Animes d’automne 2013 : 12ème et dernier round !

[Underwater-Vivid] Nagi no Asukara - 13 (720p) [96551A68].mkv_snapshot_06.48_[2013.12.27_21.10.28]

NOOOOOON ne dis pas que tu va lui dire quelque chose de spécial après la cérémonie, ce genre de promesse est le prélude aux pires catastrophes !

La semaine dernière j’ai parlé des derniers épisodes de GingitsuneNon Non Biyori et Kyousogiga. Cette fois c’est le tour de Valvrave et Yozakura Quartet. Ça signifie que tous les animes de 2013 et d’automne que j’ai suivi sont finis, à l’exception de ceux qui vont continuer en 2014 (mais ils comptent pour l’année/saison suivante). Enfin, il y a une coupure des diffusions en raison des fêtes et la suite des animes longs (Kill La Kill, Samumenco, etc) est reportée. Les nouveautés vont surtout débarquer autour du 3 janvier. C’est le dernier round d’automne, mais je vais continuer à parler des six animes qui compteront pour 2014 dans les rounds d’hiver. 

Voilà mes prédictions pour la nouvelle saison sur les animes que je vais couvrir à peu près à coup sûr : Buddy Complex, Chu2Koi Ren, Gin No Saji 2, Noragami, Toaru Hikuushi e no Koiuta, Nobunaga The Fool, Sekai Seifuku, Space Dandy. 

20533186711936320447147290146884

Ce dont je ne suis un peu moins certaine : Wizard Barrister, Hoozuki No Reitetsu, Inari Konkon Koi Iroha, Witchcraft Works, Wake Up Girls !, Nobunagun, Mikakunin, Hamatora. 

Ça m’étonnerait beaucoup : Sakura Trick, D-Frag, Mahou Sensou, Nisekoi, Nourin. 

Je vais peut-être faire des articles spécifiques comme je l’ai fait pour Kyoukai No Kanata, à condition qu’un anime m’inspire et me motive assez pour le faire et qu’il ne dure pas plus de 13 épisodes. Et sans plus attendre, le dernier round !

Le final de Valvrave

[HorribleSubs] Valvrave the Liberator S2 - 24 [720p].mkv_snapshot_18.52_[2013.12.27_15.25.07]

Valvrave (ep.24 – Final) Un final en demi-teinte, pas vraiment à la hauteur de celui de la première partie. Beaucoup aimé le combat entre Cain et L-Elf/Haruto, depuis le début l’anime a préparé cet affrontement pour qu’il soit le bouquet final et c’était épique bien comme il faut. X-Eins qui crie à Cain « Tu as trahi H-Neun ! Et mon coeur ! » avant de se sacrifier pour endommager le mécha de son adversaire, Haruto dans le corps de L-Elf qui transperce Cain (non pas dans ce sens là…quoi que…), Prue et Pino réunis, la mort de Haruto pratiquement dans les bras de L-Elf qui lui dis « Tu es mon ami !« , les Magius qui perdent le contrôle de la situation. Même si tout cela était plus ou moins attendu et sans surprise, c’était bien fait. 

[HorribleSubs] Valvrave the Liberator S2 - 24 [720p].mkv_snapshot_22.49_[2013.12.27_15.30.27]

Tout le générique de fin était un mélange de conventionnel (le mariage entre les deux anciens membres du conseil des élèves), de mignon (A-Drei qui attrape le bouquet et les deux meilleurs personnages féminins – Krimhield et Saki – qui font la moue), et de WTF. Shouko qui devient immortelle, qui pilote l’Unité 1 et qui mène à bien l’idéal de Haruto et de L-Elf après leur mort en essayant de conclure des accords avec les aliens…NON. Je vois tout à fait l’idée marcher en théorie, mais il aurait fallu que Shouko soit beaucoup mieux écrite pour qu’on avale ça, il aurait fallu qu’elle soit intégrée de manière plus organique à l’intrigue. Là on a surtout l’impression qu’elle s’incruste au projet et en prend la tête sans aucune légitimité pour le faire, sans oublier qu’elle n’a jamais pu avoir une discussion honnête et à coeur ouvert avec Haruto sur tout ça de toute la seconde saison. L-Elf manquait à ces scènes (il n’est pas immortel, mais quand même !), et si quelqu’un aurait dû reprendre le flambeau et donner les répliques finales, c’est lui. Dommage. 

