Secret Love – Épisodes 11/12 : The (Very) Dark Side of Love

vlcsnap-2013-11-02-20h58m32s52

Je vais vous avouer quelque chose qui va vous choquer : Secret, c’est du crack. Ça vous en bouche un coin, n’est-ce pas? La tension ne se relâche pas, le rythme non plus, le drama nous aspire dans son univers qu’on le veuille ou non. Le pire, c’est qu’on en redemande (qui vote pour une thérapie collective à la fin de ce drama? Levez la main). Comment il disait, Westley, déjà dans Princess Bride? Ah oui, « Life is pain, Highness ». « Love is pain, Highness », ça marche aussi. 

Je m’excuse d’avance pour la longueur de cet article. Secret est un sacré gros morceau à avaler et la digestion est loin d’être évidente, le drama posant toujours des questions dérangeantes. Des questions auxquelles on n’a pas forcément envie de répondre parce qu’elles sont piégées mais qui finissent par nous hanter, nous obséder. Je ne peux pas regarder Secret et passer tout simplement à autre chose après. Je ne peux pas regarder Secret et ne rien en penser. Chaque épisode m’épuise émotionnellement. Écrire dessus aussi est épuisant parce que Secret me fait penser à milles choses contradictoires à la fois et il est parfois dur de faire la part des choses ainsi que d’organiser et de concrétiser (en les écrivant) mes émotions et mes réflexions.

vlcsnap-2013-11-02-21h50m28s237 vlcsnap-2013-11-02-19h52m15s221

L’épisode 11 est, je crois, mon épisode préféré de cette semaine car il résume, réactualise et intensifie toutes les raisons pour lesquelles je suis accro à ce drama : la tension, l’alchimie entre Min Hyuk et Yoo Jung (la scène d’ouverture et la scène finale m’ont totalement fait retenir ma respiration pour des raisons différentes : l’ouverture parce que j’ai eu mal pour Yoo Jung et ce moment où elle se frappe la tête contre le mur à répétition, ce moment où la douleur n’a plus de mots et où Min Hyuk ne peut rien faire d’autre que de faire en sorte qu’elle ne se fasse pas de mal physiquement, ce moment m’a brisée le coeur ; la finale parce qu’elle était tellement puissante d’un point de vue intensité), la relation Do Hoon/Yoo Jung qui se désintègre en poussière en un seul instant, tout ça, tout ça était parfait. Le 12 est également excellent en fait en ce qu’il se concentre une nouvelle fois sur Do Hoon. L’étau se resserre pour lui, Min Hyuk commence à être sur la bonne piste et rassemble des preuves pour un révisement de procès, l’assurance de Min Hyuk et la peur qui se lit dans les yeux de Do Hoon sont proprement jouissives (OFF WITH HIS HEAD!). Mais la tumulte amoureuse bat son plein tandis que Min Hyuk (se) confirme les sentiments qu’il entretient pour Yoo Jung.

vlcsnap-2013-11-02-22h07m48s136

Mais jusqu’où pouvons-nous voir Yoo Jung se faire maltraiter? Jusqu’où pouvons-nous accepter l’idée d’une romance entre Min Hyuk et elle lorsque cet amour est clairement plus toxique pour les deux que bénéfiques? Dans un monde idéal, et dans le monde réel, j’aurais mis un stop bien plus tôt. La fiction n’excuse pas tout – on ne peut pas tout dire ou tout faire sous prétexte que ce n’est pas réel – mais elle permet une plus grande latitude que la réalité : elle nous offre des personnages qu’on n’a pas à aimer, des personnages qui ne sont pas des modèles, des personnages dont la manière de penser et d’agir nous questionne, nous oblige à prendre position et nous triture le cerveau pour essayer d’en dégager un sens. Un sens qui ne vient pas justifier ces pensées et ces actes mais qui nous permet de nous garder intéressés.

