Animes d’automne 2013 : 8ème round

[HorribleSubs] Samurai Flamenco - 08 [720p].mkv_snapshot_02.45_[2013.11.30_04.26.11]

Cool guys don’t look at explosions.

Le meilleur de la semaine

[Vivid] Gingitsune - 08 [6DBFA795].mkv_snapshot_22.11_[2013.11.25_19.29.28][Vivid] Gingitsune - 08 [6DBFA795].mkv_snapshot_20.59_[2013.11.25_19.28.11]

Gingitsune (ep.8) En théorie, cet épisode était maudit d’avance. Dans la lignée des épisodes précédents, il devait se concentrer sur le développement d’un personnage en particulier, cette fois Hiwako qui a beaucoup changé depuis qu’elle s’est fait des amies. Mais au lieu de partir du point de vue de la jeune fille, c’est raconté du point de vue de son chauffeur, qui essaie de ne pas tomber amoureux d’elle. Bien entendu, ça ne marche pas très bien. C’est original de mettre soudain sur le devant de la scène un personnage aussi discret et effacé que le chauffeur d’une héritière (surtout sans avoir donné aucun indice de ce développement au préalable), et risqué de s’avancer sur le terrain de la romance. En fait ça sonne plus comme le scénario d’une histoire d’amour tragique séparées par plusieurs interdits (différence de classe, différence d’âge, pas touche à la fille du patron) que comme le concept d’un épisode d’une série slice-of-life comme Gingitsune. Et n’oublions pas que Hiwako a déjà deux autres hommes dans sa vie : la président du conseil des élèves qui lui fait une cour lourdingue et le père de Makoto pour qui elle a un petit béguin. Mais la magie Gingitsune fait que ça fonctionne quand même, c’était l’un des épisodes les plus charmants de la série. J’espère bien que le chauffeur aura d’autres occasions de revenir par la suite. 

[HorribleSubs] Nagi no Asukara - 09 [720p].mkv_snapshot_06.37_[2013.11.30_01.34.36][HorribleSubs] Nagi no Asukara - 09 [720p].mkv_snapshot_13.03_[2013.11.30_01.41.32] [HorribleSubs] Nagi no Asukara - 09 [720p].mkv_snapshot_02.25_[2013.11.30_01.31.22][HorribleSubs] Nagi no Asukara - 09 [720p].mkv_snapshot_19.02_[2013.11.30_01.47.40]

Nagi No Asakura (ep.9) Je savais que dernièrement les choses allaient un peu trop bien pour que ça dure, mais la seconde partie de cet épisode était tout de même difficile à encaisser. En fait la mystérieuse pluie de sel sur terre est le premier signe d’une catastrophe naturelle imminente qui va voir la surface geler, et le peuple de la mer est déterminé à empêcher le moindre de ses membres de vivre sur terre. On aura probablement plus de détails par la suite. A plus petite échelle, les émotions des uns et des autres sont en train de former une toile d’araignée sentimentale complexe (ou disons, encore plus complexe qu’avant). Chisaki essaie de se débarrasser de ses sentiments pour Hikari dans cette idée de changer et de devenir une adulte, et tout à coup Tsumugu lui dit qu’il l’apprécie comme elle est maintenant (comptez sur Tsumugu pour sortir ce type de déclaration brutale). Chisaki est prise au dépourvu puis furieuse, et Kaname remarque que le fils du pêcheur est le seul à la mettre dans cet état. De son côté Hikari essaie aussi de ne penser à Manaka que comme à une amie, mais c’est sans grand succès. Il la prend dans ses bras sur une impulsion, et elle le rejette assez rapidement (je m’y attendais mais quand même…T_T).

