Bilan Blockbusters 2013 – Vers l’infini et au-delà !

PACIFIC RIM (2013)

Par chance, tous les films que je suis allé voir au cinéma cette année n’ont pas été des déceptions à la Frozen ! J’ai eu ma phase film d’auteur que j’allais voir toute seule au cinéma il y a quelques années, mais maintenant j’ai décidé que j’allais juste voir des blockbusters accompagnée. Pas la même expérience. Je vais mois au cinéma, surtout parce que c’est devenu hors de prix même avec les réductions étudiant. Autre conséquence : je vais plutôt voir des films que je sûre d’apprécier un minimum, parce que ça fait mal de payer si cher pour s’ennuyer, ou pire. Mais pas de quoi grogner, cette année a été largement positive. N’hésitez pas à me dire votre opinion sur ces films, ce que j’ai manqué ou ce qui vous a déçu =)

Dans mon ordre de préférence :

Pacific Rim – Un petit garçon et ses jouets en plastique…géants.

pacific-rim-affiche

Dès que j’ai entendu les notes du thème principal résonner alors que les pilotes se préparent à prendre le contrôle de leurs méchas, j’ai su que j’allais adorer ce film. Et je n’ai pas été déçue du voyage. Guillermo Del Toro (dont j’avais beaucoup aimé les adaptations d’Hell Boy) m’a servi sur un plateau exactement le film de mécha grandeur nature/en live que j’attendais, avec quelques monstres bien faits en bonus et des personnages basiques mais loufoques et attachants. Et Guillermo Del Toro sait toujours comment parler à mon coeur avec ses super-héroïnes à l’importance centrale et ses génies marginaux excentriques mais adorables. Mon seul reproche ? La fin arrive trop vite. C’était une belle bouffée d’air frais au sein d’une année surchargée en super-héros (que j’ai fui comme la peste), et j’ai eu envie d’en avoir plus. Effets spéciaux remarquables, B.O épique, inventivité de la réalisation, efficacité du scénario. C’était un beau départ avec une version du héros « bon citoyen », maintenant je peux avoir une suite avec un anti-héros ? Autrement dit, la même chose mais avec L-Elf un machiavel ? 

Gravity – A un fil près

GRAVITY

Pour quelqu’un comme moi qui a le vertige, dans une moindre mesure la peur du vide et qui est malade comme un chien en avion, aller voir Gravity n’était pas une décision des plus logique. Et en effet assister aux déboires des astronautes comme si j’étais avec eux a confirmé que ce genre de métier c’était JAMAIS DE LA VIE QUELLE HORREUR AU SECOURS. Et le film fait un sacré bon boulot pour vous faire sentir le sentiment de déracinement total des héros. Gravity est plus une expérience sensorielle qu’intellectuelle, ce n’est pas le scénario papier-toilette qui va nous conduire à dire le contraire, mais il ne prétend pas être autre chose et se donne pour objectif de le faire le mieux possible. Et c’est une vraie réussite, on est collé à son siège du début jusqu’à la fin, on retient sa respiration avec Sandra Bullock (parfaite dans ce rôle), on se relâche un peu quand elle trouve quelque chose à tenir pour ne pas dériver et aller mourir au milieu de nulle part, et on ne souffle que quand la « gravité », celle dont on bénéficie tous les jours sans s’en rendre vraiment compte, revient. J’avais peur qu’ils essaient de tirer un peu trop sur le pathos pour faire pleurer dans les chaumières, mais c’est traité avec sobriété, et ça n’enlève rien au plaisir qu’on prend à regarder le film. Vraiment une « expérience » qui vaut la peine (et en 3D !). 

The World’s End – Une tournée des bars inattendue 

The-Worlds-End2

C’est ma définition d’un bon film qui mêle parodie de science-fiction apocalyptique et buddy movie. Je n’ai pas vu aucun des deux précédents films de la trilogie du Cornetto mais je sens que ça va se corriger bientôt. Les personnages sont exemplaires de mauvais bougres ultra attachants, l’action est à la fois drôle et très dynamique, on ne s’ennuie absolument jamais, les dialogues sont très souvent hilarants et même intéressants quand on prend le temps d’y réfléchir un peu, l’intrigue est largement imprévisible, et surtout la fin étonnante ouvre de jolies pistes de réflexion. J’avais peur que le regard que pose le réalisateur sur ses personnages soit cynique (il y a de quoi), mais au contraire il est tendre et toujours teinté d’une pointe d’empathie sans pour autant cautionner  tout ce qu’ils font et ce qu’ils disent. Bref, c’est mon coup de coeur de l’année, et c’est dommage qu’il soit passé aussi inaperçu en France. 

