Animes d’hiver 2014 : 3ème round

[Commie] Chuunibyou Demo Koi ga Shitai! Ren - 03 [4BB047F9].mkv_snapshot_21.48_[2014.01.27_02.36.10]

One step closer…

Le meilleur de la semaine

[FFF] Noragami - 04 [2C0B2B16].mkv_snapshot_21.54_[2014.01.29_22.55.49]

Noragami (ep.4) Plus de personnages complètement barrés ! Cette fois nous faisons connaissance avec la divinité de la bonne fortune (?), Ebisu, et de son serviteur. En quatre épisodes l’anime a introduit toute une série de nouveaux personnages secondaires avec un humour et un sens du timing qui font plaisir à voir. Encore une fois il y a de véritables perles de comédie absurde, comme l’échange de cartes professionnelles entre Yato et son client suicidaire en pleine chute. Et il semblerait que nous sommes enfin lancés dans une direction plus précise ! Avec l’apparence juvénile de certains nous avons tendance à oublier que les dieux traînent sur terre depuis très longtemps et qu’ils ont plus de chance que l’humain moyen d’avoir des squelettes dans leurs placards. Et Yato étant un dieu mineur de la guerre, on voit où ça l’a mené. En plus de ses squelettes il y a en bonus un joli fantôme de Regalia qui revient le hanter. J’adore comment Noragami installe sa mythologie et les relations entre ses personnages, et plus j’avance plus je suis certaine de son potentiel. 

[HorribleSubs] Golden Time - 14 [720p].mkv_snapshot_18.46_[2014.02.02_00.32.53]

Golden Time (ep.14) Voir Koko obtenir une séance gratuite de psychanalyse de Chinami (divan inclu ?) était l’un des meilleurs moments de ce round et de la série. Ça résume bien le tournant pris par la seconde partie de Golden Time : il y a des moments de fulgurance, les longues conversations entre les personnages sont toujours le point fort de l’anime (dans cet épisode, Koko et sa nouvelle BFF ont une longue conversation particulièrement bien écrite, touchante et drôle) mais en fait les choses sont relativement stagnantes. L’anime a désespérément besoin d’un game-changer, et une nouvelle configuration des relations avec Linda/Yana et Koko/Chinami est un pas dans la bonne direction. Maintenant Banri il va falloir que tu te débarrasse de ton fichu fantôme…

[Cthuko] Sekai Seifuku Bouryaku no Zvezda - 03 [720p H264 AAC][0CA83751].mkv_snapshot_04.00_[2014.01.30_00.02.07]

Sekai Seifuku (ep.3) Wow. Cet épisode correspond exactement à ce que mon cerveau complote comme plan maléfique les matins où je me suis lève du mauvais pied et où je me prend de la fumée de cigarette en plein dans la figure par un passant lambda. C’est perturbant. Mais ils montrent quand même ce qui arrive de stupide quand on prend cette pulsion d’étrangler le cracheur de fumée nauséabonde sérieusement, sans oublier que l’un des membres du groupe est lui-même fumeur (et si on n’est pas fumeur soi-même, on a souvent un ami, un copain ou un membre de la famille qui l’est…). La seconde partie de l’épisode s’écroule un peu sur elle-même en raison du manque de contexte qui nous est donné sur les véritables enjeux de tout ce ramdam, mais l’anime gagne des points d’originalité et d’impertinence. 

[Commie] Space Dandy - 03 [C54C578C].mkv_snapshot_08.59_[2014.01.30_23.50.07][Commie] Space Dandy - 03 [C54C578C].mkv_snapshot_19.35_[2014.01.31_00.01.06][Commie] Space Dandy - 03 [C54C578C].mkv_snapshot_15.30_[2014.01.30_23.56.58][Commie] Space Dandy - 03 [C54C578C].mkv_snapshot_13.45_[2014.01.30_23.55.05]

Space Dandy (ep.3) Je crois que Space Dandy a bien établi son approche : au diable la continuité, amusons-nous le plus possible avec le thème de l’espace et des extraterrestres ! Cette fois l’idée précise de l’épisode est celle des apparences trompeuses, poussées à un extrême surprenant même si l’on s’attend au retournement de situation principal. C’est vraiment du fun psychédélique dans toute sa splendeur. Et que demander de plus ?