Prenez Min Hyuk. Min Hyuk, c’est un des plus anti-héros des anti-héros ayant vu le jour en 2013, aux côtés d’un autre très grand anti-héros, Jang Tae Joo d’Empire of Gold. La question n’est même plus d’aimer ou de détester le personnage ; à ce stade, ce n’est plus ça qui est en jeu mais d’essayer de détecter comment ça marche dans sa (drôle de) tête. Ça marche très mal, c’est tout tordu mais oui, Min Hyuk a une logique, une personnalité et une manière d’être qui sont cohérentes entre elles. Encore une fois, et je le répète depuis le début que je fais des articles sur Secret, cela ne vient pas justifier ce qu’il fait. Expliquer et chercher un sens n’est pas justifier.

vlcsnap-2013-11-02-21h15m00s206

Donc Min Hyuk n’est toujours pas un personnage entièrement sympathique et sans doute ne le sera jamais. Il reste violent, impulsif et incapable de réprimer ses émotions quelles qu’elles soient. Mais heureusement, il n’est pas juste ça. Min Hyuk, c’est la Passion incarnée. La passion dans tout ce qu’elle a d’excessif, d’obsessif, de déformant. La passion dans toute sa laideur et sa splendeur. Min Hyuk vit à travers cette passion, cette violence des émotions, cette prédilection pour l’exaltation brut des sentiments plutôt que la réserve. Romantique, dans le sens XIXème du siècle, autrement dit. Il ne vit qu’à travers les autres et quelque part, c’est frustrant. Vous savez, quand vous avez envie de hurler au personnage : « get a life! » lorsqu’il stalke pour la énième fois Yoo Jung. Hé bien Min Hyuk, il a une vie. Sauf que c’est celle des autres. Sur ce point, il est complètement l’antithèse de Do Hoon qui ne vit que pour lui-même et qui sacrifie autrui pour son bien-être. Min Hyuk ne peut pas sacrifier autrui parce que c’est autrui qui lui donne une raison de vivre et d’être. Sans Do Hoon, il n’aurait jamais eu cette envie de reprendre l’entreprise de son père, sans Yoo Jung, il n’aurait jamais eu la force de vivre. Même si c’est pour des raisons contestables, je suis satisfaite de le voir se mettre au travail parce que j’espère que le personnage finira par trouver son indépendance par rapport aux autres, cesser d’en faire les responsables de ses malheurs et de son bonheur. De se confronter à lui-même, une fois pour toute. Je ne serais pas étonnée que l’absence de son père était en fait un coup monté par ce dernier afin de forcer son fils à se réveiller et à faire quelque chose de sa vie : pousser le poussin hors du nid pour voir s’il peut voler.

vlcsnap-2013-11-02-20h11m27s213

Min Hyuk est aussi un personnage tragiquement seul. Un personnage qui a connu de nombreuses cicatrices émotionnelles et doit gérer son insécurité générale d’une manière ou d’une autre. Les abandons successifs – et permanents – dont il a été victime (sa mère, sa petite amie) ont, à de nombreux égards, construit Min Hyuk tel qu’il est, comme par exemple sa difficulté de se reposer et de s’attacher aux autres. J’ai beau ne pas l’aimer (c’est toujours difficile d’aimer un personnage aussi excessif), j’ai un petit pourcentage de pitié pour lui lorsqu’il demande, d’une voix presque tremblotante, à Yoo Jung : « Toi aussi tu vas m’abandonner? Une fois que tu auras eu ce que tu voulais de moi, tu vas m’abandonner? ». Cette question, si simple, si directe, me rappelle que face à l’abandon et la mort d’une personne proche, tout le monde est au même niveau. Il n’y a pas de riche ou de pauvre, de jeune ou de vieux, de Coréen ou de Français, de fou ou de raison saine, de sympathique ou d’antipathique ; la douleur et la peur de l’abandon est universelle. Et pendant ces cinq minutes de vulnérabilité, j’ai eu de la peine pour Min Hyuk – et cela aide que j’ai trouvé Ji Sung particulière stellaire dans cette scène, chose que vous m’entendrez dire assez rarement bien qu’il parvienne à s’imposer de manière tout à fait honnête -.

