Dramas de décembre : 4ème semaine

별에서 온 그대.E04.131226.HDTV.XViD-HANrel.avi_snapshot_16.42_[2013.12.28_20.01.52]

A la place de la mariée, j’aurais déjà personnellement balancé les deux dindes par dessus bord. 

Le meilleur de la semaine :

vlcsnap-2013-12-26-14h37m47s109vlcsnap-2013-12-26-16h29m44s187

You Who Came From the Stars (ep. 3/4) Kaa : Ce drama est un véritable cadeau de Noël que je déballe toujours avec beaucoup d’enthousiasme et de plaisir. Non seulement c’est un régal pour les yeux, mais il y a en plus un excellent équilibre entre le sérieux et la comédie. Ce qui est sérieux est véritablement prenant et touchant (Song Yi et Min Joo sont, je le répète, deux formidables personnages à cet égard) et ce qui est drôle est exécuté avec un parfait timing, que ce soit la juxtaposition des souvenirs « romantiques » de Min Joo de la Song Yi du présent avec le comportement délirant et la Song Yi du présent, ou bien l’attachant personnage de Hwi Kyung qui m’a fait rire plus d’une fois. Évidemment, le must du must c’est le duo explosif Song Yi/Min Joo qui marche particulièrement bien, d’autant plus que je les aime aussi bien ensemble que séparément. J’aime vraiment la manière dont le destin est mis en scène ici alors que normalement c’est le genre de truc qui ne prend pas vraiment avec moi, mais je trouve les parallèles entre le monde d’aujourd’hui et Joseon vraiment intéressantes et elles nous permettent d’en apprendre un peu plus sur Min Joo. Bref, je me régale.

vlcsnap-2013-12-28-15h23m05s158vlcsnap-2013-12-26-21h17m01s39vlcsnap-2013-12-26-21h26m30s98vlcsnap-2013-12-26-21h26m43s224

L’épisode 4 était un peu plus lent que les précédents, mais je suis assez admirative de la manière dont ils sont parvenus à lier de manière plus ou moins naturelle l’intrigue du grand frère meurtrier à celle de notre OTP, malgré mes réserves initiales sur cette dernière. Les choses s’entremêlent et deviennent de plus en plus complexes…surtout maintenant que la salive de Min Joo rivent de rentrer en contact avec celle de Song Yi (kya!). J’ai plus que hâte de découvrir les conséquences de cet interdit évoqué dès le pilote se développer : que va-t-il arriver? On sait avec l’épilogue que ce n’est pas mortel, mais alors quoi? J’aime à quel point Min Joo finit par aider ou faire ce que Song Yi demande tout en luttant pour essayant de ne pas céder ou en disant l’exact contraire de ce qu’il fait. Par ailleurs, j’ai trouvé Jeon Ji Hyun particulièrement bonne cette semaine. Elle est excellente lorsqu’il s’agit de faire rire de son personnage, mais elle brille encore plus dans ses scènes émotives, que ce soit lorsqu’elle se rappelle de son père dans l’épisode précédent ou lorsqu’elle apprend la mort subite de Yoo Ra. Maintenant, j’attends le prochain épisode avec impatience, avec ce sexy cliffhanger!

03.avi_snapshot_46.25_[2013.12.27_02.36.27]03.avi_snapshot_26.26_[2013.12.27_02.13.00]

(ep.3) Mina : Je plaint vraiment l’héroïne, du passé et du présent, et cet épisode m’a fait penser que les deux sont aussi des « aliens » d’une certaine manière. La première est une veuve trop précoce, l’une des pires positions dans lesquelles une femme pouvait se retrouver à cette époque (c’est bien illustré par cet immonde récompense de chasteté pour les familles dont la bru veuve se suicide pour « suivre son mari »), elle a même une tombe à son nom (quel pire moyen de se sentir aliéné dans son propre monde ?), et son retour chez elle avec un étranger est une catastrophe pour ses parents. S’il y a une chose qu’il ne fallait pas être, c’était une jeune veuve de bonne famille dont le mariage n’a pas été consommé et qui voyage sans chaperon avec un homme. Le fond du fond est atteint quand cet homme est un étranger impossible à identifier parce que ça signifie qu’il ne peut pas la protéger en la prenant dans sa maison. Elle a la pire poisse qui soit. Mais c’est vrai que son existence même semble irriter l’ordre des choses, parce que son sosie du présent aurait aussi dû mourir au même âge. Et Sung Yi est une alien dans le sens où son rôle de « déesse nationale » la place sur un piédestal à la fois enviable et terrifiant, sans compter qu’elle se sent aliénée dans sa propre famille. Elle n’a pas exactement tiré le bon lot le jour de sa naissance, ou du moins une jolie pomme…empoisonnée. 

