La Playlist du Moment #4 – Un air de printemps?

Capture d’écran 2014-04-25 à 18.21.51

Et pour fêter le printemps qui arrive ou, si vous faites partie des chanceux, est déjà là, voici une nouvelle playlist, découvertes et coups de coeur de ces dernières semaines! C’est une playlist courte cette fois-ci, mais l’éclectisme est de rigueur. Au programme de ce dimanche, une Lessive Suédoise, le Barbier de ma Soeur, quelques Brocolis, un (Grand) Charlatan et des Anguilles Électriques, rien que ça!

Sweden Laundry – « Paradise » et « No »

Sweden Laundry a un drôle de nom et deux charmantes artistes. Je trouve la voix de la chanteuse délicate mais pas frêle pour autant; en tout cas, reposante et très agréable à l’oreille. « Paradise » sent bon le printemps. Le rythme est entraînant, la voix est enjouée et il y a quelque chose de fondamentalement dynamique dans cette chanson que j’aime énormément. Je suis moins fan lorsque la chanteuse part dans les aigus, mais c’est un petit détail parce que la chanson n’en reste pas moins tout à fait charmante. Comme quoi, on peut chanter le paradis sans tomber dans le nais.

Changement de registre avec « No », beaucoup plus mélancolique mais tout aussi engageant. J’adore la gradation de la voix qui commence si fragile, presque brisée, pour devenir beaucoup plus forte au fur et à mesure que la chanson avance. Il y a beaucoup d’émotion dans cette voix, dans ce rythme, dans l’accompagnement dont le minimalisme est au service de la douceur. Ça s’écoute sans modération.

Sister’s Barbershop – « Most Ordinary Existence » et « Believe just a moment »

Elle a beau dater de 2008, je trouve que cette chanson ne prend pas de ride et a quelque chose de Standing Egg. La mélodie est entraînante, c’est insouciant, relaxant (malgré les paroles) et si facile à écouter. Si j’aime (vraiment) beaucoup la voix du chanteur, dans Most Ordinary Existence, c’est la partie strictement instrumentale qui me plaît le plus, je crois.

C’est étrangement…addictif? J’ai souvent trouvé Sister’s Babershop assez particulier dans son style et ses chansons même si je ne sais pas si c’est dû à la voix un peu traînante (et/ou complètement relaxée) du chanteur ou simplement au rythme, mais quoiqu’il en soit, c’est toujours une expérience étonnante, parfois inégale, mais souvent plaisante. « Believe just moment » est justement ça : fun. Étrange, oui, un peu, mais là est son charme. C’est juste…cool.

Broccoli, You Too? – « Common Song » et « Understanding of Communication »

Ce groupe ne date pas d’hier, et je suis étonnée de ne pas vous en avoir parlé avant étant donné que c’est un des premiers groupes de k-indie que j’ai écouté, et aimé. Ce n’est ni ce que j’écoute avec assiduité ou en boucle, mais mes retrouvailles avec eux sont toujours sous le signe du confort et du plaisir. D’abord, j’adore leur nom. C’est original, et plutôt rigolo. Ensuite, Broccoli, You Too? peut se targuer d’être une de ces musiques qui ont un style très particulier et ont su créer un univers rêveur et doux qui leur sera caractéristique. Gyepy a malheureusement quitté le groupe pour Autum Vacation – un autre de mes petits chouchous, d’ailleurs – mais la voix de Deok Won est extrêmement agréable également. Les chansons que Broccoli, You Too? sont un savant mélange de modestie et d’assurance. Mélancolique oui, mais pas tout à fait déprimant, étonnamment. J’aime la douceur, le rythme et la simplicité de « Common Song », qui a une mélodie qui te rentre très facilement dans la tête. « Understanding of Communication » est typiquement le genre de chanson que je mets pour ces journées pluvieuses (et il a plu toute la journée, aujourd’hui), ce n’est pas triste, ce n’est pas joyeux non plus; c’est juste beau, je trouve que la voix et la partie instrumentale se mélangent avec beaucoup de finesse. Du temps de Gyepi, j’écoute toujours avec beaucoup de plaisir « Until not Annoying Neighbors » ou encore « No Request for Encore« .  Donc oui, du brocoli, s’il vous plaît.