[Commie] Chuunibyou Demo Koi ga Shitai! Ren - 03 [4BB047F9].mkv_snapshot_07.58_[2014.01.27_02.21.40]

Chu2Koi Ren (ep.3) Chu2Koi Ren monte le rythme et la tension d’un cran, que ce soit du côté de la comédie, de l’action ou de la romance. Et ça paye, puisque cet épisode était tout à la fois hilarant, mouvementé et fort en émotions ! Juste au moment où Yuta a décidé de prendre les choses doucement avec sa copine les hormones s’en mêlent, Rikka est jalouse pour la première fois (et Rikka jalouse est absolument adorable) et la nouvelle venue semble avoir quelque chose à régler avec son ami d’enfance. Avec ça cette nouvelle saison commence à construire son identité propre indépendamment de la première : les dynamiques et les enjeux ne sont plus les mêmes, et j’ai le sentiment que cette fois nous allons aborder le Chuunibyou sous un autre angle. 

[gg]_Tokyo_Ravens_-_15_[684BDF11].mkv_snapshot_10.08_[2014.01.31_00.45.06]

Tokyo Ravens (ep.15) Yes ! Ça y est, nous y sommes, nous touchons du bout des doigts le coeur du scénario, à savoir Yakou et ses nouveaux fanatiques. Nous sommes arrivés à un point où il y a tellement de personnages qu’il devient difficile de tout bien suivre sans s’aider de la page Wikipedia de l’anime (très bien faite et régulièrement mise à jour), mais Tokyo Ravens est suffisamment fun et dynamique pour rester divertissant malgré cela. Cet épisode en est la parfaite illustration. Et le scénario réussit à ne pas disperser ses story-lines et les fait toutes tourner autour de l’affaire principale, ce qui n’est pas un mince accomplissement. 

C’est du bon !

[Commie] Samurai Flamenco - 14 [3879C929].mkv_snapshot_17.34_[2014.02.01_23.43.52]

Samourai Flamenco (ep.14) Les aliens maléfiques déclarent la guerre à Tokyo ? Qu’à cela ne tienne ! Kaname (que j’avais sous-estimé), est allé chercher tous les super-héros en activité, des plus connus à l’obscure banane-man. Les méchants n’étaient pas en reste puisque certains comptaient parmi les plus amusants que la série a inventé jusqu’ici : Miami Ballerina et Nice Rope ! Samourai Flamenco continue de me replonger complètement dans l’absurdité colorée des séries de mon enfance et je l’adore pour ça. En fait c’est vraiment un mash-up de tout ce qui fait le charme des séries de super-héros (cette fois on ajoute le retournement de situation « je suis ton frère ! »), qu’ils soient sérieux ou complètement loufoques. Le plus important pour l’anime est sans aucun doute de capter ce qui fait leur essence, à savoir la fameuse phrase « Un héros ne renonce jamais, ne se cache jamais, n’est jamais vaincu, n’accepte jamais le mal. » Même si le Mal est le frère jumeaux du héros ?

[Vivid] Tonari no Seki-kun - 04 [1E63A1FF].mkv_snapshot_02.14_[2014.01.29_23.42.47][Vivid] Tonari no Seki-kun - 04 [1E63A1FF].mkv_snapshot_03.49_[2014.01.29_23.44.27]

Tonari No Seki-Kun (ep.4) Arf, pauvre Yokoi, encore une fois perturbée par les délires de Seki-Kun. Même principe que le jeu de Shogi avec un jeu de Go, mais en moins amusant. 

[Commie] Log Horizon - 17 [1819D6E1].mkv_snapshot_22.10_[2014.01.28_20.46.13]

Log Horizon (ep.17) Depuis le début je savais que Lenessia allait avoir un rôle proéminent dans la seconde partie, mais je pensais qu’elle allait prendre les armes et mener l’armée des NPC…alors qu’en fait c’est plus subtil que ça. Elle va représenter son peuple auprès des aventuriers d’Akibahara pour les convaincre de les aider à lutter contre l’armée de monstres qui menacent de les envahir. Ce que cet épisode vise à démontrer est d’une belle maturité : les lords et les aventuriers sont trop obnubilés par leurs propres intérêts et leur ego pour trouver un accord, et c’est la petite princesse que tout le monde pense inoffensive qui réussit à mettre tout le monde d’accord et à proposer une solution qui place les individus, leur sécurité et leur liberté en priorité. Définitivement, j’aime comment l’anime traite ses personnages féminins : Minori, Akatsuki, Serara, Lenessia, Marie, Henrietta, elles ont chacune leur propre personnalité et ont su trouver la place qui leur convient le mieux sans qu’aucune ne soit rabaissée par ce choix, que ce soit d’être épouse parfaite, diplomate, guerrière, stratégiste, comptable ou même chef de guilde. Ça change tellement de toutes les cruches dont le seul trait de personnalité est « veut avoir les enfants du lead insipide » !

