Heirs – Regards perdus dans le Vide (Courtes Premières Impressions)

blop2

J’avais prévu de mettre en tête la cap de Park Shin Hye ci-dessous pour illustrer le titre, mais tant pis, vive Kang Ha Neul (même si ça n’a rien à voir avec notre article vu que nous n’avons pas été au-delà du second épisode). Il a trouvé le moyen d’être encore plus craquant. Je peux être sa tutrice ? Est-ce que le drama peut éjecter Tan et Eun Sang et se transformer en histoire torride entre Kang Ha Neul, Im Joo Eun et Choi Jin Hyuk ? Kim Ji Won et Kim Woo Bin peuvent être un couple secondaire qui essaie de se mettre ensemble à la Devil Beside You (je les vois trop bien dans une version Coréenne de DBY !) On peut rêver…

01.avi_snapshot_00.12.17_[2013.10.20_02.02.48]

Admettons-le tout de suite, il m’a fallu plusieurs essais pour réussir à voir les deux premiers épisodes en entier. Je luttais pour avancer plus loin que les dix premières minutes du pilote, et finalement j’ai appelé Kaa au secours pour qu’on affronte l’épreuve ensemble. A deux, on y est arrivé ! C’est du lourd, et pas dans le bon sens du terme.

C’est vrai, c’est le premier drama de Kim Eun Sook depuis un bon moment où je n’ai pas envie de tuer violemment des personnages principaux. Mais ne vous inquiétez pas, elle compense autrement ! Premier constat : qu’est-ce que c’est LONG. Et LENNNNNT. Qu’est-ce qu’on s’em…nnuie devant ce drama. Même les acteurs ont l’air de s’ennuyer comme des rats morts. Et qu’est-ce que ça se plaint, et qu’est-ce que ça pleurniche. Je crois que ce qui nous a frappé le plus c’est à quel point Eun Sang pleure sur SON sort, SON destin, SES malheurs et les autreuh…osef. Et ne parlons même pas des pauvres chaebols malheureux qu’on devrait plaindre parce que…ils ont des problèmes familiaux. Ouais, comme tout le monde quoi. Et de toute manière si vous ne trouviez pas ça triste, les violons sont là pour vous l’enfoncer dans le crâne. La réalisation est complètement ineffective, voire gênante. Elle ne connaît pas les transitions (transitions ? Jamais entendu parler haha !), nous assomme de PPL si bien qu’on ne sait plus quand on est dans une pub et quand on est dans l’intrigue principale, dirige ses acteurs de manière à les faire tous jouer comme des manches à balais (et encore je suis méchante pour les manches à balais) avec une mention spéciale pour Park Shin Hye qui est infichue de délivrer une seule réplique qui sonne juste.

Dans le cas d’Eun Sang je reconnais que le personnage doit être vraiment inintéressant à jouer. Elle est péniblement passive. Où est Jan Di et ses coups-de-pieds-retournés-dans-ta-face-si-tu-me-cherches-tu-va-me-trouver ? En de manière plus générale, où est le fun de BBF ? BBF avait  Kim Hyun Joong qui faisait semblant de jouer du violon dans la forêt habillé en guignol, Lee Min Ho et ses anglaises de la mort, Almost Paradise, et du fun à revendre. Où est le fun dans Heirs ? Apparemment, il n’a pas été invité à la Heirs Party. Le coup de grâce est asséné avec ces violons et ces guitares électriques qui nous expliquent qu’ Eun Sang est malheureuse, que Tan est mélancolique et que Young Do est badass (Hahaha). 

Quand à l’intrigue…L’intrigue ? Quelle intrigue ? Kim Eun Sook s’est contenté de reprendre les clichés de plusieurs genres et de les assembler dans une sorte de patchwork indigeste en espérant qu’on gobe le tout d’une manière ou d’une autre. Il y a trop.de.personnages. Gérer un large panel de personnage avec dextérité est loin d’être donné à tout le monde, et quand on ne le maîtrise pas, ça donne Heirs. Le couple principal lui-même se retrouve noyé, et son développement psychologique s’en ressent sévèrement. En fait Eun Sang et Kim Tan sont réduits à des coquilles de personnages, une idée de couple, si bien que quand ils se mettent à se regarder dans les yeux pendant des plombes sans rien dire ce n’est que le néant qui passe de l’un à l’autre au lieu des sentiments attendus. La seule scène qui a vraiment retenue mon attention à vrai dire est celle du dîner empoisonné entre les parents de Rachel (Rahel ?) et de Young Do et ces derniers, tout simplement parce que des émotions passaient. Même si c’était de la rancœur et de l’amertume, au moins c’était quelque chose. 

Verdict : Smelly Kimchi – Je pense qu’à partir de là je vais simplement me persuader que c’est un ghost writer qui a écrit City Hall et me tenir très très TRES loin de tout ce que touche Kim Eun Sook. Elle vient de nous démontrer comment on peut faire du moisi avec du vieux. 

