Bilan des Animes de Printemps 2014 – Are You Not Entertained ?

[HorribleSubs] Mahouka - 12 [480p].mkv_snapshot_15.52_[2014.06.22_01.48.12]

Il est plus que temps d’enterrer définitivement cette saison pour accueillir la nouvelle. Next !

Oui, le dernier épisode de Love Live 2 n’est pas encore sorti, mais ça m’étonnerait qu’il change mon opinion générale sur l’anime, et je voudrais publier cet article cette semaine pour pouvoir passer à autre chose. 

Je vais être franche : ce printemps était un peu insipide. Un véritable buffet pour les fans d’animes de sport certes, des secondes saisons très attendues pour les fans de Jojo et de Mushishi, mais pour les autres ? Au final j’ai laissé tomber beaucoup de séries que j’envisageais sérieusement de poursuivre. Très peu ont tenu la route, certaines ont connues des crash spectaculaires, d’autres une lente agonie. Heureusement j’ai eu la très agréable surprise d’apprendre que deux de mes shows favoris allaient être prolongés ! Comme les producteurs sont frileux pour s’engager sur 25 épisodes, ils testent le terrain avec 12 et si ça marche on programme la suite pour une saison proche. C’est ce qui s’est passé avec Space Dandy, Gin No Saji, Hamatora et Valvrave, et ce sera le cas pour WIXOSS et Chaika (YES). C’est un peu dur d’évaluer ces séries alors que la suite n’a pas été diffusée, et c’est pour ça que je préfère en général attendre pour me prononcer définitivement dessus. 

Le cas Mahouka (Première Partie : Épisodes 1 à 12)

[HorribleSubs] Mahouka - 09 [720p].mkv_snapshot_15.58_[2014.06.01_01.10.51]

Il y a deux réactions principales que cet anime génère chez moi : la rage et l’ennui. Mais depuis que l’arc des terroristes est terminé, surtout l’ennui. On est arrivé au point de l’anime où Madhouse a décidé d’abandonner le navire et de ne plus rien animer de plus onéreux que des têtes parlantes en espérant  que les fans de la LN achèteront quand même les Blue Ray. Côté scénario ce n’est pas mieux, chaque épisode ressemble au précédent (on reprend exactement les mêmes ingrédients et on les propose dans un ordre différent !), plus aucun effort n’est fait pour alléger le techno-blabla, et surtout des éléments incongrus de l’intrigue sont balancés sans aucune cérémonie ni trompettes en plein milieu des épisodes et repartent aussi vite qu’ils étaient arrivés. Des personnages qui avaient eu droit à un arc disparaissent brutalement, de nouveaux sont introduits sans qu’on comprenne bien ce qu’ils apportent à l’anime, et surtout celui qui était supposé être le « big boss de fin de niveau » de cette première partie a eu droit à deux dialogues de trois minutes chacun à tout casser.  De même, le final de ce qui correspond à une « première saison » tombe tellement à plat qu’on peut entendre le vent siffler dans les arbres et les corbeaux croasser quand le générique de fin est lancé. 

[HorribleSubs] Mahouka - 08 [720p].mkv_snapshot_20.26_[2014.05.25_02.10.23]

Mais malgré cela, j’ai découvert que regarder Mahouka m’amuse aussi beaucoup, à ses dépends. L’auteur se prend tellement au sérieux, ça en devient presque mignon. Je me suis aussi rendue compte que si je prend autant de screencap c’est pour immortaliser des one-liners qui valent leur pesant de cacahuètes, sans oublier le potentiel comique de Jésus Stu qui arbore un air blasé 99% du temps. C’est comme s’il s’ennuyait dans son propre show, alors qu’à côté Miyuki est constamment sur les nerfs. Et c’est presque touchant de voir les scénaristes nous rappeler toutes les cinq secondes à quel point Tatsuya est génial comme s’ils avaient peur qu’on le mette en doute. Le pire c’est que ça a un effet négatif : plus on nous assomme avec ses accomplissements, plus il nous exaspère. Il est tellement surpuissant qu’à chaque fois qu’il intervient dans une scène, toute tension s’envole. Mais ce n’est pas tout ! Il se sent immédiatement obligé de tout expliquer en détails ce qu »il vient de se passer à son interlocuteur, quelque chose qui le ferait passer pour un gros taré si c’était la réalité. Bravo, vous avez fait de votre héros un total rabat-joie ! Moi maintenant ça me fait rire, alors je continue. 

