Animes de l’Eté 2013 : Tournée des seconds épisodes, Bilan général

[HorribleSubs] Gatchaman Crowds - 02 [720p].mkv_snapshot_07.13_[2013.07.20_19.37.43]

C’est un article qui condense ce que j’avais fait en deux parties la dernière fois : mon opinion sur le second épisode, et un classement-bilan de toutes les nouveautés qui va aussi m’aider à faire mon programme pour la suite. 

Les incontournables

C’est le top niveau écriture et/ou animation. 

Gatchaman Crowds

[HorribleSubs] Gatchaman Crowds - 02 [720p].mkv_snapshot_10.58_[2013.07.20_19.42.09]

Wow, on a intérêt à s’accrocher, ils ne perdent pas de temps et les imprévus et retournements de situation pleuvent déjà. En un seul épisode nous avons le temps d’en savoir plus sur Hajime, Sugune et Jo, de comprendre que les ennemis qu’ils combattent fonctionnent selon des règles très surprenantes, et d’avoir un aperçu de ceux qui seront a priori nos deux principaux antagonistes : le créateur du réseau social le plus populaire de ce monde qui semble vouloir lutter contre les super-héros (tout en étant un ancien Gatcha lui-même), et un homme (femme ?) étrange qui change de forme et crée des accidents à sa guise. Je n’ai pas la moindre idée de ce que les créateur ont en tête mais ce qui est certain, c’est qu’ils s’amusent et veulent nous surprendre. C’est réussi !

Rozen Maiden (2013)

[Asenshi] Rozen Maiden (2013) - 02 [45997267].mkv_snapshot_11.17_[2013.07.21_02.24.37]

Rozen Maiden « Zurückspulen » est le titre officiel de cette version, et en effet on rembobine et on recommence…différemment. Je ne sais pas trop comment ni pourquoi mais une réalité alternative s’est crée à une minute d’écart de la première et dans cette réalité, Jun n’a pas pris l’option « remonter » (impliquant remonter la clé de Shinku), a surmonté sa peur de l’extérieur et est actuellement à l’université. Sa vie n’a pas pris un tournant heureux pour autant, il ne se fait pas d’amis, que ce soit sur son lieu de travail ou à l’université, et ses préjugés sur les autres le poussent à adopter une attitude pessimiste et froide qui l’empêche de voir qu’autour de lui les gens ne sont pas forcément que des idiots comme il les appelle. Jun est intolérant, isolé et dépressif, quand il écrit « meurt » sur son cahier on ne sait pas s’il il veut que les autres meurent ou s’il veut se suicider, et on se doute que son ressentiment a atteint un point ou les deux souhaits sont mélangés. On le voit ensuite recevoir d’étranges colis pour monter sa propre poupée Rozen Maiden, et il finit par créer Shinku. Je ne m’attendais pas à ce développement et je le trouve passionnant, parce que ça le met lui-même dans la position de Pygmalion. Il devient vite obsédé par le montage de la poupée, au point d’envoyer bouler sa sympathique petite collègue qui l’apprécie plus qu’il ne le croit (c’est très réminiscent de la manière dont le petit Jun envoyait bouler sa gentille  grande sœur inquiète pour lui dans l’histoire de base, ce qui montre qu’il n’a pas tellement changé). Je ne raconte pas toute la suite, mais pour faire vite disons que le Jun  de la première réalité le contacte et lui demande de l’aide. C’était un très solide épisode, sur le fond et la forme, qui se concentre beaucoup plus sur l’exploration de la psyché humaine que sur les poupées. J’espère que la suite va poursuivre dans cette direction, parce que c’est hypnotisant. 

