Monstar – It Started With The (Wrong) Kiss (Pilote à la Loupe)

vlcsnap-2013-05-24-17h26m54s166

Ils ne plaisantaient pas avec ce drama ! J’ai mis quelques scènes à rentrer dedans mais à la fin la tension était telle que j’étais exaspérée par la moindre coupure publicitaire. Au rythme d’un épisode par semaine, ça va être dur d’attendre la suite.

vlcsnap-2013-05-24-17h24m28s234

Nous commençons par un sublime plan d’escargots en rut…bon ok ça sonne idiot comme ça mais c’est plutôt mignon. Et printanier. Une voix-off, probablement celle de l’héroïne commente « si vous voulez savoir la raison de tout ce qui nous est arrivé…c’était à cause des lèvres. »

vlcsnap-2013-05-24-17h28m00s39vlcsnap-2013-05-24-17h27m39s94

En deux scènes contrastées nous découvrons l’héroïne Min Se Yi (Ha Yeon Soo) qui chante en s’accompagnant d’une guitare sèche dans un cadre décontracté, puis le héros Yoo Seol Chan (Hyung Jun), idole en plein show télévisé à la tête de son groupe Men In Black. Ils chantent la même chanson, et leurs voix se rejoignent dans un pseudo duo étonnamment harmonieux. Une fois leur chanson terminée ils prennent la route tous les deux pour…le lycée.

Le manager de Seol Chan l’emmène en voiture et sur le chemin il peste contre son protégé, qui n’a pas l’air traumatisé d’apprendre que des antis-fans ont encore frappé. Ils croisent Se Yi qui traine les pieds pour aller au lycée. Ils parlent aussi d’une certaine Ari, qui serait dans le même établissement que Seol Chan.

vlcsnap-2013-05-26-21h48m00s49vlcsnap-2013-05-26-21h49m12s2

Seol Chan provoque l’hystérie générale dans les couloirs, puis dans sa classe. Il va droit vers la déléguée en chef qui l’ignore royalement. Seol Chan l’embrasse devant tout le monde, elle se laisse envoûter, les autres élèves disparaissent et une ambiance intimiste s’installe…mais de plus près on réalise qu’il s’agit d’un baiser feint à l’initiative de Seol Chan, et bientôt le réalisateur crie « cut ! » pour marquer la fin de la scène.

Une dispute éclate entre le réalisateur et le directeur du lycée qui a donné l’autorisation de filmer ce « film artistique » dans son établissement, mais qui voit d’un mauvais œil les scènes de baiser tournées. Les jeunes lycéennes fans de Men In Black ont été recrutés comme figurantes et bientôt c’est l’hystérie générale.

vlcsnap-2013-05-26-21h59m49s216vlcsnap-2013-05-26-22h04m42s84

Seol Chan et sa collègue  (qui est bien la Ari dont parlait le manager, une actrice de la même agence que groupe du jeune homme) vont discuter à l’écart, et elle commence à lui reprocher de jouer comme un amateur et de ne pas avoir le culot de l’embrasser normalement. Elle continue à le discréditer jusqu’à ce que Seol Chan lui rétorque que c’est elle à la base qui a demandé de jouer avec lui. Est-ce qu’il devrait l’embrasser pour lui montrer qu’il peut le faire bien, cette fois ? Sa sunbae fait comme si elle avait peur d’un éventuel paparazzi lorsqu’ils entendent des bruits de pas, mais elle ferme les yeux au moment crucial. En fait c’est juste Se Yi qui passait par là…et elle les prend en photo.

vlcsnap-2013-05-26-22h08m33s88

Ari furieuse embarque le téléphone de la jeune femme qui s’emporte rapidement, et Seol Cha la prend pour une groupie. Devant ses protestations il la serre dans ses bras et lui demande si maintenant elle est satisfaite. Se Yi redouble de fureur et quand il fait mine de partir elle le retient par la veste. Elle arrache l’un de ses boutons, et Seol Chan qui croit toujours avoir affaire à une fan lourdingue commence à vraiment s’énerver. Son manager intervient avant que la horde de fans qui arrive par les escaliers ne l’entende jurer.