Le meilleur

Selector Infected WIXOSS (S1)

[HorribleSubs] selector infected WIXOSS - 12 [720p].mkv_snapshot_11.57_[2014.06.21_20.48.30] [HorribleSubs] selector infected WIXOSS - 11 [720p].mkv_snapshot_21.53_[2014.06.21_20.18.33]

DESPAIR MOE

Hitsugi no Chaika (S1)

chaika-party-hard-2

Comme Kamisama No Inai Nichiyoubi l’année dernière, Chaika nous rappelle que les adaptations de LN Fantasy ne sont pas totalement condamnées à craindre du boudin ou à se reposer exclusivement sur le fanservice pour retenir l’attention du spectateur. La recette est simple pourtant : faire de l’héroïne le centre actif de l’aventure et non pas un membre lambda du harem du Gary Stu en titre qui est là pour se faire sauver et assurer son repos du guerrier. Travailler les règles et les spécificités de son monde imaginaire au lieu de produire un mauvais patchwork de shows qui ont bien marché. Faire en sorte que la magie ait un coût pour rendre les enjeux plus concrets, et surtout maintenir un certain équilibre entre les protagonistes et leurs opposants afin de préserver le suspense. Diversifier les aventures et les épreuves pour ne pas enfermer le show dans une routine lassante.

Bones n’a jamais cédé à la tentation de l’info-dumping et Chaika est l’une de ces rares séries où les secrets et les mécanismes du monde imaginaire et de l’intrigue sont dévoilés naturellement, à mesure que les héros progressent dans leur aventure. C’est un peu frustrant au début, mais c’est assez facile de lire certaines choses entre les lignes, et de deviner par exemple que Chaika et ses « soeurs » font partie d’un plan général qui dépasse les intentions de notre héroïne. L’excellent final parachève ce qui fut un quasi sans-faute pour une première partie d’aventure. 

Love Live 2

[FFF] Love Live! S2 - 11 [5B06256B].mkv_snapshot_09.31_[2014.06.21_22.45.01][FFF] Love Live! S2 - 06 [1F78CDE5].mkv_snapshot_13.30_[2014.06.02_18.19.18]

[FFF] Love Live! S2 - 09 [080BF143].mkv_snapshot_22.29_[2014.06.03_00.57.39][yoro] Love Live! S2 - 12 [00C058F9].mkv_snapshot_20.50_[2014.06.23_03.42.42]

Il y a quelque chose de réconfortant à savoir qu’on peut toujours compter sur un épisode de Love Live pour apporter sa dose habituelle de fun, d’émotions et d’énergie, même s’il faut accepter la dose de saccharine qui va avec. Cette saison était particulièrement attendue parce qu’elle allait marquer l’achèvement le plus significatif du groupe : remporter la compétition « Love Live » (après tout c’est le nom de la série), et parce que trois des filles allaient partir à l’université ou entrer dans le monde du travail à la fin de l’année. Après une saison entière passée à recruter des membres, la série a pu enfin poser ses jeunes idoles autour de la question centrale de leur identité, à la fois en tant qu’individus et en tant que groupe. Nous avons trois sortes d’épisodes : ceux qui explorent l’identité d’un personnage en particulier, les épisodes de crise et les épisodes de performances. C’est beaucoup moins répétitif et prévisible que Love Live S1, le rythme est à peu de choses près impeccable, et le charme opère plus que jamais. 

Verdict : B+ Que dire de plus ? Ce n’est certainement pas un chef-d’oeuvre, mais dans sa catégorie Love Live 2 est difficile à surmonter. Cette seconde saison a retenu tout ce qui avait fait le charme de la première (des filles qui s’assemblent mais qui ne se ressemblent pas autour d’un même désir qui les pousse en avant, l’énergie formidable d’Honoka, le charme de leurs performances), se débarrasse de ce qui la plombait et ajoute d’autres éléments positifs dont j’ai déjà parlé. Comme le dit Honoka à la fin de l’épisode 12, « tout a été dit ! » Il ne reste plus qu’à profiter du spectacle. Snow Halation FTW !

