Premières Impressions : Daimidaler, Prince vs. Penguin Empire – Pervers 1er Sauve le Monde

[HorribleSubs] Daimidaler - 01 [720p](1).mkv_snapshot_10.43_[2014.04.08_00.54.13]

Amis de la poésie, bonsoir. 

[HorribleSubs] Daimidaler - 01 [720p](1).mkv_snapshot_11.27_[2014.04.08_00.55.29]

Pervers-kun doit nous défendre d’une invasion d’infâmes hommes-pingouins à la « queue frontale » (je ne plaisante pas et c’est exactement ce que vous imaginez) qui attaquent à l’aide de robots dotés de canons au niveau de l’entre-jambe, en agressant sexuellement n’importe quelle fille qui lui passe sous la main. Il se couvre alors de paillettes. Oui, comme un certain vampire, sauf que c’est rose. Notre héros, brave gens ! 

[HorribleSubs] Daimidaler - 01 [720p](1).mkv_snapshot_05.09_[2014.04.07_23.52.00]

Ta tête est illégale, mec. Je m’y attendais plus ou moins mais quand même ça surprend toujours. Absolument tous les aspects du show manifestent l’incompétence. Le scénario est stupide, insultant et ennuyeux tout à la fois, les designs et l’animation sont laids à faire peur, le héros est moche comme un poux et absolument pas synchrone avec les autres personnages qui se divisent en deux catégories : les Filles et les Pingouins Lubriques. De toute manière tout ce qui est mâle dans ce truc est lubrique par défaut, comme les filles ont des mensurations défiant toute gravité par défaut. L’objectif ultime de cet anime semble être de rassembler le plus de blagues salaces pas drôles en l’espace de 20 minutes. Et s’il n y’ a pas de viol concret comme dans ImoCho, l’imagerie est très claire (jusqu’aux combats de robots où la première pilote voit sa combinaison déchirée lorsque le robot ennemi lui tire un coup de canon particulièrement violent) et pire le message est en résumé qu’on devient plus fort en agressant sexuellement les femmes. Ça se passe de commentaires, surtout que ce n’est même pas voulu pour être satirique. 

[HorribleSubs] Daimidaler - 01 [720p](1).mkv_snapshot_15.36_[2014.04.08_12.24.07][HorribleSubs] Daimidaler - 01 [720p](1).mkv_snapshot_21.23_[2014.04.08_12.24.59]

Les parties de l’anime qui hurlent le plus le néant du budget et de l’implication des responsables de cette chose sont il est vrai assez fascinantes. J’ai été complètement captivée par la pire course-poursuite automobile que j’ai jamais vue : il faut voir ce van rose en CG dévaler un escalier pour éviter les robots-pingouins qui le poursuivent, c’est quand même quelque chose, et il y a aussi toutes les scènes avec ce pauvre Daimidaler qui ressemble à un projet avorté d’art plastique de collège réalisé exclusivement avec des boîtes de conserve et des nouilles moisies. Mais il faut supporter tout le reste, et c’est trop demander. 

Verdict : Smelly Sushi – Je me sentirais presque mal d’avoir attribué cette appréciation à des animes qui, malgré tous leurs défauts, étaient loin d’être aussi atterrants. Daimidaler est une illustration littérale de l’idée selon laquelle « le pire est toujours possible ». 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s