vlcsnap-2013-05-26-22h14m24s15vlcsnap-2013-05-26-22h13m45s142 

Ils ne tardent pas à partir en voiture, mais sont rattrapés par Se Yi qui n’est pas spécialement contente de s’être fait voler son portable et insulter sans raison. Se Yi se colle à la fenêtre, et Seol Chan la perd de vue juste avant que le véhicule ne heurte quelqu’un  Le chanteur paniqué sort pour voir si Se Yi n’a rien, mais il s’agit en réalité d’une fan qui a feint l’accident. Elle se retourne vers le jeune homme surpris et profite de sa confusion pour l’embrasser (yeurk). Seol Chan a une réaction brutale et les autres fans prennent immédiatement le tout en vidéo et commentent sur sa violence. Pour ne rien arranger la fan enragée après avoir expliqué à son idole qu’elle a tout préparé tout un complot se met à pleurnicher comme si il lui avait vraiment fait mal. Seol Chan rentre dans la voiture, sous le choc. Il écoute une ballade triste pour calmer son stress, et tourne la tête vers Se Yi qui regarde dans sa direction à travers la vitre teintée. Un ange passe. 

vlcsnap-2013-05-29-14h08m09s175

Nous sommes ensuite introduits à trois personnages secondaires qui font partie de l’orchestre symphonique « All For One » du lycée, un violoncelliste (Seon Woo), une violoniste et un pianiste (Joon Hee) qui répètent dans un orchestre de lycée. Leur prof veut voir en particulier ce dernier, qui semble avoir un rôle influent. Elle lui annonce que le directeur souhaite les envoyer animer une soirée caritative. Dans les couloirs elle est abordée par un collègue qui la nargue. Pourquoi va-t-elle encore demander un service à Joon Hee alors qu’il ne tiendra pas sa promesse ?

vlcsnap-2013-05-29-14h16m32s71vlcsnap-2013-05-29-14h15m55s227

Elle aperçoit ensuite Se Yi par la fenêtre, et demande à Seon Woo d’aller voir ce qui cloche. Se Yi a visiblement bugué après avoir assisté au coup monté dont a été victime Seol Chan et elle continue à fixer la route par laquelle il est parti. Seon Woo descend, se présente comme délégué. Min Se Yi sort de sa torpeur et le remercie avant de partir comme une flèche.

Dans sa classe les élèves sont divisés sur les événements, entre les fans qui blâment exclusivement celle qui l’a agressé et le groupe de bullies qui les traite de folles. Nous avons un aperçu de la dynamique de classe quand le petit tyran local demande au jeune lycéen surnommé « Radio » de leur chanter un morceau, ce qu’il fait malgré les moqueries.

vlcsnap-2013-05-29-14h29m03s158vlcsnap-2013-05-29-14h29m12s255

Dans la salle des profs Se Yi subit les questions d’un prof lourd et répond du tac au tac, coupant court à ses intrusions. Oui elle vient de Nouvelle-Zélande, non elle ne parle pas couramment Anglais, elle a vécu dans une maison isolée avec pour seuls compagnons des moutons. Mlle Prof Principale présente ensuite la jeune fille à la classe…pour être interrompue par Mlle Grunge, en retard. Mlle Grunge s’appelle Kim Na Na et Se Yi se voit attribuer la place voisine. Dès que la prof quitte la classe, Na Na envoie Se Yi s’assoir plus loin. Se Yi s’exécute et elle est briefé par une nouvelle amie, Shim Eun Ah qui lui explique que Na Na a une réputation de castagneuse de légende et un copain super impressionnant. Elle aimerait aussi savoir pourquoi ce matin Seol Chan a bondit hors de sa voiture en criant « Se Yi ! » pour voir si elle n’avait rien.