[HorribleSubs] Nagi no Asukara - 09 [720p].mkv_snapshot_21.02_[2013.11.30_01.59.10]

Ce que ressent Manaka est encore difficile à déchiffrer, je suppose que comme elle sait que Chisaki est amoureuse de Hikari elle n’a absolument pas envie de se retrouver au milieu d’un conflit entre ses amis d’enfance et aimer Tsumugu est beaucoup plus naturel et rassurant. Et n’oublions pas Sayu qui a un coup de foudre pour Kaname, qui aime probablement Chisaki. Je suis épatée par la capacité qu’à cet anime de continuer à nous présenter tous ces amours à sens unique sans s’emmêler les pinceaux. Il y a une certaine « confusion des sentiments », mais ce n’est pas un défaut d’écriture, les sentiments de ces jeunes gens sont supposés être confus. Et quand ils seront fixés, THERE WILL BE TEARS.

[Commie] Kyousougiga - 07 [DCA41BC7].mkv_snapshot_06.58_[2013.11.30_21.04.49][Commie] Kyousougiga - 07 [DCA41BC7].mkv_snapshot_19.57_[2013.11.30_21.24.48]

Kyousogiga (ep.7) Je  pensais justement que ce qui me manquait pour me sentir investie à 100% dans ce petit chef-d’oeuvre était un réel attachement pour la petite Koto. Cet épisode est venu combler ce manque, en nous montrant enfin quelles sont ses angoisses et ses frustrations. En effet, tout le monde lui demande des services mais qui répond à ses demandes à elle ? La demande de Yakushimaru a dû être la goutte d’eau qui a fait déborder le vase. Comment peut-on demander à une petite fille de porter un poids si lourd que celui de sa mort ? Yakushimaru était proche de la rédemption dans cet épisode quand il fait un geste vers elle, mais bam Inari débarque au moment fatidique et notre héros se retrouve encore une fois dépassé par son père. Lady Koto demande à Koto de sauver Inari du « rêve dont il est prisonnier » (ça je n’ai pas encore bien compris ce que ça voulait dire), mais est-ce que ce n’est pas plutôt Yakushimaru qui a besoin d’être sauvé ? J’espère qu’il va trouver une forme de bonheur et arrêter de voir sa résurrection comme un poids.

[NotHorribleSubs] Valvrave the Liberator - 20 [720p].mkv_snapshot_13.05_[2013.11.30_02.45.32][NotHorribleSubs] Valvrave the Liberator - 20 [720p].mkv_snapshot_20.53_[2013.11.30_03.01.35]

Valvrave (ep. 20) La bonne nouvelle, c’est que personne ne meurt dans cet épisode. La mauvaise…en fait il y a plusieurs mauvaises nouvelles. L-Elf est tellement abattu par la mort de Liselotte qu’il sombre dans la dépression, et les Magius utilisent Saki pour lever le secret sur la nature des pilotes de Valvrave et empêcher les autres nations se ranger aux côtés de JIOR. Pendant la première saison à chaque fois que je pensais qu’on avait atteint la limite des twists délirants Valvrave me prouvait le contraire, et cette fois à chaque fois que je pense que les choses ne peuvent pas devenir plus sombres et plus terribles, on s’enfonce plus profondément dans le désespoir. Quelques notes optimistes tout de même : il se peut q’H-Neun ait laissé derrière lui des indices sur les Magius à ses anciens camarades, Krimhield n’a toujours pas été démasquée par Cain et les Dorssiens commencent à se rebeller. Quand votre empire est en train d’être attaqué par l’extérieur et se désagrège de l’intérieur, c’est le signe que la fin est proche…

Kyoukai No Kanata (ep.9)

[Commie] Golden Time - 09 [C73C188D].mkv_snapshot_11.21_[2013.11.30_22.06.54][Commie] Golden Time - 09 [C73C188D].mkv_snapshot_03.47_[2013.11.30_21.59.11]