vlcsnap-2013-11-02-20h59m14s210

La réponse de Yoo Jung, bien qu’encore trop assujettissante  à mon goût, reste tout de même la première fois où elle accepte de plein gré de faire quelque chose : rester auprès de lui. Pour des mauvaises raisons peut être, par sentiments d’obligation peut être, mais elle exprime son avis au lieu de subir, encore et toujours, la domination de Min Hyuk. Et cela vient expliquer pourquoi cette scène, outre le fait qu’elle soit extrêmement sexy, ait marché de manière positive pour moi. Outre le fait qu’elle s’exprime enfin, j’ai aimé la manière dont on voit, dans son regard seul, à quel point ses sentiments ont changé envers Min Hyuk. Ce n’est toujours pas de l’amour, mais ce n’est plus de la haine comme le proclamait à seulement quelques épisodes de ce moment précis. C’est un adoucissement. Et, comme moi (et vous, sans doute), elle a senti dans cette question une grande fragilité chez Min Hyuk. Une fragilité qu’elle ne lui connaissait pas et qui résonne profondément en elle. Une fragilité qui l’a désarçonnée, suffisamment pour qu’elle s’entende répondre ce qu’elle ne s’était peut être jamais figurée avant ce moment-là et qui l’a étonnée elle-même. Bref, tout était si parfait dans cet échange et cette scène.

Suis-je déçue que le baiser n’ait pas eu lieu à ce moment-là? Non. Je suis tellement contente que Yoo Jung ait détourné la tête parce que ce geste est un geste d’assertion de soi. Comme je l’avais espéré, le personnage a gagné en consistance. La scène où Yoo Jung confronte et gifle (deux fois! Quelqu’un, faites un gif!) Do Hoon était à la fois crédible et satisfaisante (comme je suis fière d’elle!). Je ne sais pas si elle va devenir à son tour aveuglée par ses émotions et rentrer dans le cercle vicieux de la vengeance obsessive ou si elle va savoir s’arrêter à temps mais je suis déjà très satisfaite de son évolution. Je ne serais pas contre de voir Yoo Jung virer dark mais cela me semble peu probable dans la mesure où le temps presse : nous ne sommes qu’à 4 épisodes de la fin et il y a énormément d’éléments à dénouer.

vlcsnap-2013-11-02-20h05m05s238 vlcsnap-2013-11-02-22h09m52s94

Si la scène de presque baiser a fonctionné, celle qui n’a pas marché (d’un point de vue émotionnel), en revanche, c’est celle de ce très controversé baiser forcé dans la voiture. Les motivations de Min Hyuk m’échappent totalement cette fois-ci, même si son action reste tout à fait dans la logique – ô combien tordue et méchamment dysfonctionnelle – du personnage. Je ne pense pas que cette scène était faite pour marcher, de toute manière. Elle est faite pour nous mettre mal à l’aise (honnêtement, j’ai eu du mal à la regarder) et peut être aussi, pour nous ramener – brutalement – dans la réalité de Secret : nous ne sommes pas dans une comédie romantique, nous sommes dans un monde où le terme même de « romantique » ne peut pas exister, même dans les relations amoureuses. Il n’y a aucun amour pur, seulement de l’amour pervers, malsain et dérangeant ; ce baiser en atteste. Il n’en reste pas moins irrévocablement inacceptable et vient remettre en cause mon initial état de shippeuse. Et tout autant inacceptable qu’il soit, il a malgré tout sa place dans ce schéma relationnel complexe et cruel où la passion (et l’obsession) est le mot d’ordre : sois passionné, ou ne sois pas (et les Bisounours, oublie.).

vlcsnap-2013-11-02-22h04m17s75

En parlant d’obsession, Se Yeon se fait de plus en plus effrayante si vous voulez mon avis. J’avais dit qu’il fallait se méfier de l’eau qui dort dans un de mes premiers articles mais j’étais loin de me douter que ce serait aussi vrai maintenant. Je suis assez impressionnée de la manière dont le personnage s’est dévoilé, petit à petit. Comment il a révélé ses véritables couleurs par de petites (et moins petites) touches par-ci, par-là. Comment elle a réussi à s’imposer comme une des plus saines d’esprit du drama (bien que ça ne veuille pas dire grand chose…) pour se révéler être tout aussi atteinte que les autres. Comment le calme royal apparent de son sourire peut devenir une main qui tranche impitoyablement une toile de peinture avec son cutter. Niveau obsession ou violence intérieure, elle n’a rien à envier à Min Hyuk ou Do Hoon. Ce qui empêche peut être Se Yeon de devenir un personnage aussi fou à lier que les autres, c’est qu’elle ne connaît pas toute la vérité. Mais pour tout vous dire, cela ne me rassure pas tellement plus parce que la vérité ne semble pas mettre de stop à sa frénésie. Qui sait ce qu’elle serait capable de faire avec toutes les informations en main?