vlcsnap-2013-05-29-17h14m11s158vlcsnap-2013-05-29-17h18m40s57

Nous retrouvons Seol Chan à son agence, où il se fait passer un savon par ses managers. Sa réputation sur le net a pris un coup avec toutes les accusations de violence, et ils sont inquiets des conséquences négatives sur les ventes du prochain CD du groupe. La plus énervée c’est Ari, furieuse de voir ce scandale avoir des répercussions sur leur agence en général. Elle ordonne à Seol Chan d’aller voir sa « victime » et de s’excuser pour régler cette histoire. Le chanteur en a assez de voir tout le monde le supplier d’aller s’excuser, et craque devant son manager. « Hyung, j’ai été harcelé sexuellement ! » Le pauvre, en l’occurrence c’est vraiment lui la victime.

vlcsnap-2013-05-29-17h23m41s219vlcsnap-2013-05-29-17h30m04s230

En rentrant chez elle Se Yi se perd dans les ruelles. Elle finit enfin par retrouver son chemin, et surprise surprise ! La prof principale est sa tante, et tutrice. Elle apprend à Se Yi que la mère de cette dernière l’a contactée, inquiète. Se Yi n’a pas téléphoné à sa mère une seule fois depuis un bon moment, et ça a l’air d’être un sujet sensible. Sa tante n’a pas l’air enchantée d’héberger sa nièce pour une durée indéterminé. Le soir venu Se Yi se souvient des derniers mots qu’elle a échangé avec sa mère, qu’elle a accusé d’être responsable de la mort de son père.

vlcsnap-2013-05-29-17h39m54s240

De son côté Seol Chan ressasse les évènements de la journée. Ari lui a laissé le portable de Se Yi, et il jette un œil aux images…pour se rendre compte que la jeune fille ne les prenait pas en photos en train de s’embrasser mais cherchait à capturer un poster représentant des lèvres. Pour moi ça résonne avec une réplique de sa tante qui lui avait demandé pourquoi elle n’avait pas pris des photos des rues et des plaques pour retrouver son chemin, et je me demande si ça a quelque chose à voir avec le fait qu’elle a pris sa nouvelle école sous toutes ses coutures. Où c’est juste qu’elle est un peu perdue et cherche des repères. 

vlcsnap-2013-05-29-17h45m22s191vlcsnap-2013-05-29-17h43m48s24

Seol Chan se rappelle son comportement cavalier envers elle, a un vague regret mais n’envisage pas une seconde que Se Yi n’était peut-être même pas fan de lui (ce qui rendrait ses actes d’autant plus ridicules). Il regarde un peu ce qu’elle a dans sa playlist et lance une chanson de Se Yi « Ne soit pas triste » pendant laquelle nous voyons les différents personnages rentrer chez eux mélancoliques, avoir des velléités suicidaires pour « Radio » et des larmes pour Se Yi et Seol Chan qui se remémorent des moments douloureux. Seol Chan reçoit soudain un appel de la mère de Se Yi, et décroche sans dire un mot. Après avoir entendu ce que dit la mère de sa camarade il comprend qu’elle aussi a des problèmes personnels compliqués.

Se Yi qui chante « Ne soit pas triste » dans sa chambre en s’accompagnant de sa guitare est interrompue par les cris et réclamations des voisins qui n’apprécient pas le son de sa voix et de son instrument, et sa tante lui fait remarquer qu’elle aura du mal à calmer ses nerfs en jouant de la musique dans ce voisinnage. Pourquoi ne retournerait-elle pas dans sa maison isolée en Nouvelle-Zélande ?

vlcsnap-2013-05-29-17h55m41s226

Retour à l’agence où Seol Chan explique pourquoi il refuse d’aller s’excuser auprès de son agresseur. Ce n’est pas un problème de fierté, c’est un problème d’estime de soi selon lui. Son manager accepte de lui lâcher les baskets, à une condition : il devra aller au lycée et être un élève modèle pendant trois mois. Seol Chan est indigné, c’est quand même prendre les gens pour des abrutis. Il lui répond d’être sincère, de faire du show une réalité. Bien sûr le but est de le caser dans le même lycée où il a été agressé, histoire de traiter le mal par le mal. Heureusement nous apprenons vite que l’espèce de timbrée qui s’est jetée sur lui était une étudiante déguisée avec son ancien uniforme. 

