Sakasama no Patema

[JnMBS]_Sakasama_no_Patema_[BD][1080p x264 FLAC].mkv_snapshot_00.18.03_[2014.05.10_21.17.33]

Changeons de point de  vue. 

[JnMBS]_Sakasama_no_Patema_[BD][1080p x264 FLAC].mkv_snapshot_00.03.05_[2014.05.10_18.52.34][JnMBS]_Sakasama_no_Patema_[BD][1080p x264 FLAC].mkv_snapshot_00.59.16_[2014.05.10_19.52.55]

Patema a trouvé un concept de science-fiction en or : et si la moitié de la population avait vu son centre de gravité inversé après une grande catastrophe ? Pendant que les survivants se réfugient dans des galeries souterraines, les humains restés « à l’endroit » ont établi une espèce de dictature soviétique discriminatoire des « inversés » qui auraient été aspirés parce qu’ils étaient diaboliques ou quelque chose comme ça. Eiji est orphelin et dérange parce qu’il passe plus de temps à rêver en regardant le ciel qu’à étudier la propagande. Un jour il rencontre Patema, une fille inversée qui vient d’ « en-bas » et qui essaie de ne pas être aspirée vers le ciel. Il la sauve, mais le gouvernement ne tarde pas à les prendre en chasse.  

[JnMBS]_Sakasama_no_Patema_[BD][1080p x264 FLAC].mkv_snapshot_00.28.28_[2014.05.10_19.18.55]

Patema est très bien réalisé, ça se sent qu’ils se sont bien amusés avec leur concept et qu’ils ont cherché à en tirer le meilleur, mais c’est au niveau de l’écriture que ça pêche. Ils veulent absolument être le nouveau Laputa (la princesse qui tombe sur le héros, le père du héros décédé qui construisait un engin volant et voulait explorer le ciel, une histoire d’amour interdite, de la poussière brillante qui « chante », l’exploration de lieux mystérieux oubliées, etc) mais n’ont pas l’ingéniosité d’en faire autre chose qu’une redite relativement fade. Pire, on ne nous donne pas vraiment de raisons solides pour soutenir les personnages principaux qui sont sous-développés et j’ai été beaucoup plus touchée par l’histoire du père d’Eiji que par celle de Patema. 

[JnMBS]_Sakasama_no_Patema_[BD][1080p x264 FLAC].mkv_snapshot_00.23.13_[2014.05.10_19.13.26]

La dystopia mise en scène rappelle le roman d’Orwell, mais largement simplifiée et avec un méchant…pas terrible. Ils en font un espèce de Frollo complètement obsédé par Patema, et non seulement on ne comprend pas bien ses motivations mais on se demande comment il arrive à faire tenir tout seul une telle dictature alors que les autres autour de lui ne sont pas dans le même délire. Je m’attendais à avoir à la fin un grand discours du style « j’ai toujours été jaloux de ton père, il a eu tout ce que je voulais blah blah blah », mais non, on le quitte sans vraiment trop comprendre pourquoi tant de haine. C’est dommage parce que ça a pour effet de considérablement amenuiser l’impact de la tension entre les deux camps, et les scènes où un « à l’endroit » rencontre un « à l’envers » perdent leur caractère subversif. L’anime a un message assez classique, il n’y a pas de gens « à l’endroit » et de gens « inversés » il y a juste des êtres humains.  Même si ça allait de soi d’aller dans cette direction, j’ai trouvé que c’était plutôt bien démontré, ils laissent parler les images et ne font pas de grand discours moralisateurs. Une chose que j’ai également apprécié c’est le choix de laisser une part des mystères du passé à l’imagination du spectateur, même si la fin nous laisse un peu trop en plan sur ce point pour être vraiment satisfaisante.  

[JnMBS]_Sakasama_no_Patema_[BD][1080p x264 FLAC].mkv_snapshot_00.51.15_[2014.05.10_19.44.39]

Verdict : C+ C’est mignon, divertissant et agréable à regarder, mais ils auraient mieux fait de se creuser la tête au lieu de reprendre une à une les étapes du classique Ghibli sans vraiment les travailler. Au final on a le sentiment de regarder un joli film sans profondeur, ou, très ironiquement, sans gravité…

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s