vlcsnap-2013-11-02-22h02m45s185

C’est en fait pour le moment assez embarrassant pour elle de faire comme si elle savait alors qu’elle ne sait rien (ce qui confirme mon impression que Se Yeon est à côté de la plaque depuis le début). Cela fait-il d’elle un personnage entièrement haïssable? Paradoxalement, non. Pathétique, oui. Et je vais le répéter : nous sommes, à ce stade, bien au-delà de la question du j’aime/j’aime pas un tel personnage. Je rêve du moment où Se Yeon tombera de son piédestal mais il y a chez elle, comme chez Min Hyuk, une faille, une vulnérabilité, un regard de supplication muette, un sourire qui se fane lentement pour devenir une expression d’amertume et de tristesse. Elle veut blesser absolument son ami d’enfance parce qu’elle espère, en faisant ça, récolter un regard – ne serait-ce que furtif -, une réaction, quelque chose qui brise l’indifférence de ce dernier à son égard et qui lui prouve qu’elle existe. Sauf qu’elle sous-estime toujours l’impact que Min Hyuk a sur elle et par conséquent, elle finit toujours par être la plus blessée des deux, les armes dont elle use étant toujours à double tranchant. La passion détruit donc tout aussi bien l’autre que soi-même. Personne n’en ressort indemne, intact parce qu’elle balaye tout sur son passage.

vlcsnap-2013-11-02-21h47m59s25

J’ai toujours autant la nausée lorsque je dois voir une scène où il n’y a que Se Yeon et Do Hoon mais je les accepte – bizarrement – un peu plus qu’avant. Je pense que c’est parce qu’il est extrêmement clair dans la tête de Se Yeon que Do Hoon n’est rien de moins qu’un outil, quelqu’un qu’elle utilise sans état d’âme. Et Do Hoon en est aussi tout à fait conscient. Du coup, les deux jouent au chat et à la souris l’un avec l’autre, à la différence que je ne suis pas certaine que Se Yeon soit consciente de n’être qu’un instrument dans les mains de Do Hoon. Elle est particulièrement malchanceuse, si je puis m’exprimer ainsi, avec les hommes mais c’est en partie parce qu’elle est trop orgueilleuse pour se rendre compte de la véritable situation et cet orgueil l’aveugle et lui fait perdre tout discernement. Par conséquent, tout comme avec Min Hyuk mais sur un plan un peu différent (Min Hyuk est très clair sur la relation qu’il veut avec elle), sa relation avec Do Hoon est complètement déséquilibrée : Se Yeon pense avoir le dessus alors que Do Hoon est parfaitement au courant de la situation et joue avec. Au moins, je suis satisfaite qu’aucun des deux ne soient sérieux en ce qui concerne l’autre. Ça change un peu et ça rend leur relation très intéressante à mes yeux (même si pas moins malsaine. Mais qui cela étonne-t-il?).

vlcsnap-2013-11-02-21h16m15s185 vlcsnap-2013-11-02-21h40m47s52

Pouvons-nous terminer sur une note plus joyeuse? Gwang Soo, sa choupitude et sa bromance avec Min Hyuk qui commence à fleurir. Au fur et à mesure que Min Hyuk apprend à se détendre au contact de Yoo Jung, Gwang Soo aussi devient moins sérieux, moins raide et dévoile tout son potentiel mignon. Qui n’a pas souri en le voyant foudroyer du regard Do Hoon comme s’il avait un problème personnel avec lui, puis en le voyant prendre une photo commémorative pour l’anniversaire de son patron, un large sourire sur son visage, puis encore en l’entendant pousser la chansonnette? On ne sait toujours pas (et on ne saura sans doute jamais) pourquoi il est aussi fidèle à Min Hyuk mais je suis contente qu’il soit là et contente que Min Hyuk ait quelqu’un sur qui compter en tout temps et lieu. Et pour le peu de moments « mignons » qu’il y a dans cette série, je prends.

