Premières Impressions : La Corda d’Oro/Blue Sky – Rainbow Bishies

[HorribleSubs] La Corda d'Oro Blue Sky - 01 [720p].mkv_snapshot_14.20_[2014.04.06_15.27.36]

Je pense qu’on a toutes les couleurs, vert et violet compris. Et tout le monde est un robot. 

[HorribleSubs] La Corda d'Oro Blue Sky - 01 [720p].mkv_snapshot_15.58_[2014.04.06_15.31.46][HorribleSubs] La Corda d'Oro Blue Sky - 01 [720p].mkv_snapshot_16.52_[2014.04.06_15.33.56]

Eh. Je suppose que La Corde d’Or est un vestige d’un temps où les reverse harems étaient encore relativement innocents et premier degré, et où l’intrigue de base était traitée sérieusement, mais ça n’en fait pas un bon anime pour autant. L’animation et le mode de narrations sont ultra rigides, à chaque fois qu’un personnage est caractérisé comme « sérieux » il a l’air d’avoir un balais géant coincé dans le derrière. Je dois leur reconnaître au moins une chose : malgré les 36 personnages masculins différents qu’on nous introduit à un rythme stakhanoviste en assumant plus ou moins qu’on les connaît déjà (est-ce qu’on est supposé les connaître des saisons précédente ? Aucune idée), ils réussissent à rendre le tout suffisamment clair et facile à suivre. Mais mon dieu que l’animation est statique ! Il y a des scènes entières où l’héroïne est complètement figée, elle ne bat pas un cil et regarde dans le vide. Les plans sont aussi d’une fixité lassante et c’est seulement grâce à leurs couleurs de cheveux improbables qu’on parvient à distinguer les lycéens les uns des autres.

[HorribleSubs] La Corda d'Oro Blue Sky - 01 [720p].mkv_snapshot_08.53_[2014.04.06_15.10.42]

C’est vrai que l’intrigue en elle-même, quoi que simple (il va y avoir une grande compet’ musicale inter-lycéenne, l’héroïne reçoit un message qui la fait douter de ses propres capacités, elle et son ami d’enfance sont confrontés à un certain snobisme des jeunes de la ville)  a tout pour être passionnante et si c’était traité comme dans Chihayafuru ça pourrait être une série véritablement hors du commun. Il y a même un bon triangle amoureux en puissance entre l’héroïne et ses deux amis d’enfance. Le thème est ambitieux : il s’agit de tester ses propres limites en se confrontant à de nouveaux adversaires et partenaires, une très bonne base pour une série sur des musiciens classiques. Le problème c’est que tout est plan-plan, rien ne dépasse, c’est désespérément plat, prévisible, linéaire. Une fois l’effet de surprise passé on s’ennuie ferme. 

Verdict : Okay Sushi – Une base scénaristique qui pourrait faire des merveilles, réduite à néant par une exécution fade à souhait. C’est tout sauf stimulant, les personnages sont des bouts de bois inexpressifs à cause d’une animation particulièrement pauvre et rigide. On zappe. 

Advertisements

Une réflexion sur “Premières Impressions : La Corda d’Oro/Blue Sky – Rainbow Bishies

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s