Dramas de janvier : 1ère semaine

05.avi_snapshot_56.09_[2014.01.08_03.23.42]

Mina : C’est à cause de moi que cet article a traîné à sortir, le combo révisions + nouvelle saison d’animes ça fait beaucoup, si bien que je ne suis plus à jour pour You Came From The Star et Miss Korea. Heureusement Kaa et moi n’avons pas commenté sur les mêmes dramas cette semaine, et tout est couvert. 

vlcsnap-2014-01-02-20h59m57s212vlcsnap-2014-01-02-21h02m16s66

Prime Minister and I (ep.7) Mina : Un seul épisode cette semaine. *sad panda*. C’était l’épisode des grandes révélations, où Da Jung et le premier ministre de son coeur commencent à réaliser que ce faux mariage est en train de devenir un peu trop vrai justement. J’aime que Da Jung soit aussi lucide sur la situation, ça donne plus de poids à ses actions. Elle sait qu’elle va trop loin, qu’elle s’aventure sur un terrain dangereux, elle entend très bien les avertissements de Kwon Yul et de sa famille et sait qu’elle se condamne à souffrir, mais elle ne peut pas s’empêcher d’essayer de les protéger (et de courir après Woo Ri). Pour les trois autres loulous qui leur tournent autour, ils ne me dérangent pas tellement. Je pense que Joon Ki a juste besoin d’en vouloir à quelqu’un pour expliquer pourquoi sa vie craint (il n’y a vraiment pas de quoi mais je vois comment il peut se sentir malheureux) et c’est tombé sur Kwon Yul. Ça lui évite d’avoir à assumer la responsabilité de ses propres échecs, et il va se jeter sur tout reproche qu’il pourrait faire à son ex beau-frère même si c’est stupide. Hye Joo voit Da Jung obtenir en quelques mois ce qu’elle a échoué à établir pendant des années, je pense qu’un peu de frustration est compréhensible. J’ai moins d’empathie pour In Ho qui semble lancé dans une revanche impulsive à la Love to Kill et je suis à 90% certaine qu’il a une vision biaisée voir erronée de la réalité. Joon Ki et Hye Joo ont une histoire commune avec Yul et ces trois-là ont des comptes à régler et des pages à tourner ensemble, mais In Ho n’a pas vraiment sa place. Ce que j’adore avec ce drama c’est qu’il est très conscient que le couple principal est son pilier central et reste fidèle au genre de la comédie romantique. C’est une chose que trop de dramas partis sur des idées similaires ont oublié l’année dernière et ça fait du bien d’en revoir un qui remet en place les bases. 

vlcsnap-2014-01-02-13h15m54s134vlcsnap-2014-01-03-19h52m30s10

You From the Stars (ep. 5/6) Kaa : Je sais que je le dis tout le temps, mais : j’adore ce drama. Malgré le fait qu’il ne présente rien de révolutionnaire, il sait toucher là où il faut pour nous faire rire et nous émouvoir. Je pense que je ne pourrais plus jamais voir Kim Soo Hyun de la même manière après ce drama : il ne m’avait jamais fait grande impression (à part dans Running Man), mais ici il respire tellement de charme et d’aisance, c’est fascinant. À côté du fait que les sentiments prennent place entre notre OTP (l’épilogue de l’épisode 5 est extra), ce sont deux épisodes difficiles pour notre Song Yi, qui doit subir les conséquences du suicide présumé de Yoora. La manière dont elle essaie de gérer sa chute de popularité me serre le coeur, mais en même temps, elle ne fait que renforcer mon admiration et mon affection pour cette femme, parce qu’elle n’est pas du genre à se laisser marcher sur les pieds – surtout si son ego est en jeu -. Elle peut voir son affiche retiré du spot publicitaire le plus côté de Séoul, être traquée par les journalistes en quête de nouveaux ragots, voir son van éclaboussé par des oeufs , subir l’hypocrisie de son agence et parvenir malgré tout à garder la classe, la tête haute et tout son pep’s.

vlcsnap-2014-01-03-20h18m20s159vlcsnap-2014-01-03-20h17m56s174vlcsnap-2014-01-03-20h22m47s4vlcsnap-2014-01-03-20h26m35s237