vlcsnap-2013-05-29-14h18m20s91

Le lendemain au lycée Se Yi se fait entourer par ses camarades quand elle leur dit qu’elle a passé cinq and en Nouvelle-Zélande. Le tyran de la classe la repère et lui demande de venir à « All For One » pour rectifier la prononciation de sa prof d’Anglais. Se Yi l’envoi balader avec son increvable franchise et il devient la risée de la classe. Il demande à « Radio » de faire sa performance afin de détourner l’attention, et glisse à l’oreille de Se Yi de « faire gaffe ».

vlcsnap-2013-05-29-18h07m43s45

Se Yi n’a pas l’air très affectée par ses menaces, et l’instant d’après elle dresse une pyramide avec un bureau et une chaise pour aller sauver un moineau. Elle est surprise lorsqu’il s’envole et la jeune fille est déséquilibrée, mais Seon Woo l’empêche de tomber. Quand il lui demande pourquoi diable elle voulait absolument attraper l’oiseau, elle répond « pour le rôtir et le manger. » C’est une blague, mais elle le dit avec tellement de franchise que les autres ont un moment d’arrêt. Eun Ah épatée lui dit qu’elle a un humour d’enfer !

vlcsnap-2013-05-29-18h16m17s45

Se Yi et sa nouvelle amie discutent encore et aperçoivent de loin les trois élèves qui font partie de l’orchestre sélect « All For One », M. Tyran, Joon Hee et Seon Woo. Seon Woo en particulier attire leur attention, il est beau mais un peu froid, ne dit jamais un mot de travers mais jamais rien non plus qui pourrait trahir des sentiments. Eun Ah prévient met aussi Se Yi en garde contre le pervers du coin, « Adam », exhibitionniste aux lunettes noires et cheveux de bronze. Justement nous le voyons se glisser derrière les arbres incognito…mais en fait il s’agit de Seol Chan, qui se demande comment il va réussir à remplir sa mission sans causer une émeute.

vlcsnap-2013-05-29-18h19m41s61vlcsnap-2013-05-29-18h23m16s156 

Il voit Se Yi et son amie rentrer chez elles et fait un mouvement pour appeler Se Yi afin de lui rendre son portable, mais il se dit que ce n’est pas son problème. Quelques minutes plus tard il les prend en filature, et a l’air de plus en plus louche dans les ruelles sombres. Se Yi dit quitte son amie et continue seule son chemin, toujours filée par Seol Chan. Elle peur quand il essaie de l’aborder. Ils finissent par se courir après dans le quartier, jusqu’à un cul de sac. Seon Woo dont le bus passait par là les voit et décide d’aller aider Se Yi. Seol Chan essaie de calmer la jeune fille mais ne fait qu’empirer les choses, jusqu’à ce qu’il enlève ses lunettes et s’identifie.  

vlcsnap-2013-05-29-18h26m25s248

Seon Woo choisit ce moment pour fondre sur Seol Chan. Apparemment ils se connaissent déjà. Se Yi donne un bon coup de poing dans le ventre de son « agresseur » et le traite de mauvais garçon. Plus tard Seon Woo offre à Se Yi un peu de réconfort dans un café, et lui dit qu’elle n’est pas très douée pour reconnaître les gens (il affirme parler de Seol Chan, mais je pense qu’il parle de lui. Il n’a cessé de la fixer depuis son arrivée comme s’il la connaissait déjà). Se Yi est surtout énervée parce qu’au moment le plus critique, elle n’a pu penser qu’à appeler au secours la personne qu’elle déteste le plus au monde, sa mère.

