Bilan d’avril

vlcsnap-2013-05-04-19h54m45s227

Mina : un bilan un peu tardif en raison de nos obligations/imprévus respectifs, mais il est là ! Avec une double dose de cerisiers en fleurs ! Nous étions un peu effrayées à l’idée d’affronter le vide qu’Incarnation of Money allait laisser derrière lui, mais il se trouve que la relève a été au rendez-vous de nos attentes. Ouf !

vlcsnap-2013-05-04-21h34m39s5

Rec4

Incarnation of Money – Le démon de l’argent enfin apaisé ?

vlcsnap-2013-04-30-15h40m05s63

Ils l’ont fait ! Ils ont réussi à nous offrir un magnifique bouquet final qui clos de manière satisfaisante le drama tout en respectant leur identité artistique et la personnalité de leurs héros. Jamais le scénariste ne trahis le ton initial du drama, sincère, tragique mais jamais sans sa petite touche d’humour exubérant. Incarnation of Money était une jolie conclusion à la trilogie de l’argent du duo Yoo In Sik/Jang Young Chul, qui boucle la boucle en reprenant notre Park Sang Min adoré, ex Best-Oppa-Ever (Sung Mo !) de Hwang Jung Eum (Mi Joo !)  pour lui faire jouer ironiquement la relève du pire ennemi de Sung Mo, Jo Pil Yon (aka Best Baddie Ever) cette fois opposé à Jung Eum/Jae In. Le moins que l’on puisse dire c’est que ce drama revient de loin. Rien n’était gagné au début, la recette ne prenait pas et les différents aspects de IOM ne s’accordaient pas entre eux. Pire, Kang Ji Hwan se montrait en deçà des espoirs misés sur lui et on commençait à craindre que la malédiction des mauvais projets (Lie To Me et Detective Cha) l’avait affecté. Mais petit à petit quelque chose s’est produit, tous les différents éléments du scénario un peu trop épars se sont doucement resserrés, Kang Ji Hwan s’est approprié son personnage, et le drama s’est épanoui. Le reste a été une formidable aventure sans temps mort à la hauteur de ce qu’on nous avait promis dans la promotion alléchante. 

Peut être pas le meilleur travail du scénariste, mais ce dernier a incontestablement de l’or dans les mains. Lorsque d’autres se seraient plantés royalement après un début aussi inégal, il a prouvé qu’il était à la hauteur de sa réputation : son deuxième et troisième arc sont excellents. C’est rare, mais oui, entre de bonnes mains, un drama peut aller en s’améliorant, et ne jamais relâcher la tension et la qualité. Jusqu’au dernier épisode, Incarnation of Money est satisfaisant. J’ai ri, j’ai pleuré pour et avec les personnages, j’ai haï Se Kwang sans restriction et méprisé tout ce petit monde corrompu jusqu’à l’os, j’ai soutenu à fond Cha Don et Jae In dans leur revanche, leur quête identitaire, et leur histoire d’amour – discrète, mais si efficace au bout du compte! Cela permet de redorer l’image – quelque peu ternie – de Kang Ji Hwan, tandis que Park Sang Min, Park Soon Chun et Kim Soo Mi (même si cette dernière est affreusement sous-utilisée) nous offrent une performance exceptionnelle. Le reste du casting est solide, de Hwang Jung Eum, jusqu’à Lee Ki Young, en passant par Choi Yeo Jin. J’avais mes doutes sur Oh Yoon Ah, mais elle était étonnamment bonne, subtile et, j’oserais dire émouvante. Techniquement parfait, Incarnation of Money? Fichtre non. Mais diablement envoûtant, ça oui. Les personnages me manquent d’ailleurs déjà.

All About My Romance – Tout tout tout, vous saurez tout sur leur(s) romance(s)

vlcsnap-2013-05-04-19h35m39s16vlcsnap-2013-05-01-00h20m56s205 vlcsnap-2013-04-30-23h04m09s199vlcsnap-2013-04-30-22h39m28s238

Premières Impressions

Je l’aime de plus en plus celui-là. Le début était vraiment OTT, mais les derniers épisodes sont une sorte de « slice-of-life politique » qui ne se prend pas du tout la tête et qui se concentre sur l’humour, la romance et en général les petites interactions entre les députés, journalistes, assistants, hommes de loi au quotidien. D’ailleurs je suis surprise d’aimer autant les personnages secondaires de ce drama : la tante et la nièce de Min Young, le député Moon et la député qui font office de clowns de service à mon plus grand plaisir, la reporter Ahn et l’avocat Song qui j’espère formeront un couple secondaire. Je pense que le scénariste est du genre à construire doucement des personnages pas forcément très attachants au premier abord, de manière à ce qu’on découvre petit à petit leurs différentes facettes. Tous sont très humains dans le sens où ils ont tous leurs petites manies, défauts et qualités, et je les apprécie de plus en plus. Je suis en train de me demander sérieusement si le drama ne s’est pas tiré une balle dans le pied en partant sur un ton aussi slapstick, alors qu’il aurait séduit plus de gens avec cette ambiance décontractée douce-amère qu’on rencontre dans les derniers épisodes sortis. Et j’adore le fait que le héros entreprenne une grande séduction de l’héroïne et de sa famille. Ce n’est pas souvent qu’on voit ça aussi frontalement dans un Kdrama, et c’est rafraîchissant.

