long de l’épisode (ou presque). Tous les moments doux entre Mi Young et Gun sont géniaux, que ce soit lorsqu’il l’enveloppe d’une montagne de serviettes pour s’assurer qu’elle n’attrape pas froid, lorsqu’il la regarde dormir avec une tendresse évidente, lorsqu’il change le pansement de Daniel pour le sien, lorsqu’il prend une photo d’elle en train de dormir, lorsqu’il se pointe à la grande surprise de sa femme à l’atelier de pré-natalité et coud une jolie chemise pour le futur nourrisson, lorsqu’il insulte silencieusement la copine de Se Ra qui regarde de haut Mi Young, ou encore lorsque, encore une fois, il surprend Mi Young a être là où elle ne pensait pas qu’il soit et fait la fête avec la mère de notre adorable héroïne et passe visiblement un excellent moment avec elles. J’adore aussi les petits détails comme lorsque Mi Young s’aperçoit que Gun ne porte pas sa bague de mariage et essaie de cacher le fait qu’elle, elle la porte. Gun comprend son geste et quelques temps plus tard, on le voit mettre la sienne. C’est un geste simple, mais qui symbolise tellement de choses au sein de leur relation.

L’alchimie entre Jang Na Ra et Jang Hyuk est tellement bonne, c’est presque un rêve devenu réalité. Ce moment où ils chantent ensemble, ils sont totalement sur la même longueur d’onde et leur personnage semblait exsuder de bonheur, c’était tellement réconfortant à voir! Ils sont trop adorables, je les aime (quelqu’un, faites un gif de ce moment de karaoké, s’il vous plaît!). Si l’épisode appartenait à Gun en tant que personnage, Jang Na Ra continue de briller dans ce drama et apporte toutes les touches d’émotions nécessaires pour le moment. Le malentendu final me plaît moins, (et dans la preview, on ne dirait pas que le malentendu disparaisse, mais je ne demande qu’à être surprise), mais j’espère honnêtement qu’il ne prendra pas trop de place vu que Gun l’a réglé avant même qu’il soit mis à découvert. Il doit des excuses à Mi Young, c’est certain, mais je ne pense pas que cela nécessite un grand froid pour autant, d’autant plus que Se Ra s’apprête à re-débarquer dans l’histoire et qu’à elle seule, elle va apporter tous les problèmes nécessaires pour que le couple si fraîchement heureux ralentisse la cadence, voire se sépare (naaaaaon, mon OTP!).

C’est du bon!

Yoo Na’s Street (ép. 11) Enfin! Ils ont mis la main sur Hwa Suk. Bon, le cliffhanger n’en est pas vraiment un dans la mesure où Chang Man dans les parages, il est fort improbable que Yoo Na blesse physiquement Hwa Suk. Si elle avait été toute seule, je dis pas, mais là… Yoo Na’s Street continue de présenter des personnages peu sympathiques sans les juger, mais je n’ai pas suffisamment de bonté pour suivre son exemple. Hwa Suk a peut être été menée au pied du mur à cause des dettes de son copain, et sans doute qu’elle est aussi une victime, quelque part, mais je vois mal comment elle peut utiliser ça comme excuse lorsqu’elle a détruit la carrière de Nam Soo et attenté à la vie de Yoo Na.

