Tournée des seconds épisodes des animes de printemps 2014

[Commie] Captain Earth - 02 [1805B3B5].mkv_snapshot_19.03_[2014.04.14_21.18.30]

Je me suis promis de ne pas recommencer à chroniquer une nouvelle saison semaine après semaine, je ne pourrais pas choisir de pire moment pour le faire, mais je tiens quand même à parler des seconds épisodes parce que comme on dit c’est là que « ça passe ou ça casse. »

Déjà lancés vers l’infini et au-delà

[Commie] Captain Earth - 02 [1805B3B5].mkv_snapshot_09.20_[2014.04.14_21.08.26]

Captain Earth – Fantastique épisode, encore meilleur que le précédent. Nous découvrons un peu ce qui se trame au sein de l’organisme « Globe » et ce n’est pas tout à fait idéal. Teppei et Hana ont grandi sous la surveillance étroite de leurs tuteurs, et Hana a écopé d’un type particulièrement malsain et possessif qui la traite comme un objet. Bones est un studio relativement récent qui s’est fait un nom en sortant des animes extrêmement bien produits pour l’époque où ils sont sortis (rappelez-vous de RahXephon et de Wolf’s Rain, quand ils ont été diffusés en France je n’avais jamais vu une telle qualité d’animation ailleurs qu’au cinéma) à tel point qu’aujourd’hui ils n’ont pas pris une ride. Ils sont aussi réputés pour leurs romances épiques, et je ne suis même pas sûre qu’ils aient produits ne serait-ce qu’un seul harem. Captain Earth s’inscrit dans la lignée de leurs shows les plus classiques : l’élément romantique est puissant, le monde crée est hors-normes, les enjeux sont élevés et l’intrigue est complexe. Nom nom nom. 

vlcsnap-2014-04-16-01h48m36s12

Baby Steps – Cet anime semble avoir été fait spécialement pour moi, ou de manière plus générale pour les gens qui ont du mal à rentrer dans les animes de sport classiques. Ils font de gros efforts pour rendre ça accessible aux pires des noobs, ce qu’est le héros, tout en choisissant une présentation la plus fun possible et en tissant dans le fond des histoires humaines d’une belle authenticité. Si vous voulez une comparaison, cet anime me fait énormément penser à Gin No Saji. Un héros sympathique et appliqué qui ne se prend pas au sérieux et qui s’attache facilement aux autres tombe amoureux d’une fille passionnée parce qu’elle fait et la suit dans son activité, pour se retrouver lui-même complètement charmé par l’activité en question. Et l’héroïne a déjà un ami du milieu plus expérimenté et charismatique (et cette fois en plus c’est son petit-ami !). Même simplicité du scénario, un humour tout aussi efficace, et beaucoup d’humanisme. Une recette qui me plaît énormément. 

[Vivid] Isshuukan Friends - 02 [4F195D94].mkv_snapshot_05.14_[2014.04.15_23.53.12]

One-Week Friends – Uguu~~ ça arrive rarement mais voilà un anime qui me stresse plus que n’importe quel thriller simplement parce qu’on se retrouve comme les héros à angoisser complètement sur le sort de leur relation. Comment faire lorsque seul l’un de deux se souvient de ce qu’ils ont vécu semaine après semaine ? Comment recréer le lien chaque lundi ? Et si l’héroïne note tout dans un carnet, comment gérer cette détresse de constater semaine après semaine qu’elle a sympathisé avec ce garçon, probablement nourris des sentiments de plus en plus forts pour lui, mais tout perdu entre temps alors qu’il n’a rien oublié ? L’anime traite ces questions délicates de manière frontale, sans jamais tomber dans le mélodrame. Il en résulte une romance fragile à la fois mélancolique et joyeuse qui risque probablement de me ruiner émotionnellement si un miracle ne survient pas avant la fin. 

