Dramas de juillet – 1ère semaine

 vlcsnap-2014-07-08-00h26m59s167

Après plusieurs contretemps, me voici de retour, on espère, à plein temps! J’essaye de rattraper tranquillement mon retard, entre ce que j’ai raté et les nouvelles sorties, donc ça risque de prendre un peu de temps avant que je sois à jour partout. Heureusement, je suis enchantée par tous mes dramas actuels : mon été est sauvé! Merci Joseon Gunman, Yoo Na’s Street et le petit nouveau, Fated to Love You.

C’est toujours aussi bien!

vlcsnap-2014-06-26-21h45m44s208vlcsnap-2014-06-26-21h46m38s237

Yoo Na’s Street (ép. 5) Nous arrivons à l’épisode charnière de la série! Après la mort de son père, Yoo Na est en prise avec une crise existentielle lorsqu’elle se rend compte qu’elle n’a aucun but dans la vie. Par ailleurs, la romance n’est que timidement en route que déjà elle se heurte à un obstacle majeur puisque Chang Man découvre que sa belle n’est autre qu’une pickpocket – douée, mais pickpocket quand même -. Voir Chang Man tomber toujours un peu plus amoureux de Yoo Na a été absolument adorable : les yeux de merlan frit qu’il lui jette, le sourire un peu benêt qu’il ne peut pas s’empêcher d’arborer quand il est avec elle, tout ça, c’était super chou. On arrive au point critique parce qu’avec la prise de conscience que Yoo Na n’est pas aussi parfaite qu’il se l’imaginait, Chang Man va essayer de la changer. Or, ce que j’aime tant chez Yoo Na, c’est qu’elle ne se laisse pas dicter sa conduite par personne : elle fait peut être les mauvais choix, mais elle donne l’impression qu’elle les assumera quoiqu’il lui en coûtera. Évidemment, je ne souhaite pas la voir finir sa vie en prison, comme son père, mais je n’ai pas non plus envie que Chang Man se permette de lui faire une leçon de morale et pense être celui qui pourra la « sauver ». Yoo Na n’est pas une demoiselle en détresse. Elle a besoin d’un coup de main pour traverser cette période difficile dans sa vie, comme n’importe qui d’autre, mais pas d’un jugement de valeur.

vlcsnap-2014-06-26-21h27m41s133vlcsnap-2014-06-26-21h29m43s53vlcsnap-2014-06-26-20h40m23s172vlcsnap-2014-06-26-21h06m07s249

Jusqu’ici, la série s’est abstenue de faire, justement, des jugements de valeur et c’est ce ton grinçant que je trouvais si séduisant. À voir maintenant comment elle va parvenir à rendre la « rédemption » de Yoo Na naturelle. Au cas où vous ne l’aviez pas compris, Yoo Na est mon personnage préféré. J’ai vraiment aimé la manière dont le drama s’y est pris pour montrer la détresse grandissante du personnage à la suite du décès de son père : c’est une tristesse profonde, mais rentrée, et chaque larme que Yoo Na a versé, je l’ai vécu avec elle. C’est fou ce que ça fait du bien de regarder un drama qui prend s’intéresse vraiment à ses personnages au lieu de les considérer comme une simple excuse pour raconter une histoire, en témoigne le faire que la romance ou le triangle amoureux n’est pas l’enjeu principal de la série. J’attends avec mi-impatience, mi-appréhension le prochain épisode.

vlcsnap-2014-07-08-19h09m19s38vlcsnap-2014-07-08-20h28m03s188

(ep. 6/7) Le seul personnage avec lequel j’ai du mal en ce moment, c’est Mi Seon, la coloc’ de Yoo Na. Ce n’est pas tant le fait qu’elle séduise des hommes mariés et riches qui me pose problème que la manière dont elle traite Yoo Na comme si celle-ci était constamment à son service : Yoo Na n’a pas à régler ses problèmes, encore moins de se faire frapper à sa place comme on le voit dans l’épisode 7. Et que fait Mi Seon après? Elle l’emmène en boîte, supposément pour distraire Yoo Na, mais c’est en fait elle qu’elle distrait, parce qu’elle se sent au centre de tout. Et lorsqu’elles finissent par aller manger, Mi Seon la laisse toute seule pour aller dragouiller le petit jeune duquel elle n’a pas voulu quelques heures plus tôt. Sympa la copine. Qu’elle ait des problèmes affectifs et personnels peut se comprendre, mais cela ne vient pas excuser son attitude. Mi Seon peut bien tomber amoureuse de ce petit jeune sans le sou et en souffrir, ce ne sera que la monnaie de sa pièce. À l’inverse, j’aime énormément Yang Soon ainsi que le couple Chil Bok et sa femme. On ne les voit pas beaucoup, mais ils respirent la gentillesse et la chaleur humaine. Sinon, Chang Man est adorable, malgré le fait qu’il stalke littéralement Yoo Na et qu’il pense pouvoir la changer. J’avais peur que ce soit agaçant, mais le garçon a un tel sourire bienheureux lorsqu’il répond « oui » à la question « est-ce que tu as des sentiments pour Yoo Na? » que je lui pardonnerai presque de se prendre pour le messie. Maintenant, il faut voir si le super plan qu’il concocte avec Dal Ho va fonctionner!