Pas mal du tout

Bokura Wa Minna Kawaisou 

[Commie] Bokura wa Minna Kawaisou - 01 [49804E06](2).mkv_snapshot_11.02_[2014.04.07_19.05.39]

Je comptais beaucoup sur Kawaisou pour remplir le rôle de comédie légère et drôle de la saison, et au final elle a parfaitement rempli son rôle. Le pilote était en-deçà de ce que j’attendais de l’auteur de Renai Lab, mais rapidement les personnages m’ont charmée un à un, j’ai ris à de plus en plus de gags et il est arrivé un moment où je ne pouvais plus regarder cette série sans avoir au moins un fou rire par épisode et sans m’attendrir sur Usa et ses amis. Pourtant l’anime n’a pas changé drastiquement de direction. Usa-kun est un peu l’équivalent de Maki dans Renai Lab (Love Lab pour ceux qui sont plus familiers avec l’anime), le straight-man d’une bande de doux-dingues qui aiment bien le taquiner, mais qui se révèlent des amis en or quand il a besoin d’eux.

[Commie] Bokura wa Minna Kawaisou - 08 [337D0660].mkv_snapshot_00.30_[2014.05.29_02.30.56]

Kawai n’est pas une héroïne d’anime qu’on rencontre souvent, on pourrait la prendre facilement pour un cliché d’indifférente (« Frozen Flower » ou Kuudere) mais en fait elle est juste introvertie et passionnée de lecture à tel point que ça la coupe un peu trop du monde extérieur. Les autres ont aussi leur originalité (on a un masochiste insortable, une drama-queen et une croqueuse d’hommes un tantinet manipulatrice) mais avec Usa, Kawai et leur adorable logeuse ils forment un groupe étonnamment soudé et surtout très attachant. L’idée de l’anime est d’aller contre ce préjugé qu’on peut développer à leur sujet : leur situation n’a rien d’infortunée, ils sont très bien comme ils sont et ensemble ils sont heureux (le titre est ironique). 

Verdict : B Un plaisir visuel de bout en bout (à condition d’aimer les couleurs psychédéliques). L’écriture n’est pas des plus consistantes mais compense avec des personnages charismatiques et des dialogues désopilants. Ma série « feel-good » de la saison avec Love Live 2. 

Isshuukan/One-Week Friends

[Vivid] Isshuukan Friends - 08 [23D3E475].mkv_snapshot_00.10_[2014.05.31_01.02.47]

Brains Base s’est surpassé avec cet anime, il compte parmi les plus beaux de cette saison. 

Le problème principal que j’ai eu avec ce show sur le long terme, c’est le manque de profondeur de ses personnages. Peut-être que c’est lié au format du manga ? Les 4-komas font de bonnes comédies mais ne sont pas exactement réputés pour produire des personnages subtils. Ça aurait été beaucoup moins visible dans un OVA (le format idéal pour adapter cette histoire), et dans un anime de 12 épisodes on se rend rapidement compte que Kaori, Kiryu & co sont dangereusement proche de n’avoir qu’une seule facette à nous montrer. Hase-kun s’est avéré être le plus contrasté (et par extension le plus intéressant) du groupe.

[Vivid] Isshuukan Friends - 08 [23D3E475].mkv_snapshot_20.57_[2014.05.31_01.31.32][HorribleSubs] One Week Friends - 04 [720p].mkv_snapshot_19.07_[2014.04.28_23.47.37]

Kiryu et Saki sont attachants mais ils n’existent souvent qu’en relation au couple principal, et je trouve un peu dommage qu’ils n’aient pas eu droit à des arcs plus complets. L’évolution de ce groupe d’amis est intéressante et touchante pendant 5/6 épisodes, et commence à partir de là à perdre du rythme. Ils ont fait des efforts pour que l’amnésie chronique de Kaori ne mène pas à une répétition lassante des mêmes scènes à chaque épisode, et pourtant, on stagne. La « révélation » majeure sur ce qui est arrivé à Kaori arrive trop tard pour qu’elle puisse faire un vrai travail dessus, et à partir de là on a surtout le sentiment que le reste de l’histoire est basée sur de faux conflits. 