Le Hobbit (Voyage Inattendu/Désolation de Smaug) – Pittoresque

le-hobbit-un-voyage-inattendu-photo-5059bb9d0107a

Un long filler. C’est ce que j’ai l’impression de regarder. Et ça me convient bien en fait. Je n’ai pas lu le livre donc je m’épargne l’exaspération de voir des personnages apparaître alors qu’ils n’ont rien à faire là (genre, Légolas), même si ce qui a été ajouté n’est pas toujours très heureux. Parfois ça marche, comme donner un rôle à Radagast le Brun, parfois…moins, comme l’insta-love entre Trauriel et Kili (d’où ça sort ça ? ça casse complètement le rythme et le ton). Le personnage de Trauriel est vraiment caricatural du quota « Strong Independant Woman » qui pèse sur le cinéma américain en ce moment, assez exaspérant surtout qu’il n’est souvent que le prétexte à une histoire d’amour totalement inutile et forcée comme c’est le cas ici. Peter Jackson admet lui-même que Trauriel vient de son constat que le bouquin manque de personnages féminins et que les spectatrices ont besoin de s’identifier à quelqu’un,  ce à quoi j’ai envie de répondre : on ne crée pas des personnages pour remplir une case, on crée des personnages avant tout pour eux-mêmes crénondidiou ! Sinon ça s’appelle soit un prétexte scénaristique, soit du conformisme comme c’est le cas ici. Et secundo, d’où je ne pourrais m’identifier qu’à une femme ?? Je peux m’identifier à Bilbo, Thorin, Gollum, Gandalf, merci beaucoup.

Si on met de côté ce triangle amoureux ridicule (qui va revenir dans le prochain…ô joie), j’ai beaucoup aimé le reste. Je suis toujours pour plus de rando dans la montagne, de castagne avec les orcs, de Gandalf, de nains qui s’amusent, de dragons, et Peter Jackson a l’art de donner vie à l’heroic fantasy traditionnelle de manière très plaisante, même si ça commence à s’empêtrer dans ses propres conventions (ça commence à de venir un peu trop prévisible). Il faut dire que depuis que Le Seigneur des Anneaux a largement servi d’inspiration à toute une génération de réalisateurs il s’en en suivi une certaine standardisation visuelles et tonale, et j’avoue ressentir l’envie d’un peu de diversité et de renouveau. L’émerveillement est plutôt venu de Guillermo Del Toro cette année, qui aurait dû (ironiquement) diriger ces films. Pour résumer, je vois la saga avant tout comme du bon fanservice de luxe, mais pas plus.

Gatsby le Magnifique – Pompeux mais vide

festival-de-cannes-un-bloody-mary-comme-dans

Un toast à la bouse de l’année. Baz Luhrmann chéri, je t’adore, je t’idolâtre, mais là tu a tellement perdu ton mojo…Australia avait des problèmes mais en coupant le film en deux et en se débarrassant des longueurs inutiles on avait un très beau film. Là c’est irrécupérable. Des acteurs miscastés, une réalisation froide et exubérante sans âme qui se vautre dans l’ostentation d’une manière tellement vulgaire que ça en écrase le reste (l’ostentation vulgaire fait partie de Gatsby, c’est un élément clé, mais là on ne voit plus que ça), une opportunité d’utiliser le meilleur du jazz de l’époque complètement sacrifiée sur l’autel de la pop anachronique (Beyoncé, Florence and the Machine…WTF…), une idée qui fonctionnait très bien dans sa trilogie du rideau rouge mais qui déçoit ici, et surtout l’aspect carton-pâte que dégage le tout, y compris les scènes qui ne le devraient pas. Le pire est atteint avec la scène de la mort de Myrtle (il faut le voir pour le croire). Léonardo Di Caprio fait ce qu’il peut mais il n’est pas Gatsby, il lui manque ce côté petit garçon qu’il a perdu depuis qu’il tourne avec Scorsese (moi je lui aurais donné le rôle de Tom), et Carey Mulligan dégage trop de distinction et d’intelligence pour le rôle. J’ai eu le sentiment qu’elle se forçait à être Daisy pendant tout le film, jamais qu’elle l’incarnait vraiment.  Mon seul conseil est de courir regarder la version de 1974 de Coppola avec Robert Redford et Mia Farrow, c’est d’un autre niveau. Et de lire le livre, bien entendu. 