Silver Spoon

[Commie] Silver Spoon - 02 [D85CCF5B].mkv_snapshot_04.39_[2013.07.21_00.55.28]

Je pense que je n’ai pas suffisamment salué cet anime dans ma critique du pilote. C’est une excellente adaptation. Ils savent exactement quels sont les meilleurs gags du manga, les moments les plus essentiels pour que le spectateur puisse s’identifier avec Hachiken, et les transcrivent pour le petit écran de manière exemplaire. En fait ça coule tellement naturellement qu’on ne se rend pas bien compte de tout le travail qu’ils accomplissent derrière pour à la fois séduire le non-initié, et faire repasser le fan par ses moments préférés sans pour autant l’ennuyer (c’est quelque chose que je ne peux pas dire de Danganronpa par exemple : je lis un walkthrough en parallèle et je réalise qu’ils ne se sont pas foulés pour bien adapter le jeu). Le seul reproche que j’aurais à faire pour l’instant est le sous-développement de personnages secondaires essentiels. Komaba met un temps avant de s’ouvrir, mais il me semble que dans les chapitres du manga qui correspondent à ces deux premiers épisodes, Mikage était plus présente et avait eu un impact plus important que ça sur Hachiken. Mais bon, il reste dix épisodes et une seconde saison à sortir, je pense pas que c’est la peine de s’inquiéter pour ça maintenant. 

Uchouten Kazoku

[Vivid] Uchouten Kazoku - 02 [FB1776A8].mkv_snapshot_18.44_[2013.07.21_02.03.59]

Yay, mon bon pressentiment sur la famille Tanuki s’est confirmé. En effet, Yasaburou et ses frères (et même sa mère) sont de loin les personnages les plus charmants de l’anime, et on les soutien immédiatement contre quiconque se met en travers de leur chemin. Cet épisode m’a offert sur un plateau la connexion émotionnelle qui manquait dans le pilote, surtout grâce à ces liens familiaux puissants, et en plus nous avons une meilleure idée des conflits et enjeux principaux. C’est une histoire très engageante de reprise du flambeau laissé par le défunt papa tanuki, et il va être question pour ses fils de trouver leur place dans ce monde. Je suis vraiment contente qu’on puisse profiter cette saison d’une dynamique de fratrie aussi bien écrite en marge du celle de Brothers Conflict (trop surréaliste et orientée fanservice pour être plus que divertissante), et ce n’est pas tous les jours qu’on a des animes avec cette thématique-là. Le pilote m’a laissée froide, mais cet épisode m’a réchauffé le cœur. 

Coups de coeur :

Pas exactement brillants, mais ils compensent avec une bonne énergie, une bonne ambiance, etc. 

Kamisama No Inai Nichiyoubi (KamiNai)

[FLag] Kamisama no Inai Nichiyoubi - 02 [720p][7743B3E2].mkv_snapshot_12.32_[2013.07.15_02.45.42] [FLag] Kamisama no Inai Nichiyoubi - 02 [720p][7743B3E2].mkv_snapshot_08.06_[2013.07.15_02.41.10]

Encore un épisode qui a représenté un grand pas en avant par rapport au pilote. Il a principalement accomplis ce que l’introduction n’était pas parvenue à faire : nous rendre l’héroïne attachante. Nous avons également obtenu quelques éléments de réponses à des questions incontournables, comme celle de la vraie nature des héros. Ai est une anomalie, un croque-mort qui a des émotions et des parents, et Hambart est un immortel qui s’occupe de chasser les zombies (et aussi un albinos de 33 ans coincé dans un corps de 17 ans…oui c’est compliqué). Le rythme auquel l’intrigue avance est toujours aussi stakhanoviste, et le côté émotionnel continue d’en souffrir, mais cette fois ils ont pris le temps de poser les personnages afin qu’ils puissent cultiver un peu leurs liens, et ça fait du bien ! Il y avait même quelques moments sincèrement drôles et touchants. Et pour ne rien gâcher l’anime bénéficie d’un soundtrack superbe. Je garde ! 

