In A Good Way – Épisodes 19 et 20 : Regarder dans la même direction

vlcsnap-2014-04-13-18h57m36s174

Non, non, je ne suis pas à la bourre du tout.

Résumé sommaire des deux épisodes : C’est le mois des fantômes et les personnages d’In A Good Way prennent un malin plaisir à (se faire) peur au moyen d’histoires d’horreur et de légendes paranormales. De leur côté, Liu Chuan et Jia En ne restent pas longtemps fâchés et concluent leur réconciliation avec un premier baiser (kyaaa). Liu Chuan prend la décision de ne plus aller étudier en Allemagne et suivre Jia En en Angleterre à la place, ce qui la fait bondir de joie. Celui qui est moins content que les tourtereaux s’entendent si bien, c’est bien sûr Ren Wei. Ren Wei, qui se débat avec ses affaires et ses dettes…et son père, qui passe son temps à le critiquer. Ah Qing a beau s’excuser en long en large et en travers, Tracy ne laisse rien passer. Elle confie à Xiao Wei qu’elle ne lui pardonnera que lorsqu’il se sera excusé 100 fois. Les 100 fois n’arrivent pas cependant, mais eux aussi concluent leur dispute sur un baiser (enfin!). Ren Wei finit par se réconcilier avec son père lorsqu’il parvient enfin à rendre ses affaires florissantes, tandis que Liu Chuan est invité à l’anniversaire des 50 ans du père de Jia En, pour se présenter formellement. 

Commentaires : Pardon, ça risque d’être plus bref que d’habitude.

vlcsnap-2014-04-13-17h03m51s38vlcsnap-2014-04-13-19h10m37s65

(ep. 19) Épisode spécial au niveau du rythme et de la narration, un peu brinquebalante. Le plus du plus, c’est la réconciliation de notre OTP. Je suis tellement contente que leur dispute ne se prolonge pas indéfiniment et la douceur de leur premier baiser m’a évidemment donné plein de papillons dans le ventre et un sourire jusqu’aux oreilles (aw, ils m’avaient manqué!). Je trouve dommage que les deux autres couples ne connaissent pas cette même rapidité de développement et ils restent coincés à leur stade de malentendus qui pourrait être réglés en deux minutes si seulement ils prenaient le temps de se parler pour de vrai. Au lieu de ça, ça fait au moins 5 épisodes qu’ils se tournent autour sans jamais trouvé le moyen de changer quoique ce soit à leur relation.

J’ai trouvé Tracy un peu dure avec Ah Qing parce ce n’est le nombre de fois qu’on s’excuse qui prouve quoique ce soit de notre sincérité. Et s’attendre à 100 excuses me semblent un peu exagéré. De l’autre bord, Xiao Wei se complique la vie pour rien parce que, honnêtement, je ne vois rien de si ambiguë entre elle et Ri Qi. Le fait qu’il lui dise explicitement qu’il veut passer le jour de la Saint-Valentin avec elle me semble être une indication plus que claire sur ses sentiments et ses intentions. Évidemment, chaque couple suit sa propre évolution et son propre rythme, et j’apprécie cette retenue de la part d’In A Good Way, mais la frustration commence à être bel et bien au rendez-vous.

vlcsnap-2014-04-13-17h54m21s106vlcsnap-2014-04-13-17h29m54s59vlcsnap-2014-04-13-18h18m40s133 vlcsnap-2014-04-13-18h18m47s200

Le drama essaye aussi de prendre un côté « film d’horreur » et j’avoue que je n’ai pas marché dedans du tout. Il m’en faut un peu plus qu’un concours de circonstances et des évènements inexpliqués (comme la disparition des vêtements rouges de Jia En) pour que je devienne parano ou angoissée par ce qu’il va se passer. Il en va de même pour le cliffhanger. Peut être en effet que ça va être un fantôme qui va kidnapper Jia En, mais bon, les chances pour ce que soit Liu Chuan qui soit là à la rescousse sont tout de même un peu plus épaisses….

Ça ne veut pas dire que ce n’était pas un épisode fun, au contraire. Il y avait plein de bons moments, y compris lorsque le drama s’essaye dans le genre de l’horreur. L’énigme de la traversée du désert était plutôt rigolote même si je pense que j’aurais répondu à côté de la plaque, n’ayant pas nécessairement fait le parallèle entre le gorille = partenaire et oiseau = enfant. Je dois cependant à Ri Qi mon fou rire de l’épisode, sa vache en taille humaine pour rester auprès de Xiao Wei « sans la déranger » était aussi adorable qu’hilarant. J’ai pris beaucoup de plaisir aussi à voir les 4 filles interagir et leur amitié infaillible me ravit toujours autant. Leur plaisir/horreur à (se faire) peur l’une l’autre m’a fait rire parce que..admettons, on a toutes déjà fait ça. D’autre part, cette relation d’attraction/répulsion des histoires d’horreur m’est très familière. Sinon, d’un point de vue strictement technique, j’ai entendu dire que le drama a été prolongé et qu’il va faire 24 épisodes finalement : plus de Liu Chuan et Jia En = Yay!