Golden Time (ep.9) Aïe, juste au moment où Kouko laisse son manque de confiance en elle l’emporter sur ses convictions, Banri retrouve la mémoire. Pour de bon ? Je ne sais pas, mais ce n’est pas dans les habitudes de cet anime de nous berner avec de faux cliffhangers. Si Banri est plutôt facile à comprendre, j’ai toujours du mal à bien cerner nos deux héroïnes. Linda me frappe par son indécision à entrer dans une relation sérieuse avec Banri. Que ce soit dans le passé ou maintenant. Ça semble plutôt l’arranger que Banri soit amoureux de quelqu’un d’autre, elle va jusqu’à lui renvoyer sa propre promesse de toujours veiller sur elle pour qu’il l’applique à Kouko. Après y avoir réfléchi, je pense que Linda est plus lâche que noble dans cette histoire. C’est confirmé par la manière dont elle s’est servie de sa culpabilité comme prétexte pour ne pas directement dire à Banri qu’elle le connaissait avant qu’il ne devienne amnésique. Et de son côté, Kouko montre une violence peu commune dans la gestion de ses relations amoureuses. Au fond je pense que les deux jeunes femmes ne sont pas bien différentes, et qu’elles sont toutes les deux terrifiées à l’idée d’être blessées. Pour Linda ça s’explique par rapport à ce qui s’est passé avec la fiancée de son grand frère (elle n’aurait jamais dû se retrouver impliquée là-dedans), mais pour Kouko ? Je suis persuadée qu’il nous manque des éléments pour bien la comprendre. 

C’est du bon !

[Underwater] KILL la KILL - 09 (720p) [F07FE376].mkv_snapshot_06.04_[2013.11.30_18.42.16][Underwater] KILL la KILL - 09 (720p) [F07FE376].mkv_snapshot_20.26_[2013.11.30_18.56.55]

Kill La Kill (ep.9) Même si je n’étais pas sûre de la manière dont Ryuuko allait battre Gamagori, c’était le premier épisode classique de Kill La Kill, dans le sens où le combat a suivi une structure « shonen » prévisible. En fait, tout ce tournoi contre l’Elite 4 va être familier à n’importe qui ayant vu quelques adaptations de shonens, et la partie la plus intéressante de l’épisode n’est pas le combat mais le flashback qui montre Satsuki expliquant à une jeune (mais déjà géant) Gamagori qu’elle a besoin de deux ans pour faire sa révolution, et construire une école pour se constituer une armée. Mais une armée contre qui ? Ça confirme mon impression que le monde de Kill La Kill s’étend au-delà de l’école de Satsuki, et que nous ne voyons pour l’instant qu’une partie du tableau d’ensemble peint par les créateurs. Le côté positif du tournoi c’est que nous allons en savoir plus sur les deux personnages parmi les plus énigmatiques de l’anime, Houka et Nonon, le côté négatif c’est que nous sommes probablement parti pour au moins trois épisodes de plus sans nouvelles infos sur le père de Ryuuko et les Nudist Beach. Je suppose que je peux attendre encore un peu. 

[HorribleSubs] Samurai Flamenco - 08 [720p].mkv_snapshot_04.50_[2013.11.30_04.29.52]

Samourai Flamenco (ep.8) Non seulement cet épisode ne répond pas aux questions soulevées par le précédent, mais il en pose de nouvelles ! Spoilers/L’épisode 8 semble tout droit sortie d’un sentai avec une série de méchants ridicules, les Flamenco Girls sont plutôt contentes d’avoir du monstre à tataner et Samourai Flamenco lui-même est heureux de voir son rêve de défenseur de l’humanité contre le Mal se concrétiser. Mais petit à petit un sentiment de malaise s’installe, les combats s’enchaînent et se ressemblent tous, Masayoshi finit par complètement écarter l’une de ses préoccupations principales (quid de ces gens génétiquement modifiés qui se font exploser après une défaite ?) et se laisser entraîner par son enthousiasme. Sa carrière est au beau fixe, idem pour Mari et les filles. Seul Goto sent qu’il y a anguille sous roche. Pourtant c’est assez évident, les monstres sont suspicieusement ridicules et faciles à abattre (seul Gorille Guillotine représentait un danger réel et hors-norme, les autres…pas tellement) mais on a le sentiment que Masayoshi laisse le narcissisme prendre le dessus et perd de vue ses valeurs./Spoilers. Au final je pense que nous sommes loin d’avoir tout vu, et que les nouveaux ennemis ne sont que la partie émergée de l’iceberg. Ça ne m’étonnerait pas de voir l’anime prendre un tournant beaucoup plus sombre très prochainement.