Kaa : Un seul mot? Soporifique. Le drama est rempli de moments tellement…creux et insignifiants que j’ai vraiment du mal à me dire qu’il a été écrit par une scénariste aguerrie comme Kim Eun Sook. A Gentleman’s Dignity était déjà un ramassis flagrant de clichés, et voici qu’elle nous sert la même recette : Non. Juste, non. Imagination, zéro ; ennui, puissance mille. Ajoutez quatorze personnages avec aucune sorte de psychologie développée (parce que la subtilité, connait pas), assaisonnez d’immaturité (parce qu’à 18 ans, on dirait qu’ils en ont 15), plongez ça dans une ambiance PPL (l’hôtel! les cheveux soyeux de PSH! le nouveau téléphone ultramoderne!), mélangez pour former une pâte homogène (de somnolence) et vous avez la recette pour ce drama insipide. Les acteurs forment un des cas les plus déséquilibrés de l’année : Lee Min Ho a bien du mal à passer pour un lycéen, Park Shin Hye a l’air emprunté et se trouve particulièrement médiocre lorsqu’elle doit pleurnicher (même elle n’a pas l’air d’y croire), Krystal est tout simplement mauvaise, Kim Ji Won aurait sans doute dû avoir le premier rôle, Kang Min Hyuk est adorable (mais ses personnages tombent toujours amoureux de garces)  et Kang Ha Neul n’a jamais été aussi sexy. 

Verdict : Smelly Kimchi –. Ce n’est même pas le genre de drama nul qui vous donne envie de vous en moquer gentiment. En suis-je vraiment étonnée? Non. Kim Eun Sook, c’est véritablement le dernier drama que je regarde de toi. Ceci est un point final.

Advertisements

9 réflexions sur “Heirs – Regards perdus dans le Vide (Courtes Premières Impressions)

  1. LOL !! Allez les filles ! Un petit effort ! Pour moi, c’est un pur délice, un vrai péché mignon, comme l’avait été BBF à l’époque. Passez directement à l’épisode 5 ! Perso, j’ai adoré les caricatures américaines semées à travers ces 4 premiers épisodes – particulièrement celle de son « pote » qui sniffe tout ce qui ressemble à de la poudre… Et puis aussi le bodybuildé petit-copain de la sœur d’Eun Sang qui remonte sa braguette, torse poil sur le pas de sa porte avec la blondasse qui piaille… J’ai adoré l’accent de Lee Min Ho lorsqu’il parle américain… je veux sa maison aussi… Park Shin Hye pleurniche mais, à chaque fois que je la vois, j’entends comme un écho : « Gominammm ? » … du coup, elle me reste sympathique :)
    En revanche, on passe très clairement à la classe supérieure à partir de l’épisode 5… Les personnages se dessinent mieux, les chipies ne sont plus si garces, les bad boys deviennent intrigants… J’ai pu admiré Lee Min Ho, habillé d’un ravissant pull rose, faire un câlin à son grand frère, dans l’épisode 7 ( ça m’aurait vraiment ennuyée de rater ça )…
    Les histoires d’adultes m’agacent, parce qu’elles semblent sortir d’un autre scénario… même si tout ce petit monde interagit très bien, hein.
    Alors oui, pour votre remarque sur les PPL, effectivement, plus besoin de lire le mode d’emploi si vous souhaitiez vous offrir le dernier samsung galaxy pour Noel… Oui, certes, Lee Min Ho a 8 ans de trop pour jouer ce rôle… Et non, le rôle d’Eun Sang ne s’améliore pas contrairement au reste… Broutilles !!
    J’ai hâte de regarder l’épisode 9 la semaine prochaine !!

    PS : rappelez-vous ce qui c’est passé avec Faith !!! Là, c’est la même chose !!
    Fighting les girls !

    • Hey ! A vrai dire regarder le pilote à deux était fun, en effet les caricatures nous ont fait bien rire (le moment où Blondie se jette sur Eun Sang en disant qu’elle est un ange tombé du ciel était un grand moment de Nawak) et j’avoue que je suis de près toutes les récaps du show depuis, particulièrement celles de ce site qui sont hilarantes http://dr-myri-blog.blogspot.fr/

      Par contre nous avons trouvé le second épisode affreusement ennuyeux, et aucune story-line ne nous a donné envie de continuer. En fait je trouve que c’est un drama plus fun à suivre de loin en lisant les réactions (rageuses ou pas) qu’en le regardant XD

      Bon visionnage et merci pour le commentaire, j’ai bien ris avec le pull rose ;)

      • Merci pour la référence !
        Du coup je me suis bien marrée et j’ai vu que je ne suis pas la seule à avoir remarqué ce fameux pull rose. Pour preuve, tiré de leur récap sur l’épisode 7 : « Shuk: Our puppy eagerly shows up to his hyung’s bedroom when he hears he is in the house. He gets a cold rebuff, and asks that they share a roof even if there is hate between them. GumiJerk tells him only real families are worth the effort, and he needs to stop following him around. He heads down to the wine cellar, where Goody finds him. Tan apologizes for going to the hotel and the company, and for returning from his exile. He begs one final time for his hyung to stay. Won is spoiling for a fight, but his dongsaeng hugs him instead and tells him he won’t fight. GumiHeir verbally pushes him away and exits the cellar. Bad GumiHeir! No wine for you! And I want to rub the poor puppy’s fuzzy sweater. Just to check the nap, you know.
        JoAnne: I am torn between a deep desire to kick Jerky Heir’s ASS and go online to order myself a pink mohair sweater. »

        Je ne m’en commande pas un moi-même parce que c’est pénible à laver mais sinon j’aurais craqué aussi… :)

  2. J’ai fini hier soir et j’ai bien aimé ! Bon, on retrouve tous les classiques des dramas coréens mais … qu’est ce que je ne ferai pas pour voir Lee Min Ho ! haha moi ça m’a bien plu et donné envie de me remettre aux dramas ! Ça faisait 3 plombes que j’en avais pas regardé =/

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s