Preview des animes de printemps 2014 [MAJ : M3 ~Sono Kuroki Tetsu~]

2014-01-13-628338

Leeentement mai sûrement je rattrape mon retard sur la saison précédente, et en attendant le bilan voilà une idée de ce qui nous attends en avril. Votre appréciation de la saison va dépendre vraiment de vos préférences. Pour les amateurs de sport et de mécha c’est Noël, pour les autres il va falloir se contenter du reste. 

Les suites, reboots et spin-offs

1024_03

Du côté des suites il y a juste la seconde saison de Love Live qui m’intéresse, et peut-être (je dis bien peut-être) La Corda d’Oro – Blue Sky, si c’est une nouvelle histoire et pas une suite. Jamais accroché à Fairy Tail, j’ai laissé tomber Jojo rapidement tellement c’est loin de ce que j’aime regarder et il faudra me payer pour que je regarde un épisode de plus de Date a Live. Break Blade est une compilation des films. Il y a la suite de Mushihi mais tant que je n’ai pas vu la première saison, je ne peux pas la suivre. Et un reboot de Keroro. Et un spin-off de Soul Eater. *Baille*. 

Pourquoi ?

Seikoku-no-Dragonar-001

Kamigami No Asobi/Le jeu des dieux : Et une autre adaptation d’Otoge de Brains Base. Je ne sais pas si je dois rire ou pleurer. Le synopsis est tellement ridicule qu’ils ont intérêt à ne pas se prendre au sérieux : une miko est appelée par Zeus pour « apprendre l’amour » aux dieux/lycéens issus de diverses mythologies. Je ne pense pas que ce soit nécessaire d’expliquer pourquoi c’est complètement débile, non-sensique et que ça risque de véhiculer encore de gros clichés insultants sur les panthéons de l’antiquité. Le jeu n’a même pas été si bien accueilli que ça et j’ai surtout lu que c’est une déception, largement polluée par l’envie de Broccoli de satisfaire TOUT son public, y compris les fans de BL, à tel point que les joueuses d’Otoge se demandent pourquoi ils ne sortent pas directement un jeu BL au lieu de sortir un produit intermédiaire médiocre. Bref, ça sent mauvais.

Daimidaler the Sound Robot : Le héros obtient l’énergie dont il a besoin pour lutter contre les ennemis en pelotant des filles. Je pensais que ce genre de script était réservé au genre pornographique (softcore ou hardcore), mais apparemment non ? J’aimais bien l’idée d’avoir un robot de combat supra moche et une armée de pingouins à combattre, mais même si c’est de la comédie j’ai mes propres limites de ce que j’admet et de ce que je n’admet pas dans mes animes. 

Seikoku No Dragonar : Après l’atrocité Mahou Sensou voilà son successeur, Dragonar. Le trailer envoie du lourd et ça devrait être interdit de sortir encore des animes aux designs aussi laids. Nous tenons peut-être un nouveau candidat au titre de l’anime le plus vulgaire/mauvais de l’année. 

Mahou Shoujo Taisen/La compétition des magical girls/Magical girls en concurrence : Des mascottes, ou plutôt des muses des différentes circonscriptions Japonaises. On ne nous précise même pas ce qu’elles sont supposées faire. Je sais que certains animes ont déjà aidé à promouvoir le tourisme, mais je crains que ça ne soit qu’une longue page publicitaire pour visiter tel lieu ou manger tel produit local.

Kanojo ga Flag wo Oraretara : Je ne suis pas du tout familière avec les studios Hoods et leur spécialisation dans de l’ecchi de sordide réputation ne m’aide pas à leur faire confiance. Ils ont quand même été chercher un scénariste qui a un vrai sens de la comédie et un vétéran pour la réalisation, mais le trailer a éliminé les déjà faibles espoirs que je nourrissais à l’égard de l’anime. Et c’est quoi encore ces designs d’uniformes pour des filles mineures ?

Futsuu no Joshikousei ga [Locodol] Yatte Mita : Un anime sur des idoles locales  (locodols) pourquoi pas, c’est un peu ce que Love Live a fait avec ses « school idols » qui font de la pub pour leur lycée, mais un détail du synopsis m’a arrêtée : « les filles sont payées par les impôts locaux. » Euh…oui, mais non ?