[HorribleSubs] Log Horizon - 08 [720p].mkv_snapshot_15.08_[2013.11.26_19.13.33]

Log Horizon (ep.8) Vive la négociation ! Avec cet épisode, Log Horizon confirme définitivement son statut d’anime pour adultes. Là ça va parler beaucoup plus à quelqu’un qui fait du marketing qu’à un fan de RPG. Le risque est d’ennuyer le spectateur moyen, mais c’est suffisamment intelligent et surtout stimulant intellectuellement pour retenir l’attention, et suffisamment clair pour n’effrayer personne (merci de ne pas utiliser de termes d’économie trop compliqués, j’ai assez de mal à suivre mes cours d’économie et de finance internationale pour souhaiter ne pas m’en farcir une couche supplémentaire dans mes animes). Et à le voir aussi doué en stratégie (que ce soit diplomatique ou commerciale), je commence vraiment à me demander quel genre de personne était Shiroe en vrai. Ce qu’il dit de lui pour l’instant et ce qu’on a vu de lui dans le jeu/nouvelle réalité me fait supposer qu’il était une sorte de génie handicapé par une tendance à la misanthropie. Un homme qui avait beaucoup de mal à faire confiance à quelqu’un d’autre que lui-même. Ça me rend d’autant plus curieuse de savoir ce qu’il s’est passé avec la Tea Party pour que ses membres se soient séparés.

[HorribleSubs] Log Horizon - 08 [720p].mkv_snapshot_11.13_[2013.11.25_02.18.44] [HorribleSubs] Log Horizon - 08 [720p].mkv_snapshot_09.58_[2013.11.25_02.17.21]

En marge, le sauvetage des jeunes joueurs se fait attendre. Apparemment cette fois c’est la bonne, l’épisode prochain verra enfin Shiroe agir sur ce front. A vrai dire les motivations de ce délai sont sensées (Shiroe avait besoin de réfléchir sur pas mal de choses), et ça permet aux deux jeunes ados de se rendre compte que 1) ils ont une part de responsabilité dans ce qui leur est arrivé et 2) à l’avenir il faudrait songer à se prendre en main et à ne pas compter toujours sur grand-frère Shiroe pour assurer leurs arrières. Ça nous montre aussi que dans Log Horizon aucun personnage secondaire ne sera pris à la légère. Personne n’est là pour remplir les rangs d’un harem ou jouer les faire-valoir auprès du héros (*hum* Sword Art Online *hum*), chacun a sa backstory, sa personnalité, ses défauts, ses motivations, ses ambitions, ses espoirs. Et quand tout le monde travaille ensemble pour un objectif noble, c’est un vrai plaisir à regarder. 

[gg]_Tokyo_Ravens_-_08_[7E5A99DC].mkv_snapshot_03.06_[2013.11.29_23.12.03]

Tokyo Ravens (ep.8) J’ai toujours du mal à bien cerner le scénario, mais j’ai décidé d’arrêter de tout comprendre et de me laisser porter. Tokyo Ravens est le type d’anime qui s’éclaire de lui-même à mesure qu’on s’y accoutume. Cette fois nous avons droit à un peu de bromance Harutora/Touji, et notre héros montre sa maturité en ne se laissant pas impressionner par le délire emo de son ami (bouhouhou je suis possédé par un ogre je ferais mieux de me laisser posséder entièrement et en finir etc etc). Décidément, la possession par un démon est un thème qui hante cette saison. 