Gatsby

34 réflexions sur “Bilan Blockbusters 2013 – Vers l’infini et au-delà !

  1. Et bilan numéro 2 \O/

    Alors alors.
    Déjà moi j’ai bien aimé Frozen. Y a des trucs qui déconnaient et ce n’est pas un grand Disney mais c’était sympa, j’ai eu des moments émotifs, des moments drôles, quelques jolis visuels et deux bonnes chansons donc… je suis quand même plutôt contente ^-^
    Dans la liste de cet article je n’ai vu que Gravity et La désolation de Smaug pour le coup.
    J’ai beaucoup aimé les deux d’ailleurs. Gravity ne m’a pas transportée, en partie parce qu’on me l’avait vraiment sur-vendu et que du coup je m’attendais au chef d’oeuvre du millénaire… et le film était très bon mais du coup je me suis sentie un peu « trahie » en quelque sorte.
    La désolation de Smaug, j’ai beaucoup aimé. Pour ma part j’ai lu le livre et voit donc facilement ce qui a été mal adapté mais je ne suis pas puriste du Hobbit et même si le film a ses grosses maladresses -Arf Tauriel =_= – comme toi, j’ai quand même vraiment bien aimé.
    Après dans ce que je n’ai pas vu Pacific Rim ne me tentait pas des masses, The Worlds End au contraire m’attirait beaucoup -j’adore les films de ce duo en générla^^- mais n’ai pas pu le voir car j’attends -encore et toujours, tss- ma petite soeur qui tient à le regarder avec moi, et je ne me suis pas déplacée pour Gatsby parce que la réalisation me faisait peur…je vois que tu me donnes raisons et du coup je pourrai dormir tranquille.
    Il y a beaucoup d’autres films que j’ai aimés cette année mais quant à ton « N’hésitez pas à me dire votre opinion sur ces films, ce que j’ai manqué ou ce qui vous a déçu =) »… autant je pourrais te dire ce qui m’a déçue mais autant j »aurais du mal à te dire ce que tu as râté car pour ce qui est des blockbusters je ne connais pas vraiment tes goûts et ne saurais dire ce qui aurait pu te plaire.
    Enfin bref^^
    Merci cet article Mina!

    • « des moments drôles, quelques jolis visuels et deux bonnes chansons »

      Moments drôles, jolis visuels, bonnes chansons, je ne peux pas être en désaccord avec ça ^^ le reste, c’est une autre histoire.

      Je suis allé voir Gravity après le buzz en fait, j’avais déjà été spoilée sur tout le scénario de A à Z, donc c’était plutôt l’inverse, je ne m’attendais pas à aimer autant. La principale critique que j’ai entendue sur ce film c’est « ya pas de scénario c’est nul c’est comme Avatar : on y va pour les jolies images », et je ne suis pas d’accord. Je trouve que c’est un « film de survie » (donc qui correspond à un genre et des formules très spécifiques) exemplaire, qui ne se disperse pas, qui reste collé à la peau de son concept et de son actrice, et la réalisation ne cherche pas forcément à impressionner mais à nous impliquer. Et ça j’aime.

      Je suis allée voir Smaug avec un puriste de Tolkien du coup j’ai eu droit aux grands soupirs et grommellements dès qu’un truc changeait =p mais j’ai bien aimé. Des deux je préfère le premier.

