Premières Impressions : Pleasantly Surprised – Des fossettes, plein des fossettes, encore des fossettes!

Après In A Good Way, voici, Pleasantly Surprised! Et je sens que je vais les aimer, ces deux loustics ci-dessus! 

Pour faire un mauvais jeu de mots qui a en plus déjà fait avant moi : Pleasantly Surprised est une plaisante surprise, har, har, har. Plus sérieusement, je ressors tout à fait charmée de ces deux premiers épisodes. C’est plein de clichés partout, oui, mais c’est fait sans trop de lourdeur donc tout passe comme une lettre à la poste. On ne s’ennuie pas, on s’attache aux personnages et le pilote parvient à piquer notre curiosité. C’est le deuxième drama culinaire pour moi cette année, et je ne sais pas si mon estomac va pouvoir tenir à force. Mais je digresse.

De quoi s’agit-il? Rien de bien nouveau sous le soleil : Kai Qi est indépendante, solitaire et peu souriante et son rêve est de devenir sous-chef du restaurant de cuisine française qu’elle connaît depuis qu’elle est petite. Alors qu’elle rate sa promotion à cause d’un sabotage, elle rencontre Ah Jie, qui se présente comme un interne, mais qui est en fait le fils d’un cuisinier réputé, et a un talent qu’il cache pour la cuisine. Le hasard fait bien les choses : non seulement collègues, ils sont voisins, et oh, surprise!, amis d’enfance également (ce que Kai Qi ne réalise pas encore). Ah Jie est insouciant, léger, sourit à tout va, et ne comprend pas comment son amie d’enfance ait pu se transformer en quelqu’un d’aussi froid.

Commentaires : Le drama ne cache rien. Le synopsis ne promet rien d’extraordinaire ni de très original, et c’est exactement ce qu’on a. Donc si vous voulez un drama qui va révolutionner votre monde, Pleasantly Surprised n’est pas pour vous. Si vous voulez quelque chose de léger, de mignon et de rien d’autre, vous frappez à la bonne porte. Ce drama n’aura certainement pas une haute portée philosophique, mais s’il me satisfait émotionnellement, je me sentirais comblée.

 Je ne peux pas dire que Pleasantly Surprised ait volé mon coeur durant le pilote, mais pendant une heure et demi j’ai été divertie, j’ai souri plusieurs fois et je me suis attachée aux personnages principaux. Kai Qi en particulier est adorable. Bon, elle est pas adorable aux yeux de tous, vu qu’être un peu taciturne et pas plus serviable qu’une autre est une tare dans un drama, mais aux miens, elle l’est. Son regard de « WTF » est vraiment hilarant. Voyez plutôt :

L’art du « Bitch please », fièrement représenté par Kai Qi!

Le « T’es qui toi » n’est pas mal non plus, cela dit…

Son indépendance n’est pas nécessairement de la misanthropie. Kai Qi n’est pas intéressée par la vie des autres, elle mène la sienne comme elle peut et ça lui suffit amplement. Elle ne semble pas non plus souffrir de sa solitude, mais ne la recherche pas nécessairement activement. Elle aime juste être seule, faire ses choses seule, et…il n’y a aucun mal à ça, à vrai dire. Le fait qu’elle ait des amis à l’endroit où elle travaille montre bien qu’elle est capable de socialiser. Kai Qi est un personnage rafraîchissant pour ça, et sa relation avec le petit Xiao Yi est ma préférée du drama, haut la main.

C’est juste tellement attendrissant de voir quelqu’un qui ne sourit pas beaucoup et grogne beaucoup être décontenancée face à un petit garçon. C’est simple, elle ne sait pas quoi faire, où se mettre ou quoi lui dire. Mais avant tout, j’adore qu’elle essaie sans jamais s’impatienter. Elle a pris l’importante décision de prendre soin du gamin, et elle qui n’en a probablement jamais approché un à moins de 5 m, ce n’est pas une mince affaire. Mais elle essaie, elle s’ajuste, et elle apprend. J’espère que le drama creusera avec profondeur cette relation mère-fils atypique, parce qu’elle a toutes les bases pour être très attachante et poignante.

