Animes d’automne 2013 : 2ème Round

[HorribleSubs] Kill la Kill - 02 [720p].mkv_snapshot_13.15_[2013.10.15_20.39.36]

Je savais qu’une fille pouvait devenir une beauté simplement en détachant ses cheveux et en enlevant ses lunettes, mais apparemment ça marche aussi pour les hommes ! Fabuleux. 

Le top du top

[HorribleSubs] Nagi no Asukara - 02 [720p].mkv_snapshot_10.10_[2013.10.15_22.55.51][HorribleSubs] Nagi no Asukara - 02 [720p].mkv_snapshot_10.06_[2013.10.15_22.55.42]

Nagi No Asakura (ep. 2/3) : Oui, c’est bien ce genre de pathos que j’adore, celui qui me réduit le coeur en petits morceaux avant de passer dessus avec un rouleau-compresseur. Je ne sais pas trop pourquoi mais je ne peux pas m’empêcher d’être en totale empathie avec Hikaru (alors qu’il exaspère le reste de la blogosphère). L’épisode 3 est plus léger que les précédents, et c’est là qu’on voit à quel point l’anime est bien équilibré entre les moments réconfortants et les scènes plus graves. Le thème central est celui du passage à l’âge adulte, on l’aura compris. Ce qui est intéressant c’est la manière dont ils le traitent : en partant du point de vue de plusieurs personnages, en faisant interagir différentes générations, en jouant subtilement sur la complexité des sentiments. Et diable que c’est efficace. Je serai à ramasser à la petite cuillère si ça continue. 

[HorribleSubs] Kill la Kill - 02 [720p].mkv_snapshot_19.17_[2013.10.15_20.42.08]

Kill La Kill (ep.2) : OMG serait-ce le cousin de Twenty que je vois ? Est-ce qu’il a aussi un body-pillow à son image et le fouet de l’amour ? Aikurou Mikisugi est mon héros ! J’adore ces profs tellement narcissiques qu’ils ne peuvent pas s’empêcher de faire des strip-teases totalement impromptu (et déplacés) quand ça leur chante. J’ai adoré cet épisode autant que le précédent. Les meilleurs moments ? La famille de Mako, le match, le one-man show de Mikisugi et bien sûr le grand moment « Friendship is Magic » de Mako. Que du bon, et pour une fois je me surprend à vouloir revoir l’épisode juste après l’avoir terminé.

[HorribleSubs] Kill la Kill - 03 [720p].mkv_snapshot_17.53_[2013.10.19_03.49.52]

Kill La Kill (ep.3) : CE. COMBAT. La seule chose qui pouvait surpasser ça était le discours enflammé de Mako (qui en train de devenir l’un des meilleurs personnages de la saison) qui encourage Matoi à se déshabiller pour prouver sa supériorité…ou quelque chose comme ça. Pour l’instant nous sommes toujours dans le flou sur ce qui va être le véritable moteur du scénario, si Satsuki va être le boss final ou si les choses vont se compliquer. Quelques indices nous orientent vers l’existence d’une autre menace, dont on ne connaît toujours pas les intentions. J’aimerais bien avoir déjà tous les épisodes à ma disposition pour en savoir plus.

[Commie] Kyousougiga - 02 [50D76AA7].mkv_snapshot_20.21_[2013.10.19_20.46.18]

Kyousogiga (ep.2) … je ne sais pas quoi dire, c’était parfait. Cette saison a un impressionnante quantité d’animes de haute volée, mais ça c’est juste un cran au-dessus. Le travail qui a été apporté à l’écriture du scénario, à l’animation, à la mise en scène, je suis baba. Je crois que c’est là qu’on passe du divertissement à l’oeuvre artistique. Si les huit épisodes qui restent sont de cette qualité là…ouah. 

