The Suspicious Housekeeper – Be Careful What You Wish For (Premières Impressions)

vlcsnap-2013-09-27-19h27m40s63

Après « Ma Maîtresse est une sorcière », voici « Ma Femme de ménage est un robot/alien ».

De quoi ça parle? The Suspicious Housekeeper est l’histoire d’un homme récemment veuf, père de quatre jeunes enfants. Après les 49 jours réglementaires de deuil, il engage une femme de ménage pour s’occuper de la maison tombée en décrépitude (jusque-là tenue par l’aînée de la famille sans que personne ne pense à l’aider. Elle fait le ménage, la bouffe, etc…), Park Bok Nyeo. Si la petite dernière l’accepte très facilement, elle inspire indifférence et rejet à bloc aux autres membres de la famille tant sa rigidité interroge. Car Park Bok Nyeo ferait n’importe quoi qu’on lui ordonne de faire. N’importe quoi. À la lettre, et jusqu’au bout. Donc : faire attention à toutes les implications de ce que tu lui demandes.

vlcsnap-2013-09-27-19h03m57s167

Ne vous fiez pas à cette image qui laisserait penser que ce drama a quelque chose de tendre et de chaleureux…

Commentaires : The Suspicious Housekeeper est un étrange drama. Plutôt dérangeant. Et vraiment étrange. Étrange parce qu’il t’ennuie la majorité du temps et te balance sans prévenir un cliffhanger des plus questionnables, tendus et efficaces. Ça, c’est ce que j’appelle un réveil à l’eau froide mais je me demande alors, si le drama est capable de se faire aussi poignant, pourquoi il attend les dernières minutes pour le montrer… et ensuite reprendre sa narration monotone. Étrange aussi parce qu’il alterne entre le mélodrame et la comédie quasiment loufoque….ce qui ne serait pas un mal si c’était contrôlé. Si ça ne surgissait pas de nulle part au point de nous mettre mal à l’aise, par exemple. Si ça ne nous donnait pas l’impression que le drama était schizophrénique ou que le scénariste ne savait pas sur quel pied danser. Et il y a des fois aussi où lorsque la série essaye de se faire sérieuse et de construire une ambiance tendue, elle finit juste par être une sorte de caricature d’elle-même. Il n’y a aucune subtilité dans The Suspicious Housekeeper et c’est sans doute la première chose que je lui reproche.

Les personnages ne sont pas particulièrement sympathiques non plus. Le père est Douchebag Premier (Un autre. Qui a été choqué par son petit discours d’auto-apitoiement sur le fait qu’il n’est pas prêt à être papa? – mec, tu dis ça quand tu as un enfant, pas quatre dont deux adolescents. *Facepalm* Est-ce qu’on est vraiment censé prendre le personnage au sérieux?) qui est immature, irresponsable, infidèle et prêt à se débarrasser de ses enfants pour être avec sa maîtresse (et, accessoirement, se foutre comme d’une guigne que ses enfants soient en danger). Tout ça à la fois. Je sais bien qu’on est pas censé l’aimer dès le début mais je pense quand même que le personnage aurait pu bénéficier d’une écriture un peu moins « too much ». Les enfants sont peut être plus immédiatement sympathiques; le fait d’avoir perdu leur mère joue certainement un rôle là-dedans. Mais encore une fois, leur écriture manque de subtilité et le moment où ils se sont tous mis à pleurer les uns après les autres tout en expliquant la cause de leur souffrance en se frappant la poitrine…ugh, non, juste non.

vlcsnap-2013-09-27-19h12m13s4 vlcsnap-2013-09-27-19h13m22s182

Bok Nyeo est sans doute la plus intéressante des personnages et si parfois j’ai souri à ses répliques et à ses réactions, elle m’inspire le plus souvent de l’ennui et de la frustration. On sait qu’elle n’est pas véritablement un robot et qu’elle a des sentiments (comme dans The Queen’s Classroom), mais elle se déresponsabilise complètement pour tout ce qu’elle fait parce qu’elle ne fait qu’obéir à un ordre sans se poser de questions et sans poser aucune limite.

vlcsnap-2013-09-27-18h33m30s74

Et c’est là que son personnage coince pour moi. Dans The Queen’s Classroom, Miss Ma n’était pas sympathique non plus et sa rigidité me frustrait énormément mais au moins, elle prenait l’entière responsabilité des choses qu’elle disait ou faisait. Bok Nyeo, non. Et c’est ce manque de conscience et de moralité chez elle qui m’empêche de m’attacher au personnage (ou peut être que je vois le mal partout et qu’en fait c’est ce qui fait que le personnage est…fun?) : c’est une chose que de répéter mot pour mot ce qu’une personne a dit, ça en est une autre que d’accompagner Hye Gyul dans son suicide (non mais allô?) est un geste proprement inacceptable. Et le drama passe dessus comme si de rien était. Elle a cinq ans la môme et si son frère n’était pas arrivé à temps, que se serait-il passé?