별에서 온 그대.E04.131226.HDTV.XViD-HANrel.avi_snapshot_43.00_[2013.12.28_20.45.31]별에서 온 그대.E04.131226.HDTV.XViD-HANrel.avi_snapshot_47.32_[2013.12.28_21.06.06]

(ep.4) J’approuve le grand-frère psychopathe. J’adore ce développement, je trouve l’acteur assez parfait dans le rôle et ça vient ajouter juste ce qu’il faut de tension et d’imprévu au présent (le passé n’en manquait pas, c’était plutôt l’inverse). Ça évite aussi pour l’instant à Se Mi de prendre la place de la vile rivale et ça me ferait de la peine qu’elle le devienne parce qu’elle est très sympathique. Ça vaut aussi pour Hee Kyung, un bon garçon plus divertissant et attachant que le second lead de base qui mérite de ne pas être exploité par le scénario. L’épisode 4 était mon préféré jusqu’ici, j’ai beaucoup aimé le côté investigateur de la première partie et la seconde était un festival Sung Yi/Alien qui m’a encore prouvée que je pourrais regarder ces deux acteurs échanger des répliques pendant des heures sans m’en lasser. Je suis ravie qu’ils prennent cette histoire d’âge au sérieux, ça ajoute une touche d’originalité au personnage de Min Joo et ça me rappelle que dans les histoires de vampire à la Twilight l’auteur oublie souvent d’écrire son héros en fonction de son âge, et d’écrire sa relation avec l’héroïne en tenant compte de l’énorme gouffre générationnel. Ici ils en tiennent compte et l’utilisent de manière intelligente, aussi bien pour en tirer de la comédie que de la tragédie. Et au rythme où je tombe amoureuse de ce couple, je sens que côté tragédie ça va être dur à avaler. 

C’est du bon !

총리와 나.E06.131224.HDTV.XViD-HANrel.avi_snapshot_52.59_[2013.12.26_02.11.59]총리와 나.E05.131223.HDTV.H264.720p-WITH.mp4_snapshot_00.28.47_[2013.12.24_14.36.39]총리와 나.E05.131223.HDTV.H264.720p-WITH.mp4_snapshot_00.22.42_[2013.12.24_14.30.25]총리와 나.E06.131224.HDTV.XViD-HANrel.avi_snapshot_58.51_[2013.12.26_02.18.33]

Prime Minister and I (ep. 5/6) Mina : Formidable ! Encore meilleur que les épisodes précédents. C’est festif, chaleureux, même un peu magique, ces épisodes étaient parfaits pour les fêtes de fin d’année avec leur petit air de « Spécial Noël ». Les personnages secondaires s’épaississent de manière à ce qu’ils deviennent plus que des prétextes scénaristiques, les coïncidences forcées ont laissé place à des développements plus naturels, et je n’ai que des compliments pour la réalisation et le casting. A vrai dire Prime Minister and I me rappelle pourquoi je suis tombée amoureuse à l’origine des Kdramas, parce qu’il me renvoie complètement à ce qui m’avait charmé dans Goong/Princess Hours, et plus tard dans My Princess. La recette est tellement simple, mais tellement bonne quand elle est réussie. Mes moments préférés étaient la découverte des petits cadeaux de Noël de Da Jung, une héroïne aussi attentionnée pour tout le monde (jusqu’aux gardiens du domaine), c’est précieux.

vlcsnap-2013-12-29-18h55m29s111vlcsnap-2013-12-29-18h00m26s72vlcsnap-2013-12-29-17h28m17s13vlcsnap-2013-12-29-17h27m42s167

(ep. 5/6) Kaa : Je crains que les bulles de champagne commencent déjà à se dissiper chez moi. Cependant, je prends toujours beaucoup de plaisir à regarder les épisodes, parce que Prime Minister and I a de l’énergie et du dynamisme à revendre. Sa légèreté et sa bonne humeur compense largement les faiblesses du scénario et son côté un peu trop irréaliste/gentillet pour s’installer tout à fait dans mon coeur. Je suis fan de la paire Yul/Da Jung parce que leur relation est à la fois sincère et engageante. Un de mes moments préférés est lorsqu’il lui dit de se défendre elle-même, parce que c’est son combat et non le sien. C’est un des rares héros de Kdramas qui ne va pas secourir la demoiselle en détresse (d’abord parce que Da Jung est tout sauf une demoiselle en détresse) et je trouve ça extrêmement rafraichissant. J’aurais aimé que Joon Ki et In Ho soient plus intéressants et complexes (pour le moment ils m’ennuient passablement, en particulier le premier et son premier amour à deux balles avec Hye Joo – le flashback de sa rencontre était la goutte en trop -) et que la femme de Joon Ki ne soit pas une telle caricature bouffonne (j’ai, soit dit en passant, plutôt de la peine pour elle qui, manifestement, n’a jamais reçu une once d’amour de son mari). Un peu de subtilité et de retenue dans l’écriture ne ferait pas de mal, mais la chaleur est là et j’avoue être totalement vendue à l’OTP, et je commence à m’attacher doucement aux enfants.