[Commie] Toaru Hikuushi e no Koiuta - 04 [48DFE5C3].mkv_snapshot_15.08_[2014.02.02_19.16.24][Commie] Toaru Hikuushi e no Koiuta - 04 [48DFE5C3].mkv_snapshot_21.54_[2014.02.02_19.23.35][Commie] Toaru Hikuushi e no Koiuta - 04 [48DFE5C3].mkv_snapshot_21.03_[2014.02.02_19.22.37][Commie] Toaru Hikuushi e no Koiuta - 04 [48DFE5C3].mkv_snapshot_17.14_[2014.02.02_19.18.39]

Pilot’s Love Song (ep.4) Ouf, visuellement ce n’était pas aussi désastreux que l’épisode précédent, à vrai dire c’était même plutôt joli. Ils continuent à s’appuyer sur les flashbacks pour raconter leur histoire et approfondir leurs personnages, et même si c’est un peu démodé comme principe ça fonctionne très bien. J’essaie de faire abstraction des faiblesses de l’adaptation et de la mise en scène, mais c’est difficile de ne pas rêver à ce qu’un projet aussi ambitieux aurait donné entre les mains de réalisateurs et scénaristes plus talentueux. Pour autant ce que nous avons concrètement est loin d’être une totale déception. Certes ce n’est pas aussi épique que ça devrait l’être, mais la qualité des dialogues et l’authenticité des interactions entre les personnages rend l’anime très agréable à suivre. Et maintenant que le grand secret de Claire est révélé, je suis beaucoup impliquée dans la romance principale qu’avant. 

[Watakushi-Nameless] Witch Craft Works - 04 [720p][8D1F5051].mkv_snapshot_16.21_[2014.01.28_19.08.47]

Witchcraft Works (ep.4) Au début j’ai eu vraiment peur que cet épisode centré sur l’IMOUTO (elle est partout !) possessive ne soit trop pénible, mais grâce à quelques twists et la mise en scène qui fait tout le sel de cette série c’est passé comme une lettre à la poste. D’abord, rien de mieux pour arranger les choses qu’un combat de peluches géantes à la Godzilla. Ensuite, ce n’était pas juste un épisode sur IMOUTO mais aussi l’occasion de rassembler toutes les sorcières de la Tour à Tokyo pour montrer que Quelque chose se Prépare. Et je vous ai dis à quel point Kagari et Takamiya sont adorables ensembles ?

[Commie] Silver Spoon 2 - 03 [41730374].mkv_snapshot_13.58_[2014.01.30_23.27.14][Commie] Silver Spoon 2 - 03 [41730374].mkv_snapshot_04.27_[2014.01.30_23.17.18][Commie] Silver Spoon 2 - 03 [41730374].mkv_snapshot_04.40_[2014.01.30_23.17.37][Commie] Silver Spoon 2 - 03 [41730374].mkv_snapshot_13.25_[2014.01.30_23.26.37]

Gin No Saji 2 (ep.3) Cet épisode n’était pas particulièrement palpitant, simplement parce qu’il met en scène des bases de l’équitation qui sont pour moi de l’histoire ancienne. Tout ce qu’ils disent est très juste au fait ! Bien sûr que c’est le cheval qui saute et pas le cavalier, et c’est lui qui fait entre 70 et 80% du boulot tandis que l’homme est là surtout pour le guider et être le moins gênant possible. Hachiken qui stresse et son cheval qui plante devant l’obstacle, ça fait remonter de vieux souvenirs. Finalement la nouveauté c’était de voir Mikage embarrassée, ce n’est pas souvent qu’on a l’occasion de la voir briser son attitude impassible. Je ne sais plus qui a parlé de ça mais un personnage a remarqué que Mikage est beaucoup plus difficile à approcher qu’elle n’en a l’air. Elle est très accessible mais en même temps très distante, et l’un des objectifs de cette saison semble être de percer un peu sa carapace. 