[HorribleSubs] Samurai Flamenco - 02 [720p].mkv_snapshot_01.49_[2013.10.19_04.14.54]

Samourai Flamenco (ep.2) : J’adore ce que fait cet anime, à savoir nous montrer ce que peut avoir de problématique un citoyen un peu trop calé sur ses idéaux qui se veut justicier costumé du quartier, tout en distillant çà et là des indices qui nous disent que les choses vont prendre un tournant plus sérieux. Mais j’ai beau scanner la promotion de l’anime et les synopsis, je n’arrive pas à savoir exactement où ils veulent nous emmener. Je veux savoir ! Surtout que les idoles vont avoir un rôle à jouer là-dedans ! J’espère qu’elles ont des costumes. 

[HorribleSubs] Golden Time - 02 [720p].mkv_snapshot_04.25_[2013.10.15_21.43.36]

Golden Time (ep.2) : Voilà un anime qui se base beaucoup plus sur les dialogues que sur le visuel pour raconter son histoire. Rassurez-vous, on n’est pas écrasés par  du blah-blah, au contraire ça passe comme une lettre à la poste. Surtout parce que c’est bien écrit en fait. Comme dans n’importe quelle RomCom dont on connaît à l’avance l’OTP, ce qui compte est le chemin accompli pour y arriver et pas le résultat final. Comment rendre le chemin palpitant ? Déjà, en rendant les personnages attachants, ils l’ont bien compris. Tada n’est pas du tout le lead lambda que je redoutais, et Kaga est une héroïne originale qu’on se surprend à apprécier malgré ses défauts. Je suis aussi rassurée qu’ils n’aient pas oublié l’humour. Je vous recommande les soirées infernales du club de thé !

[Cthuko] Yozakura Quartet Hana no Uta - 02 [720p Hi10P H264][1794C3BE].mkv_snapshot_19.40_[2013.10.16_00.26.17]

Yozakura Quartet (ep.2) : Un épisode plus explicatif qu’autre chose qui suit la vie de tous les jours de la petite bande.tout en faisant planer une menace pernicieuse sur chacun. Lila rôde, et son intervention à la fin est très impressionnante par contraste avec le calme du reste de l’épisode. Yozakura Quartet est comme ça, il y a quelque chose dans la mise en scène des combats qui rend le danger incroyablement palpable et imminent si bien qu’on est complètement captivé jusqu’à la résolution. Ça me fait penser que nous sommes pourris gâtés cette saison côté combats, entre Yozakura, Kyousogiga, Kill La Kill, Valvrave, Galilei Donna et même Log Horizon, qui compense ses lacunes techniques en travaillant la stratégie. Yozakura trouve son originalité dans son large casting de personnages au passé plus ou moins lourd qui profitent de leur jeunesse tout en portant des responsabilités d’adultes et le destin de toute une ville sur leurs épaules. C’est ce que Coppelion essaie de faire (y compris le complexe « je suis un monstre ! Mais je l’assume »), d’une manière beaucoup trop maladroite et déséquilibrée. Et quand à côté on a Yozakura qui réussit haut la main, c’est difficile de se contenter de moins.

[NotHorribleSubs] Valvrave the Liberator - 14 [720p].mkv_snapshot_06.33_[2013.10.18_18.35.54]