Love Lab

[Commie] Love Lab - 02 [155EF1F3].mkv_snapshot_03.05_[2013.07.18_00.49.55]

Le second épisode était encore meilleur que le pilote. J’ai ris de bout en bout, et je pense que c’est de loin ma comédie préférée du lot. Maki est un pur délire (et délice) de personnage principal. J’ai aimé comment les trois autres filles sont présentées dans cet épisode, c’était plutôt subtil et surtout ça ne cassait pas le rythme (et en plus ça nous offrait à chaque fois un aperçu de comment Maki, Rika et leurs cours de séduction sont perçus et mal interprétées par les autres, parfois de manière hilarante). Ce qui démarque Love Lab ? Les futures membres sont d’abord des menaces, voire des ennemies en guerre ouverte pour les héroïnes. Ça nous change des filles de Kitakubu et de C3-Bu qui deviennent BFF en 5 secondes chrono ! La réalisation continue d’être très dynamique et créative, et une attention toute particulière est accordée aux détails (par exemple j’aime beaucoup comment Rika change de coiffure tous les jours). Bref, ça continue d’être mon principal coup de cœur qui plante au poteau tout ce qui contient des lycéennes et leur club cet été.  

Day Break Illusion 

[Commie] Gen_ei wo Kakeru Taiyou - 02 [7047D378].mkv_snapshot_15.36_[2013.07.18_01.57.48]

Ah, Day Break a choisi d’aller sur un terrain classique mais efficace. Les jeunes filles découvrent qu’elles tuent des gens en éliminant les monstres (pire, elles les effacent de la mémoire de tous ceux qui les ont connus, excepté de la leur), mais c’est pour la bonne cause selon leurs supérieures, et bien sûr on émet des doutes sur le bien-fondé de cette organisation obscure et de leurs méthodes douteuses. Maintenant reste à savoir où ils veulent nous emmener à partir de là. Ce que j’ai préféré dans le second épisode, c’était les phases de transformation. Ce n’est pas évident aujourd’hui d’en créer des originales vu que tout semble déjà avoir été fait (et refait). Pourtant Day Break y parvient avec ce passage d’une porte à l’autre à forte portée symbolique. C’est le passage de l’autre côté du miroir, c’est le passage à travers la care de tarot qui leur prête leurs pouvoirs, c’est le changement de leur personnalité (quasiment de leur identité). Je crois que ce qui me plaît aussi au final c’est que l’anime se veut très premier degré, et pour moi, ça marche. 

Pas mal, mais…

C’est le fourre-tout dans lequel je met les animes dont je ne sais pas encore trop quoi faire. En général le troisième épisode scellera (ou rompra) le deal. 

Blood Lad

[HorribleSubs] Blood Lad - 02 [720p].mkv_snapshot_10.11_[2013.07.21_00.06.17]

Mouais. Le second épisode n’avait pas le quart de l’humour du pilote, et je me suis dis que ça ressemblait un peu trop à du shonen pour être une vraie comédie adulte. Et ça ne m’avait pas particulièrement frappée avant, mais cette héroïne…n’a aucune personnalité. Je suis en train de me rendre compte que ce qui aurait été intéressant (et drôle) aurait été de faire en sorte qu’elle ne corresponde absolument pas au fantasme de Staz, et qu’en choisissant au contraire d’en faire une femme-enfant avec des boobs énormes qui remplit le cahier des charges de l’héroïne idiote et inutile et gentille et maladroite parfaitement, ils se tirent une balle dans la jambe. Combien connaissez-vous de filles comme ça dans la réalité ? Chiho de Hatarakou-Sama avait plus de punch que ça, et pourtant c’était de loin le personnage le plus inintéressant de la série. Bell la voyageuse apporte une touche de fraicheur (avant qu’elle débarque j’étais en train de m’endormir), mais l’apperçu de ce qui nous attends, un affrontement entre Staz et son rival Lou-garou ne me fait absolument pas envie tellement ça a l’air convenu. Cet épisode avait quelques fulgurances, le spray à salive et le slip panthère notamment, mais le reste était trop lourd et trop stéréotypé à mon goût. 

Inu To Hasami Tsukaiyou

[HorribleSubs] Inu to Hasami wa Tsukaiyou - 02 [720p].mkv_snapshot_22.42_[2013.07.18_00.35.31]

Il y a une bonne histoire là-dedans, avec de sérieux conflits. Le problème c’est que ceux qui ont été embauchés par le studio pour adapter le roman n’ont visiblement ni le budget ni la motivation nécessaires pour lui rendre justice. Mais j’aime vraiment ce chien et sa maîtresse. C’est ce qui m’empêche de décrocher…pour l’instant. 