Et je veux la suite. Maintenant.

18 réflexions sur “Secret Love – Épisodes 11/12 : The (Very) Dark Side of Love

  1. « Love is pain »
    Mais nooon love is the moment Kaa! Rah là là, il faut tout t’apprendre :p

    Je n’ai sinon pas grand-chose à rajouter à ton article vu que toi et moi nous en avons déjà un petit peu parlé et que tu sais ma position sur à peu près tout.
    Mais je tenais à dire que c’était un très bon article =) Très bien écrit. Pas court, certes, mais pas ennuyeux ou trop long pour autant~
    Et je pense que tu as dit tout l’essentiel.
    Fécilitations petit Ka!!

  2. J’ai découvert ton blog récemment mais je dois dire que je suis 100% d’accord avec tout ce que tu écris en général, et sur Secret Love en particulier !! Il y a tellement de choses à dire dans ce drama, et ce n’est pas toujours évident de trouver les mots car c’est souvent tordu ou incompréhensible. Mais tu t’en sors comme un chef car je retrouve ce que j’ai ressenti lors de ces 2 épisodes ^__^b
    Et comme toute addicte qui se doit, j’attends avec impatience les 4 derniers épisodes pour découvrir le dénouement final :) Merci pour ton post !

  3. J’ai fait la bétise de regarder « Secret » un soir où je m’ennuyais et … je suis devenue réellement accro. Je suis retournée au stade premier de mon addiction drama : celui où tu vis complétement l’histoire, tu souffres avec eux et tu ne veux qu’une chose : la suite, tout en espérant ne jamais avoir de fin.
    Je suis à peu près d’accord avec toi, sur tout les sujets, sauf sur la dernière scène de l’épisode 12. J’ai eu du mal moi aussi avec cette scène, anti-thèse romantique, mais elle rappelle le côté plus violent de Min Hyuk envers Yoon Jung. Il est de plus en plus « tendre » avec elle et, bien qu’il se mette à sourire -oh dieu qu’il est beau son sourire-, cela reste quelque chose d’assez contradictoire vis à vis de sa façon d’être habituelle. J’avais lu tout un commentaire qui voulait y voir une acceptation de leurs amours et qu’une fois à genou, c’était une façon de lui demander pardon, de se rabaisser face à elle et se mettre à son niveau. Autant j’aime l’idée autant je ne suis pas certaine que l’on puisse y voir qu’un moment romantique. C’est violent, autant que ce l’est dans la tête de Min Hyuk qui comprends que la dernière personne à être à ses côtés ce sera celle qui l’utilise aussi comme un objet de vengeance. Dans cette scène j’y vois les deux Min Hyuk qui se battent : celui qui prends ce qu’il veut quand il veut, quitte à blesser autrui et celui qui demande simplement à ce qu’on voit au-delà de son apparence de gros enfoiré (même s’il reste un enfoiré).
    J’attends la fin de semaine pour voir comment ils vont tourner la suite, car la preview du 13 me fait peur en voyant les différentes réactions vis à vis de ces sentiments pas très sain.
    I want the next episode … now T_T

    (et encore merci pour les reviews, dieu que j’aime les lire, ça me donne l’impression de revivre les épisodes que je dévore x) )

    • Coucou Saya! =)

      Ah, toi aussi tu t’es faite « piéger » par Secret? Bienvenue dans le club! ^_^
      Pour la dernière scène de l’épisode 12, elle a fait couler beaucoup d’encre, à juste titre. Je ne pense pas que nos avis soient si différents que ça (ou peut être me suis-je mal exprimée dans mon article) parce que les deux baisers successifs capturent l’essence même de Min Hyuk : son côté violent, imposant et contradictoire. Min Hyuk est dans le paradoxe : il croyait vouloir faire du mal à Yoo Jung dans le début du drama, il se retrouve à être celui qui l’emmène à l’hôpital et qui l’aide, là il exprime à la fois la force de son désir et l’amour plus euh… »tendre » (est-ce qu’on peut vraiment dire ça?) qu’il éprouve pour Yoo Jung. Ses sentiments pour elle sont toujours à double face, Yoo Jung le frustre dans ses décisions et dans sa manière d’être mais il ne peut s’empêcher de l’aimer. Je n’y vois pas du tout une acceptation de leurs amours ou, lorsque MH s’agenouille, une manière de se faire pardonner. C’est bien trop idéaliste comme interprétation pour moi. Mais ce qui est beau dans ce drama c’est qu’il laisse la place à la discussion et aux débats.