Valvrave The Liberator 2 (ep.2) : Valvrave est une drôle de bestiole. Il peut nous sortir des épisodes complètement OTT très divertissants comme le pilote de cette nouvelle saison, et ensuite nous offrir un épisode qui (sans casser le ton général) développe ses personnages avec une désarmante sincérité. C’est le cas de cet épisode 14, qui met Haruto, Saki, L-Elf et Shouko en retrait pour s’intéresser au casting secondaire. Et ça coule très naturellement. A vrai dire je ne pensais pas que l’histoire d’ Akira et de Satomi Renbokoji serait plus complexe que les apparences : un grand frère trop protecteur de sa petite sœur traumatisée, mais il y a beaucoup plus de culpabilité et de frustrations dans cette histoire que je ne le pensais. Akira et Satomi sont des personnages qui n’ont fait que de courtes apparitions aléatoires dans la première saison, mais ces apparitions ont été suffisamment bien écrites pour servir de build-up d’abord au sauvetage d’Akira (l’un des meilleurs moments du glorieux final de la saison 1) et ensuite à la résolution de ce conflit familial. Cette résolution est réalisée dans le style grandiloquent de Valvrave avec force grandes déclarations, situations de vie ou de mort et combats flashys, mais au fond ce qui comptait c’était que Satomi fasse enfin ce geste (même juste symbolique) de secours vers sa sœur pour que la confiance soit renouée entre eux. C’est ce que j’appelle maîtriser le style ET la substance. 

C’est du bon !

[HorribleSubs] Gingitsune - 02 [720p].mkv_snapshot_17.20_[2013.10.19_20.45.34]

Gingitsune (ep.2) : Si vous aimez les histoires où des filles aux personnalités et backgrounds radicalement différents les uns des autres deviennent de grandes amies (à la Kimi ni Todoke ou Fruit Basket), vous devriez laissez sa chance à cet anime. Les ambitions sont modestes, mais les objectifs sont remplis. Je ne sais pas si j’aurais grand chose à dire de plus sur la suite. Pour l’instant c’est ce que je recommande dans la case slice-of-life réconfortant (Non Non Biyori ausi. C’est moins profond, mais plus drôle). 

[HorribleSubs] Log Horizon - 02 [720p].mkv_snapshot_22.02_[2013.10.15_22.56.27]

Log Horizon (ep.2) : Yay c’est encore mieux ! Si le pilote était inégal, le second épisode vient combler quelques lacunes. Les personnages sont plus conscients des enjeux de leur situation, j’ai noté moins de blagues répétitives et surtout les combats prennent une tournure encore plus stratégique, et de fait encore plus intéressante (malgré la révélation selon laquelle les joueurs sont ressuscités s’ils sont tués). J’aime suivre une aventure à l’ancienne comme celle-là avec des amis qui partent en mission vers l’inconnu. Vive l’exploration !

[gg]_Tokyo_Ravens_-_02_[B239C4DB].mkv_snapshot_23.29_[2013.10.19_03.22.49]

Tokyo Ravens (ep.2) : Pas mal, pas mal du tout. Tokyo Ravens continue d’être imprévisible, dans une certaine mesure, et même si l’animation laisse à désirer (arrêtez de les faire rougir comme ça !) je me rend compte à chaque fois à quel point l’histoire réussit à captiver mon attention. Pas au point de me faire oublier toute pensée critique, mais suffisamment pour me donner envie d’accompagner un peu plus les personnages dans leurs aventures. En fait ces deux épisodes servaient surtout d’introduction, et ils ont fait du bon travail pour rendre leur présentation de ce monde, de ses règles, de ses enjeux et des personnages principaux claire, jamais ennuyeuse et surtout naturelle. J’ai vu dans tellement d’animes ce passage obligé expédié de manière superficielle que ça fait du bien d’en voir un qui se donne la peine de le travailler avec un certain soin. Prochaine étape : tout le monde va à Tokyo et Harutora/Natsume vont commencer à travailler ensemble. 

[HorribleSubs] Non Non Biyori - 02 [720p].mkv_snapshot_05.48_[2013.10.16_00.02.15]

Non Non Biyori (ep.2) : Les doutes qu’ils me restaient concernant cet anime ont été balayés par cet épisode. C’était fun, malgré le rythme lent et l’absence d’enjeux sérieux. J’ai trouvé très drôle que tout le monde soit le frère ou la sœur de quelqu’un dans cette école minuscule, sauf Hotaru. Dans le pilote cette dernière était la nouvelle de la classe à travers les yeux de qui on découvrait le village, mais là on nous présente plus en détails sa personnalité, et surtout son coup de foudre pour Komari. Je crois que j’ai encore plus aimé la dynamique du groupe dans cet épisode que dans le précédent. L’intrigue ne tient pas à grand chose (un bonbon offert) mais ils en tirent le maximum avec efficacité, la preuve avec tout ce malentendu à la fin entre Komari et Hotaru qui est à la fois émouvant, drôle et adorable. 

