In A Good Way – Épisode 14 : La déclaration

vlcsnap-2014-03-01-22h05m12s249

Il y a des dramas qui nous stressent parce qu’on a sans cesse peur qu’ils déraillent en cours de route. Et il y a In A Good Way qui, après 14 épisodes de bonheur, n’a plus rien à prouver. Qu’il est reposant de se laisser totalement porter par un drama!

Résumé : Jia En est donc allée retrouver Liu Chuan chez lui. Le père de ce dernier l’invite à manger et s’ensuit un repas ultra glauque avec le sourire affable du père, les lèvres serrés de Liu Chuan et le malaise de Jia En qui sent bien que quelque chose ne tourne pas rond. Il lui apprend plus tard qu’il se sent piteux parce qu’il a utilisé son père pour empêcher leur expulsion. Lorsque Jia En lui demandera, il lui répondra que lorsqu’il l’a pris dans ses bras au concert, c’était parce qu’il l’aimait. Cela fait son petit bout de chemin chez Jia En qui se demande alors ce que ça veut dire, « être amoureux ». Liu Chuan disparaît totalement, y compris du club dont il est président.

vlcsnap-2014-03-01-21h28m18s149vlcsnap-2014-03-01-21h29m14s195vlcsnap-2014-03-01-22h04m54s98vlcsnap-2014-03-01-22h04m09s159

Une crise survient lorsque l’inspection du club tourne mal. Bai Xue se retrouve dépassée par les évènements puisque c’est Liu Chuan qui avait l’habitude de tout prendre en charge. Lorsque Liu Chuan vient chercher ses affaires au dortoir, Bai Xue le confronte, et leur première dispute en 5 ans a lieu. Jia En essaye de rattraper Liu Chuan, mais leur conversation est interrompue par le beeper de ce dernier, et celui-ci s’en va. Ren Wei fait de son mieux, de son côté, pour remonter le moral de Bai Xue et celle-ci lui confie que, finalement, elle n’était tombée amoureuse que de l’image de Liu Chuan. Jia En décide de faire les choses en grand et de préparer un circuit exprès pour Liu Chuan afin de lui faire regagner un peu d’estime pour lui-même en mettant en application tout ce qu’il lui a appris, et en lui rappelant tous les évènements clés de leur relation et de sa vie à Taïpeï. 

vlcsnap-2014-03-01-22h36m09s155

Commentaires : *Hyperventilation* Je suis juste extatique. Vous savez, des fois, quand c’est aussi parfait, on a rien trop à dire. C’est un peu le cas ici. Que pourrais-je vraiment dire de plus que « c’était parfait » suivi de quatorze mille émoticones? Si longtemps In A Good Way a surtout appartenu à Liu Chuan et à Momo, cet épisode est, entièrement et sans aucun doute possible, celui de Jia En. Le personnage brille de mille feux et sa déclaration, qui lui ressemble tellement, était sans doute une des plus belles de ce début d’année, et elle va sans doute rester gravée dans ma mémoire.

Jia En a parcouru une telle distance entre le premier épisode et celui-ci, je n’en reviens pas. Elle gère. Elle gère même carrément trop. Je suis tellement fière d’elle, tellement fière qu’elle ait su se déclarer de manière aussi grandiose et simple à la fois, tellement fière qu’elle sache voir en Liu Chuan ce que lui-même ne peut pas voir en lui et qu’elle l’accepte, aussi entièrement, aussi inconditionnellement. J’ai beaucoup aimé que la question d’aimer une illusion rentre en jeu et qu’on nous montre la différence entre Bai Xue et Jia En. Parce qu’en effet, ces deux jeunes filles ne connaissent pas le même Liu Chuan. Celui que Bai Xue connaît n’est pas un « faux », Liu Chuan n’a pas joué un jeu, mais celui que connaît Jia En est plus complexe (complexé), plus profond, plus…intime. Ce qui explique pourquoi une l’a toujours idéalisé et idolâtré, lorsque l’autre l’a toujours traité sur un même pied d’égalité. Ça a dû faire un choc à Bai Xue de se rendre compte qu’elle n’a jamais connu Liu Chuan qu’en surface, mais c’est loin d’être sa faute dans la mesure où c’est Liu Chuan lui-même qui mettait des barrières entre lui et les autres…jusqu’à ce que Jia En entre dans le tableau.