Les animes de sport

Haikyuu-manga

Voici revenir les animes de sport. Je les zappe d’ordinaire, mais cette fois la saison est tellement aride que je pense faire une exception. Il y en a quatre : Baby Steps (sur le tennis) plutôt pour un public d’ados et jeunes adultes large, Haikyuu!! (volleyball) qui a gagné comme Kuroko’s Basketball un large fandom féminin, Ping-Pong the Animation (sur le ping-pong. Oui je sais, choquant) et un anime sur les sumos par l’auteur d’Ashita no Joe. Le manga de Baby Steps jouit d’une excellente réputation (et avec le Studio Pierrot on est entre de bonnes mains) et Ping-Pong est un seinen qui va rejoindre Nanana dans la case Noitamina. Haikyuu m’intéresse plus parce que j’aime bien le volley et le studio Production I.G. Le tennis m’ennuie à mourir et j’ai du mal à concevoir le ping-pong comme un sujet de fiction passionnant. 

Bof

L’énigme du Diable

A

Le fanservice pour les filles et le yuri se sont enfin creusé une petite place dans la programmation saisonnière. Maintenant c’est un peu décevant de constater le manque d’ambition de ce qu’on nous propose. Pour le yuri ont dirait qu’ils sont tellement effrayés de s’engager dans des projets auxquels le public n’est pas forcément habitué qu’ils veulent absolument rattacher les séries à des genres directement identifiables : ecchi, s’life, et maintenant le classique thriller lycéen. Je suis curieuse mais pas franchement emballée par celui-là. 

Mekaku City Actors

Kagerou-Project-700x448

Les NEETs et Hikikomoris font leur grand retour cette saison avec No Game No Life, Nanana et Mekaku City Actors. Shaft, pourquoi ? Pourquoi un anime de marketing ? J’ai sous-estimé l’influence du succès Vocaloid et il pénètre de plus en plus le marché (je suis toujours aussi perplexe de ne pas voir d’anime sur Hatsune Miku d’ailleurs). C’est encore un exemple qui montre à quel point ces dernières années les studios d’animation sont prêts à adapter absolument n’importe quoi en série télévisée, de jeux de pachinko à des séries de figurines en passant par…un recueil de chansons ? Okéééé. Le gros problème de ces adaptations est toujours le même : on ne peut pas remettre en cause la source ou la critiquer, et il faudra nécessairement en faire l’apologie, par exemple en rendant les personnages les plus parfaits ou « cools » possible. En substance le scénario fait penser à Video Girl Ai. Déjà que Nisekoi était un choix décevant pour un studio qui a visé beaucoup plus haut, j’ai l’impression qu’on s’enfonce encore plus profond avec ça.

No Game, No Life

nogamenolife-001

Celui-là fait partie du groupe de LN dont la licence avait été achetée en même temps . Le premier projet Mahou Sensou produit aussi par Madhouse est tellement mauvais que ça devrait me dissuader de laisser une chance à NGNL, et le fait que les héros soient un grand-frère et son IMOUTO devraient me donner envie de fuir loin, mais…quelque chose me dit que ça ne sera pas aussi naze que ça devrait l’être ? D’abord il y a de solides noms attachés au projet, ce qu’on voit de l’animation dans le trailer n’est pas mauvais, et le frère et la soeur n’ont pas l’air d’être en mauvais termes (pour mieux tomber dans les bras l’un de l’autre après…?) mais plutôt de travailler de concert (alléluia ?). Ce sont deux hikkikomori qui vont se retrouver aspirés dans un monde parallèle qui a besoin de leurs compétences de joueurs. Ça me rappelle Outbreak Company et même si je n’ai pas du tout apprécié cet anime No Game No Life me paraît plus solide que la moyenne. Non pas que cette moyenne soit très élevée…

Mahouka Koukou No Rettousei/L’irrégulier à l’Ecole de Magie

Mahouka-anime-iration

Voilà ce qui est supposé être le « nouveau SAO », ce qui implique un couple Gary-Stu/Mary-Sue, de la magie et de l’inceste. Encore Madhouse, encore une LN. Pour une fois le mécanisme proposé pour intégrer la magie au scénario n’est pas totalement idiot : la magie est devenue une véritable science qu’on étudie à la manière d’une nouvelle technologie. Je ne vois pas vraiment ce que ça change concrètement pour la pratique de la magie mais tant qu’on évite de nous montrer encore de pauvres magiciens stigmatisés et marginaux, ça me va.  Mais je ne peux pas me débarrasser du sentiment que ça va être bien médiocre. Peut-être pas atrocement mauvais comme certains animes d’hiver, mais pas bien mieux.