vlcsnap-2013-12-27-22h34m22s108vlcsnap-2013-12-27-22h54m54s145vlcsnap-2013-12-27-23h20m45s32vlcsnap-2013-12-27-21h32m35s163

Miss Korea (ep. 3/4) Kaa : Je suis sérieusement intriguée par Miss Korea. Je trouve qu’il y a bien trop de personnages, et le drama a toujours une certaine propension à se disperser un peu, mais d’une façon ou d’une autre, il parvient à rendre le tout digeste pour l’instant. Chaque épisode renforce un peu plus mon amour et mon admiration pour Ji Young : elle est formidable, et ce n’est pas tous les jours qu’on nous sert un personnage féminin aussi fort et vulnérable à la fois. La manière dont elle tient tête à tous les hommes de ce drama fait tellement du bien, le fait qu’elle ne s’apitoie pas sur son sort aussi (ce qui rend ses moments plus émotifs plus touchants). Mais en fait, ce que j’aime le plus, c’est que tous les personnages féminins sont formidables de force et je trouve l’entreprise du drama d’en faire des complices plutôt que des ennemies extrêmement rafraîchissante : la « rivale » Kim Jae Hee a l’air assez intéressante et a visiblement plus de curiosité (et d’admiration?) pour Ji Young que de l’animosité vaine, tandis que Hwa Jung est un peu bourrue, mais je la vois bien se ranger du côté de notre héroïne pour faire un duo attachant. Idem, la mère de Hyung Joon force le respect.

vlcsnap-2013-12-28-00h02m00s210vlcsnap-2013-12-28-00h02m02s229

Miss Korea est en général assez sérieux – et j’apprécie beaucoup cette maturité dans l’écriture – mais il est particulièrement doué pour faire naître la comédie n’importe quand, par le biais de situations absurdes ou de personnages excentriques (je vous avais dit que j’aimais la famille de Ji Young?). Hyung Joon a encore du chemin à faire pour être un personnage pleinement sympathique, mais les flashbacks de ses années lycée avec Ji Young jouent carrément en sa faveur. Je suis très curieuse de voir comment ce brave garçon amoureux est devenu cette espèce de loser qui ment comme il respire. De même, je me demande comment la relation entre les deux aient pu se détériorer jusqu’à mener à la rupture lorsqu’on nous présente un amour adolescent aussi candide et adorable (mais vraiment, adorable. Le flashback final m’a fait glousser tout le long et j’avais un sourire béat jusqu’au générique). Bref, j’en veux plus.

미스코리아.E03.131225.HDTV.XViD-HANrel.avi_snapshot_00.20.42_[2014.01.01_22.51.48]미스코리아.E03.131225.HDTV.XViD-HANrel.avi_snapshot_00.58.14_[2014.01.01_23.35.18]미스코리아.E03.131225.HDTV.XViD-HANrel.avi_snapshot_00.58.14_[2014.01.01_23.35.22]미스코리아.E04.131226.HDTV.XViD-HANrel.avi_snapshot_36.43_[2014.01.02_00.26.56]

(ep. 3/4) Mina : Je trouve chaque nouvel épisode meilleur que le précédent. A vrai dire, je trouve que c’est devenu tellement fluide que je me demande encore comment les mêmes gens ont pu penser que monter le pilote de manière schizophrénique était une bonne idée. C’est plus dur et plus mature que la moyenne des comédies romantiques, c’est souvent triste, mais ça ne rend les scènes où les personnages font autre chose que de se rentrer dedans violemment d’autant plus touchantes et précieuses. Je trouve le parcours de l’héroïne particulièrement bien écrit et pertinent. Par exemple ce fameux « Waikiki » qui est symbolique du sourire de potiche que les filles de ascenseur ET les miss doivent afficher en permanence est là pour nous rappeler que devenir la prochaine Miss Korea n’est pas un achèvement ultime en soi. Ça peut être un levier qui permettrait à Ji Young de changer de position sociale, mais au fond ce n’est pas tellement différent de ce qu’elle faisait avant. J’avais peur que le drama n’idéalise ces concours et les titres, mais ce n’est pas le cas, le tableau est beaucoup plus complexe que ça. On nous donne un accès à l’envers du décor, mais on nous laisse juger par nous-mêmes ce que nous y voyons. 