vlcsnap-2014-03-01-21h22m52s219vlcsnap-2014-03-01-21h23m03s74vlcsnap-2014-03-01-22h31m49s121vlcsnap-2014-03-01-22h35m30s27

Ce que j’adore dans cette déclaration, c’est qu’elle puisse se passer de « je t’aime » et pourtant qu’elle signifie autant, sinon plus. Ça a peut être l’air un peu trop « grandiose », mais je pense que c’est ce qu’il fallait à Liu Chuan pour être certain de sa sincérité. J’ai tellement, tellement aimé la scène où elle lui prend la main en tremblant, cette scène où il la lui prend, mais que ce n’est pas suffisant pour qu’il accepte le geste de Jia En. Il fallait quelque chose de bien plus grand pour qu’il puisse la croire, et qu’il puisse comprendre à quel point il a été déterminant dans sa vie à elle : c’est plus qu’un « je t’aime » qu’elle ressent envers lui et qu’elle a envie de lui dire, c’est « je t’aime », c’est « merci », c’est « ne te déprécie pas parce que tu es quelqu’un de génial », c’est « tu as le droit d’être faible », c’est « je suis là », c’est tellement de choses à la fois. Parce que Liu Chuan, sous ses airs assurés, c’est un être humain comme les autres. Avec ses défauts, ses peurs, ses complexes et surtout, c’est quelqu’un qui constamment se met une barrière très haute : il doit se montrer fort et responsable tout le temps, et lorsqu’il y  faillit, c’est à lui-même à qui il s’en prend.

vlcsnap-2014-03-01-22h24m09s120

Il a tellement l’habitude à ce que tout le monde prenne pour acquis qu’il saura se débrouiller parce qu’il est fort et indépendant qu’il ne sait pas quand il peut se laisser à être ne serait-ce qu’un tout petit peu plus faible, quand il peut demander de l’aide. Il n’a ni son père, ni sa mère de son côté, il a grandi certainement de cette manière-là, aussi est-il assez logique que son premier réflexe soit de se refermer sur lui-même lorsqu’il ne parvient pas à se sortir d’une situation. Le voir broyer du noir en se disant qu’il n’était plus digne d’aimer Jia En était tout à fait désolant (mais rha, Liu Chuan est trop sexy quand il est torturé. J’en veux un dans ma vie, de Liu Chuan), mais la conclusion était tellement émouvante que…je n’en trouve pas les mots pour l’expliquer. Ça se vit ce moment, lorsqu’il se tourne vers elle pour lui faire face, lorsqu’elle lui coupe la parole pour le prendre dans ses bras (comme en miroir avec sa propre embrassade quelques épisodes plus tôt, et son explication, si simple, si directe dans cet épisode : « ça voulait dire que je t’aime »), sa surprise, son soulagement, son sourire bienheureux de quelqu’un qui ne croit pas à ce qu’il lui arrive, la manière dont il lui rend son embrassade en luttant contre les larmes, son sourire à elle, si entier, si généreux si…aah, je les aime. Ils sont parfaits.

vlcsnap-2014-03-01-22h31m56s188vlcsnap-2014-03-01-22h31m55s178vlcsnap-2014-03-01-22h36m13s198vlcsnap-2014-03-01-22h36m28s90

Et pour continuer dans le rayon Licornes et Arc-en-ciels…Xiao Wei et Ri Qi éclaircissent ENFIN ce foutu malentendu à propos de 3631. Ça sort un peu de nulle part, mais dieu merci, ça sort, et ils peuvent enfin être les amoureux adorables du début du drama. Et adorables, ils le sont. Je trouve génial que ce soit Xiao Wei qui ait initié le premier pas en disant à Ri Qi qu’elle apprécie sa compagnie et que c’est la raison pour laquelle elle voudrait cesser de le voir. Ça a permis au garçon de confirmer que ses sentiments ne sont pas à sens unique et par conséquent, il a pu mettre fin au malentendu…avec des dessins. C’était super chou la manière dont il lui a demandé de sortir avec lui et que, avant même qu’il lui pose la question, Xiao Wei avait déjà dit oui. Hourra pour les heureux couples d’In A Good Way! Maintenant…Il nous reste nos pauvres Bai Xue et Ren Wei sur la touche.