      Arf je lirais ton bilan 2013 sur les films pour me faire une idée =D celui que tu va rédiger en reprenant tous les films que tu a vu cette année =DD (je rigole, ton quota bilan est largement rempli héhé)

      Merci pour ton commentaire ^^

      • Ah oui forcément, si tu as vu Gravity de cette façon, cela a du aider. Et cela dit je ne suis pas d’accord non plus sur le « pas de scénario ». C’est vrai que Gravity n’a pas un scénario forcément complexe mais comme tu le dis, c’est un film de survie donc… je pense que pour ma part j’ai eu du mal à m’impliquer dans le film, je n’étais peut-être pas dans les meilleures conditions, je ne sais pas. Enfin je ne nie pas que c’était un bon film en tous cas.

        Ah là là et les puristes de Tolkien devant le Hobbit, forcément ^^’ A ce stade le livre et le film sont tellement deux entités différentes que je pense qu’il faut faire le deuil de l’un pour apprécier l’autre. Enfin moi pour le coup j’ai préféré le second film, j’ai trouvé qu’il était moins schyzophrène et mieux rythmé. Le premier avait de gros soucis de tons, celui-là nettement moins à mon goût.

        Ha ha et non pas de bilan sur les films de prévu^^ Mais je vais quand même parler de film vite fait dans le dernier article~

    • Disney ultime : Mulan
      Favoris avec des gens : Up – Belle et la Bête – Aladdin – Pocahontas
      Favoris avec des animaux : Livre de la Jungle – Robin des Bois – Basil
      Pas Disney mais je les met au même niveau : Anastasia – Dragons

      • Oki^^ J’aime aussi bien Mulan même si j’avoue être plus attachée aux Disneys plus anciens que j’ai vus vraiment dans ma jeunesse -donc Aladdin, la Petite Sirène, Robin des Bois, Livre de la Jungle, etc-. Mais j’aime beaucoup tous les Disneys que tu as cités, sauf peut-être Basil que je connais moins et Pocahontas avec lequel j’ai du mal au niveau des personnages. Anastasia est un faux-Disney que j’adore! En revanche, je trouve que Dragons est vraiment très différent d’un Disney dans le ton… mais j’adore absolument ce film. Je l’ai beaucoup aimé tout le long et la fin l’a vraiment placé dans mes films d’animations favoris, à côté de beaucoup d’autres. Merci pour ta liste Mina =) Si un jour tu as le temps, j’adorerais te voir écrire une série d’articles sur les Disney comme tu avais fait pour les Miyazaki!

        • NON NE ME DONNE PAS D IDEES MAINTENANT JE VEUX LE FAIRE NAOOOON

          *hum hum*

          Basil de Baker Street c’est surtout parce que c’est ZE film que je regardais tout le temps en famille quand j’étais petite et qu’on adoraient tous et ça a dû influencer sur mon appréciation.

          Pocahontas Becoz John Smith (j’ai un faible pour les héros Disney blonds, va savoir pourquoi), becoz sexy time ! et parce que la cascade et les CHEVEUX de Pocahontas OMG et becoz Pocahontas baby ! (j’ai un faible pour toutes les héroïnes Disney exotiques) et les chansons *_* (écoute le chant de la nature crénondidiou !) et la fin qui me fait toujours autant pleurer. Pocahontas 2 est une hérésie qui n’existe pas, d’ailleurs non non jamais entendu parler tralalalalaaaaaa.

          Mulan becoz garçon manqué YAY + Make Over en chantant ! + les huns trop badass + Be a Man ! + Mushu qui me fait mourir de rire -je dois connaître toutes ses répliques par coeur- + aventure ! épique ! MON PETIT BÉBÉ A SAUVE LA CHINE ! *snif*

          Arf c’est vrai que Dreamworks c’est Dreamworks, donc je ne sais pas si Dragons a sa place…