vlcsnap-2013-05-29-18h27m13s215vlcsnap-2013-05-29-18h27m10s188

Un autre jour de classe, une nouvelle confrontation pour Se Yi. M. Tyran ne veut pas la lâcher et lui demande de chanter avec « Radio ». Elle refuse, jusqu’à ce qu’il demande au jeune homme de faire les deux parties de la chanson. Il chante (plutôt pas mal en fait, sauf que l’abruti de service lui ordonne de chanter plus fort). La classe se moque, l’ambiance tourne à l’hystérie générale alors que les nerfs du chanteur craquent. C’est une situation infernale qui semble durer depuis un bon moment, et je ne suis pas certaine que nous avons toutes les clefs pour la comprendre. Seol Chan qui est venu cette fois en uniforme assiste à la scène et hésite à rentrer, Seon Woo essaie d’intervenir mais c’est la redoutée Kim Na Na qui fait taire les moqueurs par un sec « shikuro/taisez-vous ».

vlcsnap-2013-05-29-18h52m05s38vlcsnap-2013-05-29-18h51m53s165

Gyu Dong (c’est le nom de « Radio ») continue de chanter faux, et même M. Tyran en a assez et lui demande d’arrêter. Mais Se Yi n’a pas dit son dernier mot et continue la chanson là où il s’est arrêté, surprenant tout le monde avec la puissance de sa voix. Seol Chan lui-même est impressionné, et Gyu Dong retrouve sa confiance. Se Yi le rejoint et ils terminent superbement la chanson devant la classe médusée. Jae Rok (c’est le nom de Tyran) commence à insulter Se Yi et s’approche l’air menaçant, Seon Woo se lève pour s’interposer, mais tout le monde est distrait par Seol Chan qui décide enfin d’entrer. Il va droit vers Se Yi et lui dit « Min Se Yi, soit ma partenaire. »

 vlcsnap-2013-05-29-19h01m46s225

Commentaire

vlcsnap-2013-05-29-18h40m08s44

C’est un drama de printemps tardif ? Monstar est rafraîchissant. L’idée « idole en pleine crise d’identité » n’est pas nouvelle, pas plus que celle de la petite nouvelle qui bouscule les habitudes de la classe, mais là on sent que ça a été réfléchi. Seol Chan est arrivé dans un cul-de-sac sur le plan privé et professionnel, il a besoin de voir un peu autre chose. Se Yi a besoin de s’intégrer quelque part et de parler à des êtres qui ne sont pas des moutons de Nouvelle-Zélande (où est-ce qu’ils ont été cherché ça ?). J’ai bien aimé comment le pilote présente tous ses jeunes personnages, principaux et secondaires, nous donne un avant-goût de leurs caractères et de leur fonction dans l’intrigue tout en maintenant une part de mystère sur chacun d’eux et sans les renter dans des stéréotypes trop exagérés. Seol Chan est une diva mais pas trop, Se Yi est une provinciale tête en l’air mais avec un sens de l’humour assez corrosif, une sensibilité toute particulière et une franchise décomplexée qui frise la provocation et ne fait pas grand cas de la hiérarchie, que ce soit au lycée ou dans sa famille. On a tout de suite envie d’en savoir un peu plus sur ces jeunes gens. 

vlcsnap-2013-05-29-18h41m41s191

Je m’étais inquiétée pour rien au sujet des acteurs, ils sont tous les deux bien choisis par rapport à leur rôle et ont juste ce qu’il faut de charme et d’imperfections pour incarner des personnages équilibrés auxquels on peut se rattacher et s’attacher. Joon Hyung est crédible en idole (pour une fois que ça a un intérêt crucial d’avoir une idole dans un drama !), il est beau sans être trop parfait, froid sans être un bloc de bois, et je n’ai eu aucun mal à l’accepter comme héros. La plus grande surprise c’est quand même Ha Yun Soo qui débarque de nulle part et nous charme en trois coups de cuillère à pot avec sa voix grave, son joli sourire et ses yeux déterminés (ce staring-conteste à la fin avec M. Tyran était quelque chose).

vlcsnap-2013-05-29-18h00m18s169vlcsnap-2013-05-29-17h29m52s104

C’est le réalisateur de SKKS et de Cinderella’s Sister qui s’occupe de Monstar, et encore une fois il ne déçoit pas. Je pense que c’est la meilleure personne qu’ils pouvaient choisir pour tourner ce type d’histoire de lycéens, de confrontations, de passions et de mélancolies. J’ai été touchée par la manière dont il choisit de revenir formellement sur ces personnages lorsque Se Yi chante « Ne soit pas triste », c’était délicat et ça sonnait juste. Ils sont réunis par une grande solitude, et ce vague à l’âme s’il est un thème récurrent peut fonctionner pour la suite.