vlcsnap-2014-03-01-22h16m07s172vlcsnap-2014-03-01-22h08m52s159

Et Ren Wei est génial. Je ne sais pas exactement ce qui m’a fait penser qu’il était génial dans cet épisode en particulier, mais je me rappelle de me l’être dit plusieurs fois. Ce garçon a définitivement trouvé une place dans mon coeur. Il est génial, Jia En est géniale, Liu Chuan est génial, Bai Xue est géniale, et In A Good Way est une espèce de bonbon anti-déprime. Regardez si c’est pas génial, ça :

vlcsnap-2014-03-01-22h36m36s169

6 réflexions sur “In A Good Way – Épisode 14 : La déclaration

  1. Je me rends compte que j’ai vraiment de l’affection pour tous les personnages de ce drama, même les moins importants comme les 2 autres membres des Iron Men (euh…c’est bien ça le nom de leur groupe?). Le drama a réussi à approfondir les personnages, à les rendre vraiment vivant et à les faire évoluer de façon naturelle. J’aime beaucoup qu’on soit passé de « Liu Chuan,il est presque trop parfait » à un Liu Chuan dont on découvre les failles petit à petit. J’avais vraiment peur que le drama faiblisse mais je ne peux que lui faire confiance parce qu’après 15 épisodes,il est toujours d’une qualité constante.

    • Oui, c’est vraiment ce qui rend IAGW précieux : il y a une évolution pour tous les personnages et on finit par tous les aimer.
      Il faut absolument que je regarde le 15, il a l’air adorable aussi! *_*
      Merci pour ton commentaire! =)

  2. Encore un épisode génial…
    2 commentaires :
    – La solitude (crève-cœur) de Liu Chuan jusqu’à sa rencontre avec Jia Eun (ouf!). Entre un père totalitaire et une mère démissionnaire (et pour la même raison: Liu Shang Feng est brillant!), Liu Chuan se retrouve complètement isolé (depuis quand? J’imagine que la façon dont il idolâtre son grand-père montre qu’il l’a eu à ses côtés pendant assez longtemps) …
    – Le fait que Jia Eun soit dépeinte AVANT TOUT comme une fille intelligente et sensible aux autres et que ce soit les raisons pour lesquelles LC soit tombé amoureux d’elle. Pas parce que c’était la bimbo de l’université ou qu’elle portait les mini jupes les plus courtes du campus ! Finalement une fille normale qu’on respecte pour ses neurones et son cœur et pas pour son c… !
    (Contrairement aux Ren wei et Ah Qin du début de la série —heureusement qu’ils ont évolué—), LC sait faire les bons choix!
    Il me semble que ITGW est un drama éminement « féministe » dans le sens où les femmes sont autre chose que des potiches…et qu’on les choisies pour leurs qualités humaines.

    Merci pour la récap!

    • Je ne sais pas pour « féministe », mais humaniste et non-misogyne, ce drama l’est assurément. Ce que j’adore avec ce drama, c’est que l’existence des personnages ne semblent pas « forcée » dans le sens où il « faut » une Bai Xue ou un Ren Wei pour pimenter les relations d’IAGW, pareil pour Xiao Wei ou Tracy. Ces personnages existent indépendamment du couple principal, Xiao Wei et Tracy ne sont pas réduites à « les copines de Jia En » et Bai Xue n’est pas non plus réduite à « l’amoureuse transie de Liu Chuan ». Pareil pour Jia En aussi : c’est un personnage entier qui n’est pas un faire-valoir pour faire briller Liu Chuan. IAGW respecte et aime ses personnages et cet amour est contagieux. =)

  3. Rien que lire la recap’ me redonne l’impression de revivre toutes ces scènes !
    La déclaration était vraiment parfaite, la meilleure de ce début d’année pour le moment. <33

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s