PS : plus je vois cet OP, plus je l’aime. Bonne chanson, plein de petites scènes amusantes. On découvre des petits détails qu’on avait manqué en le revoyant.

[HorribleSubs] Galilei Donna - 02 [720p].mkv_snapshot_20.01_[2013.10.19_05.21.01]

Galilei Donna (ep.2) : Je trouve l’anime encore un peu déséquilibré. Les scènes d’actions sont vraiment excellentes et clairement le côté thriller est ce que l’anime a le mieux réussi. Les personnages maintenant…ils sont un peu trop dans la caricature de la « famille de génies farfelus », et même si les idées de fond veulent les rendre plus réalistes (parents divorcés, des sœurs qui se sont éloignées les unes des autres) j’ai encore du mal à vraiment ressentir une connexion avec eux et à m’investir pour leurs problèmes. Peut-être que ça viendra. A part ça je n’ai rien à reprocher à Galilei Donna, c’est un show qui veux se détacher du lot par son scénario et ses ambitions, et pour l’instant ils sont sur la bonne voie. Mécha Poisson-Rouge FTW !

Peut mieux faire

[HorribleSubs] NouKome - 02 [720p].mkv_snapshot_04.12_[2013.10.17_20.56.09]

Noucome (ep.2) : Moins réussi que le pilote, et j’ai noté quelques faiblesses comme certains gags trop forcés ou des réactions du héros un peu extrêmes. Néanmoins quand un gag fonctionne, ça paie. Chocolat est une parodie de la « fille tombée du ciel » qui a perdu la mémoire et qui tient plus de l’animal de compagnie que de l’humaine (voyez ça comme une parodie de Chobits) et elle apporte encore plus d’énergie et de (bons) gags à l’anime. Par contre celle qui a mis ma patience à rude épreuve c’est Yukihira, dont l’humour noir devient fatiguant à la longue. En même temps c’était son épisode, donc j’imagine qu’elle sera moins sur le devant de la scène par la suite. 

vlcsnap-2013-10-15-22h54m37s249

Kyoukai No Kanata (ep.2) : C’était vraiment mal parti au début et j’étais à deux doigts d’arrêter net l’anime vu mon degré d’indifférence face à la fadeur de l’épisode, mais je suis contente d’avoir persévéré au moins pour avoir assisté à l’impayable message de la mère d’Akihiro. J’ai toujours du mal avec Mirai en mode emo, qui se condamne à rester seule à cause de son crime passé alors qu’on se doute qu’elle a cinquante circonstances atténuantes pour la disculper. Au moins l’épisode a eu le mérite de me faire sympathiser avec Akihiro. Je ne suis pas certaine d’aller jusqu’au bout, mais pour l’instant KnK a gagné son ticket pour le troisième round, simplement grâce à cette carte-surprise. 

[HorribleSubs] Kyoukai no Kanata - 03 [720p].mkv_snapshot_03.07_[2013.10.17_21.18.21]