Servant X Service

vlcsnap-2013-07-11-01h25m05s7

Les interactions Hasebe/Lucy sont ce que l’anime a de plus drôle. C’est un peu short. Je regrette que les autres personnages ne soient pas aussi attachants et déjantés. Chihaya et Saya sont adorables mais je ne peux pas en dire autant des Ichimaya (le frère et la sœur) qui risquent d’être des poids pour cette comédie. J’espère qu’au moins Touko (la sœur) n’est qu’un personnage secondaire qui ne reviendra pas trop régulièrement. 

Danganronpa

[UTW] Danganronpa The Animation - 02 [h264-720p][B1A2027B].mkv_snapshot_19.34_[2013.07.20_00.04.54]

Le héros continue d’être insipide. Ce qui m’embête c’est que l’anime est totalement délirant, volontiers trash, ressemble à un cartoon dégénéré à prendre avec quelques degrés de distance (c’est quoi ce sang rose ?  de la censure ou une mauvaise blague ?), et au milieu de tout ça Naegi est comme M. Tout-Le-Monde coincé dans un asile de fous. Il prend tout très au sérieux. C’est M Premier Degré dans un anime qu’on ne peut prendre qu’au second degré, voir plus. Ça aurait été intéressant si il avait été la première victime, mais si c’est lui qu’on doit soutenir tout du long…bof. Plus le héros d’un jeu de survival est imprévisible, mieux c’est. Si il se trouvait une copine raide folle comme Yuki dans Mirai Nikki ça serait intéressant, mais je ne pense pas que le jeu soit allé dans cette direction. Finalement c’est quand même Monokuma qui me donne envie de continuer, et plus je le déteste plus ça me motive (le voir mourir dans d’atroces souffrances ne me semble pas être un souhait qui a des chances d’être exhaussé, mais au moins je voudrait savoir d’où il sort). Il y a aussi des personnages qui ont l’air de cacher des choses, comme ceux de la bande d’indifférents, et bien sûr tout plein de futurs mystères à résoudre. C’est suffisant pour poursuivre encore un peu, héros insipide ou pas.

Brothers Conflict

vlcsnap-2013-07-14-03h06m38s39

Ouais, vous moquez pas. Quelque chose me poussait à voir la suite, et le second épisode a montré de sérieuses améliorations, en commençant par me donner ce que je n’espérais plus : les frères sont funs ! J’ai ris sincèrement plusieurs fois et franchement je suis étonnée de la sincérité avec laquelle ils nous présente les choses. Une fois qu’on assume de regarder un reverse harem au concept aussi…stupide, on découvre un anime divertissant. Et oui, je l’admet, j’ai finis par sourire stupidement devant les interactions mignonnes entre les frères. Ça signifie que l’anime a réussi un truc essentiel : me mettre dans la peau de l’héroïne qui est toute contente d’avoir une nouvelle famille et qui s’émerveille devant eux. C’est une belle amélioration quand je pense que les deux précédentes adaptations d’Otoge que j’ai regardées m’ont lassée justement parce que je trouvais l’héroïne…vide. De toute personnalité. Là ce n’est pas le cas, et à mon grand soulagement l’écureuil a pris une place secondaire de sidekick comique beaucoup mois pénible. Peut-être que Brothers Conflict sera la romance surprise de la saison ? En tout cas, ce second épisode m’a redonné de l’espoir. 

Poubelle :

[IB] Kiniro Mosaic - 01 [720p] [10bit] [F319B6B6].mkv_snapshot_03.22_[2013.07.11_22.33.27]

Kiniro Mosaic – Le monde des Bisounours, puissance 10. Je pense que je peux m’estimer dispensée de regarder ça d’office par crainte de vomir des shamallows. 

