Premières Impressions : Super Sonico et The Pilot’s Love Song

[HorribleSubs] The Pilot's Love Song - 01 [720p].mkv_snapshot_18.22_[2014.01.07_00.41.40]

Oui, c’est l’OTP, je ne pense pas que nous avions besoin de toutes ces scènes pour le comprendre.

Sonico The Animation

[HorribleSubs] SoniAni - SUPER SONICO THE ANIMATION - 01 [720p].mkv_snapshot_01.00_[2014.01.06_23.54.36][HorribleSubs] SoniAni - SUPER SONICO THE ANIMATION - 01 [720p].mkv_snapshot_11.27_[2014.01.07_00.07.44]

C’est un non-anime. Ils se mettent à écrire des séries pour les mascottes et le message est en gros de nous démontrer combien Sonico est GÉNIALE et on a intérêt à l’aimer bordel de zut parce que sinon…de toute manière ils ne nous laissent même pas le choix de la décision, si jamais on avait le culot de penser autrement tous les personnages secondaires sont là pour s’extasier à notre place et continuer à nous enfoncer dans le crâne que Sonico est TROP  MIGNONNE et qu’on DOIT l’aimer. Les plus gros enjeux des dix premières minutes ? Arriver à l’heure en cours et trouver la bonne salle. Mon dieu j’en tremble encore. Ensuite arrive la partie fanservice, toute aussi ennuyeuse. L’idée du pilote était « une journée dans la vie de Sonico-Chan » et je me demande vraiment ce qu’ils vont bien pouvoir trouver pour remplir un anime entier. Se lèvera-t-elle à l’heure la prochaine fois ? Lui demandera-t-on de porter des tenues encore plus sexy pour ses shootings ? Quel suspense.

Op/Ed : Pas d’Op cette fois-ci juste un Ed bien moche où les filles sont animées en CGI.

The Pilot’s Love Song

[HorribleSubs] The Pilot's Love Song - 01 [720p].mkv_snapshot_20.06_[2014.01.07_00.43.28]

Un jeune garçon et sa sœur adoptive intègrent une école pour devenir des pilotes et participer à une mission qui les emmènera dans des parties du ciel inexplorées. Deux choses m’ont empêchées d’apprécier le pilote à fond : d’abord j’ai trouvé que les interactions entre les personnages manquaient de naturel. Au lieu de faire un peu confiance à leurs spectateurs pour deviner ce qu’il se passe entre les lignes ils se sont sentis obligés de nous l’indiquer à coup de dialogues et de scènes tout sauf subtiles, et dans le pire des cas c’est très forcé comme le coup de foudre entre Kal et Claire. Ils vont un peu trop loin dans les clichés et au final ça manque de spontanéité. Idem pour les prises de bec entre Kal et Ariel, on avait compris la première fois qu’ils sont comme chien et chat, pas besoin de le répéter plusieurs fois. Ensuite, c’est le second anime de la saison dont je n’aime pas du tout le coloring (il faut qu’ils arrêtent d’avoir la main aussi lourde sur le violet et le vert criard !). C’est un détail mais pour moi les couleurs ça compte et c’est le genre de chose qui peut gâcher une part de mon expérience. 

[HorribleSubs] The Pilot's Love Song - 01 [720p].mkv_snapshot_15.24_[2014.01.07_00.35.56][HorribleSubs] The Pilot's Love Song - 01 [720p].mkv_snapshot_06.47_[2014.01.07_00.26.18]

En dehors de ça je suis plutôt charmée, on a tout de suite le sentiment qu’on veut nous raconter une histoire déjà planifiée dans un monde soigneusement conçu (c’est pour ça que j’aime les adaptations de roman de fantasy), et il n’y a plus qu’à se laisser porter. Des éléments que j’avais apprécié dans le film sont de retour comme les inégalités entre classes sociales et l’importance accordée à la relation pilote/copilote. Et c’est comme si nous avions l’occasion de découvrir un pan de l’histoire du film qui n’était pas montrée : l’adolescence de Charles à l’école des pilotes. La principale différence ici repose dans la personnalité du héros qui n’est pas très enthousiaste à l’idée de l’intégrer, et à vrai dire j’ai été surprise de constater le manque de passion général des ados pour le métier. Ça nous fait voir les choses autrement. 

Op/Ed : RAS, manque de budget et d’inspiration évidents.

[HorribleSubs] The Pilot's Love Song - 01 [720p].mkv_snapshot_10.48_[2014.01.07_00.30.56]

Conclusion : Regarder Sonico revient à regarder une publicité trop longue particulièrement fade. Ce n’est pas mon idée du divertissement. The Pilot’s Love Song n’est certainement pas un chef-d’oeuvre mais c’est honnête et le scénario donne envie de suivre les ados dans leurs aventures. 

2 réflexions sur “Premières Impressions : Super Sonico et The Pilot’s Love Song

  1. Ce que je retiens des aspects positifs de Super Sonico, c’est que si jamais j’avais un doute au sujet d’une éventuelle attirance pour les cruches, ce pilote me l’a définitivement ôté.

    Sinon The Pilot’s Love Song est un peu cliché niveau dialogue, en particulier le « Je ne laisserai personne d’autre mourir » (tellement souvent entendu), mais le reste passe assez bien. Pas détesté ce début de romance plus « tactile » que ce que la japanim a pour habitude de mettre en scène.

    • C’est vrai que ça change ! Le problème c’est que je regarde une bonne dose de dramas Coréens à côté et la romance c’est sacré chez eux, si bien que ça m’a rendue beaucoup plus exigeante sur ce plan. Un peu comme pour le slice-of-life au Japon.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s