Continuez comme ça

[FFF] Love Live! S2 - 02 [DD19054D].mkv_snapshot_12.54_[2014.04.16_00.38.14]

Love Live 2 – Cet épisode capture tout ce qui fait le charme de la série, sans pour autant commettre des redondances. Enfin les filles ont l’occasion de se concentrer sur le challenge du concours, débarrassées de l’impératif de sauver leur lycée à tout prix. Et je pense que le scénariste a très bien compris les nouvelles problématiques de leurs situation : dans l’urgence et la détresse l’inspiration venait plus facilement, et maintenant qu’elles ont de l’expérience derrière elles, de la popularité, des moyens et du temps, les trois créatrices clé (costumière, parolière, compositrice) se retrouvent à sec d’idées. C’est là qu’interviennent les six autres pour les pousser en avant. C’était très drôle et mignon sans être niais (contrairement à d’autres shows qui investissent dans le genre, Love Live a l’avantage d’être bien écrit) et ils ont même réussi à piquer ma curiosité pour leur prochaine performance. 

[HorribleSubs] Kamigami no Asobi - 02 [720p](1).mkv_snapshot_04.22_[2014.04.14_23.00.16]

KamiAso – Les seconds épisodes d’adaptations d’Otoge sont souvent de meilleurs indicateurs que le pilote pour évaluer si l’anime est suffisamment solide pour tenir et ne va pas s’écrouler une fois l’effet de surprise passé. Celui-là était principalement un épisode de présentation des règles du nouveau lycée, et ils se sont débrouillés pour que ça soit clair et vivant. Une erreur que j’ai vue répétée par ces adaptations dans le passé a été de nous étouffer d’emblée sous les personnages principaux, les secondaires et l’inévitable mascotte, mais ici ils y vont plus doucement et laissent chacun respirer. L’héroïne est également bien intégrée dans le scénario, et le fait que les dieux soient réduits au même niveau qu’elle (voire hiérarchiquement en dessous puisqu’elle a le savoir qui leur permettra de sortir des griffes de Zeus) établi un équilibre inédit rafraîchissant. 

[HorribleSubs] Ryuugajou Nanana no Maizoukin - 02 [720p].mkv_snapshot_12.46_[2014.04.18_12.52.52]

Nanana – Ça faisait tellement longtemps que je n’avais pas vu de bonne harem comedy que j’avais oublié à quel point ça peut être fun. Les personnages secondaires sont complètement loufoques, ils ont une excellente alchimie avec le héros, et je savais que j’allais avoir un faible pour celle qui se prend pour Sherlock Holmes. Son nom veut littéralement dire « le premier génie » (dans le sens intellectuel) et en effet elle est résout la première énigme facilement. Elle me rappelle Kokoro de Milky Holmes (« Tensai Bishoujo avec 1300 de QI ») en moins hystérique. Combinée avec la force physique et l’agilité de Jugo je pense qu’ils vont former un duo indispensable pour le club des aventuriers. La première épreuve était vraiment bien faite, de toute évidence Nanana profite d’un budget confortable et peut se permettre des extravagances en plus de proposer une finition remarquable de son animation. C’est un plaisir pour les yeux et en plus c’est très drôle. Que demander de plus ? 

Il y a du mieux !

[Commie] Bokura wa Minna Kawaisou - 02 [964C1431].mkv_snapshot_16.11_[2014.04.13_23.07.28]

Bokura wa Minna Kawaisou – Je ne m’étais pas trompée, voilà le sursaut de qualité que je savais encore possible. L’humour était d’emblée plus efficace, l’écriture moins hystérique laisse les personnages nous charmer de manière plus naturelle, et ça reste visuellement superbe comme dans le pilote. Je pense que c’est le type de série qui va continuer en s’améliorant. 

[DameDesuYo] Gokukoku no Brynhildr - 02 (1280x720 10bit AAC) [36792BF1].mkv_snapshot_05.41_[2014.04.15_13.04.00]

Brynhildr – J’ai trouvé cet épisode beaucoup mieux agencé que le pilote, moins lourd en discours informatifs redondants, plus drôle, et surtout je commence à vraiment m’attacher aux personnages (enfin surtout aux magiciennes, leader-kun reste un boulet avec son attitude de M. Je-sais-tout et son obsession maladive pour Kuroneko). Elle font tout l’intérêt de la série. Ce sont les résultats d’une expérience qui donne froid dans le dos, elles habitent dans les décombres d’un village abandonné fermé au public et se débrouillent quand même pour utiliser leurs pouvoirs afin de sauver les gens autour d’eux, ce qui est admirable quand on sait qu’elles sont recherchées activement par leurs anciens bourreaux.  Les filles sont en quelque sorte des magical girls crées artificiellement qui décident de manière autonome de remplir leur mission, sans mascotte pour les aider et surtout avec des vilains qui sont prêts à les torturer et les éliminer d’un claquement de doigt s’ils le décident. Et ce scénario est tellement intéressant que Brynhildr vaut le détour malgré ses défauts. 