Je suis les aventures de Soo Young et de Min Young avec un plaisir croissant. Il n’y a rien de bien révolutionnaire qui se dégage de cette romcom somme toute traditionnelle, mais lorsqu’on me propose une comédie romantique old-school bien faite, difficile de faire la fine bouche. J’avoue avoir été un peu agacée au début du traitement – si simpliste et clownesque – de la politique, mais arrivée à la moitié du drama, je dois dire que ça me gêne de moins en moins. J’irais même jusqu’à dire que ça me plaît. Tout ce petit monde se tire dans les pattes comme s’ils étaient dans une cour de récréation, accumulant moqueries et pieds de nez plus immatures et gamins que réellement significatifs. Et c’est au final plus rafraîchissant que prévu. Personne à détester profondément, et le côté immature d’adultes (et hommes politiques, qui plus est!) permet de garder le ton léger et burlesque établi dès le début du drama : c’est une farce, et All About My Romance n’essaie pas de la déguiser en pseudo (et superficielle) critique voilée du monde politique sud-coréen. La réalisation s’est même améliorée depuis les derniers épisodes, l’OTT se calme un peu – ce qui est aussi valable pour le jeu des acteurs -, les gags visuels se font un peu plus subtils et m’ont arrachés quelques bons éclats de rire. Soo Young est un lead formidable et offre une alternative charmante au jerk de service que les dramas nous présente d’habitude ; et pour une fois, la demoiselle lui donne – réellement – du fil à retordre. Je me suis même mise à adhérer aux différentes histoires d’amour qui se profilent entre les autres hommes et femmes politiques, en particulier entre le député Moon et la député Song, c’est pour dire! Bref, on croise les doigts pour que la deuxième partie ne se barre pas en cacahuète!

Jang Ok Jong, Live in Love 

vlcsnap-2013-05-04-23h40m31s13

Je n’arrive pas à finir mes premières impressions sur ce drama. Je ne sais pas pourquoi. Peut-être que je n’arrive pas à exprimer clairement ce que je ressens en le voyant ? Je finirai cet article quand même, et pour l’instant j’ai envie de dire que c’est un sageuk comme je n’en n’ai jamais vu avant, très dense, romantique mais avec la tête solidement attachée sur les épaules, et émotionnellement très efficace. Chaque épisode commence doucement, vous attrape en cours de route et ne vous lâche plus jusqu’à ce que vous réalisiez soudain que l’épisode est terminé, et que c’était bon, et que vous en voulez plus. Je pense que c’est facilement le drama doté du scénario le plus riche et le plus solide de la programmation actuelle du Big Three. 

Cor3

Queen of the Office 

Premières Impressions

Si on met de côté mes pauvres Jung Yumi et Lee Hee Joon, les acteurs principaux sont assez terribles. Il y avait du potentiel dans le personnage de Miss Kim, mais il m’agace plus qu’il n’attise ma curiosité ou ne m’amuse (et on ne parlera même pas du « héros », affligeant). Le problème, plus que les personnages et les acteurs miscastés, c’est l’humour qui ne fonctionne pas ou très peu. J’ai eu des petits sourires en coin, mais un pilote de comédie romantique a besoin de me faire rire tout de suite pour m’accrocher, ou au moins me présenter des personnages attachants. On passe donc pour Miss Kim alors. Sans regret, vraiment. 

Mandate of Heaven 

Premières Impressions

Je n’attendais pas que celui-là fasse des étincelles, mais ce degré de médiocrité, c’est un tout autre problème. J’aurais peut-être pu prévoir que Lee Dong Wook serait aussi mauvais rien qu’en regardant l’affiche ou son expression est déjà fausse (quand même, sur l’affiche de promotion, il fallait le faire pour se rater à ce point) et bien sûr je n’ai jamais eu beaucoup de foi dans le scénariste de Birth of the Rich, mais avec un tel scénario il y avait matière à sauver les meubles en jouant sur la corde sensible du spectateur. Mais non, le drama ne dégage rien.