[HorribleSubs] Inari, Konkon, Koi Iroha - 02 [720p].mkv_snapshot_04.55_[2014.01.29_21.30.38][Anime-Koi] Inari, Konkon, Koi Iroha - 03 [h264-720p][4F8C6976].mkv_snapshot_04.18_[2014.02.02_01.29.21][Anime-Koi] Inari, Konkon, Koi Iroha - 03 [h264-720p][4F8C6976].mkv_snapshot_06.35_[2014.02.02_01.31.49][Anime-Koi] Inari, Konkon, Koi Iroha - 03 [h264-720p][4F8C6976].mkv_snapshot_11.50_[2014.02.02_01.38.15]

Inari, Kon kon, Koi Iroha (ep.2/3) Ouh ça avance vite, j’aime ! Inari continue d’être criminellement adorable et nous fait vivre à un rythme enlevé les aventures de la petite Inari qui apprend à gérer ses pouvoirs. Elle a dû prouver à Amaterasu elle-même qu’elle est capable d’en faire bon usage, et ensuite affronter l’ingérable grand-frère d’Uka. C’est mignon, c’est très drôle (l’épisode 3 en particulier m’a fait beaucoup rire avec les déboires de notre héroïne) et la romance entre Uka et le grand-frère d’Inari est comme on me l’avait promis un atout majeur de l’anime. Il ne compte que 10 épisodes et ils sont obligés de couper pas mal de développements du manga pour avancer, mais jusqu’ici j’aime beaucoup leur approche concentrée sur l’humour et la légèreté. 

[Underwater] KILL la KILL - 15 (720p) [9FE2481B].mkv_snapshot_13.13_[2014.01.27_22.38.55][Underwater] KILL la KILL - 15 (720p) [9FE2481B].mkv_snapshot_18.49_[2014.01.27_22.44.55][Underwater] KILL la KILL - 15 (720p) [9FE2481B].mkv_snapshot_14.03_[2014.01.27_22.39.54][Underwater] KILL la KILL - 15 (720p) [9FE2481B].mkv_snapshot_05.44_[2014.01.27_22.30.59]

Kill La Kill (ep.15) L’arc du Kenkaishin est le premier qui m’a fait ressentir un peu de lassitude devant la surenchère des affrontements. Mais il se termine sur un épisode très satisfaisant. Senketsu est de retour pour un nouveau combat épique contre Junketsu et les Nudist Beach concentrent toutes leurs forces contre Satsuki. Jusqu’ici je voyais la clique de Mikisugi juste comme des exhibitionnistes excentriques et je ne m’étais pas du tout rendu compte que leur existence même est un acte de résistance contre la « dictature du vêtement » qu’a mise en place la famille Kiryuin. Intéressant. Et c’est eux qui détiennent le secret de la famille Matoi, puisque Mikisugi  va nous apprendre la vérité sur le père de Ryuuko. Ce à quoi je répond : C EST PAS TROP TÔT. Nous sommes à dix épisodes de la fin, il est plus que temps que nous obtenions quelques réponses.

[Underwater-Vivid] Nagi no Asukara - 16 (720p) [90267C2F].mkv_snapshot_06.29_[2014.02.01_23.06.39][Underwater-Vivid] Nagi no Asukara - 16 (720p) [90267C2F].mkv_snapshot_19.56_[2014.02.01_23.21.34]

Nagi No Asakura (ep.16) Aucun problème inhérent à cet épisode, c’est juste que Miuna est sans doute le personnage de l’anime que je trouve le moins intéressant et pour qui j’ai le moins d’affection, et voir un épisode entier centré sur elle alors que Chisaki, Hikari et Tsumugu ont leurs propres problèmes à régler ne m’enchante pas vraiment. J’ai beaucoup plus d’empathie pour Sayu qui me plaisait déjà beaucoup quand elle était petite, et qui a grandi pour devenir une jeune fille tout à fait attachante et sensée. Miuna est la romantique torturée des deux, mais elle est encore trop immature à mon goût. Plus je la vois et plus Manaka me manque. Le retour de Kaname était un grand soulagement : c’était dur de voir Hikari isolé dans sa situation. 

Inégal

[Commie] Nisekoi - 03 [03C63516].mkv_snapshot_00.28_[2014.01.29_14.47.53][Commie] Nisekoi - 03 [03C63516].mkv_snapshot_18.41_[2014.01.29_15.10.43][Commie] Nisekoi - 03 [03C63516].mkv_snapshot_06.31_[2014.01.29_14.52.40][Commie] Nisekoi - 03 [03C63516].mkv_snapshot_12.20_[2014.01.29_14.58.36]

Nisekoi (ep.3) Pour peu qu’on ne se penche pas trop sur les clichés gros comme des maisons qu’il véhicule sur les ados et leurs amours, Nisekoi est un anime inoffensif qui se distingue comme on l’a vu par une réalisation exceptionnelle. Elle rend chaque épisode très agréable à regarder. Mais ce £µ*X#@ de scénario ! Ça m’est égal de savoir qui est la fille de la promesse, et ce faux suspense empêche de vraiment profiter de la romance qui se dessine. Pour l’instant ça reste à peu près équilibré avec Chitoge et Onodera, mais il va y avoir deux autres filles qui vont arriver après ? Je ne sais pas si je tiendrait jusque là.