[HorribleSubs] Valvrave the Liberator S2 - 23 [720p].mkv_snapshot_02.19_[2013.12.21_02.34.32][HorribleSubs] Valvrave the Liberator S2 - 23 [720p].mkv_snapshot_02.20_[2013.12.21_02.34.44] 

En fait le meilleur « final » de Valvrave est celui que nous avons deviné à partir des flash-forwards de centaines d’années plus tard où Saki raconte le passé au petit garçon qui a les cheveux de L-Elf et les yeux de Haruto. C’est leur réincarnation en une personne ? Ce n’est jamais vraiment expliqué, pas plus que la scène dans la première saison où Saki continue de chercher Haruto dans l’espace (« une promesse est une promesse« ) alors qu’il est mort et enterré. Dans mon ending parfait Saki épouse A-Drei (devenant ainsi une princesse de Dorssia), Shouko meurt, et L-Elf est le narrateur de la conclusion. On ne peut pas tout avoir…

Le meilleur de la semaine

[Underwater-Vivid] Nagi no Asukara - 13 (720p) [96551A68].mkv_snapshot_11.16_[2013.12.27_21.22.28][Underwater-Vivid] Nagi no Asukara - 13 (720p) [96551A68].mkv_snapshot_12.40_[2013.12.27_21.24.01][Underwater-Vivid] Nagi no Asukara - 13 (720p) [96551A68].mkv_snapshot_14.36_[2013.12.27_21.26.17][Underwater-Vivid] Nagi no Asukara - 13 (720p) [96551A68].mkv_snapshot_18.34_[2013.12.27_21.30.34]

Nagi No Asakura (ep.13) Oups. La cérémonie de l’Ofunehiki a été tellement désirée et préparée pendant toute la première partie que c’était un vrai plaisir de la voir enfin prendre place, mais je pense que personne ne s’attendait à ce qu’elle fonctionne exactement comme dans la légende. Tout le monde voulait qu’elle fonctionne comme un symbole du lien entre la surface l’océan et qu’elle produise une sorte de miracle, pas qu’elle devienne un véritable sacrifice expiatoire où une jeune fille est avalée par les eaux en échange de la paix des éléments naturels. Je ne m’attendais pas à ce qu’une catastrophe aussi grave se produise. Akari est sauvée par Manaka, qui se sacrifie elle-même à sa place sous les yeux d’Hikari impuissant. Un autre drame se joue entre Chisaki, Kaname et Tsumugu. Chisaki sauve Tsumugu et Kaname les aide, mais le choc de voir Chisaki aussi impulsive et protectrice envers Tsumugu suffit pour le déséquilibrer et la tempête le replonge violemment dans la mer.

[Underwater-Vivid] Nagi no Asukara - 13 (720p) [96551A68].mkv_snapshot_00.58_[2013.12.27_21.05.46]

Donc, pour la seconde partie de l’anime nous repartons sur ces bases : le village de la mer et son peuple sont entrés en hibernation et sont protégés sous une sorte de carapace, Manaka a été avalée par le Dieu de la Mer avant d’avoir pu avouer ses sentiments à Hikari, on ne sait pas si Kaname est vivant ou s’il est mort dans la tempête. Restent à la surface Tsumugu, Chisaki, Hikari et sa sœur. Je ne sais même pas à quoi a servi le sacrifice de Manaka finalement puisque son peuple est entré quand même en hibernation, ce qui signifie bien qu’une nouvelle ère glacière arrive. Le meilleur de l’épisode était la réalisation de Manaka à propos de Tsumugu (il est comme le soleil que j’admire de loin, je l’admire mais je ne suis pas amoureuse de lui) et la nouvelle confession de Hikari. Elle reflète parfaitement l’évolution du jeune homme jusqu’ici. Quelqu’un qui est capable de dire à celle qu’il aime en lui souriant qu’elle restera toujours précieuse pour lui même si elle ne l’aime pas en retour est quelqu’un de très mature. C’est compréhensible que Manaka ait finit par le choisir. 

[gg]_Tokyo_Ravens_-_12_[5B52022A].mkv_snapshot_12.00_[2013.12.28_16.25.16][gg]_Tokyo_Ravens_-_12_[5B52022A].mkv_snapshot_12.05_[2013.12.28_16.25.26]

Tokyo Ravens (ep.12) J’ai parlé trop vite, finalement le retour de Suzuka Dairenji n’est pas innocent et ça a quelque chose à voir avec l’intrigue principale. Cet épisode est tout sauf un filler, il reprend un peu les bases de l’intrigue (et c’est tant mieux par ce qu’il y a de quoi s’emmêler les pinceaux), met en place une alliance entre nos six jeunes shamans, et opère une sorte de mise à jour des sentiments de chacun. Suzuka a eu un effet assez bénéfique pour nos héros sur ce plan, et Harutora pourrait bien avoir enfin compris que Natsume est Hokuto sont la même personne. Nous avons atteint la fin de la première partie de Tokyo Ravens, et malgré quelques accrocs je suis très satisfaite de la direction générale que prend l’anime.