Gu Family Book

Premières Impressions

All About Romance est illico rangé dans les ratés (voire massacré en règle) sans même avoir eu le temps de se défendre, et Gu Family en parallèle est placé sur un piédestal ? On ne prendrait pas des vessies pour des lanternes ? J’ai essayé plusieurs fois de regarder au moins un épisode parmi les derniers qui sont sortis en entier, mais rien à faire. Je ne comprend pas pourquoi c’est celui-là qui récolte le plus d’attention en ce moment tellement le script est poussif, linéaire, cliché, sans parler des mauvais acteurs…franchement je me sens stupide d’avoir autant critiqué l’Iljimae de Lee Jun Ki, parce que dans le genre fusion sageuk « trendy » c’est un chef-d’oeuvre à côté de Gu Family Book. Ça me déprime de voir ce type de fusion sageuk réduit à une grosse farce cette année : Jeon Woo Chi, puis celui-là. Espérons que le prochain saura remonter le niveau. 

J’avoue que je m’étais dit que je regarderai ce drama par pur divertissement. L’épisode 3 était truffé de moments drôles (sans le vouloir) mais la suite n’est même pas mauvaise au point d’être hilarante, elle est juste exaspérante. Même Jeon Woo Chi était meilleur que ça, parce que malgré son scénario tâtonnant, il avait au moins des acteurs sur qui dépendre. Là, zéro, nada. Je sais que les fusion sageuk ne demandent pas autant de sérieux et de charisme que les sageuk traditionnels, mais Lee Seung Ki n’a juste pas la carrure pour porter ce genre de rôle, – et ne me lancez même pas sur le sujet de Suzy s’il vous plaît -. Mais avouons qu’ils ne sont pas aidés par ce scénario fait de bric et de broc.

Gu Am Heo Jun

C’est en fait un sageuk intéressant que nous avons là. Sans être révolutionnaire, ni particulièrement stellaire, réalisation, écriture et casting sont solides – en particulier la performance de Kim Ju Hyuk, qui reprend fièrement, dignement, le flambeau de son père, et la réalisation, qui est juste magnifique. C’est un beau – et ambitieux – projet en soi, mais j’ai décroché rapidement – les dailies sortent plus d’épisodes que je ne peux regarder, si bien que je me sens rapidement submergée et dépassée par les évènements. Et, d’accord, sur une note totalement superficielle, mon intérêt a été tempéré lorsque j’ai su que Park Jin Hee était vouée à être la jeune femme qui en pince secrètement pour le héros et ne se manifestera jamais auprès de lui, puisque ce dernier aime, et se marie avec une autre. Bouhou.

J’ai vu le pilote de celui-là, je l’ai mis en pause pour des raisons pratiques et finalement je ne l’ai pas repris…tout simplement parce que ça reste quand même très banal, très long, et même si c’est bien fait je pense que je vais me réserver pour l’avalanche de sageuks qui va nous tomber dessus en été. Et bien sûr savoir que l’héroïne doit maintenir son statu quo d’amoureuse à sens unique n’a pas aidé à me motiver. 

2 réflexions sur “Bilan d’avril

  1. Alors, voyons voir ce bilan d’avril ^^

    Incarnation of Money : Bon, bah comme je l’avais précédemment dis, je ne pense pas que ce drama soit fait pour moi, je ne le regarderais pas.

    All About My Romance : J’ai regardé les 7 premiers épisodes et je suis surprise d’être aussi charmée par ce drama. Comme tu le dis, on nous présente des personnages très humains, et je pense que c’est ça qui fait la principale différence de ce drama. Et puis, il est vrai que le héro est tellement mignon, j’entends par là que sa tactique de séduction est à la fois drôle et mignonne.

    Jang Ok : Ton avis est très positif, mais encore une fois la présence de Kim Tae Hee me gêne.

    Voyons voir du côté de la corbeille maintenant :

    Les deux premiers dramas que tu cites ne me tentaient pas au début et ton avis me confirme ce que je pensais à la base.

    Gu Family Book: Je ne serais pas aussi négative sur ce drama, cependant, je comprends les critiques que vous lui faites. J’en suis à l’épisode 8 et je commence sérieusement à me dire que les acteurs ne correspondent pas, le scénario est presque trop léger…. je me suis même demandé si à un moment on n’était pas dans une parodie de drama historique. Il faut dire ce qui en est, le drama fait très amateur par le moment. Cependant, malgré ses défauts, le drama se laisse regarder avec plaisir….ce n’est pas un chef d’oeuvre, mais c’est un drama sympathique. J’espère cependant que la suite sera d’un niveau plus élevé.

    • Kim Tae Hee se surpasse dans JOJ, je pense que c’est dommage de ne pas en profiter juste pour ça…mais si tu es allergique, je peux comprendre =)

      Et je suis contente que nous ne soyons pas les seules à profiter de My Romance ^^

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s