Big Phony – « But I Will, Everyday » et « Long Live the Lie »

Voici ma découverte (et mon gros coup de coeur) de ce début de printemps. D’habitude, je n’aime pas trop les groupes coréens chantant en anglais, mais lorsqu’ils chantent exclusivement en anglais, j’accroche nettement plus, comme pour Big Baby Driver ou, justement, Big Phony. Difficile de ne pas tomber sous le charme de la simplicité de cette musique. C’est vrai que les chansons sont souvent tristes, mais tout comme Broccoli You Too?, je ne les trouve pas déprimantes pour autant, au contraire, elles ont quelque chose d’énormément réconfortant. Je ne sais pas si ça tient à la voix du chanteur ou à la mélodie (ou les deux), mais en tout cas, Big Phony est une véritable plaisir musical. Malgré son nom, Big Phony n’a rien d’un charlatan, et que ce soit en acoustique ou en électro, sa musique est un mélange de modestie, de douceur et de contemplation. C’est simple, ces chansons tournent en boucle pendant mes journées d’études. « But I Will, Everyday » a quelque chose d’innocent et le message est porteur d’espoir, et…je sais pas, j’aime cette chanson, et j’aime ce clip. En ce qui concerne « Long Live The Lie », on peut reprocher un rythme un peu « plat » et redondant, mais personnellement, je n’ai aucun problème avec celui-ci. Au contraire, j’aime beaucoup la mélodie et la reprise du refrain confère à la chanson quelque chose d’entêtant. À découvrir aussi : « Bedford Stop » et « A Charge to the Blood« .

Kinzli & the kiloWatts – « Don’t Shoot » et « Dangerous Love » 

J’ai conscience de frôler le hors-sujet – puisque je doute que  Kinzli & the kiloWatts puisse s’inscrire dans la Kpop-indie vu que le groupe est basé à Londres et qu’il n’a que très peu d’influences sud-coréennes – mais… Mais tant pis. Kinzli & the kiloWatts m’a immédiatement accrochée grâce à la voix de la chanteuse; je la trouve extrêmement reposante. Ce que j’aime, c’est l’éclectisme musical qui rend le groupe impossible à « classer ». Malgré le mélange des genres musicaux – ça va de la berceuse au son plus pop, en passant par le jazz et le folk -, on est très loin de la cacophonie. Autre contraire, le résultat est homogène, toujours mélodieux, sans accroc. Il se dégage quelque chose d’un peu fragile, de très humble et d’intime. J’adore le rythme de « Don’t Shoot », j’adore la voix grave de Kinzli qui sait monter dans les aigus sans effort; « Dangerous Love » a une mélodie que je trouve subtile, le côté est jazz me plaît énormément. Si vous avez le temps, allez écouter « Oahu », une délicieuse berceuse.

The Electric Eels – « Jealousy » et « The Latest Trend »

Allez, retour en Corée du Sud, pour de vrai avec Electric Eeels, un groupe de rock. Leur style est très générique lorsqu’on y pense, et ça ne révolutionne pas mon monde musical, mais si je devais donner une seule description de ce groupe c’est « confortable et simple ». « Jealousy » et « The Latest Trend » sont deux chansons qui s’écoutent tellement bien, ça vide efficacement la tête, les mélodies arrivent toujours à accrocher d’une manière ou d’une autre et je trouve que le groupe a une bonne humeur générale et communicative alors…je ne boude pas mon plaisir.

2 réflexions sur “La Playlist du Moment #4 – Un air de printemps?

  1. Coucou !^^
    Merci Kaa pour cette charmante petite playlist de printemps (que j’attend toujours chez moi d’ailleurs XD)
    J’aime beaucoup tes playlist car elles me font découvrir des artistes talentueux que je ne connaissais pas encore :)
    Je n’ai pas trop accroché à la voix de la chanteuse de Sweden laundry mais j’ai aimé tout les autres et en particulier Broccoli, you too ? (J’adore ce nom ^_^) Big phony et The Electric Eels ! :D
    Voilà encore merci et bisous !^^

    • Hello Kisa!
      Le printemps se fait désirer chez moi aussi…Ne désespérons pas…^^ »
      Big Phony est ma grande découverte de ce mois, donc je suis vraiment contente que tu aies accroché à ses chansons! Aussi, si tu aimes Broccoli, you too et la voix de Gyepi, je te conseille d’aller écouter un peu d’Autumn Vacation – à moins que tu connaisses déjà (et j’en ai parlé dans une ancienne playlist)-. :)
      Le problème avec des noms aussi rigolos que Broccoli you too ou Electric Eels, c’est que ça rend mes recherches google/youtube laborieuses vu que je tombe sur des articles/vidéos sur…les broccolis et les anguilles. xD

      Merci beaucoup de ton commentaire, bon dimanche! =)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s