Mangaka-san to Assistant-san to

manga-and-ass

On ne dirait pas avec ce titre et le style de l’affiche, mais c’est un seinen, et surtout une sex comedy. C’est le quotidien d’un mangaka qui est le seul homme au milieu de plusieurs femmes (son éditrice, ses assistantes…). Tous les personnages sont plus ou moins des obsédés sexuels et passent leur temps à se harceler les uns les autres. C’est très très stupide, mais aussi inoffensif. Je ne sais pas trop quel ton ils vont choisir pour l’anime, en gros ils ont le choix entre rester fidèle aux fantasmes sexuels accumulés à un rythme enlevé du manga ou ralentir les choses et se concentrer plus sur le côté professionnel du scénario (qui n’est pas vraiment développé).

Fuun Ishin Dai Shogun

F

Le plus : JC Staff. Le moins : des designs de jeu vidéo démodé, encore un mélange entre Shogunat et méchas, autrement dit quelque chose que je n’ai pas vu réussir ne serait-ce qu’une seule fois à être plus que médiocre. Et ça va être dirigé par des gens qui n’ont travaillé que sur de l’ecchi récemment. Boarf.  

Pourquoi pas ?

Brynhildr dans les ténèbres

5ee220cf-550x387

Ne vous laissez pas avoir par les apparences légères de son affiche et des synopsis disponibles, les deux personnages principaux ont de bonnes raisons de ne pas sourire. C’est une adaptation d’un manga récent de l’auteur d’Elfen Lied et ça contient pas mal de violence physique et psychologique. J’ai fait l’erreur initiale de prendre ça pour une énième histoire d’obsession d’un lead pour l’amie d’enfance à qui il a fait une promesse, mais ça a l’air beaucoup plus complexe et sombre que ça. Arms a déjà adapté Elfen Lied, l’autre anime avec Higurashi qui s’est fait une réputation en mêlant gore et mignon. C’était une idée très à la mode à un moment, et je ne sais pas si Brynhildr (tu parles d’un titre à coucher dehors) va plaire autant que s’il était sorti au début des années 2000. 

Bokura Wa Minna Kawaisou

k

Ça m’intéresse parce que c’est tiré d’un manga de l’auteur de Love Lab (ou plutôt Renai Lab qui est le titre officiel). D’abord j’ai pris ça pour du mauvais harem parce que le synopsis parlait d’un héros qui se retrouve à cohabiter avec la fille de ses rêves dans une sorte d’auberge de jeunesse, où les filles et les garçons vivent dans des quartiers séparés, mais en fait ce n’est pas du tout orienté fanservice. Je pense que ça a le potentiel de devenir une bonne série s’life de Brains Base dans la lignée de Yahari. Cette fois l’action se déroulera plus dans la pension qu’au lycée, ce qui est une bonne nouvelle de plus. Il y a des éléments de comédie, de romance et peut-être de drame puisque l’héroïne est curieusement renfermée sur elle-même.

Atelier Escha & Logy

AEL

Tout le monde parle de ce truc, ça donne très envie d’essayer le jeu. Gokumi est une toute jeune branche de Gonzo, et ce que je retiens de leurs projets jusqu’ici c’est la bonne qualité de l’animation et leur goût pour des designs très doux. Ils ciblent en général un public jeune et mixte. La licence Atelier est une licence de RPG qui a l’originalité d’être plus centrée sur l’exploration et la création d’items que les combats. Les héros sont des alchimistes (yay !) et les scénarios et les personnages ont la réputation d’être travaillés.

Black Bullet

black-bullet-pv_6kxxp_2yo1h2

Kinema Citrus est un petit studio récent surtout connu pour avoir co-produit Tokyo Magnitude 8.0 et le film Eureka avec Bones.  C’est un studio plein de bonne volonté et plutôt ambitieux, mais leurs projets récents manquent le facteur « émerveillement ». Est-ce que Black Bullet aura ce petit quelque chose de plus ? C’est une adaptation de LN post-apocalyptique qui prend place dans un district de Tokyo, où des survivants éliminent des parasites responsables du désastre. J’ai peur que ça soit encore trop banal pour vraiment s’imposer. 

Gochuumon wa Usagi Desuka/Vous avez commandé du lapin ?

usagi_zps09a11373

Il y a « lapin » dans le titre, Je ne peux pas ne pas regarder ça. Au moins le pilote. 