          Et voilà, maintenant j’ai envie d’aller tout revoir…

          • Mais il FAUT le faire!
            Parce que tu le veux et parce qu’ensuite tu sais que cela me rendrait super happy et que mon bonheur te tient à coeur, pas vrai? Tu ne peux pas me voir malheureuse, n’est-ce pas? N’EST-CE PAS?!
            Tu vois Basil, justement, je ne l’ai jamais vu petite et je l’ai regardé pour la toute première fois l’année dernière donc moi aussi, j’ai du être influencée par la façon dont je l’ai vu^^
            Pocahontas, tu vois, justement j’ai du mal avec John Smith, je le trouve étrangement fade. Maintenant que j’ai grandi j’apprécie énormément les chansons et surtout l’esthétique du film qui est absolument superbe . Le travail des couleurs est magnifique. Mais c’est vrai que côté histoire je n’ai jamais trop pu rentrer dedans. Pocahontas 2? What do you mean Pocathontas 2? o.o Ha ha mais Mina, ce film n’existe pas en effet XD
            Voyons!
            Mulan j’en apprécie énormément l’héroïne et les personnages secondaires de l’armée. Encore une fois c’est le « héros » qui me passe au dessus mais j’aime vraiment le reste. Et OMG le moment où les huns se font engloutir dans la neige, c’est juste trop magnifique. C’est vrai que c’est un très bon film.
            Et oui Dreamworks diffèrent un peu de Disney je trouve, en effet. Anastasia reste très près de la formule Disney mais Dragons oins. Pareil pour, par exemple, la Route d’ElDorado -que j’adore au passage…j’ai revu ce film des dizaines, dizaines, dizaines de fois et ne m’en lasse pas-

            Tout cela pour dire que: tu ne veux pas que je sois malheureuse, PAS VRAI?! è.é

          • Hein, tu es insensible aux charmes de SHANG?! O.O
            Mulan, c’est un Disney Fanservice de ce côté là, notre homme passe la majorité du film torse nu. :P
            (Oui, je m’incruste.)

          • Haha! Alors ceux qui me viennent directement en tête : La Bête (mais pas quand il redevient humain!), Aladdin (apparemment, le fanservice Disney, ça marche particulièrement bien sur moi xD) et Shang. *_*
            Mais les filles, c’est pas drôle, avec tout ça, j’ai envie de les revoir maintenant…^^ »

    • Mes favoris ont toujours été les plus « roublards » ^^ D’où mon amour d’Aladdin ou de Dimitri dans Anastasia ou encore de Tullio dans la Route d’Eldorado -oui je veux en parler-.

      Et c’est FAUX je ne veux pas ta mort. Je veux ton bien. Parler de Disney c’est bien. L’abus Disney existe autant que Pocahontas 2. Tu sais que tu en as envie Mina @_@

      • Donc ça n’existe pas ahahahahahahaha
        Mais c’est une bonne idée en effet, à condition d’en finir d’abord avec ce que j’ai commencé avec Miyazaki (il me reste Chihiro et Moving Castle).

        La Route d’El Dorado je l’ai vu quand il est sorti au cinéma et c’est tout, je me souviens juste que j’avais trouvé ça très divertissant. Et c’est drôle parce que toi tu va ne voir que Tullio, mais moi j’avais surtout retenu l’autre, le blond. Lol. Mes trois héros de Disney chéris c’est la Bête (forcément haha), John Smith, et Phoebus (becoz sexy bouc !)

        • C’est vrai cela que tu n’as pas fini Miyazaki! Décidément entre toi et le Kaa, vous finissez absolument queudale! Donc dans cet esprit, je pense que tu peux commencer quelque chose de nouveau et regarder Disney parce que… je sais pas, cela me parait logique. Non mais en plus les Disney sont un sujet de discussion dont je ne me lasse jamais. Je trouve d’ailleurs que cela en dit long sur ces films, je peux lire sur la question encore et encore et j’adore en discuter.

          La Route d’El Dorado n’est pas en soi un grand film mais à l’époque j’avais trouvé très sympa d’avoir un personnage féminin qui changeait un peu et un duo de personnages principaux au lieu de juste un héros. Le blond était un peu trop niais pour moi, Tullio était mon sex-symbol d’enfance. Avec ma soeur on se l’est repassé plein de fois et je le connais par coeur. Et lol tu vois, Pheobus je l’ai jamais aimé non plus -le pauvre, on en avait une barbie et on l’a ‘torturé’, je crois qu’aujourd’hui il ne lui reste plus que la tête et le torse ^^’ et on lui a coloré les cheveux pour faire plus punk-. Je crois bien qu’en matière de Disney-dudes nous avons des avis très divergents ! Du coup cela me donne encore plus envie de te lire sur la question. Tu vois Mina, il FAUT que tu écrives sur Disney! Pas pour toi mais pour défendre ce pauvre Phoebus aujourd’hui manchot et sans jambes… Fais le pour Phoebus!