      Merci pour ton commentaire! =)

  4. Bonjour,
    Je suis francaise vivant aux etats unis et j’ai trouvé le lien de cet article sur un blog en anglais soompi completement dedie a la k culture. C ‘est la que se retrouve tous les fans de Secret love. Ca vaut le coup d’oeil parce que c’est une malle a tresor avec photos de tournage, interview updates etc… Le ‘seat belt kiss’ a ete analyse en long , en large et en travers. Je pense que la premiere sequence du baiser, tres longue, n’est pas du tout faite pour etre romantique. c’est juste MH fidele a lui-meme mettant HS au pied du mur. Elle ne peut plus ignorer ses sentiments envers elle. la methode est plus que discutable mais MH n’est pas du genre patient ni subtile. En contraste avec la seconde partie du baiser, je pense que la scene declenche des emotions qui collent parfaitement au ton de ce drama.
    J’evite generalement les melo Mais coup de chapeau aux scenaristes & acteurs. Desolee pour les accents qui manquent!

    • Salut Johanna!

      Je connais Soompi et c’est en effet une mine d’or d’informations!
      Je me doute que le baiser à la fin de l’épisode 12 a été décortiqué, analysé dans tous les sens, c’est la raison pour laquelle je ne m’attarde pas dessus parce que je n’ai pas d’interprétation nouvelle à apporter. On est d’accord que le « seat-belt kiss » était tout sauf romantique – je vois difficilement comment on pourrait penser le contraire… – et il est en effet dans la logique du personnage (logique toujours double, toujours contradictoire). Ce baiser forcé c’était, selon moi, aussi bien pour obliger (de manière tout à fait inacceptable) Yoo Jung à reconnaître ses sentiments que se confirmer à lui-même que ce qui le lie à elle ce n’est ni de la haine, ni de la pitié, ni de la curiosité simple mais bel et bien de l’amour. Je ne sais pas si le deuxième baiser ensuite était censé « adoucir » la violence de la scène précédente ou juste montrer à quel point Min Hyuk ne sait pas quoi faire face à Yoo Jung. J’ai vraiment hâte de voir l’ouverture de l’épisode 13 pour connaître la réaction de Yoo Jung après ça!

      Moi non plus je ne suis pas mélo d’habitude mais Secret m’a complètement eue sur ce coup-là!

      Merci d’être passée et d’avoir laissé un commentaire! =)

  5. J’ai lu les précédents articles de Secret sur ce blog est à chaque fois, j’ai l’impression d’avoir un problème ^^ Que ce soit sur ce blog ou sur un autre, tout le monde semble adorer ce drama… tandis que moi je lui trouver un grand nombre de défauts ( même si pour le coup les personnages sont très intéressants à étudier… même si ça nous provoque des migraines).
    Pour ce qui est de la scène du baiser ( à la fin) j’aurai bien aimé qu’elle est lieu à un autre comment, car tout comme toi, je ne l’ai pas vraiment comprise… mais bon les scénaristes sont malins, il n’y a rien de mieux pour terminer un épisode ^^

    Article très plaisant à lire comme toujours

    • Bonjour Soojoona! =)

      Non tu n’as pas de problème, pas du tout même. Je sais qu’il y a des dramaphiles qui n’accrochent pas autant à Secret que nous, c’est juste qu’ils se perdent dans la masse des accros…^^ »
      Quels sont les défauts qui te gênent le plus et qui t’empêchent d’aimer complètement cette série? Moi je sais que jamais je ne pourrais dire que Secret est « objectivement » exempt de défauts mais c’est un drama dont les personnages me fascinent. Et puis, les défauts ne viennent pas influer sur mon appréciation générale de la série (comme tu as pu le constater :P). Du coup je choisis de ne discuter que des éléments que j’aime (dont cette capacité à te faire triturer les méninges^^) en mettant les points négatifs en arrière-plan. =)

      Et la scène du baiser…devait arriver, j’imagine, pour faire avancer le schmilblik?…^^ »