Inégal

[Cthuko] Yozakura Quartet Hana no Uta - 08 [720p Hi10P H264][EAEE6C0B].mkv_snapshot_12.32_[2013.11.30_18.05.15][Cthuko] Yozakura Quartet Hana no Uta - 08 [720p Hi10P H264][EAEE6C0B].mkv_snapshot_13.24_[2013.11.30_18.06.31]

Yozakura Quartet (ep.8) Newsflash Yozakura, il ne te reste plus que quatre épisodes, pas quinze. C’est un peu tard pour introduire encore de nouveaux antagonistes et de nouveaux enjeux colossaux. Je suis abasourdie par la volonté de ce show d’absorber autant d’intrigues et de personnages que possible, là ça commence à relever de la gloutonnerie, et l’indigestion menace. La quantité d’intrigues entremêlées en particulier commence à créer une grosse confusion pour ceux qui n’ont pas lu le manga et n’ont eu accès à la licence que via l’OVA. Et ce n’est pas comme dans Tokyo Ravens où j’ai du mal à placer tout le monde dans un camp précis, là c’est carrément les enjeux qui commencent à m’échapper. Et cette fois pas d’humour ou de baston pour compenser ma frustration. La réalisation est toujours aussi belle (toute la séquence avec les Anciens, de leur arrivée au départ d’Akina et de Hime était magnifique), mais ça devient de plus en plus douloureusement évident que le scénario ne suit pas. Le scénariste n’est pas incompétent, mais je pense qu’il se débrouillerait beaucoup mieux avec un concept original qu’avec ce type de manga. Don’t bite off more than you can chew !

[HorribleSubs] NouKome - 08 [720p].mkv_snapshot_14.36_[2013.11.30_00.27.31]

Noucome (ep.8) Chocolat retrouve brièvement la mémoire, et change de personnalité. Je ne sais pas comment ça fonctionne, mais de toute façon chercher la logique dans Noucome c’est chercher une aiguille dans un remorque de foin. Cette nouvelle Chocolat n’apporte pas grand chose, c’est une Yamato Nadeshiko bizarrement obsédée par le héros (à la manière de Yaya de Unbreakable Machine Doll, et ils ne se privent pas pour moquer l’absurdité de la situation) mais j’ai apprécié que Kanade regrette l’ancienne Chocolat et trouve cette nouvelle pseudo-épouse parfaite embarrassante et envahissante. Heureusement, Chocolat redevient vite amnésique. Et je me trompe peut-être, mais j’ai cru comprendre que la malédiction de Kanade sera levée s’il tombe amoureux ? Ça expliquerait pourquoi les missions impliquent toujours des filles proches de lui ou populaires. Le problème c’est que finalement les choses n’ont pas tellement changées de ce côté là depuis la naissance de sa malédiction. Il a toujours des filles qui s’intéressent à lui, mais l’inverse n’est pas vrai. Il n’en n’est pas si loin que ça avec Chocolat, après tout ça fait un moment qu’ils vivent ensemble et s’accommodent bien l’un de l’autre. Sa nature d’envoyée du Ciel me fait présager un peu de mélo quand on va approcher la fin, mais ça m’étonnerait qu’ils séparent nos héros définitivement.