Hyperdimension Neptunia – Ils ont mis de l’argent dans cet anime et ça se voit, maintenant ça n’excuse pas le manque total d’efforts investis dans l’écriture des personnages et le fanservice grossier.  

Makai Ouji Devils and Realist – Meilleur que Karneval (grâce à un scénario cohérent), mais ça ne va pas nous mener bien loin pour autant vu qu’ils persistent à raconter une histoire qu’on a déjà vu racontée ailleurs maintes fois, en mieux. 

vlcsnap-2013-07-13-01h08m49s95

Fantasista Doll – C’est un conglomérat de bonnes idées prises dans leur individualités, mais étonnamment la somme des parties ne fonctionne pas. C’est comme un smoothie dans lequel on aurait mis des ingrédients mal assortis. Chacun des ingrédients est bon, mais leur mélange est médiocre. 

Kitakubu Katsudou Kiroku – Encore pire que Yuyushiki dans le genre « scénario inexistant et blagues pas drôles ». 

Stella Blah Blah C3 Bu – Cet anime n’a aucune personnalité, ce à quoi je ne m’attendais pas vu le concept lycéennes + airsoft. Mais si, ils ont réussi à le rendre aussi inintéressant que n’importe quel mauvais show « cute girls doing cute things ». 

[Commie] Free! - 01 [29F0B62D].mkv_snapshot_07.12_[2013.07.11_23.32.32]

Free – Meh. Je n’exclut pas totalement la possibilité de le reprendre si les échos sur la suite sont positif, mais pour l’instant je tiens mes distances vu la médiocrité de l’écriture. 

Meilleurs OP (ils sont tous un peu crées dans le même esprit, pas besoin de les distinguer comme pour les ED…)

Gatchaman Crowds

 

Blood Lad

 

Servant X Service

 

Uchouten Kazoku

Meilleurs ED

Le plus envoûtant : Rozen Maiden (2013)

 

Le plus fun : Free! Et maintenant je regrette que Free! ne soit pas un drama sur des bishos dans le désert, avec Rin en démoniaque Lord qui assèche le pays tandis que les autres menés par Haruka organisent une rébellion. Frustrationnnnnnn. 

 

 La meilleure chanson : Gatchaman Crowds

 

Le plus mignon : Servant X Service 

Bilan 

[Vivid] Uchouten Kazoku - 02 [FB1776A8].mkv_snapshot_09.23_[2013.07.21_01.44.03]

Si la nouvelle tournée d’animes n’a pas eu des pilotes particulièrement impressionnants, c’est largement compensé par tous ces seconds épisodes qui ont été dans la majorité soit des confirmations de bonnes impressions, soit carrément meilleurs que le premier épisode. Sans surprise les deux seuls animes originaux (Fantasista et Day Break) qui n’avaient pas un CV très impressionnant ne sont pas les les plus réussis, le podium est largement occupé par les adaptations qui ont les meilleurs animateurs et scénaristes à leur service. L’été s’annonçait comme une invasion de lolis (en un mot : superficiel) mais finalement ça va être beaucoup plus que ça. 

Advertisements

Une réflexion sur “Animes de l’Eté 2013 : Tournée des seconds épisodes, Bilan général

  1. Salut Mina,
    Je ne sais pas si tu as regardé le troisième épisode de Kamisama no Inai Nichiyoubi mais je suis sous le choc (j’avais besoin d’en parler ^^). J’avais eu du mal à m’investir émotionnellement dans les deux premiers mais le troisième m’a beaucoup plus accrochée… parce qu’il est totalement inattendu. Je trouve toujours que les événements s’enchaînent un peu trop vite et que les personnages ont tendance à apparaître et disparaître trop rapidement mais je suis curieuse de voir ce que nous réserve la suite tout en sachant que je vais ressentir un gros manque.

    Sinon je suis comme toi sous le charme de Uchouten Kazoku. Je ne sais pas ce que me fait cet anime mais même lors de scènes plutôt banales il arrive à profondément me toucher. C’est une belle réussite qui au final puise sa force dans une sorte de simplicité bouleversante.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s