[HorribleSubs] One Week Friends - 12 [720p].mkv_snapshot_17.25_[2014.06.25_00.04.41][HorribleSubs] One Week Friends - 01 [720p].mkv_snapshot_02.27_[2014.04.09_20.22.50]

Le plus frustrant est l’épisode final. One-Week Friends se termine sur une non-fin, rien n’est vraiment résolu et on retourne quasiment à la case départ. Oui Kaori a commencé à tenir ses journaux et petit à petit elle se rend compte que même si elle perd ses souvenirs, tous les lundis elle sait instinctivement qui sont ses amis, mais ni elle ni Hase ne reconnaissent qu’ils ressentent plus de l’amitié l’un pour l’autre et l’anime nous laisse sur un message « l’amitié c’est génial, les souvenirs sont importants, etc. » qui n’apporte rien à ce qu’on savait déjà depuis le pilote. Meh. 

Verdict : C+ Je suis pour les séries où les personnages apprennent à être bien dans leurs baskets et à gérer leurs soucis personnels en communiquant, mais ça ne suffit pas toujours à faire un bon divertissement. One Week Friends démarre très bien avec un sujet grave traité sans surenchère, mais les personnages n’achèvent pas grand chose de plus que les objectifs qu’ils s’étaient fixés au début (devenir et rester amis de semaine en semaine), et c’est un peu décevant. 

Captain Earth

[HorribleSubs] Captain Earth - 09 [720p].mkv_snapshot_22.40_[2014.06.02_20.07.59]

Je réserve mon verdict pour plus tard, la série étant toujours en cours de diffusion. Pour l’instant ce n’est pas parfait mais j’aime bien. La jeunesse des personnages principaux joue un peu contre eux (c’est un peu juvénile et ça manque de piment pour une conquête basée sur l’extraction de la « libido » des humains) mais ça reste très bien réalisé et surtout consistant. J’espère que la seconde partie va voir le scénario déployer ses ailes. 

Inégal

 Kamigami no Asobi

[HorribleSubs] Kamigami no Asobi - 12 [720p].mkv_snapshot_16.04_[2014.06.21_21.35.02]

C’est assez blasant de constater que KamiAso est ce que les studios produisent de mieux en matière de reverse harem de nos jours. On est loin de Fruit Basket, Pretear ou Sainkoku Monogatari. Trèèèès loin. Aujourd’hui les seules options qui sont valables sont de tabler sur la folie Yandere (vive le viol et la séquestration à tous les étages ! Tellement sexy !), sur l’inceste, ou comme celui-là sur une absence totale de ligne scénaristique claire qui transforme le show en une espèce de délire mi-fanservice mi-comédie (avec une pincée de BL histoire de faire plaisir à tout le monde). Utapri avait déjà éprouvé la recette, et avec KamiAso on prend les mêmes et on recommence. Ce n’est pas un total désastre comme on aurait pu s’y attendre, c’est même très drôle quand ça ne se prend pas au sérieux, mais ça reste frustrant. 

[HorribleSubs] Kamigami no Asobi - 07 [720p].mkv_snapshot_09.54_[2014.05.25_00.45.08][HorribleSubs] Kamigami no Asobi - 01 [720p].mkv_snapshot_14.25_[2014.04.06_00.58.13]

Le principal problème de ce show est le manque total de continuité d’un épisode à l’autre. Selon que tel ou tel dieu a besoin de voir son histoire développée, il va se rapprocher de Yui pour un prétexte X ou Y, former des liens plus forts avec elle, et quand on passe au dieu suivant c’est presque comme s’il ne s’était rien passé. C’est Yui qui en souffre le plus puisqu’elle n’avance pas d’un pouce entre le pilote et le dernier épisode tant les épisodes sont discontinus. C’est le personnage central de la série, entre les mains de qui tout est censé reposer, mais ça devient vite évident que les scénaristes n’ont eu aucune envie de lui forger un caractère ou une histoire plus marqués. Et je m’interroge sur le qualificatif de « romance » quand l’héroïne est aussi passive sentimentalement et quand les relations restent aussi platoniques.   

[HorribleSubs] Kamigami no Asobi - 10 [720p].mkv_snapshot_11.29_[2014.06.13_01.31.02][HorribleSubs] Kamigami no Asobi - 02 [720p](1).mkv_snapshot_17.13_[2014.04.14_23.15.09]