Sidonia No Kishi/Les Chevaliers de Sidonia

news_oyj2dlgEuiM5NGc

Youhoo de la SF pour adultes ! Après une invasion/destruction de la terre par les aliens changeurs de forme « Gaunas » le vaisseau spatial Sidonia lancé par le Japon pour sauver les derniers survivants n’a aucune nouvelle du reste de l’humanité et a développé sa propre culture. Le clonage, le transhumanisme, la reproduction contrôlée hors acte sexuel, les mutations génétiques et la photosynthèse (what ?) font désormais partie de la vie quotidienne sur le vaisseau. Le héros vient des bas quartiers et développe ses capacités dans un vieux simulateur de combat. Plus tard, il rejoint les guerriers spécialisés de Sidonia pour lutter contre les attaques de Gaunas à l’aide d’une arme spéciale : les Sentinelles. A première vue ça a tout pour faire de l’anime un incontournable. Mais grosse déception en découvrant le premier trailer : on tombe sur du total CGI comme dans Ars Nova. Je déteste cette technique qui enlève aux personnages toute trace d’expressivité. De plus le manga dégage quelque chose de sombre et d’inquiétant, c’est sanglant, monstrueux et ça palpite, alors que le CGI rend les choses beaucoup trop lisses et propres. C’est rare que je me dégoûte d’un anime juste sur la base de son aspect visuel mais ça peut être le cas ici.

Digression sur l’utilisation de CGI dans les animes : je ne suis pas fondamentalement contre cette technique, mais pour que ça fonctionne il faut un budget approprié et surtout un studio qui sait bien le faire. Des films entièrement conçus en CGI comme le film Harlock sont fait pour impressionner grâce au sens du détail et au côté « cinématique de jeu vidéo » dont la qualité est décuplée. Mais il y a plusieurs tendances qui se sont développées ces dernières années au Japon : celles d’animer en CGI cheap soit les séquences de danse et chant dans les animes d’idoles pour répondre à la folie vocaloid (c’est moche, froid, mécanique, bien en dessous des superbes séquences animées à la main auxquelles nous avons été habitués dès notre enfance), soit les méchas avec des résultats plus ou moins satisfaisants, soit divers objets. Ce n’est pas très gênant quand ça ne concerne que certains éléments du décor ou véhicules et parfois c’est utilisé à bon escient (par exemple le pendentif dans Nisekoi est en CG et c’est un petit truc artistique pour souligner son importance qui marche très bien), mais le problème survient quand des animes entiers sont crées en CGI, sans le budget approprié pour le justifier et avec un résultat franchement décevant. Je trouve les tentatives que j’ai vues laides et terriblement impersonnelles, et ça m’inquiète d’en voir de plus en plus.

Chaika, la princesse au cercueil

HnC

Bones, yay ! IMOUTOOoo…nooooo. Mais j’aime trop les designs et l’animation de Bones en général pour m’en priver. Et j’ai un faible pour les héroïnes aux épais sourcils comme Tsukimi de Jellyfish Princess. Tellement moe. 

Je veux !

Malgré tout, le ciel reste beau

S

Après avoir été tristement aux abonnés absents en 2013, le shojo est de retour en 2014 ! Je dis bien shojo, pas adaptation d’Otoge. Nike (oui c’est le nom de l’héroïne) est la princesse du royaume de la pluie, et elle a le pouvoir de l’invoquer. Après avoir perdu une partie de pierre-papier-ciseau avec ses soeurs elle doit se résigner à être celle qui épousera le prince du royaume du soleil, en échange de quoi il respectera l’indépendance de sa nation. Elle débarque pleine de préjugés dans le palais du prince conquérant, et tombe sur un garçon beaucoup plus jeune qu’elle. C’est une comédie romantique plutôt mignonne avec une atmosphère exotique et féerique très plaisante. L’équipe qui s’en charge avait travaillé sur Fushigi Yuugi, pas moyen que je passe à côté. 

One-Week Friends

isshuukan-friends-manga

Sortez les mouchoirs, c’est l’histoire d’une fille qui oublie complètement chaque semaine tous les gens de qui elle s’est rapprochée et d’un camarade d’école qui décide de redevenir son ami encore et encore. J’espère vraiment que ça va être à la hauteur, depuis Inari Konkon Koi Iroha j’ai repris espoir de voir à nouveau ces shojos candides plus traditionnels qui s’étaient fait singulièrement rares ces derniers temps. 