KnK (ep 3) : Quand je regarde KnK j’ai l’impression de regarder un enfant qui commence un jeu, puis qui le délaisse avant de l’avoir terminé pour en commencer un autre, etc. Chaque scène me donne ce sentiment d’inachevé, que ce soit des scènes de combat, des scènes « humoristique » (j’ai dû rire une fois dans cet épisode, grâce à Mitsuki qui devrait être l’héroïne de cet anime) ou des scènes de drame. Ce sont ces dernières qui m’agacent le plus puisqu’elles ne se reposent que sur l’attitude de Mirai « dans le passé j’ai commis un crime, même si ce n’est absolument pas de ma faute je dois en Porter le Poids et tu ne peux pas être ami avec moi parce que je n’ai pas le droit au bonheur ». D’abord : j’avais raison, Mirai est disculpée par les circonstance. Ensuite…sérieusement, ils ne pouvaient pas développer un peu plus ? On reste dans la Noble Idiotie la plus stéréotypée qui soit ? Sinon j’en ai assez de Akihito et son fétiche pour les lunettes (c’est drôle 5 minutes…et encore), et de tous ces nouveaux personnages qui sortent de nulle part et dont on ne comprend pas bien l’intérêt en dehors de nous faire admirer leurs techniques de combat. En conclusion, c’est encore un show KyoAni qui privilégie le style sur la substance. Ce qui m’énerve le plus, c’est que je n’arrive pas à arrêter. Pour l’animation. Sakura VS Mirai c’était maladroit d’un point de vue scénaristique, mais qu’est-ce que c’était bien fait ! 

BlazBlue Alter Memory (ep. 2) : Je ne sais pas si c’est très utile de continuer à parler de BlazBlue même si je le continue. Il n’y a absolument aucune réelle inventivité là-dedans, c’est de la transposition bête et méchante d’un jeu de vidéo de combat avec de temps en temps quelques scènes « attention on explique le scénario branchez vos cerveaux ! » qui heureusement ne cassent pas trop le rythme. Je ne suis pas particulièrement attachée aux personnages ni très intéressée par l’intrigue, mais je suppose que c’est la fréquence des nouveaux challenges pour le héros qui me fait revenir. 

Bye bye !

[Anime-Koi] Coppelion - 02 [h264-720p][08A06DCC].mkv_snapshot_10.01_[2013.10.15_22.52.44]

Coppelion (ep. 2) : Déçevant. Pourtant ça commençait bien, lorsque les filles se rendent compte qu’elles ont été manipulées un véritable suspense s’installe, mais tout dégénère en une espèce de festival de larmes et de tragédie tirée par les cheveux quand elles et leur ennemie se mettent à crier de grands discours sur leurs conditions respectives. J’espère que ce n’était qu’un pas de côté et que la suite jouera plus sur l’ambiance et le suspense (qui fonctionnent !) que sur ce sentimentalisme maladroit.

Coppelion (ep.3) : Et la réponse est non ! Visuellement on a un excellent produit, mais alors, au niveau de l’écriture on rase les pâquerettes. Dans cet épisode la métaphore avec les poupées commence à sérieusement agacer, d’autant plus qu’elle n’est même pas si pertinente que ça puisque les filles ne cessent de répéter qu’elles ne sont pas là juste pour obéir à des ordres et que cette mission donne du sens à leur existence. Si elles avaient quelque chose comme un mécanisme interne qui permettrait à leurs supérieurs de les contrôler à distance en leur infligeant de la douleur ou en les « éteignant »‘ comme de vulgaires automates, là ça aurait un intérêt. Et en général l’anime ne cesse de répéter ce genre d’erreurs : on comprend qu’on est supposé compatir pour les héroïnes mais à aucun moment on ne nous explique pourquoi on devrait les plaindre. Elles ont des pouvoirs incroyables, elles ne travaillent pas seules mais entre amies, elles n’ont l’air d’avoir subi aucun mauvais traitement dans leur formation, elles sont pleines de joie de vivre et aucunement désocialisées, et elles ont l’occasion de devenir des héroïnes de la nation en accomplissant une tâche des plus noble. Franchement, pas de quoi sortir les mouchoirs ! C’est pour ça que leurs grandes tirades sonnent faux. Je ne dis pas qu’on devrait absolument leur attribuer un passé sombre ou un futur sans espoir pour faire fonctionner ce type de scénario, mais on ne peut pas avoir le beurre et l’argent du beurre, des filles épanouies qui devraient nous inspirer de la tristesse.

