Pilotathon des Animes d’Eté 2014 : Tokyo ESP

[HorribleSubs] Tokyo ESP - 01 [720p].mkv_snapshot_22.54_[2014.07.16_02.52.37]

Voilà ce que j’appelle une entrée en scène réussie. 

[HorribleSubs] Tokyo ESP - 01 [720p].mkv_snapshot_00.31_[2014.07.16_02.00.02] [HorribleSubs] Tokyo ESP - 01 [720p].mkv_snapshot_03.52_[2014.07.16_02.16.43]

Rien ne va plus à Tokyo, c’est Noël mais Shibuya est placé sous surveillance militaire et les ESPers (personnes dotées de perception extrasensorielles : télékinésie, télépathie, etc.) ont pris le contrôle de la Diète Japonaise (le Parlement). La Diète a été littéralement arrachée du sol et lévite au-dessus de la capitale tandis que les ESPers exterminent députés et gardiens à l’intérieur. Ils annoncent aux médias leur décision de prendre les rênes du gouvernement, et retiennent en otage des survivants. Dans la ville, des hommes isolés multiplient les attaques. Un train déraille, les explosions sèment la confusion. Le ministère de la défense décide d’envoyer la brigade formée à lutter contre les phénomènes paranormaux.

[HorribleSubs] Tokyo ESP - 01 [720p].mkv_snapshot_10.11_[2014.07.16_02.33.03] [HorribleSubs] Tokyo ESP - 01 [720p].mkv_snapshot_22.59_[2014.07.16_02.52.47]

Réfugiés dans les abris les gens commencent à perdre espoir jusqu’à ce qu’une journaliste évoque la « Jeune Fille Blanche » qui les a déjà sauvés. Mais d’abord nous voyons entrer en action les agents envoyés par le ministère. Ils n’ont pas de pouvoirs spéciaux, mais ont des armes et des machines spécialement conçues pour lutter contre les ESPers. Ils échouent à capturer leur cible, une épéiste qui peut se téléporter et qui recherche notre héroïne, avec qui elle semble avoir des comptes à régler. Des ESPers indépendants du groupe terroriste aident comme ils peuvent les habitants réfugiés dans des abris à résister aux attaques, jusqu’à ce qu’enfin, la Fille Blanche se manifeste. 

[HorribleSubs] Tokyo ESP - 01 [720p].mkv_snapshot_05.09_[2014.07.16_02.22.42] [HorribleSubs] Tokyo ESP - 01 [720p].mkv_snapshot_08.21_[2014.07.16_02.31.06]

J’ai trouvé ça très intelligent (et inattendu) de nous plonger au coeur du chaos d’abord, de laisser le suspense et le mystère s’installer autour de l’héroïne pour ensuite nous la présenter au dernier moment. Ça donne beaucoup de panache à la jeune fille, et ça donne envie de savoir comment elle est arrivée jusque là. Une tonne de personnages nous son présentés, mais c’était fait de manière suffisamment habile pour éviter de nous étouffer ou de nous plonger dans la confusion. Chacun a son rôle bien précis et c’était facile de savoir qui jouait pour quel camp (ESPers défenseurs de la population, ESPers terroristes, brigade anti-surnaturel, citoyens lambda plus ou moins hostiles à tous les ESPers). Certes, pour l’instant ces camps sont un tantinet trop bien définis à mon goûts, mais je pense qu’il nous manque des informations pour pouvoir juger tout ce petit monde.  

[HorribleSubs] Tokyo ESP - 01 [720p].mkv_snapshot_13.58_[2014.07.16_02.39.33] [HorribleSubs] Tokyo ESP - 01 [720p].mkv_snapshot_09.28_[2014.07.16_02.32.16]

Ça m’a rappelé le remake de Yozakura Quartet, en plus sanglant et moins bordélique. Nous avons la ville à protéger, la bande d’amis aux pouvoirs immenses craints par la population malgré leurs actes de bravoure, et les « monstres » qui n’ont que peu de scrupules à ravager la ville. L’avantage qu’a Tokyo ESP c’est que la ville en question est Tokyo. Il y a un gouvernement (et pas une maire adolescente), une armée classique (certes inutile mais quand même) et une armée spécialisée qui peut prêter main forte à nos héros. Le concept est plus facile à avaler. 

[HorribleSubs] Tokyo ESP - 01 [720p].mkv_snapshot_20.26_[2014.07.16_02.49.19]

Le gros faux pas notoire est l’attaque de l’abris par une ESPer caricaturale qui veut le faire exploser (petite fille criant « maman » et maman coincée lui disant de courir loin incluses). On ne comprend pas bien pourquoi elle s’acharne autant sur un malheureux abris avec trois clampins à  l’intérieur alors qu’elle pourrait s’attaquer à un lieu symbolique ou à un immeuble à la place, la scène s’étire inutilement et ne sert qu’à présenter trois alliés de l’héroïne. Ils auraient pu être présentés autrement. Heureusement les antagonistes principaux ne rient pas hystériquement comme cette sous-fifre, et auront certainement plus d’épaisseur. 

Verdict : Good Sushi-/B- Pas mal de controverse a émergée à propos de ce show, apparemment il a des liens avec un autre anime (Ga-Rei Zero) et les lecteurs du manga ne sont pas forcément tous ravis des changements apportés au scénario. Je viens sans rien connaître de tout ça mais personnellement les caméos et les choix de mise en scène ne m’ont pas dérangée, au contraire. Cette entrée en matière n’était pas parfaite mais elle était ambitieuse, et la simple décision de nous raconter les choses du point de vue des alliés et des antagonistes de l’héroïne en la dissimulant démarque ce pilote des autres. Espérons qu’ils montrent autant d’ingéniosité pour la suite. 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s