C’est aussi assez ironique que celle qui est présentée comme la plus égocentrique soit aussi celle qui soit la plus lucide et la plus honnête, par rapport à Se Mi par exemple qui a besoin d’un bouc émissaire pour expliquer la raison de son échec. Je ne sais pas trop quoi faire de Se Mi pour le moment. Pour l’instant, je l’aime bien, et ça m’attristerait beaucoup qu’elle prenne la voie de la second lead bitchy parce qu’elle a un potentiel pour être beaucoup plus que ça. Sa manière de raisonner, malheureusement, durant sa confrontation avec Song Yi m’a un peu inquiétée de ce côté-là. Espérons que je me trompe parce que je meurs d’envie d’avoir un solide lien féminin entre les deux. Je prends beaucoup de plaisir avec des personnages un peu moins « principaux », comme l’amie de Song Yi qui tient un magasin de mangas, le « père » de Min Joon qui est témoin des échanges explosifs entre Song Yi et Min Joo, ou encore le petit frère de Song Yi, qui derrière son attitude désinvolte, aime vraiment beaucoup sa noona. 

Aussi, je suis complètement gaga de cet OTP, que ce soit à l’ère Joseon qu’à l’ère moderne (les deux se renforcent l’une l’autre). Je suis absolument ravie qu’on nous offre une raison un peu plus élaborée que « c’est ton destin » pour Min Joon de protéger avec autant de ténacité Song Yi. Ce n’est pas juste parce que c’est le Destin, ce n’est pas juste parce qu’elle ressemble à Yi Hwa, ce n’est pas juste parce qu’il aurait un syndrôme du sauveur de demoiselle en détresse, mais c’est aussi parce qu’il a une dette envers cette dernière, et qu’il ne veut pas que l’histoire (tragique) se répète. Il est même à parier qu’il soit prêt à rembourser cette dette avec sa vie, comme Yi Hwa l’a fait dans le passé. Et puisque je parle de tragédie : le grand frère psychopathe me fout les jetons! Fuis Song Yi, avant qu’il te fasse bouffer tous tes somnifères!

vlcsnap-2014-01-04-14h15m44s195vlcsnap-2014-01-04-13h55m50s27vlcsnap-2014-01-04-11h18m10s149vlcsnap-2014-01-04-13h27m21s92

Miss Korea (ep. 5/6) Kaa : Ce drama a tellement de sincérité et de chaleur dans ses personnages, je suis sous le charme. Le rythme peut paraître lent, mais au contraire j’apprécie que le scénariste prenne le temps d’exposer correctement les conflits et les raisonnements des personnages impliqués dans la course à la Miss Corée pour nous permettre de comprendre pourquoi Ji Young préfère aller avec Ma Ae Ri et on comprend aussi pourquoi elle décide finalement de donner une chance à Hyung Joon. D’autre part, les personnages sont suffisamment approfondis pour que leurs raisons d’agir ne nous questionnent pas : Hyung Joon et Seong Saeng sont tous les deux dans la m*rde, et ils essaient, souvent de la mauvaise manière (entre un qui s’y prend comme un pied avec Ji Young et l’autre qui trouve le moyen de voler les nouveaux produits du labo), de s’en sortir pour survivre. Le drama a tellement insisté sur l’importance capitale que le concours des Miss a dans leur vie qu’on ne peut pas s’empêcher d’être très excité maintenant que la machine est en branle.

vlcsnap-2014-01-04-13h35m50s64vlcsnap-2014-01-04-12h24m29s2

Miss Korea est en fait une histoire d’underdogs déguisée en romcom, et c’est tout à fait mon genre de dramas. Qu’on me donne un peu de comédie, un peu de drame humain (sans les violons – j’ai tellement aimé la réplique de Ji Young lorsqu’elle demande à Hyung Joon d’arrêter de l’apitoyer avec ses malheurs : « devrait-on ériger un temple avec nos larmes? » mouahaha! -), des dynamiques et un discours intéressants (j’ai aimé qu’ils aient parlé de chirurgie esthétique avec franchise), et surtout des personnages hauts en couleur et je suis vendue! J’ai très hâte de voir tout ce beau monde finir par se serrer les coudes par monts et par vaux, que ce soit Ji Young et Hyung Joon (pourquoi ces deux-là se sont séparés? Je soupçonne un malentendu), Hyung Joon et Seon Saeng, Song Saeng et Hwa Jung, Hwa Jung et Ji Young, etc. Et enfin, puis-je réitérer le fait que j’ADORE la famille de Ji Young?