      Merci pour ton commentaire Soojoona, ça fait plaisir! =)

      • Ah, je suis rassurée ^^ Pour les défauts, je dirai que le drama fait parfois un peu brouillon, on ne sait pas vraiment où les scénaristes veulent en venir et parfois j’ai comme l’impression qu’il n’y a aucun connecteur logique ( je ne peux pas tout expliquer, ça serait trop long ^^). Autre défaut, l’intrigue est assez molle, je n’ai pas l’impression qu’on avance réellement, il n’y a aucun suspense ( je pense savoir le secret de la mère du « méchant » et si c’est ce que je pense, et bien… je le sais depuis le tout début du drama)… Mais bon, les personnages sont vraiment intéressants alors ça éclipse les défauts (un peu… ^^)

        • Comme le dis Kaa, tout le monde ne peut pas aimer les mêmes dramas =)
          Perso j’y suis accro mais c’est en grande partie à cause de Ji Sung (Min Hyuk) -dont je suis fan- et de son alchimie avec Hwang Jung Eum (Yoong Jun) (pis aussi sa bromance avec Kwang Soo x) ). Mais ce que tu soulèves est tout aussi vrai : c’est assez brouillon (du moins les 5 premiers, la galère pour arriver à totalement accrocher), certains personnages sont sans saveurs/exaspérants (comme la mère du procureur) et même l’OST me tape sur le système car il est mal agencé (je pense que tu l’as d’ailleurs soulevé Kaa, dans un précédent post). Le tout est agaçant et fait en sorte que oui, le drama n’est pas parfait. Mais, alors que je refuse tout méladrame sinon mes nerfs lâchent, je retrouve dans Secret une part de « rêve » (malsain certes) que ne vends plus franchement le kdramaland. C’était comme si tout avait été remplacé par du « américanisé » ou réchauffé. Dans « Secret » on y retrouve tout les ingrédients du genre à la vraie sauce coréenne, « comme avant ». Maintenant je croise les doigts pour qu’il reste ainsi -oui oui quitte à ce qu’il me fasse faire une crise cardiaque!

          • ^^ Il est vrai qu’après c’est une question de goût, et puis les dramas qu’on regarde à côté ont aussi leur importance je pense. Lorsque je suis à fond dans un drama, les défauts des autres me sont toujours plus flagrants.

        • Mh, c’est intéressant de lire les reproches qu’on pourrait faire à Secret. =) Et je suis d’accord avec certains, dont cette question du non-suspense. Je pense qu’il est établi assez tôt dans la série qu’on aura affaire avec une histoire traditionnelle (mais finalement, pas tant que ça) avec un développement qu’on connaît à l’avance – et les différents indices donnés ne sont pas des plus subtils -. J’avoue que c’était une des raisons pour laquelle les premiers épisodes ne m’avaient pas convaincue. Et puis, je me suis dit que, finalement, plus que les fait en eux-mêmes, j’étais intéressée par la manière dont ils arrivaient, à la manière dont les personnages finissaient par faire telle ou telle chose. Bref, leur évolution psychologique. Et puis la réalisation n’est toute bonne non plus (dont cette OST dont parle Saya).

          Mais évidemment, à chacun son drama! Et merci d’avoir pris le temps de répondre! =)

  6. Ta critique et ton analyse des personnages sont encore une fois très intéressants! Je te rejoins sur tout mais j’attends de voir l’épisode 13 pour me faire une opinion sur cette scène de baiser dont je ne sais pas du tout quoi penser!

    • Et j’ajouterais simplement que « love is the moment » convenait pas franchement à la scène!J’aurais préféré qu’il n’y ait pas de musique ou alors, quelque chose de plus sobre.

      • Arg,mais non pas « love is the moment »…Je m’embrouille en lisant les autres commentaires. Mais je veux parler de la romantique de la fin dont je ne connais pas le titre.
        Je vais aller dormir je crois…

        • Hahahaha! Quelque chose me dit que tu regardes Heirs… xD
          Oui, je vois bien la chanson dont tu veux parler et en effet, on aurait pu s’en passer étant donné que pour moi (et pour un certain nombre de personnes) n’ont pas trouvé ce moment romantique…^^ »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s