[DeadFish] Non Non Biyori - 08 [720p][AAC].mp4_snapshot_11.53_[2013.11.29_17.20.49][DeadFish] Non Non Biyori - 08 [720p][AAC].mp4_snapshot_21.04_[2013.11.29_17.30.12]

Non Non Biyori (ep.8) Une jolie déclaration d’amour à l’automne. Komari se sent prise d’une envolée lyrique, et veut vivre la saison en adulte « sentimentale ». Bien sûr les choses ne se passent pas comme prévu, mais tout est bien qui finit bien quand les filles se réunissent pour faire sécher des kakis. Dans l’ensemble j’ai trouvé l’écriture un peu faible par rapport au niveau habituel de la série. Les trois meilleurs moments : quand Hotarun tombe sur Komari et Renge endormies sous un arbre après la séance de dessin en plein air, le malentendu sur les sentiments d’Hotarun, et le grand-frère de Komari et de Natsume qui joue de la guitare trop fort (le gag étant qu’il n’a pas de seiyuu, et que nous sommes toujours empêchés d’entendre sa voix). Je n’ai pas trop compris l’intérêt de faire intervenir une voisine, elle sort de nulle part, n’apporte pas grand chose et on se demande pourquoi elle n’est pas scolarisée dans la même école que les filles. En résumé, beaucoup d’eye-candy mais pas de gags ou développements vraiment notoires. 

4 réflexions sur “Animes d’automne 2013 : 8ème round

  1. > Au fond je pense que les deux jeunes femmes ne sont pas bien différentes,
    > et qu’elles sont toutes les deux terrifiées à l’idée d’être blessées.

    Je n’ai pas cette lecture, au contraire même. Linda semble mettre les intérêts de Banri au dessus des siens. Déjà en rejetant à postériori sa confession, sans doute pour lui permettre de vivre sa relation avec Kouko sans d’éventuels regrets. Ensuite parce qu’elle continue à le côtoyer. Si elle voulait réellement éviter de souffrir, la meilleure option pour elle serait de tourner la page définitivement.

    Si Linda est l’héroïne des aspects dramatique de l’histoire, Kouko est celle de la comédie (enfin jusqu’à l’épisode 9). Toujours à côté de ses pompes, toujours dans ses fantasmes, clairement excessive en tout, pour moi elle n’avait rien d’un personnage romantique. Et puis comment croire qu’une fille qui s’est faite rejetée aussi souvent sur une aussi longue période puisse avoir peur d’être blessée. C’est la raison pour laquelle ça m’a un peu choqué de la voir passer du côté sombre de la romance.
    Bref, je n’ai qu’une chose à dire « Rendez-moi ma Kouko. Rendez-moi ma comédie de l’automne ! ».

    • « Et puis comment croire qu’une fille qui s’est faite rejetée aussi souvent sur une aussi longue période puisse avoir peur d’être blessée.  »

      Excellente remarque, ça m’aide à remettre un peu les choses en perspective. J’ai tendance à oublier que depuis toujours elle a passé sa vie à courir après son ami d’enfance et que Banri est son tout premier petit ami. De mon point de vue, je pense qu’il y a un gouffre entre la position qu’elle s’était attribuée avant et celle qu’elle occupe maintenant.

      Je pense que sa situation antérieure la sécurisait d’une certaine manière, d’une part parce qu’elle se concentrait sur un garçon qu’elle connaît depuis toujours, et d’autre part parce qu’elle faisait comme s’il avait une sorte de dette (devoir ?) envers elle. Et le désenchantement a été progressif, le plus dur a été d’avaler qu’il puisse tomber amoureux d’une autre fille (ça c’était un coup pour son ego, mais Banri était là pour amortir le choc) mais après elle a finit par lâcher prise.
      Par contre maintenant avec Banri je pense qu’elle est très angoissée. De une elle ne connaît pas grand chose de lui, de deux lui non plus (ça ne doit pas être évident de sortir avec quelqu’un qui a perdu la mémoire de la quasi-intégralité de sa vie, on ne sait jamais trop ce qui va resurgir du passé), de trois c’est la première fois qu’elle est dans une relation concrète, de toute évidence elle veut absolument être la petite amie parfaite et ça n’est pas exactement une bonne idée si elle veut que ça dure. Et là c’est moi qui fait des suppositions, mais je pense que dès qu’elle a repéré que Banri avait quelque chose de spécial avec Linda, elle a pris la fuite. Pouf, il n’y a plus personne, elle est malade.