Oui, mais…

Soredemo Sekai wa Utsukushii 0204

Cap : Moe Sucks

Soredemo – Je suis encore un peu étonnée de voir ce show encensé à droite et à gauche. Certes ce second épisode était significativement meilleur que le pilote. Maintenant que Livius est entré en scène l’intrigue peut vraiment commencer. Nike et Livius se complètent l’un l’autre, le jeune garçon vient pallier à la naïveté de sa fiancée et cette dernière apporte un peu de joie de vivre dans son palais. Mais, en plus de la manière dont ils ont condensé une intrigue qui méritait d’être développée longuement en un épisode, je ne peux pas m’empêcher de regretter que le tout soit aussi daté, tant sur le fond que sur la forme. A ce stade ce n’est même plus un hommage, c’est directement un anime qui aurait pu sortir au début des années 2000 et ne surprendre personne. Je trouve ça un peu décevant qu’ils n’essaient pas de « créer avec leur temps ». Je laisse encore un épisode à Soredemo pour me convaincre mais jusqu’ici je penche plus pour arrêter que pour continuer. 

[BakaSugoi] Chaika -The Coffin Princess - 02 [720p].mkv_snapshot_10.18_[2014.04.16_23.10.58]

Chaika – Ouh, je ne m’attendais pas à ça. Donc Chaika est une sorte d’Antigone ? Elle veut remettre en cause l’équilibre actuel pour rassembler les membres de son père défunt et lui offrir une digne sépulture. Le problème c’est que son père est l’Empereur Fou responsable de la guerre qui a ravagé le pays il y a cinq ans. C’était un épisode plutôt informatif et transitionnel mais ils se sont débrouillés pour nous offrir une superbe scène de combat qui surpasse aisément celles de Black Bullet et de Mahouka (je parle du pilote de Mahouka, dans le second épisode le combat n’a même pas le temps de commencer qu’il est déjà fini). Chaika est une héroïne attachante, mais cette fois j’ai eu plus de mal avec les saboteurs. Leur décision de protéger la jeune fille et de l’emmener avec eux même lorsque le contrat est terminé a du sens, si on considère que Tohru s’est attaché à elle et souhaite lui faire confiance même si tout le monde lui indique que c’est une bombe à retardement, et sa sœur le suit quoi qu’il arrive, mais son argument comme quoi il est favorable au retour de la guerre sortait un peu de nulle part et m’a déconcertée. Ils sont désabusés, mais ils ne m’ont pas l’air non plus submergés par le cynisme au point d’en arriver là et j’ai l’impression qu’il nous manque des éléments capitaux du scénario pour comprendre ce qu’il se passe réellement dans leurs têtes. Dans le pilote ce manque d’informations fonctionnait bien parce qu’il attisait notre curiosité, mais ce n’est pas tenable longtemps surtout si la série ne fait que 12 épisodes. 

[HorribleSubs] Black Bullet - 02 [720p].mkv_snapshot_21.47_[2014.04.16_03.35.16]

Black Bullet – Et…encore un anime que je vais devoir réévaluer à la lumière de son second épisode. Ils ont fait face à deux réserves majeures que j’avaient à propos du pilote : la relation entre Enju et Rintaro, qui est cette fois bien replacée dans son contexte, et l’info-dumping qui est plus mesuré et mieux intégré à la narration. Par contre j’ai le sentiment qu’on essaie de me manipuler émotionnellement avec des ficelles grosses comme des saucisses de Francfort, notamment avec cette scène où l’on voit une « enfant maudite » se faire tirer dessus par des policiers. On est dans une ville où un virus menace de contaminer la population, où des insectes géants rôdent, ces gamines sont les seules capables de lutter contre les monstres et les forces de l’ordre n’ont vraiment rien d’autre à faire que de chasser une petite voleuse de rue détentrice de ce pouvoir précieux pour l’éliminer froidement dans une ruelle sombre ? Sérieux ? J’apprécie qu’on examine la noirceur de l’âme humaine en temps de crise, mais là ils tordent la logique de manière un peu trop évidente juste pour nous tirer des larmes, surtout qu’il y avait d’autres moyens moins trash pour véhiculer exactement le même message sur la discrimination. Par contre j’ai trouvé la dernière scène où Rintaro essaie de retrouver Enju plus réussie. 