KamiAso peut être hilarant quand il détourne les clichés des otoges pour en rire (le détournement de Cendrillon est à voir), mais tout ce qui suit une trame scénaristique précise est vraiment mauvais. C’est inutilement lourd et répétitif, sans compter que trop souvent les garçons sont déjà casés en couple et on se demande à quoi sert Yui. J’étais ravie que pour une fois ils décident de mettre en avant un membre du harem, mais Apollon et Yui (qui avaient le potentiel de former un couple plutôt mignon) ont souvent le rôle de simple spectateurs et le développement de leur « romance » est très décevant, pour ne pas dire quasi-inexistant (elle l’aide à dire adieu à son ex ! Yay ?). Le panthéon Égyptien est largement sous-exploité, et c’est dommage parce que Thot est le meilleur personnage de la série. J’étais très intéressée de voir ce qu’ils allaient faire avec le panthéon Nordique mais au final leurs épisodes se sont avérés surchargés de pathos et m’ont fait regretter les épisodes des dieux Japonais et Grecs, qui pourtant n’étaient pas particulièrement brillants. 

Verdict : C J’aimerais que les studios changent d’ angle pour choisir les otoges qu’ils adaptent. Par exemple, pourquoi les jeux de Quin Rose ne sont pas plus exploités ? J’adorerais avoir un anime sur leurs classiques comme Arabian Lost, Crimson Empire ou Heart no Kuni no Alice. En général ils sont mieux écrits que les autres, pas moins populaires, et ont des héroïnes au caractère bien trempé. KamiAso n’est pas une mauvaise alternative aux exaspérants Amnesia et Diabolik Lovers, il a le mérite d’adopter un humour décalé qui fonctionne très bien, mais ne sait pas quoi faire ni de ses personnages ni de son scénario et finit par les assembler maladroitement pour un résultat inégal. On peut faire mieux !  

Le cas Baby Steps

[HorribleSubs] Baby Steps - 07 [720p].mkv_snapshot_05.39_[2014.05.19_22.32.17]

Cet anime est un peu un anti-shonen de sport dans la manière dont il écrit ses personnages et dont il traite leurs avancements : en les ancrant fermement dans la réalité, comme le suggère déjà le titre. Le problème c’est que comme je m’en doutais dès qu’on commence à rentrer dans les matchs plus sérieux mon intérêt s’étiole complètement. Je pense que ce n’est pas un hasard si je préfère Free ! et YowaPeda : après tout j’adore nager et faire du vélo, et je peux mieux comprendre les sensations des personnages. Ici, pas tellement. J’ai beaucoup aimé suivre l’introduction de Baby Steps et je le recommande, mais je vais le quitter sans aucune rancune tout simplement parce que j’ai d’autres centres d’intérêt. 

Déceptions

Je suis ravie d’avoir arrêté Brynhildr (trop trash et le pire « héros » de la saison), Black Bullet (pedobear approved) et Mekaku City Actors (les chansons sont mieux et se suffisent à elles-mêmes) avant de perdre plus d’heures de ma vie à les regarder. Finalement deux autres les rejoignent dans cette catégorie.

Nanana (Le Trésor Enfoui de Nanana)

[HorribleSubs] Ryuugajou Nanana no Maizoukin - 01 [720p](1).mkv_snapshot_05.49_[2014.04.11_03.36.53]

Quand on écrit une comédie avec en toile de fond une enquête sur la mort de l’héroïne et une quête parallèle des trésors qu’elle a caché, on a intérêt à ce que ces éléments résonnent entre eux. Par exemple les trésors auraient pu nous donner des indications sur Nanana, peut-être pas sur son tueur mais au moins sur sa personnalité. De la même manière certains personnages auraient dû avoir entre eux des liens beaucoup plus profonds, en dehors d’un simple goût pour le mystère ou de convoitise des trésors. Pire, on a même des personnages dont la présence est complètement injustifiée. Pourquoi Yukihime a droit à un (médiocre) épisode entier de développement alors qu’elle a un rôle complètement accessoire dans l’histoire, surtout que la série n’a que 11 épisodes pour développer un scénario déjà suffisamment compliqué ?

L’épisode qui m’a laissée le plus perplexe et convaincue que le scénariste n’avais plus aucune idée de ce qu’il faisait a été celui du gang de Sansa. C’est typiquement le genre d’épisode qu’on trouve dans une série longue : on nous introduit une autre parcelle du territoire des héros, et une bande inédite de plusieurs personnages farfelus qui vont probablement avoir leur importance plus tard. Sauf que ce « plus tard » n’arrive jamais, la série étant trop courte pour ça. Pourquoi ils se sont sentis obligés de nous parler de Sansa et de sa bande au lieu de se concentrer sur l’intrigue principale, je n’en n’ai aucune idée. 