[HorribleSubs] Log Horizon - 13 [720p].mkv_snapshot_20.44_[2013.12.28_18.17.40]

Log Horizon (ep.12) Premier épisode « romantique » du début jusqu’à la fin. J’aurais bien aimé avoir plus de Shiroe/Akatsuki, mais Lenessia et Crusty ne sont pas inintéressants. Ce que j’ai aimé avec cet épisode, c’est que ce séjour chez les PNG qui va bientôt s’achever ne donne pas lieu à une résolution magique de toutes les incompréhension et conflits entre les joueurs et les autochtones. Les négociations sont lancées, les bases d’accords sont jetées, mais l’anime n’essaie pas de diminuer la complexité de l’entreprise et nous fait comprendre que beaucoup reste à accomplir. Et il y a ce double évènement à la fin qui surprend par sa brutalité. A vrai dire ça fait tellement longtemps que nous sommes concentrés sur cette histoire de développement de l’économie et de négociations diplomatiques que j’avais complètement oubliés que nous sommes dans un monde dont nous ne connaissons ni toutes les règles, ni tous les dangers. 

Inégal

[Cthuko] Yozakura Quartet Hana no Uta - 12 [720p Hi10P H264][02740EFC].mkv_snapshot_13.01_[2013.12.28_17.20.01][Cthuko] Yozakura Quartet Hana no Uta - 12 [720p Hi10P H264][02740EFC].mkv_snapshot_10.57_[2013.12.28_17.17.40]

Yosakura Quartet (ep.12) Très bonne première partie d’épisode avec Lila qui introduit un peu de tension du fait de l’imprévisibilité de ses actions et tout le monde qui s’organise pour affronter cette nouvelle menace efficacement. Mais ça se casse complètement la figure dès que Hime commence à faire la leçon à Juri comme quoi tout ça c’est de sa faute depuis le début et qu’elle doit commencer par s’excuser à sa petite sœur (gné ?). La résolution du combat est complètement anticlimatique, la soudaine ré-humanisation de Lila sort d’absolument nulle part comme si il suffisait en effet que Juri s’excuse et reconnaisse qu’elle appréciait ses tours de magie quand elles étaient petite (WTF ??).  Sa rédemption-minute et le « c’est trop tard » de Lila complètement téléphoné rend son comportement depuis le début de l’anime assez incompréhensible, en fait ça invalide à peu près tout ce qu’on sait du personnage, sans compter que personne ne trouve utile de remarquer qu’elle est folle. Non ! Le pouvoir de l’amour fraternel est plus fort que tout ! Pour Zakuro ça avait un sens que son envie de rester avec Rin dégénère et ça suivait une logique, pour Lila c’est incompréhensible autrement que par la folie. A vrai dire je trouvais ça intéressant d’avoir un personnage qui a grandi avec une petite sœur psychotique, c’est quelque chose qu’on ne voit pas souvent (pour ne pas dire jamais), mais l’anime jette tout ça par la fenêtre pour nous servir à la place de gros clichés et une morale à deux sous, encore une fois sortie par Hime qui écope décidément des répliques parmi les plus pénibles de la saison.

[Cthuko] Yozakura Quartet Hana no Uta - 13 [720p Hi10P H264][3A1DE2EF].mkv_snapshot_02.10_[2014.01.01_02.54.18][Cthuko] Yozakura Quartet Hana no Uta - 13 [720p Hi10P H264][3A1DE2EF].mkv_snapshot_13.03_[2014.01.01_03.06.51][Cthuko] Yozakura Quartet Hana no Uta - 13 [720p Hi10P H264][3A1DE2EF].mkv_snapshot_17.26_[2014.01.01_03.11.18][Cthuko] Yozakura Quartet Hana no Uta - 13 [720p Hi10P H264][3A1DE2EF].mkv_snapshot_21.49_[2014.01.01_03.25.31]

Yozakura Quartet (ep.13 – Final) Je dois l’admettre, ce n’est pas un mauvais final. Ça ne compense ni la dispersion injustifiée du scénario, ni les hauts et les bas qualitatifs de l’ensemble. Mais c’était assez satisfaisant. Pas parfait, par exemple j’ai été assez exaspérée de l’info-dumping de dernière minute pendant le combat entre Akina et Enjin, la rédemption de Lila n’a toujours aucun sens, le coup de fil à sa mère « au fait maman je ne suis pas morte » défie les limites de la stupidité (j’espère sérieusement qu’ils n’étaient pas sérieux avec cette scène), et la manière dont Enjin se retire à la fin a un goût prononcé de « tout ça pour ça ?? ». MAIS les scènes d’action étaient impressionnantes et très bien animées, et toute la seconde partie de l’anime et le générique de fin réussissent à capturer à nouveau l’énergie et le charme du pilote. Yozakura est donc un anime qui commence et se termine bien, mais entre les deux nous subissons trop de montagnes russes pour éviter le malaise. 

2 réflexions sur “Animes d’automne 2013 : 12ème et dernier round !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s