Captain Earth

captainearth

Bones ! Un réalisateur qui a travaillé sur Sailor Moon, Host Club et Star Driver ! Son scénariste attitré qui l’a accompagné pour Sailor Moon, le film Utena, Host Club et Star Driver ! Ils ont opté pour une approche classique drame/romance/action mais ça me semble à des années lumières de l’extrême médiocrité de Buddy Complex. Avec WIXOSS c’est l’un des projets qui pourrait bien sauver la saison des abysses auxquels elle semble condamnée.

Ryuugajou Nanana no Maizoukin/Le Trésor Enfoui de Nanana

Ryuugajou.Nanana.no.Maizoukin.600.1026327

Le successeur de Samourai Flamenco dans la case Noitamina partage son scénariste. C’est une adaptation de LN qui sera dirigée par un réalisateur très sûr qui a travaillé sur tout un tas de projets intéressants. Le synopsis a capté mon attention : le héros est transféré sur une île qui est en fait un « espace d’études spécial » et il va prendre part à un survival pour mettre la main sur le trésor du fantôme de la fille qui hante son appartement, Nanana. Après c’est vrai que les trailers montrent qu’ils ont opté pour un ton léger de comédie romantique et de baston surnaturelle, une approche tout sauf originale. Mais avec des personnages solides ça peut marcher, et j’ai tellement apprécié ce que ce scénariste a fait avec Tokyo Ravens que j’ai vraiment envie de voir celui-là.

Selector Infected WIXOSS

news_09xHxncr6RSDJ3C

On dirait que J.C Staff veut son propre Madoka Magica, mais contrairement à AIC (DayBreak Illusion) ils ont été chercher les bonnes personnes pour le faire. Les projets originaux se font tellement rares qu’en avoir un est déjà un événement en soi, mais avec le réalisateur de Steins;Gate et Mari Okada c’est difficile de ne pas être très enthousiaste. L’héroïne et les autres jeunes filles se retrouvent prisonnières d’un jeu dangereux, et si on en croit les trailers l’anime va les plonger dans l’horreur rapidement (pas d’ambiguïtés, mais ça ne veux pas dire que nous serons à l’abri de twists brutaux à la Mirai Nikki). Les cartes font référence à des codes de Magical Girls traditionnels et je me demande comment elles vont être utilisées cette fois.

M3 ~L’Acier Noir~

A la dernière minute voilà un autre mécha annoncé, un peu comme Buddy Complex avant lui. C’est un projet de Satelight qui l’a confié au vétéran Junichi Satou (Aria-The Animation, Strange Dawn, Kaleido Star) et à…Mari Okada (elle prend des vacances quand même parfois…j’espère ?). Le ton a l’air sombre et l’affiche teaser indique que pour une fois il pourrait ne pas y avoir de duo proéminent mais plutôt quatre garçons et quatre filles d’importance équivalente. Décidément cette saison sera particulièrement chargée en méchas, mais celui-là a l’air d’être moins juvénile que la moyenne sans pour autant être aussi noir que Sidonia No Kishi. Il est un peu tôt pour se faire une opinion plus avancée, mais ça rentre sans hésiter dans le club des projets les plus prometteurs de la saison.

Conclusion

31919-ce_header

Je ne voudrais pas être trop pessimiste mais ça me paraît bien faiblard pour une saison printanière. Les productions originales se comptent sur les doigts d’une seule main, et à moins que les bons projets ne soient vraiment excellents je ne vois pas comment on va compenser tout ce fatras de fanservice incestueux…

4 réflexions sur “Preview des animes de printemps 2014 [MAJ : M3 ~Sono Kuroki Tetsu~]

  1. Hello,

    > Brynhildr dans les ténèbres

    LA série que j’attend vu que pour moi Brynhildr est LE manga. Pourtant je n’avais pas vraiment accroché à Elfen Lied que je considère d’une certaine façon comme un mauvais brouillon de celui-là. Maintenant quand je vois le staff et le cast, je prend peur. Le scénariste n’a bossé que sur Senran Kagura et la grande majorité des doubleuses sont quasiment des débutantes. Et puis ce choix d’équiper l’une des héroïnes de poumons capables de renflouer le Titanic n’est jamais bon signe. Tout cela donne un sentiment de budget particulièrement comprimé. Mon pronostic à ce stade est que j’ai 99% (à la louche) de chance d’être déçu .

    > L’énigme du Diable

    Marrant ce choix de traduire certains titres en français et pas d’autres ^^. Akuma no riddle fait partie des animes que j’attend, cause que je suis le manga et que j’aime beaucoup l’ambiance particulière qui s’en dégage. Par contre rien vu de ce que je pourrais qualifier de Yuri.