vlcsnap-2013-09-27-19h27m54s200 vlcsnap-2013-09-27-19h27m55s212

Et puis il y a toutes ces scènes WTF qui ponctuent le pilote. Genre quand la tante promet à sa nièce qu’elle la fera rencontrer sa mère pour son anniversaire…en se déguisant en elle. W.T.F. Le pire, c’est que c’est même pas pris comme quelque chose de mal mais comme quelque chose de léger, avec la petite musique en fond sonore. Non, non et non. Et cela ne fait réagir personne, sauf Hye Gyul. Personne ne trouve déplacé le fait de se déguiser en la mère récemment décédée, le père ne réagit pas, n’engueule pas sa belle-soeur, qui elle, finit par quitter la pièce en courant et en pleurant – parce que, oui, c’est comme ça que doit agir un adulte mature et responsable. S’en suit une scène au pathos exacerbée…complètement mise à plat par le « gag » de Bok Nyeo qui est en train d’asperger la voisine d’eau. Euh, okay? Il y a 30 secondes vous étiez tous en train de pleurer et de crier, vous vous en souvenez?

vlcsnap-2013-09-27-19h06m25s107 vlcsnap-2013-09-27-19h06m27s126

Et puis, ce n’est pas parce que c’est un enfant qu’un acte de violence physique peut être traité comme si de rien n’était. Je fais référence ici au moment où le plus âgé des garçons frappe Bok Nyeo et où cela semble tout à fait normal aux yeux de tous. Pas de réaction. Pas d’excuses du père. Après tout, on s’en fout, c’est juste une femme de ménage. Tout ça a l’air de détails mais comme les épisodes en regorgent, ça finit par peser de plus en plus dans la balance, surtout lorsqu’il n’émane aucune chaleur, aucune tendresse de la série.

Casting : B. Les meilleurs sont, sans aucune surprise, Kim So Hyun et Lee Sung Jae (malgré son vilain rôle). C’est pour eux que je donne une bonne note. Le reste est passable. Choi Ji Woo recevra sans doute des éloges mais pour ma part, je n’ai jamais accroché à son jeu que j’ai toujours trouvé trop raide. Même si le rôle lui demande justement d’être rigide, elle semble le prendre à la lettre, en oubliant d’y insuffler un peu de subtilité.

vlcsnap-2013-09-27-18h18m31s40 vlcsnap-2013-09-27-18h20m35s254

Scénario : C+/B-. D’un point de vue global, le scénario a l’air fluide mais dès que l’on commence à regarder les détails, les ennuis commencent. J’apprécie que le scénario soit aussi provocateur et parvienne à poser un certain nombre de questions de manière plus ou moins indirecte : peut-on tout faire et rester impuni parce qu’on a simplement obéit à un ordre? (non.), peut-on laisser les autres faire ce que nous devons nous-mêmes faire? (non.) Il a su aussi bâtir un mystère autour de son personnage principal, ses motivations et la manière dont elle pense (si elle pense, bien sûr…). Est-ce que la voix de la femme qui discute avec Bok Nyeo est celle de la mère avant son décès? Quelle est la relation entre Bok Nyeo et cette dernière? C’est dommage d’avoir de bonnes questions et de ne pas savoir quoi en faire. The Suspicious Housekeeper semble avoir des idées mais la manière dont il les traite laisse à désirer, la subtilité et l’équilibre des tons n’étant absolument pas son fort. La comédie est particulièrement hors-propos, surgit lorsqu’elle ne doit pas surgir et les scènes plus dramatiques ne sont pas beaucoup plus efficaces la plupart du temps, soit tombant à plat, soit étant si caricaturales qu’elles en deviennent peu crédibles. Par ailleurs, vu le manque de sensibilité dans l’écriture, je crains le moment où le drama va s’attaquer en profondeur au Travail De Deuil et à la Réconciliation et Paix Finale. Je prédis des licornes, des arc-en-ciels et beaucoup de bonbons.

vlcsnap-2013-09-27-19h17m23s30 vlcsnap-2013-09-27-19h17m24s40
vlcsnap-2013-09-27-18h33m33s99vlcsnap-2013-09-27-18h18m03s15

Réalisation: B-. Entre la musique féerique qui passe à chaque fois que Bok Nyeo est à l’écran (c’est bon, on a compris le message, merci) et l’ensemble qui va dans tous les sens, on ne peut pas dire que ce soit un coup de maître. Certains effets font même carrément cheap…ce dont je ne m’attendais pas de la part de ce réalisateur. Maintenant, dans ses scènes les plus calmes, la réalisation est beaucoup plus efficace et prend le pas, même, sur le scénario. Le peu de subtilité du personnage de Bok Nyeo est moins du, je pense, à l’actrice ou à l’écriture du personnage, qu’à la réalisation.