      A propos de Linda je précise un peu ce que j’ai en tête : je suis sûre qu’elle-même est persuadée d’agir pour le bien de Banri, ça ne fait aucun doute, mais personnellement dans l’absolu je suis convaincue que c’est un prétexte (inconscient) pour lancer la patate chaude (Banri) à Kouko et ne pas assumer ses sentiments. Comme avant.

      Et sur le romantisme, je ne dirais pas que les personnages sont romantiques dans cet anime, mais plutôt les situations. Mais Kouko est peut-être une vraie héroïne romantique dans le sens où elle vit sa vie avec une passion peu commune (pour moi une héroïne romantique c’est soit une fille en souffrance permanente qui finit par mourir de mélancolie ou une fille extrêmement passionnée).

      En tout cas Golden Time me fait pas mal réfléchir, douter, faire des suppositions, et j’aime beaucoup en discuter. Merci d’être passé et d’avoir partagé ton opinion =D

      • > Par contre maintenant avec Banri je pense qu’elle est très angoissée.
        > De une elle ne connaît pas grand chose de lui, de deux lui non plus
        > (ça ne doit pas être évident de sortir avec quelqu’un qui a perdu la mémoire
        > de la quasi-intégralité de sa vie, on ne sait jamais trop
        > ce qui va resurgir du passé),
        > de trois c’est la première fois qu’elle est dans une relation concrète,
        > de toute évidence elle veut absolument être la petite amie parfaite
        > et ça n’est pas exactement une bonne idée si elle veut que ça dure

        Ça ne parait pas illogique, en effet. D’un autre côté cela signifie qu’on nous a changé Kouko sans nous en prévenir et ça c’est mal ^^.

        > pour moi une héroïne romantique c’est soit une fille en souffrance permanente
        > qui finit par mourir de mélancolie ou une fille extrêmement passionnée

        A titre perso, le romantisme est forcément issu d’une interaction et Kouko n’est pas très « interactive ».

        > mais personnellement dans l’absolu je suis convaincue
        > que c’est un prétexte (inconscient) pour lancer la patate
        > chaude (Banri) à Kouko et ne pas assumer ses sentiments.
        > Comme avant.

        Je ne vois pas les choses comme toi. Pour moi le niveau d’affection de Linda pour Banri est élevé, voire très élevé, c’est la raison pour laquelle, elle traîne la nuit près de sa chambre d’hopital et qu’elle lui vient systèmatiquement en aide. Mon opinion est que Linda a l’ambition de recréer des liens. Dans tous les cas, elle ne semble pas en mesure de renoncer à lui.

        > Merci d’être passé et d’avoir partagé ton opinion =D

        Nul besoin. Au final c’est très intéressant d’aller sur un blog, ne serait-ce que parce que ça permet de reconsidérer son ressenti sur un anime. Par exemple, même si j’aime beaucoup Nagi no Asukara, je suis loin de pouvoir le commenter autant que toi :).

        • Ah, je pense qu’on ne parle pas du même romantisme, je pensais au romantisme dans le sens littéraire, vu comme une philosophie de vie et pas au romantisme amoureux, qui en effet a besoin d’une interaction (sinon bah ça marche pas très bien, ou alors on s’appelle Narcisse).

          Je pense que tu as raison à propos de Linda. Il se peut que j’ai projeté trop de choses de ma propre subjectivité sur son comportement.

          Nagi No Asakura est un cauchemar à commenter. Pendant l’épisode j’ai toutes ces pensées et ces émotions en conflit qui s’entrechoquent, et à la fin je me demande ce que je vais faire de ce paquet de nœuds. Et je ne suis jamais satisfaite de ce que j’écris.

          Lire une autre opinion me permet aussi de sortir de ma bulle et de prendre du recul. A force de toujours écrire les choses en fonction de mes propres impressions je passe à côté d’éléments importants ^^

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s