Let’s Eat – Un petit creux? (Rapides Premières Impressions)

vlcsnap-2013-12-08-12h28m12s191

Si vous n’aviez pas faim avant de commencer la série, il est à parier qu’à la fin d’un épisode vous aurez eu envie de manger au moins trois fois.

Résumé : Lee Soo Kyung est secrétaire dans un cabinet d’avocats où elle doit supporter chaque jour l’excentricité à peine narcissique d’un de ses patrons -, chez elle, elle est témoin des bizarreries de ses voisins (une jeune fille écervelée et un jeune homme plus que suspect) mais finit par devenir plus ou moins proches bon gré mal gré. Sa seule passion dans la vie : son chien, et la nourriture.

Commentaires : Ce drama me laisse perplexe dans sa contradiction entre vouloir être un drama gourmet et ne pas s’empêcher de faire de l’humour pipi-caca (et vomi). Une question, toujours la même : pourquoi? Pourquoi dois-je voir deux fois de suite un chien manger le vomi et ensuite lécher le visage de sa maîtresse? Pourquoi dois-je voir le même chien faire pipi sur la jambe d’une dame? Pourquoi me parler de détritus et d’odeurs nauséabondes pour ensuite tourner des CFs pour la viande, le poisson et toutes sortes de plats fortement appétissants? Pour quoi?

vlcsnap-2013-12-08-12h28m36s173

Si on met de côté cet humour qui ne semble pas avoir sa place dans le sujet même du drama, Let’s Eat se révèle une expérience – étonnamment – plutôt plaisante. J’ai entendu beaucoup d’échos très positifs sur la série mais mon opinion est nettement plus mitigée, Let’s Eat étant loin d’être l’incontournable de cet hiver. Le pilote était assez creux. Regardable, mais bien pauvre en informations et en actions. Les personnages sont à peine présentés, les intéractions ne sont pas toujours bien agencées et le tout a l’air assez ridicule. Le deuxième épisode est plus rigolo.

Les personnages sont hauts en couleur et ont un côté « WTF » finalement assez fascinant parce qu’on en sait pas si c’est l’écriture qui est mauvaise ou juste les caractères qui sont volontairement bizarres, que ce soit l’héroïne qui ne vit que pour manger – mais est maigre comme un clou -, la jeune voisine complètement niaise mais pas méchante, le voisin potentiellement dangereux et le patron de l’héroïne complètement narcissique mais pas suffisamment pour être indifférent à son charme. La série n’est pas sans moments ouvertement mignons – ce qui me fait demander encore plus pourquoi elle s’acharne dans son humour pipi-caca qui casse tout -, comme par exemple la scène où Soo Kyung mange avec ses collègues de travail. Cette scène-là est sans conteste ma scène préférée de la série jusqu’à maintenant. Parce que :

vlcsnap-2013-12-08-12h29m06s213 vlcsnap-2013-12-08-12h29m08s235 vlcsnap-2013-12-08-12h29m21s110 vlcsnap-2013-12-08-12h29m43s73

Ça me rappelle vaguement l’ambiance décalée – pas désagréable mais pour le coup un peu…bizarre – de Once Upon a Time in Saengchori, surtout avec l’idée du meurtre en arrière-plan. Je ne sais pas comment ils comptent lier ça avec la bouffe sans qu’on ait l’impression de voir deux dramas différents et j’avoue que je suis assez sceptique, surtout lorsque les deux premiers épisodes sont un tel bazar : deux épisodes déjà et les personnages sont encore à peine esquissés (Soo Kyung est misanthrope et aime manger, et sinon?), l’intrigue est encore à l’état d’ébauche, ce qui rend le tout…pas énormément excitant. Il faut dire que la série n’est pas aidée par sa réalisation bancale où le manque de budget est plus que flagrant. 

vlcsnap-2013-11-29-20h41m54s210 vlcsnap-2013-11-29-20h44m18s115 vlcsnap-2013-11-29-20h48m00s30 vlcsnap-2013-12-08-12h29m10s1

Verdict: Okay Kimchi. Écriture encore balbutiante, prestation des acteurs et des actrices convenable au plus, réalisation tout juste passable – sauf pour filmer la bouffe, ça c’est réussi par contre -, je me demande bien ce que je trouve dans cette série. C’est…le genre fun-sans-conséquence? C’est rare, et je ne suis pas sûre que ce soit une bonne chose, mais tout ça me rend tellement perplexe que j’ai du mal à savoir ce que j’en pense vraiment : c’est tour à tour bizarre, mignon, amusant, dégoûtant, ennuyeux, léger et déstabilisant sans que l’une des choses ne soient réellement proéminentes par rapport aux autres. Je reste dans l’aventure parce que cela me semble être un inoffensif drama-bonbon. Et, ok, je suis aussi curieuse de voir la trajectoire du drama. Ce qui est une semi-victoire pour Let’s Eat, étant donné tous les reproches que je lui adresse, non? 

2 réflexions sur “Let’s Eat – Un petit creux? (Rapides Premières Impressions)

  1. J’adore aussi la scène dont tu parles. ^^
    Le premier épisode m’avait laissée plus mitigée mais les suivants m’ont beaucoup plu et j’accroche de plus en plus avec les personnages.

    • Je regarde toujours Let’s Eat avec un mélange de perplexité et d’amusement. Les personnages sont intéressants et attachants, seulement je me demande constamment pourquoi le drama choisit de remplir ses (courts) épisodes de scènes inutiles et complètement fillers.
      Je continue parce que j’apprécie suffisamment les personnages principaux et leurs interactions pour faire l’impasse sur les problèmes de l’écriture et de l’exécution, mais on est d’accord que Let’s Eat ne sera jamais un drama stellaire. Contente en tout cas de savoir ce que d’autres pensent de cette série^^

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s