vlcsnap-2014-07-08-22h43m18s166vlcsnap-2014-07-08-23h14m45s97

Joseon Gunman (ep. 2) Un épisode qui balance parfaitement l’action, le suspense et la comédie : l’OTP parvient à se rapprocher en ayant un tueur à leurs trousses, pas mal, quand même! Le seul petit problème qui peut éventuellement en devenir un plus gros pour la suite, c’est le côté Demoiselle en Détresse de Soo In qui a constamment besoin de Yoon Kang pour l’aider même si elle refuse de l’admettre. J’ai parfois l’impression que la manière dont elle s’exprime (moderne) et dont elle agit (traditionnelle) ne concorde pas. Comme c’est une époque en pleine mutation, j’ai bon espoir de voir en ce personnage un pionnier de la modernité. Je me dois encore une fois de signaler à quel point la réalisation est superbe et que Lee Jun Ki est un délice dans un sageuk!

Je découvre et j’en suis déjà gaga!

vlcsnap-2014-07-07-23h36m48s30vlcsnap-2014-07-07-23h34m06s208

Fated to Love You (ep. 1/2) J’adore, j’adore! Les dix premières minutes sont désopilantes et décalées à souhait : le ton est donné pour la suite, espérons qu’ils s’y tiennent. L’épisode 1 posait les bonnes bases, tandis que l’épisode 2 s’est mangé comme un petit pain. La réalisation est kitsch et colorée à souhait – mais c’est un kitsch voulu, maîtrisé et inspiré -, tandis que les acteurs ont l’air de s’amuser comme des petits fous. Pour le moment, j’aime beaucoup ce que cette version fait : le personnage principal prend une dimension ridicule et OTT qui n’était pas présente dans l’original, mais eh, le rire de dératé de Jang Hyuk est contagieux, tandis que l’héroïne est pour l’instant la plus fidèle à la version originale : timide et effacée, mais on ne nous la présente pas sous un jour misérabiliste. Cependant, j’ai nettement moins ressenti la « transparence » du personnage et son côté démodé : vu les couleurs pétantes de sa garde-robe, la Mi Young de cette version semble plutôt bien dans ses baskets (c’était discret, mais son « I think I look ok even now » lorsque Gun veut la relooker m’est allée droit au coeur), capable de se défendre lorsque la situation le lui demande. Mi Young est immédiatement attachante, je ne l’ai jamais trouvée niaise et Jang Na Ra était l’actrice désignée pour ce genre de rôle.

vlcsnap-2014-07-08-00h28m11s124vlcsnap-2014-07-08-00h55m08s188

Gun est…particulier, c’est le moins qu’on puisse dire, mais le personnage est sympathique, en premier lieu parce qu’il respecte l’héroïne : jamais il ne la regarde avec complaisance et condescendance, et son geste final est un geste purement désintéressé, de gentillesse et d’empathie fondamentale. Si le personnage reste comme ça, je serai une téléspectatrice comblée. C’est plus la prestation de Jang Hyuk qui connait des hauts et des bas, mais chapeau à l’acteur pour sortir enfin de sa zone de confort : je ne l’aurais jamais pu le voir jouer la comédie de manière si décomplexée avant Fated to Love You, et dès le deuxième épisode, il parvient à trouver un équilibre plus solide entre le sérieux et le côté excentrico-dinguos de son personnage. Ce que cette version parvient à recréer, c’est la légèreté de tout le processus (de la première rencontre…sportive de l’OTP à leurs retrouvailles sur l’oreiller), tout en parvenant à injecter ce qu’il faut de chaleur et de sincérité pour nous accrocher tout à fait. J’adore déjà l’OTP et le fait qu’ils se quittent – avec un peu de regret en plus – bons amis. Certaines lignes de dialogue sont franchement hilarantes (« You are no longer Post-It Girl, you are crazy glue », tout ça avec un air on ne peut plus sérieux, hahaha). Jamais le drama n’oublie que nous avons affaire à une comédie romantique : on nous donne de la comédie à foison et une romance à laquelle on peut facilement s’attacher, ils ont tout compris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s