vlcsnap-2014-01-05-14h29m36s70vlcsnap-2014-01-05-14h38m30s31

Let’s Eat (ep. 6) Kaa : Ce n’était pas l’épisode le plus humoristique du lot, mais au moins quelque chose se passe dans cet épisode. Le drama s’attelle un peu plus sérieusement au caractère des personnages et aux relations qu’ils entretiennent les uns avec les autres. Avec l’épisode 6, la relation Soo Kyung/Dae Young est mise à rude épreuve étant donné que l’on a un aperçu fort peu glorieux du (très) mauvais caractère de cette dernière. Sa paranoïa extrême (ainsi que sa manie à juger trop vite les personnes de son entourage) a de quoi dégoûter certains, c’est sûr. J’ai été un peu inquiète de la manière dont le drama allait développer cet angle et je m’attendais à être irrémédiablement indignée par les choix de Soo Kyung. Finalement, si je ne peux qu’être d’accord avec le fait qu’elle attire très peu ma sympathie et qu’elle ait très clairement mal géré son coup, comme le drama ne s’attend manifestement pas à ce qu’on soit de son côté à elle – et par conséquent n’essaie pas du tout de justifier ses actions, ni de près ni de loin -, ça passe mieux que prévu.

vlcsnap-2014-01-05-15h15m11s24vlcsnap-2014-01-05-15h18m03s212vlcsnap-2014-01-05-14h59m32s103vlcsnap-2014-01-05-15h11m08s154

Soo Kyung doit changer parce qu’elle ne peut pas rester indéfiniment méfiante à ce point-là, et même si toute la situation est atrocement injuste pour le pauvre Dae Young, au moins cela lui permet de se rendre compte des conséquences désastreuses de sa paranoïa.  C’est ce qui fait d’elle un personnage réaliste (des gens comme elle, ça existe). C’est dommage qu’il lui faille aller jusque là, mais c’est une bonne leçon pour elle. Et si elle ne parvient pas à s’excuser tout de suite, au moins, elle se sent réellement coupable de son comportement (j’espère cependant qu’elle saura se rattraper un minimum dans le prochain épisode parce que je ne pense pas pouvoir continuer à apprécier ce personnage longtemps si elle continue comme ça). Maigre compensation vous me direz, mais aussi mince qu’elle soit, c’est tout de même un bon début. Après tout, avoir conscience d’avoir littéralement foiré, c’est déjà le premier pas pour le changement. Et honnêtement, ce n’est pas nécessairement Soo Kyung qui m’a le plus énervée durant cet épisode. Il y a son beau-frère qui est pire, puisqu’il lui conseille de faire comme si de rien n’était et de ne pas s’excuser (pire conseil qu’il soit) ou l’autre avocate qui se mêle de tout sauf de ce qui la regarde. Sinon, Jin Yi est adorable (et le coup de foudre du gamin l’est tout autant). Je crois que c’est le premier épisode où j’ai envie d’avoir la suite maintenant. La preview m’a donnée très envie et j’ai en fait assez hâte de voir comment Dae Young et Soo Kyung vont se réconcilier. Ah oui, et maintenant, je meurs d’envie de manger des raviolis. Satané drama, me prendre par les sentiments comme ça.

4 réflexions sur “Dramas de janvier : 1ère semaine

  1. You From the Stars est mon drama chouchou du moment. J’adore les deux protagonistes individuellement et leurs interactions. <3
    Passés les premiers épisodes de Prime Minister and I que j'avais vraiment aimés, la suite est plaisante mais moins palpitante. J'aime beaucoup Da Jung mais les autres personnages et intrigues secondaires m'intéressent moins.
    Pour Let's eat, j'ai bien aimé cet épisode qui permet de voir autre chose. Soo Kyung est un personnage qui me plaît et même si ce qu'elle a fait n'est pas très justifiable, je peux la comprendre. J'ai adoré la réaction de Dae Young. J'ai hâte de voir le prochain épisode. ^^

    • Let’s Eat a des hauts et des bas dans ses épisodes. J’ai bien aimé le 6 parce que même si l’intrigue (s’il y en a une…) n’avance pas, on développe un peu les personnages et les relations entre eux. Soo Kyung est difficilement attachante je trouve, mais c’est sans doute la raison pour laquelle, paradoxalement, je l’aime bien.^^

  2. je suis définitivement dingue de « My love from the stars »… les épisodes 7 et 8 sont superbes. Magie, enquête policière, humour… L’équilibre est parfait ! Je me surprends à glousser aux moments les plus inattendus… crise de jalousie de son vieil ami, Song Yi qui joue avec son ours (on imagine la tête de vous-savez-qui…) … les dégâts qu’elle arrive à faire dans un salon après une journée à glandouiller devant la télé…! Les apartés interviennent aisément (…quand par exemple, notre héros nous prend à parti pour compatir sur la perte de ses poteries, massacrées joyeusement par Song Yi ).. Et l’OTP !! Quel alchimie ! J’adore j’adore !!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s