Glorious Day (ép. 20) S’il y a bien une chose que j’aime chez Da Jung, c’est la manière dont elle est capable de faire et dire les choses. Ce n’est pas le genre d’héroïne à ressasser encore et toujours sans jamais passer à l’action, sans jamais poser la question qui la taraude. Elle n’est pas impulsive pour autant, mais lorsqu’il faut faire les choses, elle les fait. Elle a besoin de confirmer l’identité de l’homme qu’elle a vu au poste de police, elle demande. Elle a besoin de le voir, elle fait les démarches nécessaires. J’ai vraiment apprécié le fait que la réunion n’a pas été faite avec des licornes et des arcs-en-ciel. J’ai eu peur un moment que le drama faiblisse et rende le personnage du père tout à coup émotif en voyant sa fille devant lui. Mais non. La confrontation était bien présentée, et bien jouée de la part des acteurs (Park Se Young est particulièrement convaincante dans ses scènes dramatiques). Il va falloir encore un peu de temps pour que la réconciliation se fasse, Dieu merci, parce que je n’étais pas prête du tout à voir le personnage sous un meilleur jour actuellement. J’aime beaucoup que tout se sache rapidement par tout le monde dans ce drama. La « noble idiotie » de Da Jung en se séparant de Jae Woo n’en est du coup pas vraiment une, parce qu’elle sait qu’il sait, et lui sait qu’elle sait. Je ne valide pas pour autant cette rupture : remettez-vous ensemble, et que ça saute! Non mais. De toute façon, je doute qu’In Woo laisse ce genre de chose se passer. Ai-je déjà dit que j’adorais In Woo? Son coaching de Ji Ho dans cet épisode était hilarant (et surtout la partie : « les trois filles d’à côté sont des Juliette : le prétendant de la première est refusé par sa famille, la deuxième est refusée par la famille du prétendant et le troisième…c’est pire, parce que tu es mineure, donc toute la nation est contre toi. » LOL), vive In Woo. Et yay, yay, yay, pour le retour de Dr Kang et Eun Chan dans la maison des Jung!

(ép. 21) Mouahaha, Jae Woo n’a pas encore dit son dernier mot et j’adore comme la déclaration de Da Jung se retourne contre elle. Le garçon est pas très subtil dans ses « Oppa par-ci », « Oppa par là », mais avec tout ça, il y a de grandes chances pour que le Grand Secret soit exposé au grand jour dans les épisodes à venir. Aussi, je sais que c’est bien que tout se sache rapidement, mais honnêtement, qu’est-ce que ça peut faire à la grand-mère et à Shin Ae si Dr Kang et Da Ae sont en couple? J’imagine que ça prouve à quel point les deux familles sont proches au point de n’en être plus qu’une seule, mais quand même, tant que Jae Woo et Da Jung ne se marient pas, ce sont encore deux familles séparées avec des problèmes séparés. Enfin, bref, ce n’est qu’une mineure critique. Da Ae et Da Jung sont des filles géniales pour leur mère et j’ai adoré toutes les scènes qu’elles partagent. Je me demande comment Da In va réagir étant donné que c’est la plus impulsive et la plus fragile des trois : elle, elle peut encore idéaliser son père, tandis que les deux autres ont déjà leur opinion sur lui, opinion fondée par ailleurs. Et une dernière chose : Aw, Yong. J’adore comment il crée une complicité avec toutes les filles de Song Jung, c’est juste trop adorable la manière dont il apparaît comme une figure paternelle rassurante et protectrice. 

(ép. 22) Aw, encore un épisode plein de chaleur, et encore Yong au sommet de sa gloire, qui demande tout de go à être le père de Da In, Da Jung et Da Ae. J’ai bien hâte de voir ça! Je me doute que ça se fera pas dans l’immédiat, mais j’ai hâte. Une autre chose à saluer dans Glorious Day, c’est sa capacité à ne pas faire traînailler inutilement ses conflits. Da Jung et Jae Woo se remettent ensemble (avec en prime pas un, ni deux mais trois baisers en un épisode!), tout le monde est mis au courant du secret familial des Jung, et le conflit de Da In est résolu à la fin de l’épisode, j’aime. J’ai vraiment apprécié toutes les scènes où chaque personnage trouve une personne pour les réconforter, et ce ne sont pas toujours les personnes les plus évidentes : Da Jung et Da Ae, Song Jung et Eun Chan (Eun Chan, petit amour!!!) et Da In et Yong. Je veux voir plus de Eun Chan, je veux qu’In Woo ait sa propre loveline, même si je l’adore à être l’ange gardien de notre OTP, ce serait bien qu’il se trouve lui-même une gentille fille avec qui se mettre, vu que tous les membres de la famille ont quelqu’un!

Publicités

3 réflexions sur “Dramas de juillet – 3ème semaine

    • Moi aussi! Même si elle manque de facteurs addictifs, elle compense avec des moments plein de tendresse et des personnages vraiment attachants. Dire qu’on arrive bientôt à la moitié de la série, c’est fou, non? ^^

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s