In A Good Way – Épisode 18 : Deuxième dispute

N’empêche que, être la copine de Liu Chuan, ça doit pas être facile tous les jours.

Résumé (très bref) : C’est l’épisode des conflits amoureux et des doutes quant à l’avenir. Tracy a du mal à faire confiance en Ah Qing qu’elle considère comme un coureur de jupons, tandis que Jia En est confrontée à une bombe : le départ de Liu Chuan à la fin de l’année pour l’Allemagne. 

Commentaires : C’est un épisode un peu lent cette fois-ci, après les fous rires occasionnés dans l’épisode précédent, mais ce n’est pas pour autant qu’il n’ait rien à offrir. Au contraire. 

D’abord, j’aime beaucoup le fait qu’il ne soit pas entièrement centré sur l’OTP. Tracy et Ah Qing ont une relation tellement particulière qu’elle mérite qu’on s’y attarde, et je trouve que la série a tendance à les oublier un peu trop souvent. Jusqu’ici, nous n’avons jamais vraiment été sûrs des sentiments de Tracy envers Ah Qing. On sait qu’elle n’est pas insensible à son charme et qu’elle est beaucoup plus douce qu’elle n’y paraît, mais c’est le premier épisode, il me semble, où elle expose de manière évidente ses sentiments. D’abord, elle l’attend. Trois heures durant. Honnêtement, venu d’un personnage aussi flamboyant que Tracy, je me serais moitié attendu à ce qu’elle finisse par partir – ce qu’elle était tout à fait en droit de faire -, mais la voir attendre avec autant de patience et sans rien dire m’a agréablement surprise (et la manière dont elle réagit aux nombreuses techniques de drague était assez géniale) parce que ça en dit long de son investissement avec Ah Qing. Le fait qu’elle ne sache pas s’il joue avec elle ou s’il est sincère la dérange et ce n’est pas juste parce que c’est un personnage fier. Ça me désole un peu qu’Ah Qing n’ait pas compris l’enjeu de cette dispute et qu’il choisisse de s’énerver à son tour – mais ce n’est pas incompréhensible non plus étant donné que depuis le début, Tracy le traite de playboy sans avoir réellement de preuves – et j’espère qu’ils trouveront un moyen de s’entendre et de vivre leur relation sans grosse prise de tête. 

Ri Qi et Xiao Wei sont toujours aussi adorables, même si j’aimerais bien que leur malentendu se dissipe rapidement parce que ça commence à devenir redondant comme dynamique. J’ai adoré la scène où elle éclate en sanglots après avoir réalisé que le départ de Ri Qi n’était que le fruit d’un malentendu, c’était juste trop drôle et adorable à la fois. Ri Qi aurait pu en profiter pour lui dire clairement ses sentiments, mais il était sans doute pris de court par les larmes intarissables de la pauvre Xiao Wei. Je trouve dommage que ni le conflit de Ri Qi/Xiao Wei et celui de Tracy/Ah Qing ne trouve réellement de résolution. Tracy part fâchée et Xiao Wei prouve qu’elle tient à Ri Qi et…ça s’arrête là. On n’entend plus parler de Tracy de tout l’épisode, et la relation Xiao Wei et Ri Qi reprend là où on l’avait laissé un épisode précédent…

Bien sûr, notre OTP est toujours gagnant et adorable. Mais autant j’adore Liu Chuan, autant je le trouve insensible dans cet épisode, ce qui est rare. Malgré un comportement généralement très terre-à-terre, il fait preuve de grand idéalisme cette fois en pensant que 4-5 ans de relation à distance ne sont pas une véritable épreuve pour leur couple. Qu’il n’en ait jamais parlé à Jia En et qu’il ne semble pas particulièrement préoccupé par cela est une chose, mais lorsque celle-ci est visiblement bouleversée par la nouvelle et inquiète pour leur relation future, il aurait dû être plus présent et en profiter pour avoir une longue discussion avec elle pour la rassurer.

Évidemment, je comprends tout à fait son parti pris de ne pas vouloir l’influencer dans ses choix futurs, dans le sens où il ne me plairait pas de voir l’un ou l’autre construire sa vie entièrement en fonction des choix de l’autre. J’aime beaucoup l’idée d’allier le doute concernant sa vie professionnelle et celui concernant sa vie amoureuse parce qu’ils sont en effet dans un âge charnière où leurs désirs et leurs voies professionnelles risquent de ne pas être les mêmes, et l’éloignement semble être inévitable. Même pour ceux qui s’aiment passionnément et sincèrement. Je comprends le réflexe de Jia En de vouloir aller en Allemagne avec lui, et je comprends sa réaction d’impatience à lui. Mais mon coeur est définitivement avec Jia En de ce point de vue là. Ils ne sont peut être pas à un stade de leur relation où ils doivent construire une vie à deux, ils sont tellement jeunes, mais les craintes de notre héroïne sont plus que légitimes. J’apprécie que Liu Chuan ne prenne pas pour acquis que Jia En va le suivre, mais sa décision, au sein du couple, est fondamentalement égoïste : demander à quelque de l’attendre 4 à 5 ans sans même lui en avoir parlé, c’est…beaucoup. 

Quant à Ren Wei…dois-je encore enfoncer le clou et dire une nouvelle fois qu’il est immature et que j’aimerais bien qu’il grandisse? Lorsqu’il ne met pas son nez dans des affaires qui ne le regardent pas, il parvient à rester drôle et attachant. Sa relation avec Jia En est toujours aussi confortable – même s’il doit apprendre à laisser tomber le chantage – et sa rivalité avec Liu Chuan a donné lieu a des scènes assez savoureuses. 

Et la preview me donne sacrément envie : le bisou, le bisou, le bisou!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s