Et l’anime a finit par commettre un crime irréparable : à force de développer à droite et à gauche des personnages et des idées hors-sujets, il en oublie complètement de développer son personnage principal. Nanana n’est pas grand chose de plus qu’un chien de garde de l’appartement de Juugo qu’il faut nourrir régulièrement avec toujours le même type de nourriture. Arrivé à la moitié de la série on a aucune idée de la raison pour laquelle Juugo se sent responsable d’elle, et ça déséquilibre complètement la situation. Il dépense pas mal d’argent pour lui payer ses jeux et ses puddings, paye le loyer alors qu’il partage l’appart’ avec elle, supporte ses sautes d’humeurs et s’engage à retrouver la trace de son meurtrier…pour quoi ? Sans contrepartie matérielle ou ancienne amitié la seule réponse que je conçois c’est l’amour, mais rien à signaler non plus. Arrivée aux épisodes 7/8 j’ai décidé d’arrêter, l’anime ayant réussi à me désintéresser totalement de son intrigue. Et apparemment j’ai bien fait de ne plus rien attendre de ce côté-là, puisque le final n’a répondu à presque aucune des questions centrales et a laissé la porte ouverte à une seconde saison. Sans moi !

Verdict : DNF/C – Pas déplaisant à regarder grâce au travail des animateurs et à l’efficacité de l’humour, mais dès qu’on examine d’un peu plus près le scénario, le tout s’écroule comme un château de cartes. Et levez la main si vous pensez que Tensai est un excellent personnage perdu dans une série médiocre et mérite son propre anime.

Soredemo, Sekai Wa Utsukushii

[HorribleSubs] Soredemo Sekai wa Utsukushii - 03 [720p].mkv_snapshot_10.35_[2014.04.21_22.44.00]

Lorsque Livius rencontre sa fiancée Nike de plusieurs années plus pagée que lui, il la jette en prison. A partir de là je pensais qu’on allait voire la progression du héros à mesure qu’il apprend à faire confiance à Nike et à voire le monde autrement. Six épisodes plus tard, il l’enferme dans sa chambre après une crise de confiance. Je sais qu’il est très jeune, je sais que le contexte dans lequel les personnages évoluent a l’air relativement attardé et simpliste vieux jeu, mais après tout ce qu’ils ont vécu ensemble je m’attendais à ce qu’il ait un peu plus de jugeote. A ce moment là je me suis aussi rendue compte que pour tout ce que Nike avait fait pour lui, elle n’avait pas reçu grand chose en retour. Une relation aussi déséquilibrée ne peux pas fonctionner, je n’y crois pas. 

Verdict : DNF Ce que j’ai vu vaut C+ grand maximum, D quand Livius fait son numéro de fiancé abusif. Je n’ai absolument aucune idée d’où viennent les élogieuses critiques de Soredemo, ce n’était au mieux qu’une pale copie des shoujos de l’âge d’or du reverse harem, au pire insultant. 

Conclusion, et la suite

[FFF] Love Live! S2 - 10 [B3097FC3].mkv_snapshot_08.44_[2014.06.14_22.35.28]

J’aurais terminé autant de séries que j’en ai abandonné, ce qui n’est pas totalement catastrophique mais un peu alarmant. Et je suis habituée à voir un lot de mauvais harems, mais là c’était un véritable festival ! Ce qui est intéressant c’est qu’on avait un harem qui condensait toutes les anciennes tendances démodées (Dragonar) et un harem « hype » qui représente ce qui marche en ce moment, c’est-à-dire une glorification du gamer/NEET avec une relation frère/sœur très sexualisée « oui mais ce n’est pas de l’inceste parce que blah blah » (No Game No Life). Mais au fond les clichés restent les mêmes, et c’est difficile de ne pas se lasser très vite une fois l’effet de la nouveauté dissipé. Le fond est atteint avec Black Bullet qui accorde à son héros un harem de petites filles de 10 ans. Ne me posez pas de questions. 

L’été s’annonce sous de meilleurs auspices et j’espère qu’il sera à la hauteur de mes attentes. Rendez-vous le 2 juillet pour la première tournée de nouveautés !

Publicités

4 réflexions sur “Bilan des Animes de Printemps 2014 – Are You Not Entertained ?