vlcsnap-2014-04-13-17h04m47s86

(ep. 20) Ce fut un fort adorable épisode. Ce que j’aime dans In A Good Way, c’est à quel point rien ne paraît précipité. Même si nous arrivons à 4 épisodes de la fin avec une tonne de choses à régler, le drama garde son calme et n’essaie pas de tout régler en deux temps trois mouvements : certaines choses se règlent, d’autres épreuves se préparent. La vie quoi. Au coeur de cet épisode : les relations familiales. La manière dont on montre Jia En se détachant peu à peu de son cocon familial pour vivre sa vie de jeune adulte sous les yeux à la fois bienveillants et inquiets de son père est attendrissante parce qu’elle touche une part de vrai. Cependant, étonnamment, c’est la réconciliation de Ren Wei avec son père qui m’a prise par surprise en étant vibrante de sincérité et d’authenticité. Si Jia En a construit l’amour pour son père par le biais de partages et des démonstrations extériorisées d’affection comme les câlins, Ren Wei et son père, c’est une autre histoire. Mais ça n’en est pas moins une histoire d’amour malgré tout. Comme le dit un des personnages – je crois que c’est la mère de Ren Wei -, le lien entre le père et le fils s’est renforcé dans leurs disputes (et ces deux-là se ressemblent plus que ce qu’ils le croient), et il y a quelque chose de très vrai là-dedans aussi. Ce n’est pas parce qu’on ne s’aime pas qu’on se dispute; et des fois, dans certaines familles, c’est parce qu’on s’aime qu’on se dispute.

Aussi, ça fait du bien de voir Ren Wei prendre ses responsabilités. Même si le fait qu’il ait réussi à faire des affaires me semble qu’à moitié réaliste, la manière dont il le gère ne me semble pas tiré par les cheveux. J’apprécie qu’il apprenne à prendre en compte les conseils et les avis des autres (et de son père); c’est un signe de maturation non négligeable, le garçon apprend à ne pas agir par impulsion. Toujours sur Ren Wei : j’adore sa relation avec Bai Xue et j’espère qu’elle restera platonique jusqu’au bout. D’une manière générale j’ai toujours aimé la manière dont le drama dépeint les relations amicales, et si ma préférée est celle qui lie les 4 filles, j’ai un faible pour l’amitié Ren Wei-Bai Xue. Ces deux-là reviennent de tellement loin et on réussit cependant à créer un lien particulier et solide.

vlcsnap-2014-04-14-17h15m24s62vlcsnap-2014-04-14-17h09m59s139vlcsnap-2014-04-14-17h27m37s204vlcsnap-2014-04-15-17h53m50s48

La richesse de cet épisode est de nous montrer trois dynamiques familiales différentes : celle, fonctionnelle, entre Jia En et ses parents, celle, différemment fonctionnelle, entre Ren Wei et ses parents et celle, décidément dysfonctionnelle, entre Liu Chuan et son père. Sans vouloir être rabat-joie, j’ai apprécié qu’on contredise les paroles douces (et, quelque part, naïves) de Jia En et qu’on nous montre que, non, une discussion ne suffit pas forcément à rétablir un lien familial qui n’a manifestement jamais été présent. J’aime que Liu Chuan ait écouté Jia En et ait essayé, et le réalisme frappe de plein fouet lorsque le « dialogue » entre lui et son père se conclue sur une impasse, tout simplement parce qu’il est impossible d’avoir une conversation avec ce dernier. Liu Chuan voit son avenir enfermé, emprisonné par la pression de son père, et c’est sans doute une chose que Jia En ne comprend pas encore. Je me doute que Liu Chuan va finir par se libérer des aspirations de son père, sans doute grâce au mystérieux héritage de son grand-père, mais j’espère que le drama saura rester réaliste (au sens où une épiphanie me semble  à ce stade très peu probable pour le père de Liu Chuan, même si je ne doute pas du réel souci de ce dernier pour son fils) et ne pas emprunter la voie de la guimauve. 

vlcsnap-2014-04-15-17h54m44s95vlcsnap-2014-04-15-17h54m14s33

Tracy et Ah Qing sont, quant à eux, confrontés à une problématique qu’il leur faut résoudre de manière imminente : la fin de leur contrat approche, et il est temps d’être honnête envers soi et envers l’autre quant à ses sentiments respectifs C’est Tracy qui a la balle dans son camp et quelque part, Ah Qing le sait très bien. Le garçon ne peut plus faire grand chose pour retenir sa belle maintenant que la durée du contrat est écoulée : il ne reste plus que Tracy et sa franchise. Et j’ai envie de lui faire confiance et de laisser sa fierté au vestiaire pour cette fois-ci car sa relation n’ira nulle part tant qu’elle refusera de donner et de recevoir, parce que j’ai envie de les voir tous les deux contents d’être ensemble. Et maintenant, est-ce que quelque chose peut enfin se passer entre Xiao Wei et Ri Qi, s’il vous plaît?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s