          • Moi mon Ken phoebus (KEN phoebus pas Barbie Phoebus, tss) c’était un playboy et il a dû se faire à peu près toutes les Barbies de ma collection dans mon grand délire Feux de l’Amour à Barbie-Land.

            Je me rappelle avoir beaucoup aimé la fille dans El Dorado, en effet elle était très originale quand le film est sorti.

  2. Vas-y, pourquoi je peux pas répondre au Kaa? ;A;
    Mais oui, j’étais insensible à Shang. A l’époque le fanservice ne me touchait pas des masses -sérieusement j’en étais encore à fantasmer sur Lumière dans la Belle et la Bête …- Par contre je vous rejoins toutes les deux sur la Bête -avant qu’il se transforme, on est bien d’accord-. Et les filles je pense que les articles Disney à deux s’imposent du coup \O/ REVOYEZ DES DISNEY ET BAIGNEZ-VOUS DANS LEUR GLOIRE \O/

    • XD tu as fantasmé sur…LUMIÈRE? XDDD
      Et oui, je pense Mina que tu es la première personne à avoir aimé la Bête version humaine! ^_^
      Pfft, tu craches sur nos projets incomplets et tu veux nous voir en faire un autre? :P

      • Je ne crache pas sur tous vos projets incomplets du tout! Je dis juste que puisqu’on en est là, vous pouvez en commencer plus \O/ Ok Mina n’a pas écrit sur TOUS les Miyazaki mais ce qu’elle a écrit était super intéressant DONC il faut aussi écrire des trucs intéressants sur les Disney.
        Et oui Lumière =_= et si tu veux tout savoir, Timon y est passé aussi o.o enfin c’était pas du fantasme sexuel hein! Mais j’étais amoureuse dans l’idée. Même que pendant DES MOIS j’ai emprunté le même bouquin sur les mangoustes au bibliobus de ma ville…

        • Évidemment qu’elle n’a pas écrit sur TOUS les Miyazaki, puisque j’en ai écrit la moitié! Non mais. Mais oui, il faut qu’on finisse ce projet.
          LOL Timon. Bon, Mila, je pense qu’on va s’arrêter là. xD

          • Oui j’ai dis je dois le terminer, mais en fait on doit le terminer avec Moving Castle sauf que je bloque Kaa en étant coincée sur Chihiro.

            Timon. Euh. Pourquoi p…en fait Pourquoi 9_9 ??

          • C’est FAUX!
            Tu n’as jamais écrit sur les Miyazaki, je ne vous ai pas confondues encore ;A; Et en plus vous vous moquez de mes amours de jeunesse, je vais aller pleurer dans un coin et ne plus jamais revenir. La bête c’est pas un être humain non plus hein ;A; -enfin pas quand toi et moi l’aimons-

  3. Et pour répondre au « Pourquoi » de Mina avant de disparaître pour toujours: je sais pas, je le trouvais cool oO J’ai un truc avec les persos un petit peu roublards et Timon avait cela à mes yeux. Maintenant quand je revois le Roi Lion, je n’apprécie plus trop le perso mais à l’époque, je le trouvais cool. Par contre en revoyant la Belle et la Bête je kiffe toujours Lumière. J’étais aussi très très fan de Robin des Bois …

  4. J’arrive 3 jours après la bataille.. mais juste pour dire que dans mes Disney il y a aussi Lilo et Stich et Kuzco qui étaient génialement originaux…. et puis question blockbuster il y a eu dernièrement un petite surprise avec la Stratégie Elder… je m’attendais a une vraie loose américaine avec des gros sabots et des dialogues pourris et j’ai été miraculeusement touchée par l’histoire et le choix de narration du réalisateur. .. a voir! Je pars de ce pas trouver Pacific Rim puisque tu le conseilles ! Et bonne année les filles!

    • Bonne année !!

      J’adore Kuzco ! La scène « tout compte fait, fais-moi une salade de pommes de terre » me fait toujours mourir de rire.

      J’ai entendu beaucoup de bien de la Startégie Ender, j’ai hésité à aller le voir et en fait j’aurais dû.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s