  1. Ouch, à ce stade c’est même plus la demi-teinte pour ce bilan, on est carrément dans le rouge ^^.

    > Moi maintenant ça me fait rire, alors je continue.

    Et bien tu as de la chance, perso j’en suis réduit à ne plus regarder que 5 minutes d’épisode tellement je saute de scènes (en général mon préalable au drop). Il ne s’y passe vraiment rien. C’est incompréhensible que Madhouse se soit lancé sur 2 séries alors qu’il n’avait visiblement les moyens que pour une. Tout le budget de Mahouka a du passer dans le cachet de Nakamura. On aura peut être droit à tout autre chose maintenant que NGNL est terminée.

    Sinon :

    Dragonar était totalement prévisible tellement il était cliché. C’est limite désagréable ce sentiment de savoir comment va se terminer une scène alors qu’elle vient à peine de commencer.

    Brynhildr aurait mérité une toute autre adaptation, celle-ci était juste navrante, le manga n’a pas que des qualités mais il en a et Arms n’a retenu que ses aspects racoleurs (entre autres défauts, mais trop long d’en faire la liste). Ont-ils jamais pondu une bonne série ceux-là d’ailleurs ?

    Kawaisou fut ce que Sakourasou no Pet na Kanojo aurait dû être.

    Soredemo j’ai drop dès que la série s’est mise à coller au manga et pour les mêmes raisons que j’avais drop celui-ci. La relation entre les deux MC était sans intérêt.

    Et pour terminer, je te rejoins complètement pour Nanana, Baby Steps et Chaika.

    Ah bin oui mon bilan n’est pas meilleur que le tien. Enfin si j’oublie qu’à titre perso j’ai beaucoup aimé 2 séries que tu n’as pas bloggé, à savoir GochiUsa et NGNL. Dommage d’ailleurs que tu n’aies pas suivi ce dernier, un autre regard face à la déferlante des avis positifs que j’ai pu lire sur le net aurait certainement été intéressant. Si l’on en croit myanimelist.com, il a quand même réussi à battre Shingeki no Kyojin dans l’estime des gens et presque réussi à déloger Code Geass.

    Tout cela dit, je pense que l’on a été gâté au moins pour une chose, les OP/ED. On a quand même eu droit à Angela, fhana, fripside, Konomi Suzuki, Nagi Yanagi et l’op de Wixoss (Kanon Wakeshima) était juste excellent. Bien aimé celui de Soul Eater Not aussi ainsi que le premier de Brynhildr, même si pour celui-ci j’ai préféré la version du trailer.

    • GochiUsa a bien marché et en effet impossible d’échapper à Nogenora, toute ma twitter timeline étant plus ou moins amoureuse de ce show (ou sceptique). Personnellement je n’aime pas trop, mais MAL étant MAL je comprend qu’il ait eu autant de succès.

      Arms n’a pas un seul succès critique en dehors de Genshiken 2 (et encore je ne sais pas si on peut appeler cette série un vrai succès critique). Ils sont surtout connus pour produire du porno soft racoleur et je n’ai pas apprécié un seul de leurs animes.

      Tout à fait d’accord pour les OP/ED, on a été gâtés XD

  2. Un bon article et tu as fait du nettoyage pour ton bilan !
    Je continue de suivre Mahouka juste pour rire, il me fait le même effet que la saison 1 de Valvrave !
    Wixoss : je l’ai déjà dit, un bon anime mais je me demande l’intérêt des combats.
    Chaika : un bon anime aussi mais j’exècre le personnage de Chaika autant que le héros de Brynhildr et imaginer la future love-story avec le saboteur me lasse déjà.
    Captain Earth : assez mitigé, il a l’air bien mais je ne saisis pas vraiment l’enjeu ou quel chemin cet anime va suivre.
    Brynhildr : un bon anime mais entre le héros et l’harem je suis servi…
    Je suis pas sûr de revenir s’il y a une saison 2.
    En tout cas, je n’ai pas accroché à One Week Friends, Baby Steps et Black Bullet(je regarde Mahouka c’est suffisant !).

    • Hello ^^)/

      C’est vrai que l’expérience Mahouka fait penser à Valvrave, mais je pense que Valvrave est infiniment supérieur à Mahouka sur nombres de points. Je suis d’accord pour Captain Earth, les enjeux sont flous pour l’instant et la complexité du scénario n’aide pas. Mais je pense qu’ils peuvent encore nous surprendre !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s