Verdict : Good Kimchi Monstar ne surpasse pas mes attentes au niveau du scénario, mais c’est exactement ce que j’espérais au niveau de l’exécution. Soigné, construit, énergique. Maintenant il faut que ça reste comme ça pour 11 autres épisodes !

 

8 réflexions sur “Monstar – It Started With The (Wrong) Kiss (Pilote à la Loupe)

  1. En effet, une jolie surprise. Et je trouve que le second épisode est encore meilleur, surtout grâce à certaines prestations musicales mais chuuut.
    Comme toi je suis épaté par l’actrice principale, qui a un vrai charisme.
    Le show a une âme, et je ne m’y attendais pas du tout. J’ai tout de même un peu hésité à lui donner un feu vert, tout de même, parce qu’il y a quand même quelques défauts au niveau des intrigues. Je n’ai qu’un voeu, que ça devienne aussi génial que Swing Girls ou Linda Linda Linda ^^

    • Ouiiii le second épisode était…je suis tombée amoureuse du drama. C’était déjà le cas après le pilote, mais encore plus ! Et c’était au tour de Joon Hyung de me surprendre. Maintenant je n’ai qu’une hâte : qu’ils forment ce groupe Monstar >_<

  2. Youpi ! Ca y est ! j’ai mon drama ! Après 5 mois de sevrage j’ai enfin trouvé ce que je cherchais :) En espérant qu’il me transporte comme l’avaient fait What’s up, mon dernier music drama. J’avais aussi beaucoup aimé SKKS (moins Cindrella sister)…. Tout ça est très prometteur ! Merci pour ce décorticage, je vais de ce pas voir ces fameux épisodes ! A te lire pour la suite !

    • C’est bien hein ? Je suis complètement accro. J’ai passé le reste de la soirée à regarder des MV de Beast juste pour me familiariser avec Joon Hyung. En fait j’ai détesté Cinderella’s Sister, sauf sur un point justement : la réalisation. Avec Monstar on voit que ce PD a bien à sa disposition le temps nécessaire pour diriger correctement les acteurs, et signer sa mise en scène. C’est vraiment chouette.

  3. Kyaaaa!

    Le début du pilote n’avait l’air de rien, mais dès qu’on commence à mieux saisir les personnages, c’est que du plaisir (et de l’émotion). Je pourrais faire sans les histoires familiales dramatico-tragiques avec pardon final (?) mais ces dernières, si elles sont bien écrites pourront très bien passer. Il faut dire aussi que le drama semble avoir beaucoup, beaucoup de sincérité et beaucoup d’amour pour ses personnages.
    Et Min Se Yi est juste….fantastique (et son interprète aussi). J’adore son humour, sa franchise sèche et sa répartit à toute épreuve. C’est carrément mon genre d’héroïne ça!

    Trop hâte de découvrir la suite! =)

  4. Ah, on est bien d’accord, Monstar est une bonne surprise. La production a réussi à ne pas faire quelque chose de too much, tout est bien dosé, les personnages sont intéressants et je suis contente que le drama ne tourne finalement pas autour de la Kpop comme je le redoutais. C’est vrai qu’un seul épisode par semaine c’est un peu frustrant mais le fait qu’ils durent presque 1h30 compense assez bien, je reste moins sur ma faim à la fin de mes visionnages et ça fait du bien!

    • Hello ^^
      J’avoue que je ne m’attendais pas à ce qu’ils soient aussi éclectique au niveau musical ! C’est une bonne surprise à ajouter aux autres pour ce drama. Et c’est vrai que la demi-heure de plus permet au scénario de progresser à un rythme soutenu. Finalement quand on fait le compte, c’est presque un drama de 18 épisodes !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s