De la bouillie de chat

Mahouka

CapWrong Every Time

Mahouka – La manière dont IMOUTO s’interdit de respirer si ça risque de déplaire à ONII-SAMAAA, se met en colère à sa place quand quelqu’un ignore ce dernier et le consulte du regard avant de prononcer quoi que ce soit ou de prendre toute décision me dit que celui qui a écrit ça doit avoir des envies de retour à des âges où les femmes ne pouvaient rien faire sans demander l’autorisation à leur père/frère/mari. Et ça contraste violemment avec le côté futuriste du scénario, sans compter que les autres personnages autour d’eux ne sont pas dans le même délire et ne trouvent rien d’autre à dire que « vous avez l’air d’un couple ». Le plus décevant : il ne se passe absolument rien dans cet épisode, les personnages discutent en utilisant des termes techniques que je n’ai ni le temps ni l’intérêt de chercher à comprendre et à retenir, et quand enfin on nous promet un peu d’action le héros rend son adversaire inconscient avant qu’il n’ait eu le temps de faire quoi que ce soit. Je ne sais pas si je vais continuer à être patiente avec cet anime, même si c’est toujours amusant de voir Perfect-Sama être tellement parfait en toutes circonstances que toutes les filles le regardent comme un cadeau du ciel (ou un orgasme visuel sur pattes, au choix). Et il faut noter la superbe musique, l’OST de Mahouka est à rechercher. 

[HorribleSubs] Baby Steps - 02 [720p].mkv_snapshot_07.18_[2014.04.16_01.34.53][Vivid] Isshuukan Friends - 02 [4F195D94].mkv_snapshot_11.36_[2014.04.15_23.59.41][HorribleSubs] Black Bullet - 02 [720p].mkv_snapshot_14.21_[2014.04.16_03.27.46][HorribleSubs] Ryuugajou Nanana no Maizoukin - 02 [720p].mkv_snapshot_01.10_[2014.04.18_12.34.02]

Conclusion : Mahouka mis à part, la majorité des animes qui m’avait accroché se sont débrouillés pour faire aussi bien voire mieux que le pilote. C’était capital pour Bokura, Black Bullet et Brynhildr parce que je ne me voyais pas leur donner des secondes chances indéfiniment s’ils avaient continué à me décevoir. Rien que sur la base de ses nouveautés (ce n’est pas Nobu za Fuul ou Nisekoi qui vont remonter le niveau) cette nouvelle saison se révèle d’une solidité à toute épreuve. Finalement ça m’étonnerait que j’essaie Sidonia, je n’entends que des éloges mais j’ai vu des images et je fais un blocage massif sur les personnages aux yeux de poissons morts, et il reste M3 qui sortira à la fin du mois. 

Sinon l’ED de Black Bullet est sorti, il est chanté par Nagi Yanagi responsable du superbe premier Ed de NagiAsu (Aqua Terrarium) et c’est pas mal du tout :

2 réflexions sur “Tournée des seconds épisodes des animes de printemps 2014

  1. Hello,
    Au sujet de One-Week Friends, c’est vrai qu’ils sont arrivés à nous faire ressentir la détresse de la situation. La capacité d’empathie du héros est peu commune cela dit.
    Ils ont vraiment su tirer le meilleur du manga qui n’est pas aussi touchant. Je croise les doigts pour que ça reste aussi bon jusqu’à la fin.

    Je remarque que tu ne parles pas de Wixoss. Déjà passé à la trappe ?

    • En fait j’ai parlé très rapidement du second épisode dans le tout premier bilan, au contraire j’aime beaucoup la décision que ça prend et je suis embarquée pour l’aventure =D

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s