vlcsnap-2013-09-27-18h27m32s78

Verdict : Okay Kimchi. The Housekeeper n’est pas tout à fait mauvais mais il n’est pas tout à fait bon non plus. Certes, il a de quoi intriguer mais, en ce qui me concerne, il fait naître une curiosité…froide. Presque médicale, dans la mesure où je ne me trouve pas impliquée dans l’histoire. La plupart du temps, je m’ennuie comme un rat mort en regardant l’heure passer : je ne suis pas intéressée par les dynamiques familiales, les motivations des personnages, par l’infidélité du père et par l’incroyable bavardage de ce drama. Quelques fois, j’ai un sourire qui me traverse le visage parce que quand même, les réactions de Bok Nyeo peuvent être drôles. Quelques fois, je facepalme. Mais rarement je ne m’investis émotionnellement. Ni au premier épisode. Ni au deuxième. Et j’admets que je suis très sceptique quant au besoin d’avoir 20 épisodes pour cette série, le déséquilibre des tons ne pouvant qu’empirer les choses. Et j’admets aussi que malgré tous mes efforts pour ne pas comparer ce drama avec The Queen’s Classroom, The Suspicious Housekeeper ne peut pas tirer avantage du fait de d’être diffusé après lui.

6 réflexions sur “The Suspicious Housekeeper – Be Careful What You Wish For (Premières Impressions)

  1. Hey Kaa!
    Tu sais quoi, ton article m’a fait rire. Pour le coup du père de quatre enfants qui n’est pas « prêt ». Cela me fait penser à ces mecs dans les séries surnaturelles qui, au bout de quatre saisons, arrivent encore à être sceptiques quand il leur arrive un truc surnaturel « omg mais c’est pas possible! je combats des spectres, des démons, des vampires depuis plus de cent épisodes mais une fée? impossibubble ». Mais bref~ Ton avis n’est malheureusement pas bien encourageant :'( Je savais qu’il serait ainsi mais bon… En tous cas 20 épisodes cela me parait également long. En termes de minutes, c’est plus du double de l’original! Ca fait peur.
    Enfin~
    Merci pour l’article!

    • Mila! <3

      Lol. Je pensais pas que mon article ferait rire!
      Non mais grave, tu peux être surpris la première fois et considérer que c'était une erreur, mais au bout du quatrième (et quinze ans plus tard) je pense que ce n'est plus trop un argument. Que tu sois prêt ou pas ne retire pas le fait que tu es père quand même, et malgré toi. -__-

      Je suis allée lire après avoir écrit mon article ce que les autres en ont pensé. Je n'ai pas trouvé grand chose mais apparemment ça a plutôt bien été reçu. Donc c'est peut être moi qui suis trop coincée pour aimer ce genre de drama!
      Si tu te lances, n'oublie pas de me dire ce que tu en penses, ça m'intéresse! =)

      Merci pour ton commentaire! =)

      • *O* J’ai droit à un petit cooooeeeeurrr!!!! *fuzzy feelings inside*

        Hum.

        Par rapport au père je comprends carrément! A ce stade le mec il est au milieu du Pacifique donc c’est pas le moment de dire qu’il n’est pas prêt à apprendre à nager ^^’ Je sens que cela risque de m’agacer ça. Mais bon je verrai bien et oui, ne t’inquiète pas, quand je le regarderai, tu sauras! Le monde entier saura. Mais toi en premier. Mais ce soir je finis « Two Weeks » finalement. Je suis lancée là et il faut que j’aille au bout car vu tout ce que se prend Lee Jun Ki -et donc mon coeur- dans la tête -car mon coeur a une tête, of course-, faut que je fasse cela comme on retire un pansement: rapidement et douloureusement.

        Mais tu sauras~

  2. Merci pour ton article Kaa, j’avais hâte de le lire. Après l’avoir lu, ça m’a donné l’impression que la version coréénne était un copier/coller de la version japonaise mais en moins bien, tout y a l’air presque pareil mais avec quelques déséquilibres dans l’enchainement des situations.
    Ca m’avais aussi choquée le coup de poing de l’ado et l’absence totale de réaction du père face à ça, son apitoiement était aussi très enervant.
    Finalement tout finit par prendre son sens par la suite et le drama arrive à être très touchant. Par contre, je ne parle que pour la version japonaise dont le rythme était assez égal, je n’ai pas le souvenir de moments comiques, c’était globalement assez triste.
    Je ne pense pas me lancer dans cette nouvelle version mais j’espère ne pas non plus d’avoir découragé à regarder la suite. Bon visionnage!

    • Les adaptations sont toujours un exercice difficile. Il faut être un excellent scénariste pour parvenir à être fidèle à l’original en même temps que de savoir tirer son épingle du jeu. Je n’ai pas vu la version originale donc je ne peux vraiment pas comparer avec The Suspicious Housekeeper mais comme ce dernier me semble manquer affreusement de subtilité, je me dis qu’il serait sans doute plus judicieux de rabattre sur la version japonaise.

      Merci pour ton commentaire! =)

      • Je suis tout à fait d’accord avec toi, c’est très difficile de faire des adaptations et encore plus de les faire apprécier à ceux qui avaient aimé la version originale.
        Merci pour ta réponse =)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s