    > Mangaka-san to Assistant-san to
    > […] ou ralentir les choses et se concentrer plus sur le côté professionnel
    > du scénario (qui n’est pas vraiment développé).

    Un des rares manga que j’ai terminé. Je pense qu’on peut résumer ça en trois mots : Harem/ecchi/tsundere. L’aspect professionnel n’y est jamais sérieusement abordé. Mon opinion est qu’à moins d’une grosse réécriture, il faut s’attendre à un déballage de fantasmes clichés à destination d’un public masculin.

    > Bokura Wa Minna Kawaisou
    > […] et peut-être de drame puisque l’héroïne
    > est curieusement renfermée sur elle-même.

    Je suis régulièrement le manga et je pense que l’histoire manque singulièrement d’originalité, ça plus des tendances ecchi et Brain’s Base à l’adaptation, je ne m’attend pas à la bonne surprise de la saison.

    > Atelier Escha & Logy
    > Gokumi est une toute jeune branche de Gonzo

    Ah tiens j’ignorais qu’il y avait un lien. Pour moi Studio Gokumi c’est Oda Nobuna no Yabou et Saki, deux excellentes séries qui font partie de mes animes préférés. Mais c’est aussi Kiniro Mosaic et A-channel (Euh …). Je pense que je jeterai un œil au moins au pilote.

    > One-Week Friends

    Hmmm, c’est vrai que le plot a l’air séduisant, mais la vérité est que l’histoire est loin d’être aussi intéressante que celle à laquelle elle est souvent comparée à savoir a fairy tale of memories. Du school life vaguement romantique tout au plus. A noter que Brain’s Base produit 3 adaptations pour la saison (et JC Staff aussi), ça doit rapporter les otoge.

    En me relisant, je réalise que je ne suis pas très positif avec les séries du printemps.

    > Je ne voudrais pas être trop pessimiste mais ça
    > me paraît bien faiblard pour une mi-saison.

    C’est aussi mon impression, il se pourrait que ce printemps ne soit pas meilleur que l’hiver qui vient de se terminer.

    Merci pour l’intéressante digression :).

    • Heelo ^^)/

      « Marrant ce choix de traduire certains titres en français et pas d’autres ^^ »

      En fait sur certains sites ou les gens sont bilingues je tombe parfois sur des traductions et j’essaie de trouver un équivalent français. Certains shows ont directement des titres anglais officiels et je les garde si ça sonne mieux que le français, et pour d’autres je n’ai tout simplement rien trouvé au moment où j’ai écrit l’article. Maintenant j’ai tout et je pourrais ajouter ceux qui me manquent : « Dragonar à la marque en étoile », « Si elle brise le drapeau », « Dai Shogun – La Grande Révolution », « Des lycéennes ont voulu être des Locodols »…et je ne sais pas quoi faire du titre anglais de Kawaisou, « The Kawai Complex Guide to Manors and Hostel Behavior » (Wut ?). J’ai fait une exception pour Akuma no Riddle, le titre Anglais est très zarb : « Riddle Story of Evil » alors que l’Enigme du Diable/The Devil’s Riddle ça sonne beaucoup mieux.

      Et Riddle n’est pas du yuri ? J’ai été mal informée ? Intéressant, tout le monde met ce côté là en avant dans les promotions mais en effet personne n’a lu le manga pour vérifier.

      Mangaka-san to Assistant-san to se lit très vite. J’ai trouvé ça plutôt amusant, mais ça devient vite répétitif. J’ai commencé Kawaisou mais je ne suis pas allée très loin. Pour l’instant j’aime bien ce que je lis, mais c’est vrai que ce n’est pas d’une originalité transcendante.

      Moui cette saison est peu enthousiasmante. Par contre je suis impressionnée par ce qui est annoncé pour l’été !

      • > Et Riddle n’est pas du yuri ? J’ai été mal informée ?
        Je faisais référence à ce que j’ai lu et je n’ai lu que ce qui a été traduit. S’il y a du Yuri, l’auteur ne se presse pas pour le mettre en scène. On est loin d’un Sakura Trick.

        > Moui cette saison est peu enthousiasmante.
        On n’aura même pas ni de PA Works ni de Silver Link …

        > Par contre je suis impressionnée par ce qui est annoncé pour l’été !
        J’avoue que je ne m’en suis pas encore préoccupé, je ne pensais pas qu’il y aurait déjà un nombre consistant d’annonce à cette période de l’année.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s