Dans l’entourage direct de Kai Qi, nous trouvons également le personnage d’Ah Jie, auquel il est très facile de s’attacher…même si pour le moment, c’est pour une raison complètement superficielle pour ma part : les fossettes, pardi! Bon évidemment, il n’y a pas que les fossettes dans la vie et le garçon semble gentil, attentionné et doux, donc a priori, je vais bien l’aimer. J’aime beaucoup sa relation avec l’héroïne jusqu’à maintenant, ainsi que la manière dont il essaye de s’approcher d’elle. Kai Qi a beau être son amie d’enfance, elle a tellement changé, qu’il a sous les yeux une personne complètement différente, qu’il essaye donc de connaître…à ses dépends, puisque l’attitude extrêmement distante de Kai Qi a de quoi en décourager plus d’un. Mais il persévère là où d’autres auraient déjà lâché l’affaire.

Je ne pense pas que ce soit par amour, mais plus par réel intérêt et une curiosité sincère (doublée d’une bonhomie naturelle) pour la nouvelle personne qu’est devenue Kai Qi. J’ai toujours aimé cette formule inversée de la fille blasée vs le gars plein d’entrain, et Pleasantly Surprised n’y échappe pas (leur relation ressemble beaucoup à celle de Let’s Eat, à bien des égards). C’est la première fois que je vois jouer Puff Guo et Jasper Liu, et ma première impression est une bonne impression. Ils ne sont ni l’un ni l’autre des acteurs accomplis mais ils sont tous les deux à l’aise dans leur rôle, et il n’y a pas de surjeu en vue. L’alchimie entre Puff Guo et Jasper Liu est convaincante et très enjouée : leurs interactions sont drôles, bien rythmées et je les adore déjà. Reste à voir si je vais acheter la paire comme OTP, mais je ne suis pas trop inquiète, les deux vont si bien ensemble!

Les autres personnages sont assez peu présents. La rivale n’est pas très développée, et même si on aperçoit un bout de vulnérabilité chez elle, c’est surtout l’envie qui la dévore qui prend le dessus pour le moment. Je ne la raye pas définitivement de la liste des personnages intéressants, mais la demoiselle devra tout de même faire ses preuves pour me montrer qu’elle n’est pas juste une rivale rageuse et superficielle. Des autres personnages secondaires, j’aime beaucoup le cuisinier qui est du côté de Kai Qi et qui a un regard qui tue. C’est véritablement le chien de garde de notre héroïne et ses expressions de pure agressivité face à Ah Jie lorsqu’il s’intéresse d’un peu trop près à sa « propriétaire » étaient tordantes de rire. L’humour et la légèreté sont au rendez-vous de Pleasantly Surprised, ce qui contribue grandement à rendre ce show chaleureux et très plaisant à suivre. 

Verdict : Okay Dumpling++. J’adore. C’est un pur drama-bonbon, facile à regarder, douillet et sans prétention. Le premier épisode m’a plue, mais c’est le deuxième qui a scellé l’affaire pour moi. La série a ses défauts, aussi bien au niveau du casting que de la trame générale de l’histoire, mais le tout est bien exécuté et la série compense ses faiblesses avec une tonne de charme et des interprètes charismatiques et attachants (et avec des fossettes!!!). C’est frais et estival, je prends sans hésiter. Ah, oui, j’allais oublier une dernier chose : vive les fossettes!

4 réflexions sur “Premières Impressions : Pleasantly Surprised – Des fossettes, plein des fossettes, encore des fossettes!

  1. Ce drama est mignon comme tout ! Il y a plusieurs choses pas assez exploitées pour le moment et quelques défauts mais dans l’ensemble c’est sympathique. Et je passe toujours un bon moment devant.

    • Je ne suis pas encore assez avancée pour dire si le drama n’exploite pas suffisamment une chose ou une autre, mais je ne m’attends pas à des merveilles non plus, donc ça ne devrait pas me poser un énorme problème. Un drama-bonbon pour l’été, moi je dis « Yay! » =)
      Merci pour ton commentaire! :)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s