[Watashi-Koi] Wizard Barristers Benmashi Cecil - 03 [720p][8872E30D].mkv_snapshot_18.06_[2014.01.28_18.33.33]

Wizard Barristers (ep.3) Les faiblesses de l’écriture sont de plus en plus difficile à ignorer. Ils vont trop loin dans la caricature des magiciens brimés, et cet épisode était particulièrement exaspérant et maladroit puisque nous sommes arrivés là où je n’avais pas envie qu’ils nous emmènent : Pathos-land.  Vengeance, remords, grandes déclarations, décisions stupides et hurlements étaient de la partie. Un collègue de Cecil défend l’ancienne petite amie d’un magicien exécuté plus ou moins à cause de lui quand il était procureur, et ça part complètement en sucette. On touche le fond quand la patronne de Cecil soudoie ses supérieurs pour qu’ Hachiya ne soit pas interdit d’exercer, alors qu’à cause de lui l’accusée a failli tuer tous ceux qui étaient présents dans le tribunal. La débâcle Galilei Donna a été plus ou moins excusée parce que le scénariste a fait une déclaration comme quoi il n’avait pas pu faire ce qu’il voulait avec, mais je retrouve les mêmes maladresses dans WizBars, à commencer par le manque de subtilité des personnages et des enjeux. Ça ne me dit rien qui vaille pour la suite.

Poubelle

[Commie] Nobunaga the Fool - 04 [16682317].mkv_snapshot_14.00_[2014.01.28_19.51.26][Commie] Nobunaga the Fool - 04 [16682317].mkv_snapshot_19.11_[2014.01.28_19.54.13]

Nobu Za Fuul (ep.4) Ouf, cet épisode était suffisamment naze pour me décider enfin à abandonner Za Fuul, sa Jeanne d’Arc de pacotille, son héros Gary-Stu qui ne se remet jamais en question et ses anachronismes délirants. Tout le monde a ses propres limites quand il s’agit de Nawak et les miennes ont été franchies avec la cérémonie de fiançailles de Nobu et de Himiko. On aurait dit une très mauvaise comédie musicale, et le fait que Himiko ait l’air d’avoir 12 ans n’aide pas à prendre tout ça au sérieux. Je sais que la majorité des personnages ont 12 ans d’âge mental dans ce show mais quand même. Et en général le gouffre entre les enjeux et la manière dont c’est fait est tellement énorme que c’est difficile de prendre quoi que ce soit au sérieux. Ce n’est pas forcément un problème, mais Nobunaga the Fool est malheureusement plus fatiguant que divertissant.

Conclusion

[Anime-Koi] Inari, Konkon, Koi Iroha - 03 [h264-720p][4F8C6976].mkv_snapshot_15.27_[2014.02.02_01.42.23]

Je pense que les cinq meilleurs animes de la saison sont (dans le désordre) Noragami, Space Dandy, Gin No Saji 2, Chu2Koi Ren et Sekai Seifuku. Mes deux coups de coeur sont Inari et Witchcraft Works.

Pilot’s Love Song est intéressant sur le fond mais clairement le budget n’est pas à la hauteur de ses ambitions tandis que WizBars est agréable à regarder mais pâti d’une écriture défectueuse. Idem pour Nisekoi. Enfin j’ai décidé de laisser de côté Wake Up Girls! et Hamatora, ce sont les deux animes qui me laissent le plus indifférente et j’ai choisi de les évacuer pour gagner du temps. Je recommande vraiment le film de WUG et je trouve qu’il se suffit à lui-même. 

4 réflexions sur “Animes d’hiver 2014 : 3ème round

  1. > Et maintenant que le grand secret de Claire est révélé […]

    J’aime beaucoup ce genre de construction, un bon gros rebondissement qui remet totalement en perspective tout ce qu’on a vu avant.

    • J’adore ce type de retournement de drame théâtral classique ! C’est encore mieux quand les héros/amoureux sont en guerre directement l’un contre l’autre (sans l’intermédiaire de leurs parents) en raison du contexte dans lequel ils ont grandi. Je trouve que ça fait les meilleures romances =)

      • Sans doute, reste à savoir comment l’histoire gère la révélation côté Kal-el. Ils ont introduit le pardon dans l’épisode 2 (je crois), j’espère juste que ça sera géré avec un peu de finesse. Je me suis attaché aux deux héros, du coup je redoute un peu une fin du même genre que le film.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s