[1⁄x] Coppelion - 03v2 [720p].mkv_snapshot_04.15_[2013.10.19_02.17.30]

L’autre principal problème de l’anime est le rythme. Nous sommes typiquement dans un type de scénario qui appelle une certaine continuité, du suspense, et pourtant ils nous condensent des story-lines très importantes en 20 minutes. Je pensais qu’au moins l’histoire du scientifique indirectement responsable de la catastrophe qui a contaminé Tokyo aurait plus d’impact, mais non, c’est réglé en trois coups de cuillère à pot, avec un cycle rencontre/danger/rédemption pleine de sentimentalisme superflu qui suit exactement le cycle de l’épisode 2, et qui rate son coup tout aussi lamentablement. Cet anime est sans doute l’une des meilleurs productions visuelles de la saison, mais ça ne sert à rien si l’écriture ne suit pas.

[DeadFish] Strike the Blood - 02 [720p][AAC].mp4_snapshot_01.18_[2013.10.15_23.01.37]

Strike the Blood (ep.2) : Cet anime me fait soupirer. Je lui ait laissé un épisode de plus finalement, mais il continue sur la mauvaise voie : de bonnes idées, une exécution fade et à côté de la plaque. Par exemple on nous explique enfin pourquoi une lycéenne est envoyée surveiller un monstre aussi dangereux. Yukina est l’un de ces enfants élevés complètement déconnectés du monde pour être une arme vivante, et en parallèle on se doute qu’envoyer une fille de l’âge de la cible qui peut facilement intégrer son lycée et l’accompagner sans que ça élève trop de soupçons est opportun. Mais qu’est-ce qu’ils en font, concrètement dans l’anime ? Pas grand chose, Yukina a des réactions amusantes au supermarché parce qu’elle prend un club de golf (entre autres) pour une arme, elle a envie de jouer à des jeux qu’elle ne connaît pas, et toutes ces scènes sont faites non pas pour rendre son personnage plus complexe, mais juste pour la faire apparaître sous un jour mignon et la décrédibiliser. Et quand on a enfin un peu d’action, encore une fois c’est tristement convenu, prévisible, et même ridicule quand Yukina est en sérieux danger de mourir. A qui elle pense ? A ses amis avec qui elle a grandi ? Non ! au héros qu’elle connaît depuis trois secondes et demie bien sûr ! (« est-ce que senpai sera triste si je disparaît ? ») Avec en bonus un espèce de flashback inutile qui contient toutes les scènes qu’on vient à peine de voir. C’est le moment où j’ai totalement décroché. Strike The Blood, ou comment rendre désespérément ineffective une histoire qui avait du potentiel.  

Bilan

[HorribleSubs] Galilei Donna - 02 [720p].mkv_snapshot_22.34_[2013.10.19_05.23.10]

Cette saison n’a qu’un objectif : nous tuer, moi et mon emploi du temps. Le jour fatal est jeudi, où se sont concentrés pas moins de six animes parmi ceux que j’ai classé en tête de liste. Tant pis, MY BODY IS READY. 

Advertisements

4 réflexions sur “Animes d’automne 2013 : 2ème Round

  1. Mina a encore frappé!…J’ai essayé Golden Time vu qu’il est écrit par la même scénariste que Toradora! (que j’ai beaucoup aimé) et je ne suis pas déçue. J’aime la plupart des personnages (y compris Kouko, même si elle a un comportement qui aurait pu facilement me taper sur les nerfs direct) et l’humour fonctionne plutôt bien (le club de thé a l’air…perturbant! xD). Je suis contente qu’on puisse toujours faire une romcom avec les mêmes ingrédients (ou presque) sans qu’elle perde de son attrait ou de son charme. J’ai hâte d’en voir plus. Merci pour la recommandation! =)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s