Inégal

vlcsnap-2013-12-28-15h15m43s85vlcsnap-2013-12-28-15h12m33s240

Let’s Eat (ep. 4) Kaa : Épisode filler en vue capitaine! Let’s Eat n’a jamais été un drama consistant, loin de là, mais après un épisode 3 prometteur, cet épisode retombe à plat. Il y a des scènes mignonnes (en particulier avec l’avocat Hak Moon), mais nous n’apprenons rien de plus que nous savons déjà et les dynamiques mises en scène sont les mêmes que celles des épisodes précédents. Avec déjà 4 épisodes, je pense que le drama devrait commencer à envisager de faire avancer son intrigue plutôt que de donner dans la surenchère afin d’essayer de nous faire oublier ses lacunes.

(ep. 5) RAS, toujours les mêmes choses mignonnes et toujours les mêmes choses à reprocher. C’est peut être un tantinet mieux niveau développement parce qu’on en apprend un peu plus sur Dae Young, et parce que Soo Kyung et lui commencent – même si avec beaucoup de réticence – à se rapprocher, et c’est fait avec beaucoup d’humour. Le mystère qui entoure Dae Young est encore un peu mince et le drama prend bien soin de nous manipuler en nous mettant cette intrigue en guise de cliffhanger, ce que j’apprécie moyennement. Par ailleurs, on a eu un peu moins d’orgasmes alimentaires de la part de Soo Kyung et j’avoue que ça m’a fait du bien parce que je trouvais cet aspect sur-utilisé (je ne me fais pas d’illusions hein, je sais que ça va revenir au galop dans les prochains épisodes).

Publicités

4 réflexions sur “Dramas de décembre : 4ème semaine

  1. Hello !

    Oula, j’adore toujours autant vous lire ♥

    Pour l’instant, je me concentre sur My love from the Star, les autres ne m’inspirant que moyennement ( l’histoire d’un mariage arrangé pour The prime minister and I…j’accroche pas des masses en fait mais bon )

    Cela dit, je me régale de vos avis parce que je m’y retrouve parfaitement, My love from the star est mon petit péché mignon a égalité avec In a good way. Je ne connaissais pas vraiment les acteurs mais je dois dire que je trouve leur alchimie absolument fascinante, ils arrivent a me faire croire que leur histoire est possible ( alors que bon, je n’y croyais pas des masses vu les caractères fondamentalement opposés ^^ ), leur échange est comme un succulent bonbon acidulé, j’adhère totalement ! Le synopsis m’avait laissé dubitative mais ils ont réussit a en faire quelque chose de totalement additif, le choix des acteurs est parfait, bien que je trouve Yoo In Ha toujours un peu palote comparé a ce qu’elle a pu donner pour The Queen’s man ( il me semble que je me plante dans le titre xD ) et j’attends de voir ce que donne le grand méchant frère en terme de charisme terrifiant ^^

    J’attends avec impatience vos futures critiques sur ce drama en tout cas /o/

    • Hello! =)

      J’aime beaucoup Yoo In Na, même si elle n’est pas aussi rayonnante que dans Queen In Hyun’s Man. Mais le personnage n’est pas le même aussi, (il y a quelque chose d’un peu plus sombre et conflictuel chez Se Mi), ce qui expliquerait pourquoi elle peut paraître un peu « palote » aux yeux de certains. Moi, je la trouve toujours juste (ni l’écriture ni le jeu de Yoo In Na ne font de Se Mi une caricature, ce que j’apprécie), et elle a cette capacité de rendre ses personnages sympathiques. Il faut avouer cela dit que c’est dur de s’imposer lorsqu’on a en face de soi la diva JJH qui explose de charisme, ce qui, assez ironiquement, concorde avec leurs rôles fictifs respectifs.^^ »
      Quant à JJH/KSH, ils m’ont complètement séduite.

      Merci pour ton commentaire! =)

      • J’avoue que l’actrice principale est justement époustouflante, assez pour étouffer ces partenaires d’ailleurs ^^ Yoo In Ha s’en sort bien dans ce contexte mais c’est vrai que j’étais un peu déçue de la voir cantonnée a un second rôle mais ça peu se comprendre, j’attends de voir comment elle va gérer le conflit entre l »‘avidité et l’ amitié que son perso éprouve face a cette amie d’enfance qui a tout ce qu’elle veut/ désire et j’espère que je ne serais pas déçue ( je ne pense pas mais parfois… xD )

        Bon, finalement, ayant relu vos avis sur The Prime Minister and I…je vais tenter le pilote, généralement, je suis assez enthousiasmée par ce qui vous accroche \o/

        • L’écriture de PM&I dresse son histoire plus avec des grosses paluches qu’avec des doigts de fées, mais il compense par le charme et l’efficacité de son couple principal =)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s